POLICIER ROMAN

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Edgar Poe

Edgar Poe
Crédits : Hulton Getty

photographie

Gilbert Keith Chesterton

Gilbert Keith Chesterton
Crédits : Hulton Getty

photographie

Raymond Chandler

Raymond Chandler
Crédits : George Platt Lynes/ Condé Nast/ Getty Images

photographie

Jean Vautrin

Jean Vautrin
Crédits : Sophie Bassouls/ Sygma/ Corbis

photographie

Tous les médias


Le criminel

En 1892, la France est touchée par une vague d'attentats anarchistes. Un an plus tard, Vaillant jette une bombe dans la salle des séances de la Chambre des députés. Des noms deviennent familiers au public : Ravachol, Bonnot et sa sinistre bande... Une nouvelle peur saisit les possédants. Dans Le Matin daté du 7 décembre 1909, Léon Sazie (1862-1939) crée Zigomar, l'un des premiers rois du crime de papier. Revêtu d'une cagoule rouge, il dirige en zozotant le gang des Z (« za la vie, za la mort ») avec lequel il affronte l'inspecteur Paulin Broquet. Parfaite incarnation du mal, il précède le célèbre Fantômas (1911) que l'on présente ainsi :

« Allongeant son ombre immense/

Sur le monde et sur Paris,

Quel est ce spectre aux yeux gris

Qui surgit dans le silence ?

Fantômas, serait-ce toi ?

Qui te dresses sur les toits ? »

Qui est Fantômas ? « Rien et tout », « Personne mais cependant quelqu'un », « Enfin, que fait-il ce quelqu'un ? Il fait peur. »

Ainsi est présenté par ses auteurs, Pierre Souvestre (1874-1914) et Marcel Allain (1885-1969), celui qui se définit comme « le maître de tout ». Fantômas est le génie du mal. Et lorsqu'il disparaît en mer, dans La Fin de Fantômas en 1913, la France pousse un soupir de soulagement. Pas pour longtemps... Car, outre Sazie qui narre les exploits criminels de Zigomar jusqu'en 1924, Arthur Bernède (1871-1937) imagine Belphégor, le fantôme du Louvre, et Gaston Leroux crée Chéri-Bibi, le féroce bagnard marqué par le destin (« Fatalitas ! », dit-il en toute occasion), descendant indirect du Rocambole de Ponson du Terrail.

Mais on découvre vite que, par son caractère individualiste, l'anarchiste ne met guère en péril la société. Du coup, il paraît même sympathique et l'intérêt des auteurs de roman policier va souvent se déplacer du justicier vers le criminel. Beau-frère de Conan Doyle, E. W. Hornung (1866-1921) ouvre la voie en lançant dans le Cassell's Magazine de juin 1898, l'anti-Holmes, le gentleman-cambrioleur A. J. Raffles, qui aura pour disciples le [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 25 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  POLICIER ROMAN  » est également traité dans :

DICTIONNAIRE DES LITTÉRATURES POLICIÈRES, (dir. C. Mesplède)

  • Écrit par 
  • Fanny BRASLERET
  •  • 1 067 mots

Quatre ans après la première édition des deux volumes du Dictionnaire des littératures policières paraissait une deuxième version (Joseph K, Nantes, 2007) enrichie d'une seconde Préface, de cinq cents articles et d'une liste des entrées. Sous la direction de Claude Mesplède, ce dictionnaire, même s'il n'en porte pas le titre, a un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dictionnaire-des-litteratures-policieres/#i_1120

A.D.G. ALAIN FOURNIER dit (1947-2004)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 666 mots

C'est en août 1971 qu'A.D.G. publie son premier roman, La Divine Surprise , dans la collection Série noire de Gallimard. Il raconte les mésaventures d'Alfred le Cloarec et de son fils Albert, deux truands de la vieille école qui finiront piteusement. Si son écriture tout comme son sujet évoquent Albert Simonin ( Touchez pas au grisbi ), l'ouvrage s'attac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alain-fournier-dit-a.d.g./#i_1120

ARNAUD GEORGES-JEAN (1928- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 770 mots

Georges-Jean Arnaud est encore étudiant lorsqu'il écrit son premier manuscrit, Ne tirez pas sur l'inspecteur . Il l'adresse au secrétariat du Prix du Quai des Orfèvres et remporte le prix (1952). Pour le publier, il utilise le pseudonyme de Saint-Gilles (son village natal dans le Gard) car à l'époque, un autre Georges Arnaud (de son vrai nom Henri Girard) connaît un franc suc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-jean-arnaud/#i_1120

BIALOT JOSEPH (1923-2012)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 664 mots

Écrivain abordant des genres aussi divers que le polar ou le roman historique, Joseph Bialot fut aussi un témoin de la Shoah. Sa vie fut une succession d'épreuves qu'il s'efforça de surmonter grâce à une énergie de tous les instants, une énorme capacité de travail et un humour permanent qui empruntait autant à la tradition yiddish qu'à l'almanach Vermot. Joseph Bialot, de son vrai nom Bialobroda, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/joseph-bialot/#i_1120

BLOCH ROBERT (1917-1994)

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 370 mots

Pour le grand public, Robert Bloch reste avant tout l'auteur de Psychose , un grand roman dont Hitchcock tira un grand film, et qui marqua Anthony Perkins au point qu'il redevint Norman Bates dans trois suites (1983, 1986, 1990). Mais derrière l'arbre, il n'est pas interdit de voir la forêt : derrière Psychose , il y a d'éminentes réussites comme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-bloch/#i_1120

BLOCK LAWRENCE (1938- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 750 mots

Né à Buffalo dans l'État de New York, Lawrence Block est embauché après ses études comme directeur littéraire chez Scott Meredith et publie ses premières nouvelles policières. Durant quelques années, il va écrire sous divers pseudonymes des dizaines de romans un peu lestes. Mais, officiellement, sa bibliographie débute en 1961 avec des romans noirs, L'Étouffe serviette , bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-block/#i_1120

BROWN CARTER (1923-1985)

  • Écrit par 
  • Hervé DELOUCHE
  •  • 586 mots

Deux cent soixante-dix romans publiés durant son existence, dont plus de cent cinquante policiers traduits en français, voilà qui fait de Carter Brown l'auteur le plus prolifique de la Série noire, cette célèbre collection créée chez Gallimard par Marcel Duhamel au lendemain de la Seconde Guerre mondiale. Carter Brown, de son vrai nom Alan Geoffrey Yates, naquit à Londres le 1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/carter-brown/#i_1120

BURKE JAMES LEE (1936- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 086 mots

Les amateurs français de littératures policières tiennent le romancier américain James Lee Burke pour un grand styliste. En 2009, adapté d'un de ses plus beaux romans publié en 1993, le film de Bertrand Tavernier Dans la brume électrique a reçu le grand prix du festival international du film policier de Beaune. Il constitue une passerelle idéale pour découvrir l'œuvre d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-lee-burke/#i_1120

CAMILLERI ANDREA (1925-2019)

  • Écrit par 
  • Serge QUADRUPPANI
  •  • 1 052 mots

Dans le chapitre « La saga Montalbano »  : […] Le deuxième registre est celui du roman policier, centré autour du personnage du commissaire Montalbano, ce Maigret sicilien qui se distingue de son modèle du quai des Orfèvres par le goût d'une cuisine plus épurée (les fameux rougets de roche) en contraste avec les arrière-cuisines peu ragoûtantes du pouvoir qu'il est obligé de traverser. Le premier roman de cette série, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/andrea-camilleri/#i_1120

CHARYN JEROME (1937- )

  • Écrit par 
  • Yves-Charles GRANDJEAT
  •  • 1 154 mots
  •  • 1 média

« Fantômas ne s’arrête jamais. Son véritable masque, c’est le fait de toujours se déplacer. Il se trouve toujours hors de portée de l’endroit où vous espériez le saisir. » Voici ce que disait Isaac Sidel à l’Académie dans El Bronx (1997). Jerome Charyn lui non plus ne s’arrête jamais. On le connaît surtout comme le créateur du commissaire Isaac Sidel, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jerome-charyn/#i_1120

CHASE JAMES HADLEY (1906-1985)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 469 mots

Né à Londres le 24 décembre 1906, René Brabazon Raymond est le fils d'un colonel de l'armée des Indes qui destine son fils à une carrière scientifique. D'abord élève de la Rochester King's School, le futur Chase prépare un diplôme de bactériologie, puis va étudier à Calcutta les effets de la rage. Après avoir servi dans la R.A.F. comme chef d'escadron, il devient courtier en librairie. En 1933, il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-hadley-chase/#i_1120

CHEYNEY PETER (1896-1951)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 355 mots

Auteur prolifique d'une soixantaine de romans policiers et d'espionnage, Cheyney, romancier populaire anglais, a été, peu avant James Hadley Chase, le premier romancier publié, en 1945, par la Série noire. De là est né un malentendu dont il a longtemps bénéficié et qui faisait de lui un des créateurs du roman noir. Cheyney n'est en réalité qu'un tâcheron habile qui s'est borné à reprendre quelques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peter-cheyney/#i_1120

CHRISTIE AGATHA (1891-1976)

  • Écrit par 
  • Marianne ALPHANT
  •  • 2 052 mots

Romancière britannique, auteur de quatre-vingts ouvrages, pour la plupart policiers, d'une vingtaine de pièces de théâtre et de plusieurs recueils de nouvelles, Agatha Christie représente un des plus grands succès littéraires du xx e  siècle. Elle a contribué à fixer les règles du roman policier de type classique où le meurtre et l'enquête se dér […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agatha-christie/#i_1120

CHRONIQUES et LA PRINCESSE DU SANG (J.-P. Manchette)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 346 mots

En 1995, un an après la mort de Jean-Patrick Manchette, Doug Headline et François Guérif ont fait paraître aux éditions Rivages (collection Rivages/Thriller) le texte de son roman inachevé La Princesse du sang , avec une Préface très bien documentée de Doug Headline ; ils publiaient en même temps un volume de Chroniques (collection Rivages/Écrits noirs) […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chroniques-la-princesse-du-sang/#i_1120

COATMEUR JEAN-FRANÇOIS (1925-2017)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 984 mots

Issu d’une famille modeste, Jean-François Coatmeur est né le 26 juillet 1925 à Pouldavid-sur-Mer (Finistère), depuis devenu un quartier de Douarnenez. Sa passion pour l’écriture commence avec la lecture d’une nouvelle de Maupassant. Sa mère souhaitant qu’il devienne prêtre, Coatmeur effectue ses études secondaires au petit séminaire de Pont-Croix. Leur fin est marquée par un événement dramatique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-francois-coatmeur/#i_1120

COLLINS WILLIAM WILKIE (1824-1889)

  • Écrit par 
  • Louis BONNEROT
  •  • 354 mots

Fils d'un peintre paysagiste de renom, William Wilkie Collins reçut une éducation privée, passa dix-huit mois en Italie avec sa famille et, contre son gré, fit des études de droit dont profita la documentation de ses romans et essais dramatiques. Memoirs est la vie de son père ; Antonia ou la Chute de Rome ( Antonia or the Fall of Rome […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/william-wilkie-collins/#i_1120

CRUMLEY JAMES (1939-2008)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 730 mots

En 1980, lorsque parut en France Le Chien ivre , premier livre traduit de James Crumley, peu de critiques s'en firent l'écho. Il s'agissait pourtant d'un récit admirable. Le protagoniste, le détective privé Chauncey Wayne Sughrue devait retrouver et ramener chez lui un romancier alcoolique. Cette recherche se transformait vite en quête picaresque avec exploration d'une succes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-crumley/#i_1120

DAENINCKX DIDIER (1949- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 009 mots

Le « polar » a embrouillé la question des genres littéraires. Peu soucieux de figurer parmi les humanités modernes, choisissant d'ailleurs ses modèles chez les Anglo-Saxons, étranger à l'esthétisme comme à la littérature de laboratoire, il mêle les charmes du fort codage rhétorique qui caractérise le roman policier aux préoccupations sociales et politiques. Didier Daeninckx est un excellent représ […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/didier-daeninckx/#i_1120

DANTEC MAURICE GEORGES (1959-2016)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 733 mots

Né à Grenoble le 13 juin 1959, Maurice Georges passe une partie de son enfance et de son adolescence en région parisienne. Il fréquente le lycée Romain-Rolland d'Ivry et y rencontre deux futurs romanciers, Tonino Benacquista et Jean-Bernard Pouy. Ce dernier, alors animateur socioculturel, l'initie à la science-fiction moderne. Philip K. Dick, Norman Spinrad, Philip José Farmer, J. G. Ballard, Roge […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-georges-dantec/#i_1120

DARD FRÉDÉRIC (1921-2000)

  • Écrit par 
  • Raymond MILÉSI
  •  • 760 mots

Né à Jallieu (Isère) le 29 juin 1921, Frédéric Dard, peu enclin aux études, fait ses premières armes littéraires dans la revue Le Mois à Lyon . Ses publications ne tardent guère : La Peuchère, M. Joos (1941). Il se marie en 1942. Durant la guerre et l'après-guerre, Dard publie chroniques, articles, nouvelles ainsi que ses premiers « polars », très recher […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/frederic-dard/#i_1120

DESSAINT PASCAL (1964- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 914 mots

Cadet d’une famille d’origine ouvrière de six enfants, Pascal Dessaint est né le 10 juillet 1964 à Dunkerque (Nord). Très jeune, il se passionne pour la littérature sous l’influence de son frère Eusèbe, devenu poète. En 1984, il s’installe à Toulouse où il va achever des études universitaires sanctionnées, en 1989, par un D.E.A. d’histoire contemporaine. Durant cette période, il exerce divers peti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pascal-dessaint/#i_1120

DOSTOÏEVSKI FIODOR MIKHAÏLOVITCH

  • Écrit par 
  • Pierre PASCAL
  •  • 4 930 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les grands romans »  : […] Dostoïevski a tâché avant tout de créer ce chrétien russe idéal. Ce fut d'abord le prince Mychkine, que les gens appellent « l'Idiot », parce qu'il est dénué d'amour-propre, traverse le monde et ses intrigues sans y prendre garde, risque toutes les rencontres sans perdre sa pureté. Mais ce personnage conçu à l'image du Christ ne joue pas le rôle bienfaisant et pacificateur qu'on attendait de lui, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fiodor-mikhailovitch-dostoievski/#i_1120

DOYLE sir ARTHUR CONAN (1859-1930)

  • Écrit par 
  • Pierre NORDON
  •  • 1 046 mots

Écrivain britannique, créateur de Sherlock Holmes, sir Arthur était le petit-fils du célèbre caricaturiste John Doyle, neveu de Richard Doyle, cofondateur de la revue Punch , filleul du journaliste littéraire Michael Conan. Né à Édimbourg, dans une famille d'origine irlandaise, Arthur Conan Doyle fut élève de la grande Public School catholique de Stonyhurst, puis étudiant en […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/doyle-sir-arthur-conan/#i_1120

DÜRRENMATT FRIEDRICH (1921-1990)

  • Écrit par 
  • Jean MORTIER
  •  • 2 079 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une œuvre « anarchique » »  : […] Dürrenmatt exprimait sa méfiance envers le classicisme, forme désinfectée de l'art, en conservant à ses ouvrages, ainsi qu'à son œuvre picturale qu'il qualifié d'expressionniste, un caractère expérimental, provisoire, ouvert, du récit à la pièce radiophonique : La Panne ( Die Panne , 1956), de la pièce radiophonique à l'adaptation scénique : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/friedrich-durrenmatt/#i_1120

ELLROY JAMES (1948- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 2 067 mots
  •  • 1 média

Depuis 1987, année où parurent en France ses premiers romans, l'écrivain américain James Ellroy a séduit un lectorat français beaucoup plus vaste que celui des amateurs de romans noirs. Après plusieurs ouvrages qu'il considère comme des œuvres de jeunesse, l'écrivain publie en 1987 Le Dahlia noir , premier volet de la tétralogie qu'il consacre à sa ville natale, le Los Angele […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-ellroy/#i_1120

LE FACTEUR SONNE TOUJOURS DEUX FOIS, James M. Cain - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Michel FABRE
  •  • 772 mots

Dans le chapitre « Une danse de mort »  : […] « L'introduction de la tragédie grecque dans le roman policier ». La fameuse phrase de Malraux à propos de Sanctuaire , de William Faulkner, conviendrait aussi bien au roman de Cain. En effet, l'intérêt de l'œuvre émane autant du suspense que de la fatalité qui accable le protagoniste et, en le plaçant sous l'emprise de la femme (motif constant de la littérature américaine), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-facteur-sonne-toujours-deux-fois/#i_1120

FANTÔMAS

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 280 mots

Créé en 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain, lancé à grand renfort de publicité par l'éditeur Fayard, Fantômas , gigantesque cycle romanesque de trente-deux volumes, connaît un fabuleux succès jusqu'à la guerre de 1914. Fantômas, bandit sans visage, accumule les crimes monstrueux et lance des défis à la police, représentée par l'inspecteur Juve. Flanqué du journaliste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fantomas/#i_1120

FICTIONS, Jorge Luis Borges - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Ève-Marie FELL
  •  • 1 124 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'auteur, le lecteur, le texte »  : […] On peut diviser les Fictions en trois catégories. La première est celle dont l'auteur s'est dit le moins satisfait (« je ne suis pas très fier du résultat »), à savoir la nouvelle policière. Borges, commentateur de Poe et complice de l'écrivain argentin Bioy Casares, lui aussi auteur de récits fantastiques et policiers, est un fin connaisseur du genre. « Le Jardin aux senti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fictions/#i_1120

LES FRÈRES KARAMAZOV, Fiodor Mikhaïlovitch Dostoïevski - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques CATTEAU
  •  • 1 942 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un roman-bilan »  : […] Les trois frères du roman, Dmitri, Ivan et Aliocha, représentent, à eux tous, la convergence de trois lignes de la création antérieure. Avec Ivan, le révolté suprême, Dostoïevski poursuit l'interrogation sur l'existence de Dieu, « la grande question qui l'a tourmenté sa vie entière ». Ivan appartient à ces invectiveurs du Ciel au nom de la raison et de la justice que sont « l'homme du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-freres-karamazov/#i_1120

GONZALEZ LEDESMA FRANCISCO (1927-2015)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 867 mots

Les romanciers espagnols l’avaient baptisé « le chef de la bande », surnom qui reflétait l’affection et le respect qu’ils lui témoignaient. Né le 17 mars 1927, à Poble Sec, un quartier populaire de Barcelone, Francisco Gonzalez Ledesma est issu d’une famille modeste. Malgré les difficultés économiques et la dictature franquiste, en conjuguant le travail et les études, il est diplômé en droit à vi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/francisco-gonzalez-ledesma/#i_1120

HIGHSMITH PATRICIA (1921-1995)

  • Écrit par 
  • Robert DELEUSE
  •  • 1 518 mots

De très nombreuses adaptations cinématographiques, les plus fameuses étant L'Inconnu du Nord-Express d'Alfred Hitchcock (1951), Plein Soleil de René Clément (1960) et L'Ami américain , de Wim Wenders (1977), ont contribué à populariser l'univers de Patricia Highsmith. Un univers qui, s'il s'appuie sur les formes et les conventions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/patricia-highsmith/#i_1120

HILLERMAN TONY (1925-2008)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 670 mots

Décédé à Albuquerque (Nouveau-Mexique), le 26 octobre 2008, à l'âge de quatre-vingt-trois ans, Tony Hillerman figure parmi les grands romanciers du sud-ouest des États-Unis. Traduit dans une douzaine de langues, il laisse une œuvre unique composée de romans policiers qui explorent les mœurs et coutumes des tribus indiennes hopis et navajos. Né le 27 mai 1925 dans l'Oklahoma, à Sacred Heart, Tony H […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tony-hillerman/#i_1120

HIMES CHESTER (1909-1984)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 485 mots

Romancier afro-américain, Chester Himes naît le 29 juillet 1909 à Jefferson (Missouri) dans une famille d'enseignants. Il entreprend des études universitaires à l’université de Columbus, brutalement interrompues en 1929 par sa condamnation à vingt ans de prison pour vol à main armée. Il sera libéré en 1936. Il publie en 1945 son premier livre, S'il braille, lâche-le ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chester-himes/#i_1120

INDRIDASON ARNALDUR (1961- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 999 mots

Auteur de romans policiers, Arnaldur Indridason est devenu en quelques années l'écrivain islandais le plus populaire de son pays. Né le 28 janvier 1961, à Reykjavik, d'un père, Indridi G. Porsteinsson, lui-même écrivain, il fait des études supérieures à l'université d'Islande où il obtient un diplôme d'histoire (1996). Devenu journaliste, il travaille au Morgunblađiđ (1981-1 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/arnaldur-indridason/#i_1120

IRISH CORNELL GEORGE HOPLEY-WOOLRICH dit WILLIAM (1903-1968)

  • Écrit par 
  • Hervé DELOUCHE
  •  • 568 mots

Surnommé l'Edgar Poe du xx e siècle, considéré comme un maître du mystère, William Irish est né le 4 décembre 1903 à New York. Après le divorce de ses parents, il passe une adolescence choyée dans sa famille maternelle. Il termine des études supérieures au Columbia College quand une maladie le cloue au lit. Il écrit alors, en 1925, son premier ro […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/irish-cornell-george-hopley-woolrich-dit-william/#i_1120

JAMES P. D. (1920-2014)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 548 mots
  •  • 1 média

Auteur britannique de romans à suspense, P. D. James fut surnommée la « reine du crime » , en particulier pour ses quatorze récits qui mettent en scène le détective Adam Dalgliesh, de Scotland Yard. Poète reconnu porté à l’introspection, à la fois moraliste et réaliste, on le voit passer, au fil de la série, du grade d’inspecteur en chef à celui de superintendant en chef, puis de commandant. L’eng […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/p-d-james/#i_1120

JAPRISOT SÉBASTIEN (1931-2003)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 193 mots

Auteur français de romans policiers. Renvoyé de chez les Jésuites, Jean-Baptiste Rossi, élève de terminale au lycée Thiers, écrit à dix-sept ans son premier roman, Les Mal Partis (publié en 1950). Il traduit L'Attrape-cœurs de J. D. Salinger, travaille pour la publicité, puis se découvre un talent pour le roman policier, enchaînant en 1962, sous le ps […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sebastien-japrisot/#i_1120

JONQUET THIERRY (1954-2009)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 793 mots

Thierry Jonquet est mort à Paris, le 9 août 2009, à l'âge de cinquante-cinq ans. Le 18 août, quatre cents personnes rassemblées au crématorium du Père-Lachaise, rendirent un hommage ultime à l'ami et au romancier. Son cercueil, sobre et de couleur rouge vif, rappelait opportunément son roman le plus autobiographique, Rouge c'est la vie (1998) , qui rac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thierry-jonquet/#i_1120

KERR PHILIP (1956-2018)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 202 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La trilogie berlinoise »  : […] Enfant, s’il manifeste une vive attirance pour la peinture et l’écriture, Philip Kerr se rend rapidement compte qu’il ne sera jamais un grand peintre. En revanche, il sent qu’il deviendra écrivain. Cette vocation se réalise à partir de l’année 1989 avec March Violets ( L’Été de cristal ), le premier volet d’une Trilogie berlinoise […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/philip-kerr/#i_1120

LARSSON STIEG (1954-2004)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 935 mots

Stieg Larsson, pseudonyme de Karl Stig-Erland Larsson, est né le 15 août 1954 à Skelleftehamn (Suède). Journaliste d'investigation à l'agence de presse TT et un temps membre du parti socialiste suédois, il est aussi un des initiateurs de la fondation Expo, qui constitue un observatoire des manifestations ordinaires du fascisme, et de sa revue trimestrielle Expo dont il devie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stieg-larsson/#i_1120

LEBLANC MAURICE (1864-1941)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 440 mots

Originaire de la grande bourgeoisie rouennaise (son père était armateur), Leblanc fait d'abord paraître des romans d'analyse psychologique (une dizaine en tout, qui lui vaudront l'estime d'écrivains aussi importants que Léon Bloy et Jules Renard), ainsi qu'une pièce de théâtre, La Pitié . C'est en 1904 qu'il rédige pour le magazine Je sais tout la premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maurice-leblanc/#i_1120

LEBRUN MICHEL (1930-1996)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 656 mots

Autodidacte, Michel Cade abandonne l'école très jeune et travaille dès l'âge de seize ans à La Bonne Presse , puis place quelques dessins humoristiques à France Dimanche et à L'Os libre de Pierre Dac. Devenu gérant de café en banlieue parisienne, il passe ses nuits à écrire son premier roman, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/michel-lebrun/#i_1120

LE FANTÔME DE L'OPÉRA, Gaston Leroux - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 274 mots

Dans le chapitre « Ange et démon »  : […] Gaston Leroux ne prévoyait sans doute pas que son roman connaîtrait un destin aussi exceptionnel. Mais quand, en 1909, il commence à le faire paraître dans Le Gaulois , il est déjà habitué aux succès. Deux ans plus tôt, avec Le Mystère de la chambre jaune , il a imaginé la plus insoluble des énigmes policières : une tentative de meurtre dans une pièce s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-fantome-de-l-opera/#i_1120

LEHANE DENNIS (1965- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 142 mots

Dennis Lehane voit le jour le 4 août 1965, à Boston (Massachusetts). Ses études se déroulent dans sa ville natale, puis à l'université internationale de Floride où il suit des cours de créativité littéraire. Il exerce ensuite divers métiers avant d'entamer une carrière d'écrivain. Dès la publication de son premier roman, Un dernier verre avant la guerre ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dennis-lehane/#i_1120

LEMAITRE PIERRE (1951- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 082 mots

Devenu écrivain à cinquante-cinq ans, Pierre Lemaitre a choisi les sous-genres du thriller et du  roman noir et obtenu un succès grandissant au fur et à mesure de la sortie de chacun de ses ouvrages. Qu’il s’agisse de la critique ou des lecteurs, l’unanimité est de mise pour apprécier la qualité des intrigues qu’il met en place. La consécration viendra avec l’attribution à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-lemaitre/#i_1120

LEONARD ELMORE (1925-2013)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 637 mots
  •  • 1 média

Né à La Nouvelle-Orléans (Louisiane), Elmore Leonard étudie à l'université de Detroit (Michigan), une ville où il situera plus tard une série de romans. Il publie sa première nouvelle, Trail of the Apache , en 1951. Rédacteur publicitaire, puis scénariste de films culturels et industriels, il va parallèlement continuer pendant une quinzaine d'années à écrire des romans et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elmore-leonard/#i_1120

LEROUX GASTON (1868-1927)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 924 mots

Gaston Leroux est un des deux ou trois écrivains français qui ont fondé le roman populaire du xx e siècle. À la suite d'Émile Gaboriau, et parallèlement à Maurice Leblanc, son exact contemporain, il a introduit, dans un genre où les péripéties romanesques restaient dominantes, l'énigme criminelle et le dénouement raisonné, dont le développement a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaston-leroux/#i_1120

LUCENTINI FRANCO (1920-2002)

  • Écrit par 
  • Claude AMBROISE
  •  • 784 mots

Pour beaucoup d'Italiens, et pas seulement pour eux, le nom de Franco Lucentini reste étroitement associé à celui de Carlo Fruttero (1926-2012). Fruttero et Lucentini, ce sont d'abord les auteurs de La Donna della domenica (1972, La Femme du dimanche ), où l'on voit le commissaire Santamaria se lancer dans l'exploration des mystères de Turin. Best-selle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/franco-lucentini/#i_1120

MACCHIAVELLI LORIANO (1934- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 826 mots

Homme de théâtre, puis romancier, Loriano Macchiavelli est né le 12 mars 1934 à Vergato (près de Bologne). Sa fréquentation des milieux du théâtre le conduit à devenir acteur, puis metteur en scène et dramaturge. Il écrit diverses pièces dont certaines seront primées et montées par plusieurs compagnies. Parmi son œuvre théâtrale, citons : Una guerra finita male (1963), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/loriano-macchiavelli/#i_1120

MAGHREB - Littératures maghrébines

  • Écrit par 
  • Jamel Eddine BENCHEIKH, 
  • Christiane CHAULET ACHOUR, 
  • André MANDOUZE
  •  • 14 264 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Quel devenir ? »  : […] Au terme de ce parcours, il apparaît que la littérature maghrébine de langue française, déjouant les sombres pronostics, a refusé de disparaître. Elle s'est entêtée à dire la réalité maghrébine, malgré des idéologies totalitaires au pouvoir qui entendaient restreindre considérablement la marge d'expression. Pour cela, elle a dû souvent s'expatrier pour se faire entendre. Sur le plan strict des écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/maghreb-litteratures-maghrebines/#i_1120

MALET LÉO (1909-1996)

  • Écrit par 
  • Robert DELEUSE
  •  • 1 205 mots
  •  • 1 média

Avec l'arrivée de Léo Malet, le roman policier français reçoit le même type de secousse que celle qu'enregistre le roman américain avec l'entrée en lice de Dashiell Hammett. Avec lui, le roman d'investigation hexagonal quitte ses faux cols pour se colleter avec de vrais durs. Il se met à exsuder la peur, tandis que Nestor Burma arpente les rues, pipe au bec et gouaille au vent, avec juste ce qu'i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leo-malet/#i_1120

MANCHETTE JEAN-PATRICK (1942-1995)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 414 mots

Le père de l'expression « néo-polar », né en 1942, enseigne d'abord le français en Grande-Bretagne. Il devient traducteur, puis publie, en 1971, L'Affaire N'Gustro , qui traite de la corruption des milieux politiques et de leur collusion avec les truands. Début prometteur, qui attire l'attention sur ce jeune écrivain. Manchette obtient le grand prix de littérature policière e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-patrick-manchette/#i_1120

MANKELL HENNING (1948-2015)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 946 mots
  •  • 1 média

Avec Henning Mankell, maître du polar suédois, c’est un écrivain majeur qui disparaît, mais aussi un singulier progressiste qui, malgré la gloire et la fortune apportées par ses livres, n’a cessé de conjuguer ses écrits avec ses prises de position humanistes. Ses œuvres, traduites dans vingt-sept langues, ont été diffusées à plus de quarante millions d’exemplaires. Né à Stockholm le 3 février 1948 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henning-mankell/#i_1120

McBAIN ED (1926-2005)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 627 mots

Ed McBain, de son vrai nom Salvatore Lombino, est né à New York, dans une famille d'origine italienne. Après des études supérieures au Hunter College, où il obtient une licence (1950), il enseigne dans un lycée new-yorkais, mais il ne tarde pas à démissionner pour devenir lecteur à l'agence Scott-Meredith. Parallèlement, il publie quelques nouvelles et plusieurs romans policiers et de science-fict […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ed-mcbain/#i_1120

MECKERT JEAN (1910-1995)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 991 mots

Jean Meckert fait partie de ces romanciers contemporains que n'aime guère l'Université, tant leurs personnages et leur écriture sont éloignés des dogmes qui règnent souvent sur l'enseignement des lettres. Au carrefour du populisme, de l'anarchisme et de l'esthétique du « polar » moderne, violemment engagé dans les combats contre l'exploitation des hommes, Meckert a sans doute souffert d'être un au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-meckert/#i_1120

MENDOZA EDUARDO (1943- )

  • Écrit par 
  • Bernard SESÉ
  •  • 1 033 mots

Écrivain espagnol, Eduardo Mendoza est considéré comme l'un des chefs de file des romanciers de sa génération. La plupart de ses œuvres, mêlant avec brio la parodie et l'histoire, se situent à Barcelone, où il est né le 11 janvier 1943. La Vérité sur le cas Savolta ( La Verdad sobre el […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduardo-mendoza/#i_1120

MESPLÈDE CLAUDE (1939-2018)

  • Écrit par 
  • Gilles QUINSAT
  •  • 553 mots

Né le 11 janvier 1939 à Saint-Laurent-de-la-Prée (Charente-Maritime), Claude Mesplède suit des études secondaires au lycée Marcelin-Berthelot de Toulouse, avant de passer un CAP d’électricien en aéronautique (1957) et de travailler chez Air France, où il occupera des fonctions syndicales locales puis nationales à la CGT. Très tôt, il découvre les romanciers populaires et le roman noir américain, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-mesplede/#i_1120

MONSIEUR GALLET, DÉCÉDÉ, G. Simenon - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 189 mots

Dans le chapitre « Découvrir le mystère d'une vie »  : […] Si les premiers exploits de Maigret empruntent encore certains de leurs éléments au roman policier traditionnel (les gangsters, les trafics clandestins...), ils fondent d'emblée un genre et un ton nouveaux. Ils apparaissent avant tout comme des romans d'atmosphère, où l'enquête criminelle tient une place secondaire. Ils s'attachent à mettre en situation des êtres médiocres, apparemment quelconques […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monsieur-gallet-decede/#i_1120

NARCEJAC THOMAS (1908-1998)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 176 mots

Écrivain français, de son vrai nom Pierre Ayraud. Après avoir publié en solitaire plusieurs titres reconnus ( La Mort est du voyage , 1948) il s'associe à Pierre Boileau pour une fructueuse collaboration ( Celle qui n'était plus , 1952 ; D'entre les morts , 1954 ; Les Magiciennes , 1957 ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thomas-narcejac/#i_1120

LE NOM DE LA ROSE, Umberto Eco - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jacques JOUET
  •  • 1 498 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une réflexion sur les signes »  : […] Mais alors, pourrions-nous questionner à notre tour, à l'aune des jours, à quoi sert un détective ? Quel est le sens de la dimension policière du Nom de la rose  ? Il apparaît que celle-ci repose sur une certaine frustration : là où Sherlock Holmes considérerait comme une faute grave de ne pas sauver son innocent client de la mort (sir Henry dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/le-nom-de-la-rose/#i_1120

NORD PIERRE (1900-1985)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 391 mots

Non sans logique, le romancier Pierre Nord avait pris pour pseudonyme son département de naissance ; né le 15 avril 1900 au Cateau-Cambrésis, près de Cambrai, il s'appelait en réalité André Brouillard. Après des études à Saint-Cyr et diverses campagnes militaires, le capitaine Brouillard fut promu au service des renseignements de la 9 e  armée (le célèbre deuxième bureau). […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-nord/#i_1120

PENNAC DANIEL (1944- )

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 1 093 mots

De son vrai nom Pennacchioni, Daniel Pennac naît à Casablanca en 1944. Il est fils de militaire et son enfance se passe hors de France, en Afrique et en Asie du Sud-Est. Il poursuit des études de lettres à Nice, obtient une maîtrise. Pendant six ans, il enseigne à des enfants placés sous surveillance judiciaire. Par la suite, il assurera son métier de professeur de français dans un établissement t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-pennac/#i_1120

PIGASSE ALBERT (1887-1985)

  • Écrit par 
  • Hervé DELOUCHE
  •  • 521 mots

Le nom d'Albert Pigasse est lié à l'histoire de la plus ancienne collection française de romans policiers, connue du public pour sa mémorable couverture : un loup noir traversé d'une plume, sur un fond jaune orange. Un symbole : « Le Masque, c'est le mystère... ». Albert Pigasse est né le 12 octobre 1887 à Albi. En 1919, il fait sur un court de tennis la connaissance de Bernard Grasset, pour leque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-pigasse/#i_1120

POLICIER FILM

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  • , Universalis
  •  • 4 322 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Esthétique du film policier »  : […] On peut définir le film policier comme le récit d'une chasse à l'homme. Il diffère du film d'aventures en ce que le mystère entoure jusqu'à l'explication finale des motifs du poursuivant ou la personne du poursuivi. C'est le plus souvent la seule curiosité du spectateur que l'auteur cherche à exciter : l'intrigue est alors la pièce maîtresse du film. Mais toutes les données peuvent être fournies d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/film-policier/#i_1120

POUY JEAN-BERNARD (1946- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 692 mots

Bien qu'il soit né à Paris, ce défenseur opiniâtre du roman noir et de la littérature populaire revendique des origines occitanes. Son père, chef de gare et peintre amateur, va lui inculquer dès l'enfance le goût de la peinture. Il obtient un D.E.A. en histoire de l'art, puis il devient animateur culturel (1972-1980) au lycée d'Ivry, où il croise deux futurs romanciers, Tonino Benacquista et Mauri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-bernard-pouy/#i_1120

RANKIN IAN (1960- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 168 mots

Écrivain écossais, Ian Rankin est né le 28 avril 1960 à Cardenden, un village minier. Durant sa scolarité, un de ses professeurs détecte ses dispositions littéraires et l’incite à poursuivre des études supérieures. Il sera le premier de sa famille à intégrer à dix-huit ans l’université d’Édimbourg pour étudier la langue et la littérature anglaise. Diplômé en 1982, il entame une thèse de doctorat […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ian-rankin/#i_1120

RAY JEAN RAYMOND MARIE DE KREMER dit JEAN (1887-1964)

  • Écrit par 
  • Evelyne DIEBOLT
  •  • 1 010 mots

Jean Raymond Marie de Kremer naît à Gand, le 9 juillet 1887. Sous le pseudonyme de Jean Ray, il fait paraître, en 1925, aux éditions de la Renaissance du livre, à Bruxelles, les Contes du whisky . Dans les tavernes des ports flamands, le whisky délie les langues ; au hasard des rencontres, l'auteur recueille des récits étranges de marins. Telle la brume venue de la mer envahi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ray-jean-raymond-marie-de-kremer-dit-jean/#i_1120

RÉCIT TECHNIQUES DU

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POUILLOUX
  •  • 1 029 mots

Tout récit implique un pacte dans lequel opèrent quatre termes : auteur, lecteur, personnage, langage. Qu'un seul de ces termes fasse défaut et la confiance disparaît, le pacte est rompu. Pour maintenir la cohésion de ces éléments, le narrateur peut assumer plusieurs rôles. Les manières de faire un récit sont extrêmement diverses, de l'anecdote au roman, du passé au présent, de la première à la tr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/techniques-du-recit/#i_1120

RENDELL RUTH (1930-2015)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 849 mots
  •  • 1 média

Les ouvrages de Ruth Rendell, traduits dans une quinzaine de langues, ont été primés à de nombreuses reprises : quatre dagues d'or décernées par ses collègues britanniques, le prix du roman d'aventures en France et plusieurs edgars aux États-Unis, attribués par la prestigieuse association des Mystery Writers of America, qui lui ont même accordé le titre de « grand maître » en 1997. Cette reconnais […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ruth-rendell/#i_1120

ROMAN - Essai de typologie

  • Écrit par 
  • Jean CABRIÈS
  •  • 5 922 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « De la chambre close à la violence ouverte »  : […] Le coupable et le justicier, l'indice et la déduction, l'énigme et l'enquête : ces couples ont une vieille existence dans la littérature, si l'on songe au Soga monogatari du xiv e siècle japonais, aux Mille et Une Nuits , à Zadig et aux romans noirs de Mrs Radcliffe (1764-1823). To […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-essai-de-typologie/#i_1120

ROMAN - Le nouveau roman

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REY
  •  • 4 683 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles techniques, nouvelle vision du monde »  : […] Les débuts du nouveau roman ne coïncident pas par hasard avec ceux de la « nouvelle vague » (expression employée pour la première fois dans L'Express , à l'automne de 1957, pour désigner une nouvelle génération de cinéastes). Les films de la nouvelle vague présentent entre autres originalités une bande-son où les voix ne sont plus hiérarchisées de manière à permettre une cla […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-nouveau-roman/#i_1120

ROMAN - Le roman français contemporain

  • Écrit par 
  • Dominique VIART
  •  • 8 085 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « L’état du monde »  : […] Michel Houellebecq, qui se réclame de Zola et du positivisme d’Auguste Comte, ne cesse de pointer les dérives du monde contemporain ( Extension du domaine de la lutte , 1994   ; Les Particules élémentaires , 1998 ; La Carte et le territoire , 2010 ; Soumission , 2015 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-roman-francais-contemporain/#i_1120

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 077 mots

Dans le chapitre « Les genres »  : […] Loin d'être homogène, le roman populaire se diversifie en plusieurs branches. La plus importante est sans conteste celle du roman historique, qui convie le lecteur à un dépaysement dans le temps, avec une prédilection marquée pour certaines époques. Arrive en tête la période qui s'étend des guerres de Religion à la Régence. Maurice Maindron situe son Tournoi de Vauplassans e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-populaire/#i_1120

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « …et un lectorat divisé »  : […] Dans un premier temps, tous se passionnent pour ces textes qui dévoilent ce qui avait été tenu soigneusement secret pendant la période soviétique. Après cette vague de publications, les médias prennent le relais des débats d'idées, et le marché du livre se modifie : le grand public, lassé des œuvres trop sombres, se tourne vers une littérature de distraction, dans laquelle le roman policier, peu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_1120

SALLIS JAMES (1944- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 185 mots

James Sallis est un romancier et éditeur américain, né le 21 décembre 1944 à Helena (Arkansas). Cet universitaire est tout à la fois nouvelliste, poète, traducteur, biographe, critique littéraire, d’art et de musique. Il a également travaillé comme scénariste dialoguiste pour le cinéma. Avant de devenir ce touche-à-tout de talent, James Sallis a fréquenté l’université Tulane de La Nouvelle-Orléan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/james-sallis/#i_1120

SCHLINK BERNHARD (1944- )

  • Écrit par 
  • Pierre DESHUSSES
  •  • 1 120 mots

Dans le chapitre « Un écrivain juriste »  : […] Bernhard Schlink est né le 6 juillet 1944, à Grossdornberg près de Bielefeld, d’une mère suisse et d’un père allemand, professeur de théologie protestante. En 1945, la famille s’installe à Heidelberg, où Bernhard Schlink passe toute son enfance, avec ses trois frères et sœurs. Après son baccalauréat, il entame d’abord à Heidelberg puis à Berlin des études de droit qu’il termine en 1972. Après avoi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernhard-schlink/#i_1120

SCIASCIA LEONARDO (1921-1989)

  • Écrit par 
  • Mario FUSCO
  •  • 2 640 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Romans policiers et historiques au service de la critique politique »  : […] En 1962, avec Le Jour de la chouette ( Il Giorno della civetta ), Sciascia utilise pour la première fois la technique du roman policier, à propos d'un assassinat commis par la mafia. La question de savoir qui est le coupable fait entrevoir, en effet, que celui-ci n'est peut-être pas seul, de sorte que c'est, en fin de compte, tout […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leonardo-sciascia/#i_1120

SÉRIE NOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul MOURLON
  •  • 643 mots

Célèbre collection policière lancée en 1945 par la maison d'édition Gallimard et créée par Marcel Duhamel. Sous ce nom générique (dû à Jacques Prévert) ont été publiés plus de deux mille titres, qu'on peut rattacher au thriller, mais qui se répartissent selon un éventail très vaste : de la bouffonnerie ( Fantasia chez les ploucs , de Charles Williams) à la noirceur la plus ab […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serie-noire/#i_1120

SIMENON GEORGES (1903-1989)

  • Écrit par 
  • Pierre DELIGNY, 
  • Michel LEMOINE
  •  • 3 312 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La recherche de l'homme nu »  : […] “Descendre, spirale après spirale, l'escalier de l'être” : cette phrase empruntée à Bachelard figure en tête du manuscrit des Anneaux de Bicêtre  ; les documents conservés au Fonds Simenon de l'université de Liège dévoilent que le romancier a fait disparaître cette épigraphe dès le stade de la version dactylographiée. Excès de modestie ? Besoin d'éviter tout ornement “littéra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/georges-simenon/#i_1120

SIMONIN ALBERT (1905-1980)

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 527 mots

Né à Paris, rue Riquet, Albert Simonin, fils d'une modiste et d'un artisan spécialisé dans les fleurs artificielles, suit les cours de l'école communale de la rue de Torcy et obtient un certificat d'études à douze ans. Orphelin à seize ans, il travaille dans la bijouterie, tout en fréquentant les bals populaires de l'époque : le Balcon, le Balajo, la Grande Roue, de même que les music-halls de qua […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/albert-simonin/#i_1120

SINIAC PIERRE (1928-2002)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 771 mots

À la fois classique et baroque, subversif et imaginatif, réaliste et fantastique, Pierre Siniac occupe une place bien particulière dans la littérature policière française. Parisien, fils d'un bottier et d'une costumière de théâtre, il manifeste des aptitudes littéraires dès l'âge de dix ans en inventant pour ses camarades de véritables feuilletons. Par la suite, il préfère à ses études la fréquent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-siniac/#i_1120

SJÖWALL (M.) ET WAHLÖÖ (P.)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 006 mots

Écrivains suédois, Per Wahlöö et Maj Sjöwall ont joué un rôle fondamental dans l’évolution du roman policier nordique, jusqu’alors représenté par des récits d’énigme inspirés par l’école britannique. Per Wahlöö, né le 5 août 1926 à Göteborg, fait ses études à Lund, une ville universitaire au sud du pays. Devenu journaliste à l’instar de son père, il commence comme reporter sportif, avant de deven […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sjowall-m-et-wahloo-p/#i_1120

SPILLANE MICKEY (1918-2006)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 141 mots

Auteur de romans noirs américain. Après des débuts dans des magazines de bande dessinée, Mickey Spillane écrit, en 1947, un premier roman où il met en scène le personnage du détective Mike Hammer. Douze volumes suivirent. Dans l'immédiat après-guerre, expliquait-il, les gens ayant connu la vraie violence ne voulaient plus de « héros-lavette ». Hammer, qui signifie « marteau », est donc brutal, mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mickey-spillane/#i_1120

TAIBO II PACO IGNACIO (1949- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 963 mots

Considéré comme le fondateur du nouveau roman policier mexicain, Paco Ignacio Taibo II développe également une intense activité internationale. Créateur et animateur de l’A.I.E.P. (Association Internationale des écrivains de romans policiers), il déploie à partir du début des années 1980 une grande activité en faveur de la lecture et pour le rapprochement des écrivains « policiers » du monde enti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paco-ignacio-taibo-ii/#i_1120

THRILLER

  • Écrit par 
  • Jean-Paul ROSPARS
  •  • 679 mots

L'étymologie du terme (en anglais « qui donne des frissons ») est responsable de son extension et, partant, de la constitution d'une espèce de catégorie aux contours très imprécis : est souvent baptisé thriller tout roman, pièce ou film qui, pour toucher lecteurs ou spectateurs, s'attache avant tout à déclencher en eux des émotions ou sensations fortes aussi nombreuses et intenses que possible. L' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thriller/#i_1120

UNE TÉNÉBREUSE AFFAIRE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 272 mots

Dans le chapitre « Un « roman policier » »  : […] Balzac prit manifestement plaisir à la rédaction de ce récit qui lui permettait, de par ses décors et son rythme de cape et d'épée, de renouer avec la veine romantique de ses romans de jeunesse, en particulier Les Chouans , qui mettait déjà Corentin aux prises avec une adversaire aussi belle qu'héroïque. « La Ténébreuse affaire fait un grand chemin, écr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/une-tenebreuse-affaire/#i_1120

VARGAS FRED (1957- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 193 mots

Appréciée par quelques milliers d'amateurs dès la sortie de son deuxième roman, L'Homme aux cercles bleus (1992), Fred Vargas a vu les ventes de ses livres progresser de façon régulière pour atteindre et même dépasser, au début des années 2000, les niveaux atteints par des romancières américaines jusqu'alors considérées comme intouchables. Depuis cette date, ses livres, trad […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fred-vargas/#i_1120

VAUTRIN JEAN (1933-2015)

  • Écrit par 
  • Michel P. SCHMITT
  •  • 980 mots
  •  • 1 média

La carrière de Jean Vautrin n'est pas banale. Après s'être illustré d'une façon très honorable dans son premier métier de cinéaste, il décide à quarante ans de se tourner vers l'écriture, en jugeant avec sévérité ses films qu'il assimile à des productions ratées. Jean Herman (son nom véritable), né à Pagny-sur-Moselle le 17 mai 1933, fait ses études secondaires à Auxerre et réussit le concours de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jean-vautrin/#i_1120

VÁZQUEZ MONTALBÁN MANUEL (1939-2003)

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre RESSOT
  •  • 764 mots

Si, pour les générations futures, un écrivain doit symboliser en Espagne la période de la transition démocratique, c'est bien Manuel Vázquez Montalbán. Polygraphe fécond, il est d'abord reconnu comme poète ( Una educación sentimental , 1967, Une éducation sentimentale ), essayiste ( Cuestiones marxistas , 1974, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/manuel-vazquez-montalban/#i_1120

VILLARD MARC (1947- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 066 mots

Romancier, nouvelliste, poète, scénariste et dialoguiste, Marc Villard est né le 29 juin 1947 à Versailles. À l’âge de dix ans, il accompagne ses parents qui déménagent à Reims, ville alors fameuse pour son équipe de football, et se prend de passion pour ce sport. De retour en banlieue parisienne, à Les Clayes-sous-Bois, il joue de la batterie dans un groupe de rock n’roll. Parallèlement, il étud […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marc-villard/#i_1120

WALTERS MINETTE (1949- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 135 mots

La romancière britannique Minette Caroline Mary Jebb est née le 26 septembre 1949 à Bishop's Stortford (Hertfordshire). Un an après la mort de son père, et alors qu'elle est âgée de douze ans, elle quitte mère et frères pour devenir pensionnaire à la Godolphin School de Salisbury. Avant d'entrer à l'université de Durham, elle part vivre et travailler pendant un an dans un kibboutz en Israël. De r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/minette-walters/#i_1120

WESTLAKE DONALD (1933-2008)

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 1 189 mots
  •  • 1 média

Né en 1933 dans le quartier de Brooklyn, Donald Westlake n'a jamais quitté New York. Depuis 1979, il habitait Greenwich Village, un lieu célèbre de la « Grosse Pomme » et s'est acquis la réputation d'être un écrivain drôle. De fait, parmi la centaine de titres dont il est l'auteur, y compris sous dix pseudonymes, une majorité s'articule autour d'un comique de situation qui est devenu sa marque d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-westlake/#i_1120

WOODRELL DANIEL (1953- )

  • Écrit par 
  • Claude MESPLÈDE
  •  • 941 mots

Écrivain américain, Daniel Woodrell est considéré par les amateurs de romans noirs comme un de meilleurs représentants de ce genre littéraire. Après l’adaptation cinématographique, en 2010, de son livre Un hiver de glace, par la réalisatrice Debra Granik, son œuvre s’est élargie à de nouveaux lecteurs. Né le 4 mars 1953, à Springfield (Missouri), Daniel Woodrell a vécu de fa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/daniel-woodrell/#i_1120

Voir aussi

Pour citer l’article

Jean TULARD, Claude MESPLÈDE, « POLICIER ROMAN », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-policier/