ROBOTIQUE CHIRURGICALE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Médias de l’article

Robot médical Da Vinci

Robot médical Da Vinci
Crédits : Intuitive Surgical, Inc.

photographie

Les robots médicaux

Les robots médicaux
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Découpes osseuses pour la mise en place d'une prothèse de genou

Découpes osseuses pour la mise en place d'une prothèse de genou
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Axes mécaniques du tibia et du fémur

Axes mécaniques du tibia et du fémur
Crédits : E. Stindel

photographie

Tous les médias


Que peuvent faire les robots chirurgicaux ?

Outre la chirurgie orthopédique, la neurochirurgie et la chirurgie mini-invasive, pour lesquelles les principes fondateurs de la robotique chirurgicale se sont développés, d’autres spécialités contribuent désormais à son déploiement comme la chirurgie cardiaque, la chirurgie urologique, la radiologie interventionnelle… Une façon de montrer à quoi peut servir un robot dans un bloc opératoire est d’analyser certaines fonctions, propres à ces spécialités, où le robot est susceptible d’améliorer les performances de l’homme, seul ou en coopérant avec lui.

Chirurgie orthopédique

Dans cette spécialité, le chirurgien utilise des outils pour scier, percer, fraiser… Par exemple, l'arthroplastie (réfection chirurgicale d'une articulation) du genou par mise en place d’une prothèse nécessite la découpe du tibia et du fémur selon plusieurs plans. Sur le fémur particulièrement, cette découpe doit être très précise pour que la prothèse s’emboîte sans jeu, ce qui permet d’éviter des descellements ultérieurs. En outre, l’orientation de ces plans doit être telle que, une fois la prothèse mise en place, l’alignement anatomique des axes mécaniques du tibia et du fémur soit respecté (pas de valgus ou de varus, d’hyperextension du genou…). Dans les protocoles opératoires conventionnels, le chirurgien utilise des gabarits qui permettent de définir précisément les plans de coupe. Ces gabarits sont longs à mettre en place et sont spécifiques pour chaque modèle et dimension de prothèse.

Découpes osseuses pour la mise en place d'une prothèse de genou

Découpes osseuses pour la mise en place d'une prothèse de genou

dessin

La mise en place d'une prothèse du genou (opération appelée arthroplastie du genou) nécessite une  découpe du tibia et du fémur  qui soit la plus précise possible. L'utilisation d'un robot permet de contraindre l'outil dans les différents plans de coupe (visualisés par les droites en... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Axes mécaniques du tibia et du fémur

Axes mécaniques du tibia et du fémur

photographie

Vue radiologique de la prothèse mise en place avec visualisation des axes mécaniques (pointillés jaunes) du tibia et du fémur, ainsi que quelques plans de coupe (traits jaunes). 

Crédits : E. Stindel

Afficher

Dès le milieu des années 1990, les chirurgiens ont commencé à utiliser des systèmes de localisation, dits systèmes de navigation, pour assurer une précision de découpe ou de perçage. Souvent présentés comme le GPS du chirurgien, de tels dispositifs mesurent en temps réel les coordonnées spatiales de l’instrument et en restituent sur un écran une image virtuelle superposée à une image pr[...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 7 pages




Écrit par :

  • : directeur de recherche au C.N.R.S., laboratoire d'informatique, robotique et microélectronique de Montpellier, U.M.R. 5506, université de Montpellier-II

Classification


Autres références

«  ROBOTIQUE CHIRURGICALE  » est également traité dans :

BIOÉTHIQUE

  • Écrit par 
  • Gilbert HOTTOIS
  •  • 7 806 mots

Dans le chapitre « Des questions nouvelles  »  : […] des capacités de diagnostic et de pronostic qui dépassent l’expérience limitée des médecins. Associées à la robotique, ces IA les surpasseront aussi en chirurgie, déjà technologiquement très assistée. Comme le souligne le Groupe européen d’éthique des sciences et des nouvelles technologies dans son Avis sur les implications éthiques des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bioethique/#i_55469

PREMIÈRE OPÉRATION DE TÉLÉCHIRURGIE À LONGUE DISTANCE

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 214 mots

L'intervention est réalisée sur place par un robot chirurgical, commandé à distance par le professeur Jacques Marescaux et son équipe. Le site new-yorkais et le site strasbourgeois sont reliés par une fibre optique dédiée à très haut débit installée par France-Télécom. Celle-ci permet de véhiculer toutes les informations requises pour la perception […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/premiere-operation-de-telechirurgie-a-longue-distance/#i_55469

PRIX NOBEL DE CHIMIE 2016

  • Écrit par 
  • Jacques MADDALUNO
  •  • 1 116 mots
  •  • 3 médias

à Manchester (Royaume-Uni). Cette nanomachine, basée sur un rotaxane, est capable de lier entre eux trois acides aminés successivement pour former un embryon de peptide. Des nanorobots, susceptibles de circuler dans le flux sanguin jusqu’à localiser une cellule infectée et y faire, par exemple, pénétrer un médicament, peuvent aussi être imaginés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/prix-nobel-de-chimie-2016/#i_55469

Voir aussi

Pour citer l’article

Étienne DOMBRE, « ROBOTIQUE CHIRURGICALE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 05 octobre 2018. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robotique-chirurgicale/