ROYAUME-UNILe système politique

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Edward Heath et Margaret Thatcher, 1970

Edward Heath et Margaret Thatcher, 1970
Crédits : Hulton Getty

photographie

Manifestation antinucléaire anglaise

Manifestation antinucléaire anglaise
Crédits : Hulton Getty

photographie

Jack McConnell au Parlement d'Écosse

Jack McConnell au Parlement d'Écosse
Crédits : C. Furlong/ Getty

photographie

Tony Blair

Tony Blair
Crédits : Hulton Getty

photographie

Tous les médias


Nom officielRoyaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande du Nord (GB)
Forme de gouvernementmonarchie constitutionnelle avec deux chambres législatives (Chambre des lords [815], Chambre des communes [650])
Chef de l'Étatla reine Élisabeth II (depuis le 6 février 1952)
Chef du gouvernementBoris Johnson (depuis le 24 juillet 2019)

L'évolution du Parlement depuis 1945

La Chambre des lords

Le vote du premier Reform Act de 1832, qui lui fait perdre son droit de patronage ancien sur les députés aux Communes, a marqué le début de son déclin face à la Chambre élue. C'est d'ailleurs la raison pour laquelle elle s'y oppose avec acharnement, et il faudra que George III menace de créer un nombre de pairs propre à inverser la majorité pour que les lords finissent par s'incliner. Plus tard, le Parliament Act de 1911, voté après un autre long conflit avec les Communes, leur retire tout pouvoir en matière financière et réduit leur droit de veto sur les autres projets à deux sessions parlementaires. Ce droit suspensif est réduit à une session (donc à environ un an) par le Parliament Act de 1949. Autre réforme : le Life Peerages Act de 1958 autorise le souverain, donc en pratique le Premier ministre, à créer des paieries à vie, pour les hommes comme pour les femmes. On passe donc d'une Chambre héréditaire et presque entièrement masculine à une assemblée mi-héréditaire, mi-nommée, avec une minorité croissante de femmes. En 1993, sur 1 205 pairs en droit de participer aux travaux, on compte 415 pairs viagers (dont une cinquantaine de femmes). Mais il s'agit de la composition potentielle : si une forte proportion des pairs à vie participe vraiment, seul un dixième des pairs héréditaires siège régulièrement. Le House of Lords Act de 1999 change à nouveau la composition de la Chambre en supprimant son élément héréditaire, tout en laissant subsister, à titre transitoire, 92 pairs héréditaires, élus par leurs collègues avant leur disparition. Sur un effectif total réduit à 695, on compte alors 577 pairs à vie. La vieille aristocratie disparaît en grande partie. Toutefois, l'équilibre politique de la Chambre reste inchangé ; le groupe conservateur (233 membres, contre 477 en 1993, dont 52 héréditaires) garde la majorité relative ; il y a 199 travaillistes (4 héréditaires) ; 63 libéraux-démocrates (5 héréditaires) ; enfin le groupe des cross-benchers (qui n'existe pas aux Communes et se veut indépendant des grands p [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 17 pages



Écrit par :

  • : directeur de recherche honoraire au C.N.R.S., chercheur associé au Centre d'études et de recherches internationales

Classification


Autres références

«  ROYAUME-UNI  » est également traité dans :

ROYAUME-UNI - Géologie des îles Britanniques

  • Écrit par 
  • Frederick Wiar DUNNING
  •  • 4 171 mots
  •  • 1 média

Les îles Britanniques sont constituées de roches dont l'âge s'échelonne du Précambrien ancien (le plus ancien identifié à ce jour en Europe occidentale) jusqu'au Néogène récent et au Quaternaire. Cette succession comporte peu de lacunes : les sédiments de l'époque miocène, bien que largement développés dans les fonds sous-marins adjacents, manquent sur la terre ferme ; dans le Précambrien moyen d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geologie-des-iles-britanniques/

ROYAUME-UNI - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Frédéric RICHARD
  •  • 14 997 mots
  •  • 16 médias

La Grande-Bretagne et l'Irlande du Nord constituent le Royaume-Uni, qui s'étend sur 244 030 km2 et abrite, selon les estimations de 2011, 62,6 millions d'habitants. La Grande-Bretagne est elle-même formée de l'Angleterre, du pays de Galles et de l'Écosse, tandis que l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-geographie/

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

L'espace géographique britannique n'a pas coïncidé, pendant longtemps, avec une réalité politique. Sans évoquer immédiatement les divisions tribales qui frappèrent un César, pourtant bien préparé par sa conquête de la Gaule à rencontrer des peuples séparés, on retiendra que seuls l'Anglet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/

ROYAUME-UNI - L'empire britannique

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 21 734 mots
  •  • 46 médias

Du xvie siècle des Tudors aux années 1960, l'Angleterre s'identifie avec le « grand large ». « Rocher » à la pointe du continent européen, elle a étendu sa domination sur des territoires de plus en plus vastes, au point que son empire a représenté, au début du xxe siècle, le quart des terres émergées et u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-l-empire-britannique/

ROYAUME-UNI - La société britannique contemporaine

  • Écrit par 
  • Jacques LERUEZ
  •  • 7 540 mots
  •  • 5 médias

Depuis 1945 et les grandes réformes socio-économiques d'après-guerre, la société britannique n'a cessé d'évoluer à vive allure. On peut distinguer dans cette époque contemporaine deux grandes périodes à peu près égales mais contrastées. La première, avec l'épanouissement de l'État-providence (Welfare State), correspond à une évolution vers plus d'égalité et à un gommage des dif […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-la-societe-britannique-contemporaine/

ROYAUME-UNI - Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE
  •  • 7 959 mots
  •  • 2 médias

Le Royaume-Uni est l'un des rares pays de l'O.C.D.E., avec les États-Unis et le Canada, à bénéficier de ressources énergétiques importantes, ressources sur lesquelles il a pu fonder son développement et sa puissance industrielle. Le charbon au xixe siècle, l'énergie nucléaire dans les années 1950, le pétrole et le gaz dès 1975 lui ont longtemps donné […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-economie/

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques LERUEZ, « ROYAUME-UNI - Le système politique », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-le-systeme-politique/