PEGU ROYAUME DE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les Môn (Talaing), qui occupaient la région située sur la basse Salouen et le bas Sittang depuis le ve siècle (le iiie s., dit la tradition) et qui avaient reçu dès cette époque la civilisation indienne, avaient fondé un royaume ayant pour centre Thatôn. Au ixe siècle, maître des ports du delta de l'Irrawadi, le royaume môn de Rāmaññadeśa déplaça sa capitale à Pegu (Hāṃsavatī). C'est depuis cette époque que les Européens l'appellent royaume de Pegu. Au xie siècle, il passa sous la tutelle du royaume birman de Pagan et y resta jusqu'au xiiie siècle où il fut placé sous l'autorité d'un chef tai. Ayant recouvré son indépendance, celui que l'on considère comme le plus policé des États composant alors la Birmanie eut à se défendre, au cours du xive siècle et au début du xve, contre les attaques répétées d'Ava et d'Ayuthia. En 1539, le roi Tabinśwehti de Taungoo prit Pegu et plaça le royaume môn sous tutelle birmane, tutelle sous laquelle il devait désormais rester, sauf pendant deux courtes périodes où il retrouva une indépendance éphémère, en 1551-1553 et en 1740-1757. C'est au cours de cette seconde période que les Môn prirent Ava (1752), mais aussi que Pegu fut rasé par le roi birman Alaungpaya (1757), ce qui marqua la fin de la puissance môn. Depuis le ixe siècle, ce royaume, qui était économiquement développé, entretint des relations commerciales importantes avec les Indiens, les Persans, les Arabes et, à partir du début du xvie siècle, avec les Européens. Grand centre de culture, le Pegu fut un pôle d'attraction pour ses voisins et, entre le xe et le xiiie siècle, les Môn contribuèrent à policer l'ethnie birmane et à instaurer une tradition indianisée à la cour de Pagan. Foyer religieux et intellectuel bouddhiste, il fut à l'origine de la diffusion de la doctrine theravāda vers le nord de la Birmanie, et à partir du xiie siècle vers le Siam.

Birmanie : carte administrative

Birmanie : carte administrative

carte

Carte administrative de la Birmanie. 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher l'atlas

—  Pierre-Bernard LAFONT

Écrit par :

Classification


Autres références

«  PEGU ROYAUME DE  » est également traité dans :

BIRMANIE (MYANMAR)

  • Écrit par 
  • Denise BERNOT, 
  • Pierre-Arnaud CHOUVY, 
  • Renaud EGRETEAU, 
  • Bernard Philippe GROSLIER, 
  • Jean PERRIN
  •  • 29 119 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Taungu, Pegu et Ava »  : […] La secousse mongole, qui provoqua l'abandon de Pagan en 1287, ébranla en fait toute l'Indochine. Les Mōn retrouvèrent leur indépendance dans le Pegu. Les chefs thaï, libérés des anciens empires des plaines, secouèrent la tutelle des Birmans et des Mōn du Siam. Ils vont un moment dominer les Birmans d'Ava, et leur chef Wareru commandera, en 1281, les Mōn de Martaban. Pourtant, les Birmans se regrou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/birmanie-myanmar/#i_39735

MÔN

  • Écrit par 
  • Emmanuel GUILLON
  •  • 1 821 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plus de mille ans d'histoire »  : […] Les spécialistes – anglais notamment – ont longtemps débattu de l'origine des peuples môn-khmer : venaient-ils de la vallée du Yangzijiang ? Constituaient-ils le fond de population de la péninsule ? Depuis une vingtaine d'années, les chercheurs ont délaissé cette question, issue de l'ethnologie, pour se consacrer, à partir de fouilles archéologiques minutieuses, à l'établissement de périodes préci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mon/#i_39735

THAÏLANDE

  • Écrit par 
  • Jean BOISSELIER, 
  • Achille DAUPHIN-MEUNIER, 
  • Christian LECHERVY, 
  • Christian TAILLARD, 
  • Solange THIERRY
  • , Universalis
  •  • 24 707 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « L'hégémonie d'Ayuthya (1350-1782) »  : […] Rāmadhipati installa sa capitale dans une île du Ménam, à Ayuthya, à cent kilomètres environ de la frontière khmère, qui passait alors au nord de Korat. Ce transfert indiquait la volonté du monarque de conquérir le Cambodge, si ce dernier n'admettait pas sa suzeraineté. En 1351, Rāmadhipati vint assiéger Angkor, qu'il prit l'année suivante et dont la plupart des habitants furent emmenés en esclava […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thailande/#i_39735

Pour citer l’article

Pierre-Bernard LAFONT, « PEGU ROYAUME DE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-de-pegu/