RONGEURS ET LAGOMORPHES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Bouche et dents

Bouche et dents
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lepus : tube digestif

Lepus : tube digestif
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Lapin de garenne

Lapin de garenne
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie

Écureuil

Écureuil
Crédits : Darrell Gulin/ The Image Bank/ Getty Images

photographie

Tous les médias


Les Rongeurs

La classification des Rongeurs a connu bien des aléas en raison du grand nombre de formes que cet ordre comporte, et aussi du caractère incomplet des connaissances paléontologiques. Après avoir attaché une importance toute particulière à la disposition des muscles masticateurs, la systématique ne retient plus aujourd'hui que la structure dentaire. Cette dernière approche est sans doute la plus fructueuse pour des spécialistes ; elle a l'inconvénient d'être pratiquement impossible à exposer brièvement. On utilisera ici une classification plus ancienne, d'ailleurs adoptée par G. G. Simpson (1945), qui distingue trois sous-ordres dans l'ensemble des Rodentia : les Sciuromorphes, les Myomorphes et les Hystricomorphes.

Les Sciuromorphes

Le sous-ordre des Sciuromorphes comporte, à côté des écureuils, arboricoles et terrestres, les marmottes, les castors et des Rongeurs très primitifs, les aplodontes, vulgairement appelés castors de montagne et localisés dans les régions montagneuses de l'ouest de l'Amérique du Nord. Toutes ces formes recèlent bien des traits primitifs déjà présents chez leurs ancêtres de l'Éocène. Il est possible que ces groupes dérivent des Ischyromyoidea, un groupe de rongeurs nord-américains de l'Éocène. Cependant, certains auteurs considèrent que Sciuridés et Aplodontidés pourraient être issus d'un autre groupe de rongeurs nord-américains, les Sciuravides, qui apparaissent à l'Éocène inférieur.

Écureuil

Écureuil

Photographie

Spermophile d'Amérique du Nord, écureuil terrestre capable d'hiberner. 

Crédits : Darrell Gulin/ The Image Bank/ Getty Images

Afficher

Marmotte siffleuse ou marmotte des Rocheuses

Marmotte siffleuse ou marmotte des Rocheuses

Photographie

La marmotte siffleuse, ou marmotte des Rocheuses (Marmota caligata), se rencontre principalement au Canada, son territoire s'étendant du nord des Grands Lacs à Calgary au sud et aux îles Aléoutiennes à l'ouest. 

Crédits : Photodisc Collection/ Getty

Afficher

Les écureuils vrais sont adaptés à la vie arboricole ; les arbres leur offrent le gîte, constitué d'un nid édifié à la fourche des branches, et la nourriture, composée essentiellement d'écorces, de glands, de faines, etc.

De nombreuses espèces peuplent les régions septentrionales du globe. Un certain nombre de formes africaines et asiatiques mènent une vie arboricole : on rencontre cependant, en Afrique seulement, des écureuils terrestres.

Très proches des écureuils sont les marmottes, remarquables par la capacité d'hibernation. Chez les marmottes alpines, l'endormissement a lieu en automne, souvent en groupe [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 5 pages




Écrit par :

Classification

Voir aussi

CABIAÏ    CAVIIDÉS    DIPODIDÉS    GAUPHRE    HYSTRICIDÉS    HYSTRICOMORPHES    LÉROT    MARA    MÉRIONE    MURIDÉS    MUSCARDIN    MUSCARDINIDÉS ou GLIRIDÉS    MYOMORPHES    PÉTAURISTINÉS    SCIURAVIDÉS    SCIUROMORPHES    SPALAX    SPERMOPHILES    SURMULOT

Pour citer l’article

Pierre-Antoine SAINT-ANDRÉ, Robert MANARANCHE, « RONGEURS ET LAGOMORPHES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 10 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rongeurs-et-lagomorphes/