ROMAN-DOCUMENT

ALEXIEVITCH SVETLANA (1948- )

  • Écrit par 
  • Hélène MÉLAT
  •  • 1 055 mots
  •  • 1 média

« Je n’écris pas l’histoire nue et sèche d’un fait ou d’un événement, j’écris l’histoire des sentiments. » Ainsi Svetlana Alexievitch caractérise-t-elle sa démarche créatrice. Journaliste et écrivain biélorusse d’expression russe, née en 1948 à Ivano-Frankivsk en Ukraine, d’un père biélorusse et d’une mère ukrainienne et ayant grandi en Biélorussie, elle est un exemple du mélange de cultures har […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/svetlana-alexievitch/#i_39573

ANGLAIS (ART ET CULTURE) - Littérature

  • Écrit par 
  • Elisabeth ANGEL-PEREZ, 
  • Jacques DARRAS, 
  • Jean GATTÉGNO, 
  • Vanessa GUIGNERY, 
  • Christine JORDIS, 
  • Ann LECERCLE, 
  • Mario PRAZ
  •  • 28 328 mots
  •  • 29 médias

Dans le chapitre « Le compromis victorien »  : […] Le type le plus représentatif de ce « compromis victorien » est Thomas Babington Macaulay (1800-1859), mais il y eut plusieurs réactions d'un caractère idéaliste contre le rationalisme prédominant et l'illusion d'un équilibre enfin établi. Notamment Thomas Carlyle (1795-1881), qui, entre autres œuvres plus connues, critiqua l'organisation sociale moderne dans Past and Present (1843). Enthousiaste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anglais-art-et-culture-litterature/#i_39573

CAPOTE TRUMAN (1924-1984)

  • Écrit par 
  • Catherine ROVERA
  •  • 1 190 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Un nouveau genre romanesque »  : […] Dans ses premiers récits, romans et nouvelles confondus, Truman Capote s'emploie, plus ou moins inconsciemment, à raviver les fantômes de son enfance. C'est le cas des Domaines hantés , qui est de son propre aveu « une tentative pour exorciser les démons ». Dans ce roman d'initiation aux résonances autobiographiques, Joel Harrison Knox, un adolescent parti en quête de son père dans une plantation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/truman-capote/#i_39573

ENQUIST PER OLOF (1934- )

  • Écrit par 
  • Régis BOYER
  •  • 457 mots

Après de bonnes études, cet écrivain suédois né en 1934 à Hyoygböle, s'engagea dans la littérature par des romans, L'Œil de cristal (1961) et La Voie de passage (1963), où se lisaient des tendances métaphysiques qui éclateront dans Le Cinquième Hiver du magnétiseur (1964) : à partir du personnage historique de Mesmer, les insolubles conflits entre foi et doute, entendement et irrationnel sont s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/per-olof-enquist/#i_39573

GERMINAL, Émile Zola - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Didier WAGNEUR
  •  • 896 mots

Dans le chapitre « Fresque sociologique et vision hallucinée »  : […] Germinal représente dans les Rougon-Macquart « la lutte du travail et du capital ». Dès juillet 1883, Germinal est en chantier, mais Zola s'est auparavant documenté de manière très méthodique. Il se rend à Valenciennes, Anzin et Denain, et descend au fond d'un puits. Il visite un coron, prend des notes, dresse un plan. Il a lu de nombreuses publications sur le monde des mineurs, d'Hector Malot […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/germinal/#i_39573

ORWELL GEORGE (1903-1950)

  • Écrit par 
  • Daniel SAUVAGET
  •  • 1 594 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Romancier et témoin »  : […] Auteur inclassable, le jeune Eric Blair avait décidé de devenir écrivain à vingt-quatre ans, mais n'avait pu passer à l'acte qu'au prix de l'inconfort matériel, adoptant dès son premier livre le pseudonyme de George Orwell, d'après le nom d'une rivière de la région où il vivait. La conversion à la littérature se fait sous le signe d'une double rupture, sociologique et politique. Né en Inde en 1903 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-orwell/#i_39573

ROMAN - Essai de typologie

  • Écrit par 
  • Jean CABRIÈS
  •  • 5 922 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Pièces à conviction »  : […] La vogue du «   roman-document » s'est répandue après la Seconde Guerre mondiale, au lendemain des camps d'extermination et de Hiroshima. Puisque la réalité, démente et horrible, dépassait la fiction, ne suffisait-il pas de livrer au lecteur la réalité elle-même, c'est-à-dire tous les documents et témoignages à travers lesquels cette réalité avait été « photographiée », souvent par les acteurs mêm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-essai-de-typologie/#i_39573

RUSSIE (Arts et culture) - La littérature

  • Écrit par 
  • Michel AUCOUTURIER, 
  • Marie-Christine AUTANT-MATHIEU, 
  • Hélène HENRY, 
  • Hélène MÉLAT, 
  • Georges NIVAT
  •  • 25 103 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La prose documentaire et de témoignage  »  : […] On retrouve cette volonté de savoir à la source de la prose documentaire, littérature-vérité décrivant l’envers du tableau officiel – qui concerne le plus souvent les marges de la société et des microcosmes fermés sur eux-mêmes, qu’ils soient masculins ou féminins. À la fin de la perestroïka, les courts romans de Sergueï Kalédine sont les plus représentatifs de cette veine, qui décrit dans un styl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/russie-arts-et-culture-la-litterature/#i_39573

SHOAH LITTÉRATURE DE LA

  • Écrit par 
  • Rachel ERTEL
  •  • 12 488 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre «  Représenter l'irreprésentable : le fictionnel »  : […] Le paradoxe que rencontre l'écriture de l'anéantissement est double : si le témoignage, pour se dire, doit recourir à l'imagination, a contrario le romanesque se heurte à l'emprise du réel. Dans le ghetto et le camp, la mainmise absolue de la réalité sur le prisonnier rend « toute tentative de la dépasser [...] ridicule et désespérée » (J.   Améry). Le romanesque en est banni. Après le cataclysme, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/litterature-de-la-shoah/#i_39573

THARAUD ERNEST dit JÉRÔME (1874-1953) & CHARLES dit JEAN (1877-1952)

  • Écrit par 
  • Antoine COMPAGNON
  •  • 416 mots

Ces deux fils d'un notaire de campagne voyagent à travers l'Europe, participent à la guerre de 1914-1918 et suivent Lyautey au Maroc. Cette expérience vécue sera la matière de tous leurs livres. Ils commencent par publier des reportages dans les Cahiers de Péguy, des récits modestes et simples où ils prétendent seulement peindre, sans ambition d'analyse historique ou politique, pour l'agrément du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tharaud-ernest-dit-jerome-et-charles-dit-jean/#i_39573