ROSETTA, sonde spatiale

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une surface pauvre en glace

La surface de la comète Tchourioumov-Guerassimenko, révélée à la fois par la caméra de navigation et par la caméra à haute résolution Osiris, est une alternance de dépressions vaguement circulaires (sans qu’on puisse préciser s’il s’agit ou non de cratères d’impacts) et de zones lisses sur lesquelles, çà et là, se trouvent des rochers de quelques mètres de diamètre. La base d’un des lobes ressemble à une grande falaise rocheuse.

Image de détail du gros lobe de la comète Tchourioumov-Guerassimenko

Image de détail du gros lobe de la comète Tchourioumov-Guerassimenko

Photographie

Le 8 octobre 2014, alors qu'elle n'était qu'à 16,9 kilomètres de la comète, la sonde Rosetta a obtenu cette vue oblique sur une zone relativement plate du noyau de Tchourioumov-Guerassimenko. Les rochers qui se trouvent isolés sur l'étendue blanche en haut de l'image mesurent environ 45... 

Crédits : NAVCAM/ Rosetta/ ESA

Afficher

Toutefois, dès le début des observations de Rosetta, une question s’est posée : où est donc passée la glace ? En effet, les images à haute résolution montraient des régions rocheuses ou sablonneuses, mais sans glace apparente. Or, des zones de dégazage ont été repérées, preuve que des éléments volatils (notamment de l’eau) se subliment sous l’action des rayons solaires.

La question a enfin trouvé une réponse en juillet 2015 quand une photographie prise à une distance de 43 kilomètres a révélé des dépôts brillants bleutés apparentés à de la glace. Cela confirme que des glaces sont bien mêlées aux roches, mais essentiellement sous la surface.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages



Médias de l’article

Rosetta photographiée par Philae devant la comète Tchourioumov-Guerassimenko

Rosetta photographiée par Philae devant la comète Tchourioumov-Guerassimenko
Crédits : Rosetta/ Philae/ CIVA/ ESA

photographie

La comète Tchourioumov-Guerassimenko

La comète Tchourioumov-Guerassimenko
Crédits : NAVCAM/ Rosetta/ ESA

photographie

Image de détail du gros lobe de la comète Tchourioumov-Guerassimenko

Image de détail du gros lobe de la comète Tchourioumov-Guerassimenko
Crédits : NAVCAM/ Rosetta/ ESA

photographie

La comète Tchourioumov-Guerassimenko vue par Rosetta

La comète Tchourioumov-Guerassimenko vue par Rosetta
Crédits : ESA/ Rosetta/ NAVCAM – CC BY-SA IGO 3.

photographie

Afficher les 6 médias de l'article





Écrit par :

Classification

Pour citer l’article

Philippe HENAREJOS, « ROSETTA, sonde spatiale », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 19 mars 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rosetta-sonde-spatiale/