ESNAULT-PELTERIE ROBERT (1881-1957)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Un pionnier de l'aviation

Parmi les grands précurseurs de la conquête de l'espace, Robert Esnault-Pelterie – né le 8 novembre 1881 à Paris – est probablement le seul qui se soit d'abord distingué par une contribution importante au développement de l'aéronautique. Issu d'une famille d'industriels fortunés qui lui assurait une certaine indépendance financière, et après des études curieusement orientées vers les sciences naturelles, il fait partie en effet de cette pléiade de jeunes hommes qui, à l'aube du xxe siècle, firent passer en quelques années le vieux rêve du vol humain à l'état d'une technique majeure. Avec une structure principale métallique, des ailes entoilées sur les deux faces et un train à amortisseur oléopneumatique, les monoplans de Robert Esnault-Pelterie (baptisés R.E.P. d'après ses initiales, par lesquelles ses amis garderont l'habitude de le nommer familièrement) préfiguraient l'avion de l'avenir mieux que les « cages à poules » de ses concurrents. Leur hélice tractrice métallique était entraînée par un moteur en étoile, système qui devait rester, jusqu'à l'avènement du turboréacteur, le propulseur le plus utilisé dans l'aviation. Esnault-Pelterie l'avait conçu et construit, et il en a donné une théorie qui est encore enseignée. Il a imaginé aussi l'essai statique de résistance : la capacité de la voilure à porter le poids de l'appareil est vérifiée en la chargeant de sacs de sable, l'avion étant mis sur le dos. Enfin, Esnault-Pelterie est l'inventeur du manche à balai, ce levier à deux degrés de liberté qui permet de commander simultanément et de manière intuitive l'assiette longitudinale et l'assiette latérale de l'avion. Si le nom d'Esnault-Pelterie, titulaire du brevet de pilote n0 4 décerné par l'Aéro-Club de France, ne figure cependant pas au palmarès des records les plus spectaculaires de l'aviation naissante, c'est parce qu'il s'était fixé comme tâche prioritaire de démontrer les possibilités d'utilisation de l'avion. Ainsi, la robustesse et la sûreté de ses appareils primaient, au prix peut-être de légers sacrifices sur les performances. [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages






Écrit par :

  • : ingénieur général de l'armement, président de l'Association aéronautique et astronautique de France, membre de l'Académie des sciences
  • : membre de l'Académie de l'air et de l'espace et de l'International Academy of Astronautics, ancien président de l'Institut français d'histoire de l'espace

Classification


Autres références

«  ESNAULT-PELTERIE ROBERT (1881-1957)  » est également traité dans :

C.N.E.S. (Centre national d'études spatiales)

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 4 210 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Les premiers temps de l'espace français »  : […] Deux personnalités ont fortement marqué les débuts de l'astronautique française. Le premier est Robert Esnault-Pelterie , qui jette les bases théoriques de l'astronautique dès 1912 – dans une communication à la Société française de physique, Considérations sur les résultats d'un allègement indéfini des moteurs  – et qui, de 1934 à 1937, fait fonctionner au banc, à Satory, près de Versailles, les p […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - L'espace et l'homme

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 5 024 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre «  Du rêve aux exploits : le temps des pionniers »  : […] Le désir de conquérir l'espace n'est nullement l'apanage du xx e  siècle : des activités humaines, l'exploration de l'espace est sans doute celle qui a eu la plus longue période de gestation. Entre les premières évocations écrites du voyage spatial, attribuées à Lucien de Samosate ( ii e  siècle), et l'arrivée de l'homme dans l'espace, en 1961, il s'est écoulé presque deux millénaires. Après Lucie […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Des pionniers à la fin de la guerre froide

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 14 608 mots
  •  • 43 médias

Dans le chapitre « Les sociétés d'astronautique »  : […] Si la conférence d'Esnault-Pelterie du 8 juin 1927 représente une date marquante dans l'histoire de l'astronautique française, outre-Rhin, un événement majeur se produit un mois plus tard : le 5 juillet 1927, ce qui va devenir l'une des plus célèbres sociétés savantes ayant pour thème le voyage spatial est créée à Breslau. Oberth en deviendra le président en 1929. Il s'agit de la fameuse Verein fü […] Lire la suite

ESPACE (CONQUÊTE DE L') - Succès et désillusions

  • Écrit par 
  • Jacques VILLAIN
  •  • 9 876 mots
  •  • 32 médias

Dans le chapitre « Les quatre pionniers de l'astronautique »  : […] Trait d'union entre les inspirateurs et les ingénieurs, les quatre grands pionniers de l'astronautique surgissent au début du xx e  siècle : le Russe Constantin Edouardovitch Tsiolkovski (1857-1935), l'Américain Robert Hutchings Goddard (1882-1945), le Germano-Roumain Hermann Oberth (1894-1989) et le Français Robert Esnault-Pelterie (1881-1957) vont poser les bases théoriques de l'astronautique. C […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre CONTENSOU, Jacques VILLAIN, « ESNAULT-PELTERIE ROBERT - (1881-1957) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 01 avril 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/robert-esnault-pelterie/