ROMAN-FEUILLETON

FRANÇAISE LITTÉRATURE, XIXe s.

  • Écrit par 
  • Marie-Ève THÉRENTY
  •  • 7 785 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le roman de la démocratie »  : […] Albert Thibaudet a écrit que le roman était « le genre triomphateur du xix e  siècle ». Peu légitime à l’orée du siècle parce qu’il touchait principalement un public de lectrices séduites par le rocambolesque et le sentimental, il connaît plus de succès qu’aucun autre genre auprès du public qui se constitue durant le siècle. En 1858, pour la première fois, un romancier, Jules Sandeau, entre à l’Ac […] Lire la suite

BALZAC HONORÉ DE

  • Écrit par 
  • Maurice MÉNARD
  •  • 15 043 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « « La Comédie humaine » ou « l'illumination rétrospective » »  : […] L'idée de La Comédie humaine ne vient à Balzac qu'en 1840 : sous ce titre général figureront tous les romans écrits depuis 1829 et tous ceux qui vont s'écrire jusqu'en 1847. Proust a magnifiquement parlé, dans La Prisonnière , de la découverte relativement tardive par Balzac de l'unité de son œuvre : « illumination rétrospective », « unité qui s'ignorait, donc vitale, et non logique, qui n'a pas […] Lire la suite

LE COMTE DE MONTE-CRISTO, Alexandre Dumas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 091 mots
  •  • 1 média

Le Comte de Monte-Cristo est sans doute, avec Les Trois Mousquetaires , le roman le plus célèbre d'Alexandre Dumas (1802-1870) . Popularisé tout au long du xx e  siècle par le cinéma – près d'une trentaine d'adaptations, de 1907 à 1971 – il appartient depuis longtemps aux grandes mythologies de la littérature française moderne : beaucoup ne l'ont pas lu, rares sont ceux qui en ignorent l'histoire, […] Lire la suite

LA COUSINE BETTE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 203 mots

Dans le chapitre « Requiem pour la monarchie de Juillet »  : […] Dès sa publication dans Le Constitutionnel , La Cousine Bette remporta un « succès étourdissant ». Dopé par l'accueil du public, Balzac n'a cessé d'étoffer ce qui ne devait être au départ qu'une simple nouvelle, achevant son roman en moins de deux mois. Lui qui, à peine un an plus tôt, se sentait en perte de vitesse et confiait : «  La Comédie humaine , je ne m'y intéresse plus », redevenait un a […] Lire la suite

FAIT DIVERS

  • Écrit par 
  • Christine LETEINTURIER
  •  • 2 304 mots

Dans le chapitre « Définition et typologie »  : […] Le fait divers est le plus souvent défini aujourd'hui par la négative ; il ne relève d'aucune actualité, ni politique, ni économique, ni sociale, ni culturelle... Il peut néanmoins illustrer à l'occasion un fait de société. Cette conception doit beaucoup à la définition que Roland Barthes en a donnée en 1966 dans ses Essais critiques  : « Le fait divers procéderait d'un classement de l'inclassable […] Lire la suite

FANTÔMAS

  • Écrit par 
  • Michel LEBRUN
  •  • 280 mots

Créé en 1911 par Pierre Souvestre et Marcel Allain, lancé à grand renfort de publicité par l'éditeur Fayard, Fantômas , gigantesque cycle romanesque de trente-deux volumes, connaît un fabuleux succès jusqu'à la guerre de 1914. Fantômas, bandit sans visage, accumule les crimes monstrueux et lance des défis à la police, représentée par l'inspecteur Juve. Flanqué du journaliste Jérôme Fandor et de sa […] Lire la suite

FEUILLETON

  • Écrit par 
  • Jacques DUBOIS
  •  • 2 485 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Une nouvelle littérature populaire »  : […] C'est dans de telles conditions qu'un art de masse voit le jour. Il met en œuvre de nouveaux supports d'expression, de nouveaux modes de diffusion. Lorsqu'il s'affirme à l'époque romantique, il n'est pas d'emblée distinct d'une littérature plus reconnue. Ainsi, Charles Dickens ou Honoré de Balzac jouent sur plusieurs registres littéraires et s'adressent à des publics encore mal définis. Cette phas […] Lire la suite

FÉVAL PAUL, dit FÉVAL PÈRE (1817-1887)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 458 mots

Issu d'une famille de magistrats assez peu fortunée, Paul Féval fut l'un des auteurs de romans-feuilletons les plus productifs et les plus célèbres du xix e siècle. À treize ans, il passe une année dans un mystérieux manoir du Morbihan, refuge de conspirateurs chouans, et il restera fortement imprégné de folklore breton. Après une licence de droit, il embrasse la carrière d'avocat, qu'il abandonn […] Lire la suite

FRANCE (Histoire et institutions) - Le temps des révolutions

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 6 922 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre «  L'art et la révolution »  : […] Durant ce long siècle et demi, il n'est pas jusqu'à l'histoire de l'art qui n'ait été frappée du sceau de la révolution. On peut ici distinguer deux ordres de faits. Il y a, d'une part, la conséquence, dans le domaine artistique, d'innovations techniques majeures. C'est par exemple le cas de la photographie qui, à partir de l'invention du daguerréotype en 1839 , conduisit à bouleverser les concep […] Lire la suite

HISTOIRE DE LA GRANDEUR ET DE LA DÉCADENCE DE CÉSAR BIROTTEAU, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 139 mots

C'est en 1831 qu'Honoré de Balzac (1799-1850) eut l'idée de l' Histoire de la grandeur et de la décadence de César Birotteau . Mais, doutant de l'attrait qu'il pourrait exercer sur le public, il fit longtemps traîner la mise en chantier du roman : « J'ai conservé César Birotteau pendant six ans, en désespérant de pouvoir intéresser qui que ce soit à la figure d'un boutiquier assez bête, assez méd […] Lire la suite

ILLUSTRATION

  • Écrit par 
  • Ségolène LE MEN, 
  • Constance MORÉTEAU
  •  • 9 160 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'illustration populaire »  : […] L'édition illustrée populaire dite « à quatre sous », apparue en janvier 1848 chez l'éditeur Havard, connaît son apogée de 1851 à 1855, avant de disparaître dans les années 1860 à la fin de l'Empire autoritaire ; elle va exploiter ces nouvelles habitudes éditoriales associées à la pratique du réemploi ; en effet, au moment où le gouvernement renforce le contrôle du colportage (janvier 1852), où l […] Lire la suite

JACQUES VINGTRAS, Jules Vallès - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 1 410 mots

Jacques Vingtras se compose de trois volumes, L'Enfant , Le Bachelier et L'Insurgé . Le projet remonte à 1876. Jules Vallès (1832-1885), alors exilé politique à Londres, imagine un ensemble romanesque centré sur la révolution de 1848 et la Commune de Paris. Le titre envisagé : Histoire de nos vingt ans, Histoire d'une génération , dit assez la portée de son projet. Mais, communard en manque d'ar […] Lire la suite

JEUNESSE LITTÉRATURE POUR LA

  • Écrit par 
  • Jean PERROT
  •  • 7 689 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Écriture et réécritures : l'exemple de Robinson »  : […] Les Aventures de Télémaque (1699) de Fénelon, récit conçu pour l'éducation d'un futur roi, mais proche encore de la déambulation homérique des Anciens, s'intéressait à l'économie du royaume et à la gestion du commerce et des forêts. Avec plus d'une centaine de rééditions, le livre fut un roman pédagogique majeur dans les deux siècles qui suivirent. Mais c'est bien La Vie et les étranges et surp […] Lire la suite

LEROUX GASTON (1868-1927)

  • Écrit par 
  • Jacques BENS
  •  • 924 mots

Gaston Leroux est un des deux ou trois écrivains français qui ont fondé le roman populaire du xx e siècle. À la suite d'Émile Gaboriau, et parallèlement à Maurice Leblanc, son exact contemporain, il a introduit, dans un genre où les péripéties romanesques restaient dominantes, l'énigme criminelle et le dénouement raisonné, dont le développement allait très vite déboucher sur le roman policier. Né […] Lire la suite

LITTÉRATURE NUMÉRIQUE

  • Écrit par 
  • Jean CLÉMENT, 
  • Alexandra SAEMMER
  •  • 4 340 mots

Dans le chapitre « Une littérature en réseau »  : […] Pourtant, après les premières expérimentations sur Minitel, la conquête du Web par les auteurs de littérature numérique s’est d’abord faite avec l’idée de proposer non seulement des « contre-formes », mais aussi des « contre-circuits » aux réseaux de publication et de distribution marchands. Des sites d’auteurs ont ainsi commencé à fleurir dès les années 1990. L’opportunité offerte à tous de publ […] Lire la suite

LES MYSTÈRES DE PARIS, Eugène Sue - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 190 mots

Les Mystères de Paris fut un des plus incroyables succès littéraires que la France ait connus au xix e  siècle. Du 19 juin 1842 au 15 octobre 1843, tout ce que le pays comptait de lecteurs attendit chaque jour la parution du Journal des Débats , pour y découvrir le dernier épisode du feuilleton d'Eugène Sue (1804-1857). Même, pour ne pas rester passivement suspendus aux aléas de l'intrigue, les l […] Lire la suite

PETIT JOURNAL LE

  • Écrit par 
  • Pierre ALBERT
  •  • 604 mots
  •  • 1 média

La parution, en 1863, de cette feuille de demi-format (43 cm sur 30 cm), quotidienne, diffusée essentiellement au numéro en boutique ou par colportage et non plus par abonnement comme les autres journaux, vendue à 5 centimes (un sou), soit moitié moins que les autres feuilles populaires, marque le début de la presse moderne à grand tirage. Le Petit Journal fut créé par Moïse Polydore Millaud (181 […] Lire la suite

PONSON DU TERRAIL PIERRE-ALEXIS vicomte (1829-1871)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 279 mots

Écrivain français et l'un des producteurs de romans-feuilletons les plus populaires et les plus féconds du xix e siècle. Après avoir entrepris des études pour entrer dans la marine, Ponson du Terrail se tourne vers les lettres, et ses premiers essais sont très rapidement couronnés de succès. À partir de 1853, il publie dans La Patrie la série des Rocambole . La popularité de ce héros crapuleux e […] Lire la suite

PRESSE DU CŒUR ou PRESSE SENTIMENTALE

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 4 026 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Origines  »  : […] Le magazine Confidences, le journal des histoires vraies , créé en 1938 par Paul Winkler, est considéré comme le premier titre de la presse du cœur. Dans son éditorial du 13 mai 1938, cette publication propose de « partager les mystères de l’existence » et de « se délivrer du fardeau des secrets ». Confidences offre deux types de contenus : des romans et nouvelles sentimentales, des témoignages d […] Lire la suite

LA RABOUILLEUSE, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 228 mots
  •  • 1 média

De tous les grands romans de Balzac (1799-1850) , La Rabouilleuse est peut-être un des plus méconnus. Il s'agit pourtant d'une œuvre de complète maturité, strictement contemporaine de l'Avant-Propos dans lequel l'auteur explique le titre et le dessein de La Comédie humaine , dont elle reprend plusieurs des thèmes fondamentaux. L'ouvrage était primitivement conçu comme un simple récit provincial : […] Lire la suite

ROMAN - Essai de typologie

  • Écrit par 
  • Jean CABRIÈS
  •  • 5 922 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La vie rêvée »  : […] C'est le feuilleton, non point le roman, qui a créé le roman-feuilleton, lui a donné ses lois, ses thèmes, en un mot l'a institué en genre. En effet, lorsque apparurent les grands quotidiens à bon marché dont le prototype fut La Presse d'Émile de Girardin en 1836, ces nouveaux journaux publièrent des feuilletons romanesques, plus susceptibles d'attirer la ferveur des lecteurs que les feuilletons […] Lire la suite

ROMAN - Roman et société

  • Écrit par 
  • Michel ZÉRAFFA
  •  • 6 700 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La société dans le roman »  : […] Quand on étudie comment les sociétés vivent, s'expriment dans le romanesque, il faut d'abord se garder de tout sociologisme. Nul roman, même l'œuvre de Balzac, ne donne du social une image innocente ou totale. La description sociologique due aux romanciers dépend du statut idéologique des groupes sociaux qu'ils mettent en scène. Stendhal se distingue d'un romancier « romantique » par la lucidité a […] Lire la suite

ROMAN POPULAIRE

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 4 077 mots

Dans le chapitre « Le déclin du genre »  : […] Le roman populaire a atteint son apogée en 1914. Au sortir de la Première Guerre mondiale, tous les archétypes seront en place et, du coup, les chefs-d'œuvre se feront plus rares, les auteurs se contentant d'appliquer des recettes éprouvées (on constate, par exemple, un hiatus entre les trente-deux volumes du cycle de Fantômas parus avant 1914 et ceux qui ont suivi). Le genre continue à connaître […] Lire la suite

ROMAN SENTIMENTAL

  • Écrit par 
  • Isabelle ANTONUTTI
  •  • 2 472 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une littérature populaire »  : […] Le xix e  siècle est marqué par la formidable expansion de la presse et des technologies de la communication. La production s’accélère dans tous les secteurs de la culture : la musique, les spectacles, bientôt le cinéma. Un public de nouveaux lecteurs émerge. L’Angleterre est un des premiers pays à faire du livre un objet destiné au grand public. Publié en 1740, Pamela , ou la Vertu récompensée […] Lire la suite

L'ASSOMMOIR, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 997 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Grandeur et décadence de Gervaise Macquart »  : […] Publié dans sa version intégrale et définitive chez Charpentier en 1877, septième roman de la série des Rougon-Macquart , L'Assommoir a d'abord paru en feuilleton au cours de l'année 1876, dans Le Bien public , puis dans La République des Lettres . Composé de treize chapitres, divisés en deux ensembles symétriques, de part et d'autre d'un sommet (le chapitre  vii ), le récit raconte l'ascension, […] Lire la suite

SOULIÉ FRÉDÉRIC (1800-1847)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 349 mots

Auteur de drames romantiques et de romans-feuilletons, Soulié fut l'un des écrivains les plus prisés de son époque. Né à Foix, fils d'un professeur de philosophie de Toulouse reconverti dans l'administration, il travaille sous les ordres de son père après avoir passé une licence de droit. Cependant, attiré par les lettres, il gagne Paris, où il donne ses premières œuvres tout en dirigeant une scie […] Lire la suite

SPLENDEURS ET MISÈRES DES COURTISANES, Honoré de Balzac - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Philippe DULAC
  •  • 1 213 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un réalisme démoniaque »  : […] « Tous les souverains aiment à connaître l’envers des tapisseries et savoir les véritables motifs des événements que le public regarde bouche béante », dit la femme du juge d’instruction. Montrer l’envers des tapisseries, tel est bien l’objet de Splendeurs . Certes, La Comédie humaine n’est qu’une constante mise en lumière des coulisses de la société, là où se trament les complots et les trafics. […] Lire la suite

SUE MARIE-JOSEPH dit EUGÈNE (1804-1857)

  • Écrit par 
  • France CANH-GRUYER
  •  • 1 064 mots

L'écrivain français le plus populaire du xix e siècle, qui conféra au feuilleton ses lettres de noblesse en y intégrant le roman social. Issu d'une famille prestigieuse de chirurgiens, fils du médecin en chef de la garde des consuls, le petit Marie-Joseph Sue a pour marraine Joséphine Bonaparte et pour parrain Eugène de Beauharnais. Ces glorieux antécédents ne l'empêchent pas d'être un élève fort […] Lire la suite

DAILY COURANT THE

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 207 mots
  •  • 1 média

En Angleterre, l'abolition du Licensing Act en 1695, et donc la fin de la censure, permit la multiplication des journaux. On essaya d'abord des feuilles paraissant plusieurs fois par semaine. Le 11 mars 1702 naissait le premier journal quotidien, The Daily Courant , demi-feuille de papier imprimée d'un seul côté sur deux colonnes qui donnait, sans commentaire, une série de nouvelles empruntées à d […] Lire la suite

LES TROIS MOUSQUETAIRES, Alexandre Dumas - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Guy BELZANE
  •  • 1 137 mots
  •  • 1 média

Plus de deux cent cinquante romans, une cinquantaine de pièces de théâtre, sans oublier les mémoires, impressions de voyage et ouvrages divers... Pour produire une telle œuvre, il aura fallu à Alexandre Dumas (1802-1870) , polygraphe inépuisable, initiateur du drame romantique puis maître du roman historique, un talent incontestable, une énergie hors du commun (Baudelaire le qualifiait de « vitali […] Lire la suite