STEVENSON ROBERT LOUIS (1850-1894)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le poète de l'enfance ; le romancier d'aventures

Voici venir les années fécondes qui apporteront renom, gloire et fortune. Années toujours menacées par la phtisie. Luttant avec une héroïque volonté, Stevenson dont l'œuvre exalte la jeunesse, l'action débridée, l'optimisme et le courage prend à nos yeux une stature d'une émouvante noblesse ; car ce combat incessant, il aura l'élégance de le cacher, tout en courant la Suisse, la Provence, Hyères et Bournemouth pour trouver l'impossible guérison. Et, après avoir brigué en vain une chaire à l'université d'Édimbourg, il consacre tout son temps à enchanter de ses poèmes et de ses récits romanesques son jeune beau-fils, Lloyd Osbourne, qui en 1880 avait quatorze ans. Pour lui, il compose des poèmes d'enfant et réussit la gageure de décrire ce petit monde, avec sa naïveté, son imagination cocasse, sans fausser la véritable sensibilité poétique de l'enfance. D'instinct, il a retrouvé sa propre enfance, dont sans doute il ne s'évada jamais : Jardin de poèmes pour enfants (A Child's Garden of Verses, 1885). Pour lui encore, son premier roman L'Île au trésor (Treasure Island, 1883), qui triomphe aussi bien auprès des enfants que des adultes, parce que le récit de ces dangereuses aventures a la pureté symbolique d'une recherche qui se plaît davantage dans la quête que dans la découverte. Tous les autres romans reprennent librement sans fausse imitation la tradition de Walter Scott. Stevenson s'y montre conteur prestigieux, habile et varié ; par lui, le roman d'aventures devient œuvre artistique sûre de ses droits. Chaque nouveau roman, Kidnappé (Kidnapped, 1886) et sa suite Catriona (1893), Le Maître de Ballantrae (The Master of Ballantrae, 1889) ou son chef-d'œuvre, hélas ! inachevé, Le Barrage d'Hermiston (Weir of Hermiston, 1896), progresse dans l'étude des mobiles et des actes, approfondit le thème de la poursuite qui nous unit mystérieusement au drame du chasseur et de sa proie. Le problème du mal et de la prédestination hante l'esprit [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

Classification


Autres références

«  STEVENSON ROBERT LOUIS (1850-1894)  » est également traité dans :

L'ÉTRANGE CAS DU DOCTEUR JEKYLL ET DE M. HYDE, Robert Louis Stevenson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 902 mots
  •  • 1 média

Souvent considéré comme le chef-d'œuvre de Robert Louis Stevenson (1850-1894), L'Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde (1886) naît à la faveur d'un cauchemar inspiré par les « Brownies », ces mauvais génies de l'écrivain, alors qu'il séjourne, pour raisons de santé, dans le Midi de la France. Immédiatement salué par s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-etrange-cas-du-docteur-jekyll-et-de-m-hyde/#i_38470

L'ÎLE AU TRÉSOR, Robert Louis Stevenson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Marc PORÉE
  •  • 891 mots
  •  • 1 média

L'Île au trésor (1883) n'est certes pas le premier livre de Robert Louis Stevenson (1850-1894). Il avait déjà signé de nombreux articles, essais, récits de voyages, ainsi que des poèmes et des nouvelles. L'Île au trésor est en revanche son premier roman, et constitue à ce titre […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-ile-au-tresor/#i_38470

APIA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 250 mots
  •  • 1 média

La ville d'Apia, située sur la côte nord de l'île d'Upolu, dans l'océan Pacifique Sud, est la capitale des Samoa depuis 1959 . Son observatoire, les bâtiments de l'Assemblée législative et une station de radio se trouvent sur la péninsule de Mulinuu, un promontoire qui sépare le port d'Apia de la baie de Vaiusu. L'auteur écossais Robert Louis Stevenson passa la dernière année de sa vie à Apia ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/apia/#i_38470

Pour citer l’article

Jean-Georges RITZ, « STEVENSON ROBERT LOUIS - (1850-1894) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-louis-stevenson/