BROWN ROBERT (1773-1858)

MOUVEMENT BROWNIEN

  • Écrit par 
  • Didier ROUX
  •  • 635 mots
  •  • 2 médias

Comme le rappelle son nom, le mouvement brownien a été découvert en 1827 par le botaniste Robert Brown (1773-1858). C'est en observant sous un microscope du pollen dispersé dans de l'eau qu'il remarqua que les grains microscopiques le constituant étaient soumis à un mouvement continuel et irrégulier. Il crut, à l'époque, qu'il avait découvert « la molécule primitive » responsable de la vie. Il s' […] […] Lire la suite

THÉORIE CELLULAIRE

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHMITT
  •  • 3 642 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « L’émergence de la théorie cellulaire et ses premières formulations (1800-1839) »  : […] Ce foisonnement théorique au sujet des constituants du vivant ne fit que s’intensifier lors des premières décennies du xix e  siècle. Pour ne citer qu’un exemple, le biologiste allemand Lorenz Oken (1779-1851) imagina en 1805 la théorie des infusoires. Selon lui, les êtres vivants étaient composés d’organismes élémentaires répandus dans le monde, s’associant lors du développement embryonnaire et […] […] Lire la suite