VISHNIAC ROMAN (1897-1990)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De Berlin à Cracovie

Né à Pavlovsk, près de Saint-Pétersbourg, en 1897, Roman Vishniac grandit à Moscou, où il étudie la biologie et la zoologie. Fuyant le régime soviétique, il émigre à Berlin en 1920. Là, il se passionne pour la photographie, arpentant les rues de la ville dont il saisit la vie des passants, les commerces et les petits métiers. Dans cette capitale des arts, où s'épanouissent l’expressionnisme, la nouvelle objectivité, le Bauhaus et le cinéma muet, Vishniac s'imprègne des nouveaux courants esthétiques, sans y sacrifier sa liberté. Sa vision du hall de la gare Anhalter semble issue du film M. Le Maudit (1931) de Fritz Lang, tandis que son portrait d'une tête de cheval est construit comme un tableau abstrait.

C’est dans les rues de moins en moins paisibles de Berlin que Vishniac observe les signes précurseurs de la montée du nazisme, tels ces drapeaux avec croix gammées que l’on distingue au-dessus des portes. Quand les mesures contre les juifs s'amplifient, le fait même de prendre des photos dans la rue devient dangereux. Pour ne pas éveiller de soupçons, Vishniac fait poser sa fille devant ses sujets, comme cette devanture de magasin où sont exposés des instruments de phrénologie destinés à distinguer les « aryens » des juifs.

Son travail est remarqué par l’American Jewish Joint Distribution Committee (Joint). Il commence alors à travailler pour cette organisation de secours juive. Ses photographies s'attachent à décrire l'action communautaire en faveur des juifs : dispensaires, aide à l'émigration, soupes populaires, formation aux métiers manuels. C'est dans les portraits qu'excelle Vishniac, tel que celui de ce petit cuisinier malicieux, dont la position légèrement décalée sur la gauche dynamise l'image.

En 1935, commence la mission du photographe en Europe de l'Est. Toujours à l'instigation du Joint, muni d’un appareil Rolleiflex, il effectue jusqu'en 1938 de nombreux voyages en Pologne afin de rendre compte des e [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages



Écrit par :

  • : responsable des collections photographiques au musée d'Art et d'Histoire du judaïsme

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Nicolas FEUILLIE, « VISHNIAC ROMAN - (1897-1990) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-vishniac/