RNYING-MA-PA

BOUDDHISME (Les grandes traditions) - Bouddhisme tibétain

  • Écrit par 
  • Anne-Marie BLONDEAU
  •  • 5 631 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Clergé et vie monastique »  : […] Dans le bouddhisme primitif, déjà, le clergé était objet de vénération, puisque la triple formule d'hommage s'adresse aux Trois Joyaux ( Triratna ) : le Buddha, le Dharma, la Communauté des moines. Les rois tibétains, dès qu'ils eurent adopté le bouddhisme, accordèrent aux religieux des privilèges et des revenus qui les plaçaient au-dessus de toutes les catégories sociales, y compris la noblesse. […] Lire la suite

PADMASAMBHAVA (2e moitié VIIIe s.)

  • Écrit par 
  • Jean-Christian COPPIETERS
  •  • 466 mots
  •  • 1 média

Philosophe indien du bouddhisme tantrique, Padmasambhava est aussi appelé Padmavajra, Padmākāra. Bien que la littérature hagiographique ait fait de lui l'introducteur du bouddhisme au Tibet, le Padmasambhava historique fut, en réalité, un personnage nettement plus effacé. Né dans l'Uddiyāna au sein d'une famille apparentée à la dynastie régnante, il portait d'abord le nom de Padmakulisha ; celui d […] Lire la suite

TIBET (XIZIANG)

  • Écrit par 
  • Chantal MASSONAUD, 
  • Luciano PETECH, 
  • David SNELLGROVE, 
  • Pierre TROLLIET
  • , Universalis
  •  • 26 824 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La consolidation des traditions des rNying-ma-pa ou « Ordre ancien » »  : […] Au cours du xiv e siècle, les rNying-ma-pa ou adeptes de l'« Ordre religieux ancien » rassemblèrent leurs enseignements sous forme littéraire. Au milieu du siècle, le Tibet était redevenu indépendant en fait de la tutelle politique des empereurs mongols de Chine et unifié sous l'autorité d'un noble héroïque lié aux bKa'-rgyud-pa, du nom de Byang-chub rGyal-mtshan. Ce dernier restaura les titres e […] Lire la suite