TABLE RONDE ROMANS DE LA

ALLEMANDES (LANGUE ET LITTÉRATURES) - Littératures

  • Écrit par 
  • Nicole BARY, 
  • Claude DAVID, 
  • Claude LECOUTEUX, 
  • Étienne MAZINGUE, 
  • Claude PORCELL
  •  • 21 068 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « L'épanouissement de l'idéal courtois au XIIIe siècle »  : […] vers 1170-1190) où Heinrich von Veldeke « ente la première greffe sur l'arbre de la poésie allemande ». Entre 1185 et 1205, Hartmann von Aue, le premier des grands classiques du roman courtois, introduit dans son pays les romans de la Table ronde et du roi Arthur, s'inspirant des œuvres de Chrétien de Troyes ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemandes-langue-et-litteratures-litteratures/#i_10491

ARTHURIEN CYCLE

  • Écrit par 
  • Cedric E. PICKFORD
  •  • 5 710 mots

ajouter au « corps » arthurien leur contribution soit romanesque, soit pseudo-historique. Des textes latins, français, provençaux, hispaniques, italiens, gallois, anglais, allemands, tchèques, russes et bien d'autres – il serait fastidieux de prolonger la liste – conservent le souvenir du roi fabuleux des Bretons et de ses chevaliers de la Table […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-arthurien/#i_10491

GRAAL

  • Écrit par 
  • Cedric E. PICKFORD
  •  • 1 070 mots
  •  • 1 média

Les textes littéraires du Moyen Âge offrent des définitions différentes du Graal, ou Saint-Graal. C'est évidemment une sorte de talisman, un objet merveilleux : parfois c'est un graal, un plat creux, que porte une pucelle ; parfois c'est le Saint-Graal, la coupe de la Cène, ou la coupe dans laquelle Joseph d'Arimathie recueillit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graal/#i_10491

GUENIÈVRE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 721 mots

C'est Chrétien de Troyes qui donne à Guenièvre sa fortune littéraire en utilisant à des fins courtoises la matière de Bretagne. Guenièvre est la dame de la cour d'Arthur ; elle écoute les chevaliers raconter leurs aventures et les inspire. Dans Le Chevalier à la charrette, elle est aimée de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/guenievre/#i_10491

KEU

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 387 mots

Sénéchal du roi Arthur, Keu apparaît dans l'entourage du souverain dès les plus anciens textes gallois de la tradition arthurienne. Son nom (en gallois Cei) reposerait sur le prénom latin Gaius, comme celui d'Arthur sur le nom gentilice latin Arturius. Comme Gwalchmei-Gauvain, Keu a des propriétés caractéristiques de certains héros celtes : la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/keu/#i_10491

LANCELOT-GRAAL

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 1 076 mots

Dans le chapitre « Le monde arthurien »  : […] Reprenant le personnage de Lancelot au Chevalier de la charrette de Chrétien de Troyes, le Lancelot en prose développe la biographie de son héros, enlevé par la fée Viviane (la Dame du Lac) qui le destine à devenir le meilleur chevalier du monde. À la cour d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lancelot-graal/#i_10491

MORGANE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 780 mots

Dans les premiers romans français du cycle arthurien, Morgane reste la sœur d'Arthur ; elle est donnée parfois pour avoir inspiré un grand amour à Merlin et avoir reçu son enseignement ès sciences magiques (premier essai, plus que doublet, du mythe de Merlin et Viviane). Dans La Mort le Roi Artu, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morgane/#i_10491

LA MORT D'ARTHUR, Thomas Malory - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • André CRÉPIN
  •  • 944 mots

Plus que Chrétien de Troyes et que ses continuateurs, cette somme anglaise des aventures du roi Arthur et des chevaliers de la Table ronde est la source de tous les prolongements modernes. Elle fut achevée en 1469-1470 par « un chevalier prisonnier, sire Thomas Malleorré », comme l'indique le narrateur à la fin de son […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-mort-d-arthur/#i_10491

PERCEVAL

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 745 mots

Cité parmi les chevaliers d'Arthur dans Érec, Perceval donne son nom au dernier roman de Chrétien de Troyes, Le Conte du Graal (env. 1180). Perceval, dont le père et les frères sont morts au combat, est élevé par sa mère dans la forêt, dans l'ignorance de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/perceval/#i_10491

QUÊTE, littérature

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre BORDIER
  •  • 687 mots

La littérature médiévale offre un exemple particulièrement frappant de quête dans le cycle romanesque immense consacré à la quête du Graal, liée dès Chrétien de Troyes à la matière arthurienne. Depuis que Perceval a aperçu un jour le Graal et la Lance-qui-saigne ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/quete-litterature/#i_10491

TRISTAN ET YSEUT

  • Écrit par 
  • Emmanuèle BAUMGARTNER
  •  • 2 011 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « « Conter de Tristan » »  : […] retravaille le récit de Thomas dans une tonalité imprégnée de la doctrine courtoise de la fin'amor. L'œuvre est inachevée. La seule version française complète est, au xiiie siècle, l'immense Roman de Tristan en prose qui intègre l'histoire de Tristan dans le cycle arthurien, faisant de lui un chevalier de la Table […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tristan-et-yseut/#i_10491