ROUILLE, phytopathologie

BASIDIOMYCÈTES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY
  •  • 6 442 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les Téliobasidiomycètes »  : […] Les Téliobasidiomycètes sont des champignons parasites de plantes diverses. Parmi eux, les Urédinales, à cycle complexe, sont responsables des maladies dénommées «  rouilles » car leurs fructifications constituent souvent, sur les organes envahis, des taches de couleur jaune, orangé, brun rouillé ou brun chocolat ; les Ustilaginales, au cycle beaucoup plus simple, provoquent les maladies appelées […] Lire la suite

CHAMPIGNONS

  • Écrit par 
  • Jacques GUINBERTEAU, 
  • Patrick JOLY, 
  • Jacqueline NICOT, 
  • Jean Marc OLIVIER
  •  • 10 942 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Les basidiomycètes »  : […] Les basidiomycètes sont des champignons supérieurs caractérisés par le fait que les spores postméiotiques ( basidiospores) ne sont pas produites à l'intérieur de la cellule mère comme chez les ascomycètes, mais à l'extrémité d'un diverticule (stérigmate) émis par la cellule mère ( baside). Celle-ci, siège de la caryogamie et de la méiose, peut soit résulter directement, comme l'asque, d'une différ […] Lire la suite

MALADIES ÉMERGENTES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Ivan SACHE
  •  • 2 546 mots
  •  • 2 médias

Les végétaux, comme les animaux et les hommes, sont victimes de maladies causées par des agents pathogènes (essentiellement champignons, bactéries et virus). Une maladie est dite émergente lorsqu'elle était, avant sa détection, soit totalement inconnue, soit restreinte à certaines zones géographiques, ou encore considérée comme disparue ou bien contrôlée. Par sa nouveauté, une maladie émergente v […] Lire la suite

MYCOSES

  • Écrit par 
  • Patrick JOLY, 
  • Gabriel SEGRETAIN
  • , Universalis
  •  • 6 989 mots

Dans le chapitre « Le parasitisme simple »  : […] Dans un concept initial de parasitisme simple, on a d'abord attribué chaque mycose végétale à l'action d'un seul parasite, et les dénominations des maladies se sont alors longtemps confondues avec celles des champignons incriminés. Dans le cas des affections bien caractérisées et anciennement connues, dès que la nature fongique de l'attaque a pu être décelée, l'appellation du champignon responsab […] Lire la suite

PHYTOPATHOLOGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Thérèse ESQUERRÉ-TUGAYÉ
  •  • 5 860 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Histoire de la phytopathologie »  : […] Des croyances de l’Antiquité aux connaissances actuelles, bien des étapes jalonnent l’histoire de la phytopathologie. Ce sont d’abord les écrits de Théophraste, philosophe grec (371/370-288/287 av. J.-C.), qui relatent l’existence de maladies sur diverses plantes. Ensuite, les Romains implorent le dieu Robigo pour épargner les céréales de ce fléau qu’est la « rouille ». Durant l’époque médiévale […] Lire la suite


Affichage 

Cycle de la rouille noire du blé

dessin : Cycle de la rouille noire du blé

dessin

Cycle de la rouille noire du blé Le champignon parasite accomplit son cycle vital sur deux hôtes consécutifs: à droite sur une feuille d'épine-vinette (Berberis), à gauche sur le blé 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Propagation de la rouille du blé

carte : Propagation de la rouille du blé

carte

Exemple de propagation de deux maladies ré-émergentes: la rouille jaune et la rouille noire du blé Celles-ci sont provoquées, respectivement, par les souches virulentes de Puccinia striiformis et P graminis f sp tritici Apparues dans la même région (la première en 1986 et la seconde en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Cycle de la rouille noire du blé

Cycle de la rouille noire du blé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Propagation de la rouille du blé

Propagation de la rouille du blé
Crédits : Encyclopædia Universalis France

carte