CIESLEWICZ ROMAN (1930-1996)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Graphiste auteur

En 1972, le Centre de création industrielle (C.C.I.) lui consacre une exposition au musée des Arts décoratifs, à Paris, qui révèle l'ampleur de son travail pour la presse, l'édition, la publicité, et rappelle qu'il est un affichiste, ce qu'il n'a pu suffisamment montrer depuis son arrivée en France. On peut y mesurer également l'importance du va-et-vient entre recherche pure et travaux de commandes qui ne cesse d'enrichir sa démarche. Ainsi, à partir de 1971, ses premiers « collages centrés », réalisés à titre personnel, sont transposés dans ses couvertures et ses affiches pour la nouvelle revue de photographie Zoom.

Renouant avec l'art de l'affiche, grâce notamment au succès de sa création pour le film d'Yves Boissset, L'Attentat (1972), Cieslewicz affirme son engagement, comme en témoignent sa percutante affiche pour Amnesty International (1975) ou ses réalisations pour les films de son ami Raymond Depardon. C'est dans cet esprit qu'il lance l'éphémère périodique Kamikaze, « revue d'information panique », chez Christian Bourgois, en 1976 – les numéros 2 et 3 seront édités par Agnès B., en 1991 et 1997. Il y confronte des photographies de presse, par paires en double page, sous un titre abrupt ou ironique, questionnant ainsi l'actualité ou la mémoire.

En 1976, il commence la série Changements de climat, qui donne lieu, en 1979, à un film réalisé avec le concours de l'I.N.A. Il associe des extraits de peintures anciennes parmi les plus célèbres à des éléments de l'imagerie moderne pour obtenir une troisième image, interrogeant toutes les formes de représentation. Cette leçon virtuose sur la porosité des frontières entre graphisme, photographie et arts plastiques prolonge l'enseignement qu'il assure, depuis 1973, d'abord à l'École nationale supérieure des arts décoratifs de Paris, puis, et jusqu'à la fin de sa vie, à l'École supérieure des arts graphiques (E.S.A.G.).

Dès son ouverture, le Centre Georges-Pompidou fait appel à son talent pour la conception d'affiches, [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages




Écrit par :

  • : historien du graphisme et de la typographie, diplômé en histoire de l'École des hautes études en sciences sociales, Paris

Classification


Autres références

«  CIESLEWICZ ROMAN (1930-1996)  » est également traité dans :

AFFICHE

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 6 815 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Le vent de la contestation »  : […] Au milieu des années 1960, des mouvements de contestation sociaux et culturels trouvent leur traduction dans l'affiche. Le Flower Power, en Californie, donne naissance aux affiches dites « psychédéliques », réalisées par de jeunes créateurs (Victor Moscoso, Wes Wilson), souvent autodidactes. C'est aussi le cas aux Pays-Bas avec le mouvement Provo, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/affiche/#i_92599

GRAPHISME

  • Écrit par 
  • Michel WLASSIKOFF
  •  • 7 442 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Vers un nouveau lyrisme »  : […] Face au dogme qu'impose le style international, un nouveau lyrisme se fait jour, dont le graphiste américain Herb Lubalin et le Push Pin Studio à New York (Seymour Chwast, Milton Glaser, Edward Sorel) sont les principales figures. Le premier explore l'éclectisme typographique dans les mises en pages du Saturday Evening Post , Eros , Fact et Avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/graphisme/#i_92599

Pour citer l’article

Michel WLASSIKOFF, « CIESLEWICZ ROMAN - (1930-1996) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 janvier 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-cieslewicz/