ULTRABASIQUES ROCHES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Péridotites : composition chimique

Péridotites : composition chimique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Pyrolite III : composition minéralogique

Pyrolite III : composition minéralogique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Gisement de roches ultrabasiques

Gisement de roches ultrabasiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Évolution latéritique

Évolution latéritique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Tous les médias


Types de gisement

Les gisements des roches ultrabasiques peuvent être rapportés à quatre types principaux, différant les uns des autres par la nature des roches qui y sont associées et par les rapports de l'ensemble avec l'encaissant. Les gisements étroitement liés aux vieux socles (Scandinavie, Galice, Massif central français), dont les caractères minéralogiques découlent essentiellement de l'action du métamorphisme régional, ne seront pas pris en considération ; la plupart des massifs de péridotite à grenat appartiennent à cette catégorie.

Les intrusions stratifiées péridotite-gabbro

Les intrusions stratifiées péridotite-gabbro forment des lentilles qui atteignent plusieurs kilomètres d'épaisseur, dont les structures sont parfois parallèles à celles de l'encaissant sédimentaire (gisements concordants). Les lopolites ou laccolites des gisements types (Rhum, Écosse ; Stillwater, États-Unis) sont formées pour leur plus grande part de l'association de roches ultrabasiques (péridotites et pyroxénites) et de roches basiques (gabbros à olivine, norites, anorthosites). En volume, le rapport des roches holomélanocrates aux roches gabbroïques est généralement inférieur à 1/10. Les différents types de roches sont disposés d'une façon déterminée et constante : les roches ultrabasiques, les plus denses, se trouvent dans la partie inférieure du gisement et sont surmontées par des gabbros dont la densité va en diminuant vers le toit du dispositif ; la partie supérieure est parfois occupée par des roches de composition granitique. Il existe d'autres caractères spécifiques remarquables :

– Le contact de la série avec les roches encaissantes est marqué par une bordure figée qui indique que l'intrusion s'est mise en place sous forme liquide ou partiellement liquide.

– Dans la plupart des gisements, un litage rythmique des formations, résultant de l'alternance de lits parallèles entre eux, tour à tour holomélanocrates et mésocrates, constitue des séquences plusieurs fois répétées sur une même verticale. L'explication de ces structures suppose un mécanisme de cristallisation fractionnée [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : docteur ès sciences professeur de géologie à l'université Blaise-Pascal, Clermont-Ferrand, directeur du centre de recherches volcanologiques
  • : directeur de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique, membre de l'Académia Europaea
  • : assistant de recherche à l'Institut national de la recherche agronomique, Versailles
  • : ancien maître assistant au Muséum national d'histoire naturelle

Classification


Autres références

«  ULTRABASIQUES ROCHES  » est également traité dans :

ÉCLOGITES

  • Écrit par 
  • Gérard GUITARD
  •  • 1 520 mots
  •  • 3 médias

Les éclogites – ainsi désignées par l'abbé Haüy pour indiquer la « sélection » (ἐκλογή) singulière de leurs minéraux – sont des roches essentiellement formées de grenat et de clinopyroxène particuliers ; leur composition chimique, généralement analogue à celle de basaltes et de gabbros, est souvent déficitaire en silice. Loin de constituer une famille homogène, les éclogites traduisent des condi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eclogites/#i_37620

MÉTAUX - Gisements métallifères

  • Écrit par 
  • Marie-José PAVILLON
  •  • 7 825 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les gisements volcaniques et subvolcaniques »  : […] Le domaine des gisements volcaniques et subvolcaniques est très exploré, car il comprend de nombreux gîtes. L'histoire géologique de ces gîtes est pourtant très mal connue. En effet, les relations des minéralisations avec le volcanisme sont souvent difficiles à préciser (en dehors des relations purement géométriques), sauf en ce qui concerne les roches basiques (basaltes, gabbros) et ultrabasique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metaux-gisements-metalliferes/#i_37620

NEWJANSKITE & SYSSERTSKITE

  • Écrit par 
  • Guy TAMAIN
  •  • 208 mots

Minéraux du groupe de l'iridosmine composés principalement d'osmium et d'iridium en solution solide, la newjanskite et la syssertskite (découvertes dans l'Oural, à Neviansk et à Syssert respectivement) cristallisent dans le système hexagonal et se présentent sous forme de lamelles ou grains tabulaires. La newjanskite représente le pôle riche en iridium, avec possibilité de remplacement par du rhod […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/newjanskite-et-syssertskite/#i_37620

NICKEL

  • Écrit par 
  • Jacques GRILLIAT, 
  • Bernard PIRE, 
  • Michel RABINOVITCH, 
  • Jacques SALBAING
  •  • 4 769 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Les amas d'altération ou latérites nickélifères »  : […] Ces amas dérivent de l' altération, sous climat tropical humide, de roches ultrabasiques (péridotites et dunites). Ces latérites plus ou moins anciennes peuvent se trouver à l'air libre si la surface d'altération n'a pas été enfouie sous des sédiments plus récents, ou former un niveau dans une séquence sédimentaire ancienne. Lorsque le profil d'altération au-dessus des ultrabasites est complet, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nickel/#i_37620

OCÉANIE - Géologie

  • Écrit par 
  • Michel RABINOVITCH
  •  • 11 313 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'évolution de l'Océanie »  : […] Un schéma d'ensemble de l'évolution des arcs insulaires et des archipels de l'Océanie peut être tenté, mais l'entreprise est délicate, l'état des connaissances n'étant pas homogène selon la région considérée, et d'autant plus incertain que l'époque étudiée sera plus ancienne. De toute manière, on ne peut guère remonter au-delà du début de l'ère secondaire, car les terrains antérieurs sont trop fra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oceanie-geologie/#i_37620

OPHIOLITES

  • Écrit par 
  • Michelle ERNEWEIN, 
  • Hubert WHITECHURCH
  •  • 3 836 mots

Dans le chapitre « Historique et définition »  : […] À l'origine, c'est-à-dire au début du xix e  siècle, le mot ophiolite (du grec ophis , serpent) était synonyme de serpentinite, une roche dont certains aspects évoquent la peau de serpent. Par la suite, ce terme peu précis a servi à décrire différents types de roches ultramafiques serpentinisées, mais également des roches as […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ophiolites/#i_37620

PÉRIDOTS

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CARRON
  •  • 1 463 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Conditions de gisements »  : […] Dans les roches ultrabasiques, on trouve des olivines très magnésiennes (de 10 à 15 p. 100 de fayalite), remarquablement voisines de celles des météorites. On observe fréquemment dans les olivines des péridotites profondes une structure lamellaire, qui prend parfois les caractères de véritables macles mécaniques. Ce critère peut permettre de distinguer, dans les basaltes, les cristaux arrachés au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/peridots/#i_37620

STOCKAGE GÉOLOGIQUE DU CO2

  • Écrit par 
  • Bénédicte MÉNEZ
  •  • 2 271 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « ... au stockage  »  : […] Reste à enfouir le CO 2 à des profondeurs comprises entre 800 et 5 000 mètres et à le maintenir ainsi piégé de manière durable. Le stockage souterrain du CO 2 n'est pas une idée nouvelle ni aberrante puisqu'il est déjà pratiqué depuis plusieurs décennies pour la récupération des hydrocarbures. Le CO 2 à l'état supercritique est en effet un puissant solvant qui permet d'extraire les huiles résid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stockage-geologique-du-co2/#i_37620

SULFURES ET SULFOSELS NATURELS

  • Écrit par 
  • Roland PIERROT, 
  • Guy ROGER
  •  • 6 119 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Gisements associés à des roches volcaniques et subvolcaniques »  : […] Des concentrations minérales très variées par leur contenu métallique sont associées à des roches volcaniques intermédiaires ou acides (gîtes volcaniques) ou à des roches sédimentaires à proximité de roches volcaniques (volcano-sédimentaires). L'interprétation de ces liaisons spatiales prête à discussion : le volcanisme a-t-il apporté les métaux ou les a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sulfures-et-sulfosels-naturels/#i_37620

Voir aussi

Pour citer l’article

Jacques KORNPROBST, Georges PÉDRO, André-Bernard DELMAS, Fernand CONQUÉRÉ, « ULTRABASIQUES ROCHES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 24 juillet 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/roches-ultrabasiques/