RITUELS DE L'INDE ANCIENNE

ĀGAMA

  • Écrit par 
  • Hélène BRUNNER
  •  • 1 643 mots

Dans le chapitre « Les āgama shivaïtes »  : […] Les āgama shivaïtes forment un groupe de vingt-huit écrits principaux : Kāmika , Yogaja , Cintya , Kāraṇa , Ajita , Dīpta , Sūkṣma , Sahasra , Aṃśumat , Suprabheda , […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agama/#i_86566

AGNI

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 906 mots

Divinité de la religion védique qui personnifie le feu (en sanskrit, agni  : feu). Plusieurs « éléments » naturels (l'eau, la terre, l'air, etc.) tiennent une place importante dans la mythologie et le culte védiques, conjointement avec des « objets » cosmiques (le Soleil, la Lune, les rivières) et des « puissances » quasi abstraites (le temps, l'amour, la pensée, l'empire). A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agni/#i_86566

ANCÊTRES CULTE DES

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Universalis
  •  • 3 191 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Religions orientales »  : […] La Chine fournit le premier exemple d'une intégration complète du culte des ancêtres dans l'ensemble de la vie religieuse. Dès l'époque la plus ancienne, le culte jouait un rôle fondamental : on croyait que les âmes des trépassés continuaient d'exister auprès des vivants, mais elles étaient également capables d'intercéder auprès du dieu du Ciel en faveur de leurs descendants. Les ancêtres étaient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culte-des-ancetres/#i_86566

ĀRAṆYAKA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 453 mots

Mot sanskrit qui veut dire « forestier » et qui, au pluriel, désigne une classe de textes védiques, en prose ou en vers, destinés à l'enseignement de rites secrets et à l'herméneutique de cette liturgie marginale. Souvent d'ailleurs, le rituel est supposé connu, et les spéculations théologiques y prennent la première place : de ce point de vue, les Āraṇyaka sont très proches des Upaniṣads qui les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/aranyaka/#i_86566

BRĀHMAṆA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 460 mots

Le Veda contient essentiellement trois types de textes : des poèmes et des strophes isolées, qui ensemble constituent ce que l'on nomme chandas (poésie) ; des formules rituelles ( yajus ) ; enfin, de longs développements en prose, de caractère spéculatif. C'est à ces derniers qu'est réservé le nom de brāhmana (textes concernant le brahman). Il s'agit de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmana/#i_86566

BRAHMANISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 3 618 mots

Dans le chapitre « Rites et coutumes religieuses »  : […] Bien que le sacrifice solennel régresse, on lui conserve théoriquement une place dans la vie religieuse, mais, en fait, c'est l'existence quotidienne qui est scandée d'une multiplicité de rites et d'observances. La personne du brâhmane, membre de la caste sacerdotale, continue de dominer la société brahmanique ; il est l'être pur par excellence, qui doit plus qu'aucun autre se garder de tout conta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/brahmanisme/#i_86566

DARŚANA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 431 mots

Le concept hindou de « darśana » ( darśana , du sanskrit dṛś , « voir ») intéresse à la fois le culte et la philosophie. Dans le culte, il désigne le fait de voir une déité, une personne ou un objet de bon augure. Cette expérience constitue une bénédiction pour le visionnaire. La faveur accordée peut différer selon la déité ou selon les circonstances, le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/darsana/#i_86566

DHARMAŚĀSTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 533 mots

La notion de dharma (« ordre », « religion », « lois ») recouvre tout ce qui constitue l'hindouisme dans sa spécificité : le rituel, la dogmatique, le droit, l'organisation sociale, etc. À ce titre, la « science [ śāstra ou shâstra ] du dharma » n'est pas autre chose qu'un exposé exhaustif de la « civilisation hindoue » en tant que telle, et c'est bien a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dharmasastra/#i_86566

GRAMMAIRES (HISTOIRE DES) - Grammaire et langage dans l'Inde ancienne

  • Écrit par 
  • Pierre-Sylvain FILLIOZAT
  •  • 3 029 mots

Dans le chapitre « Les débuts »  : […] La réflexion sur le langage apparaît, dans l'Inde, aussi ancienne que l'utilisation littéraire. Le monument le plus éloigné, qui nous soit parvenu, le Ṛgveda (env. xv e  s. av. J.-C.), contient déjà des spéculations sur la parole humaine, qui est dite avoir trois parts cachées, un quart seulement en étant manifesté aux homme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grammaires-histoire-des-grammaire-et-langage-dans-l-inde-ancienne/#i_86566

INDE (Arts et culture) - Les doctrines philosophiques et religieuses

  • Écrit par 
  • Jean FILLIOZAT
  •  • 16 833 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La Pūrvamīmāṃsā »  : […] Les Mīmāṃsāsūtra , texte de base de l'école, sont attribués à Jaimini. Leur date est inconnue. Ils ont été commentés par Śabarasvāmin probablement au v e  siècle après J.-C. Son commentaire, le Śabarabhāṣya , a été lui-même l'objet de deux gloses, une longue et une brève, par Prabhākara, et de plusieurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-doctrines-philosophiques-et-religieuses/#i_86566

INDE (Arts et culture) - Les sciences

  • Écrit par 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 14 263 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Astronomie »  : […] L'astronomie en Inde naquit pour répondre aux besoins du rituel. Cette première mission des astronomes est formulée dans le Jyotiṣavedāṅga ( Ṛk , 36) : « Les Veda ont été promulgués pour les besoins du sacrifice et les sacrifices suivent un ordre fixe dans le temps ; qui donc possède ce jyautiṣa , la science […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-les-sciences/#i_86566

INDE (Arts et culture) - Les mathématiques

  • Écrit par 
  • Agathe KELLER
  •  • 5 558 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Mathématiques védiques »  : […] Des pratiques incluant mesures, comptes et pensées géométriques sont avérées parmi les très anciennes traces de peuplement du sous-continent indien, puisque les villes de la civilisation « de l’Indus » (sites de Mohenjo-Daro ou Harappa, environ 2500-1800 avant notre ère) sont connues pour être tracées au cordeau, avec des arrangements géométriques rectangulaires et carrés. La standardisation de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde/#i_86566

INDE (Arts et culture) - L'art

  • Écrit par 
  • Raïssa BRÉGEAT, 
  • Marie-Thérèse de MALLMANN, 
  • Rita RÉGNIER
  •  • 49 132 mots
  •  • 62 médias

Dans le chapitre « Le symbolisme architectural »  : […] Dans la tradition indienne, la création artistique participe, ainsi que toutes les activités humaines, à l'harmonie universelle. Outre que chacune de ses phases s'accompagne d'actes rituels, elle doit tendre, quelles que soient ses fins, culturelles ou laïques, à la réalisation d'un ensemble cohérent résumant au travers de subtiles équivalences la substance et l'ordonnance du monde. Aussi l'effic […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inde-arts-et-culture-l-art/#i_86566

JEU - Ethnologie du jeu

  • Écrit par 
  • Geza de ROHAN-CSERMAK
  •  • 9 576 mots

Dans le chapitre « Aspects religieux »  : […] On peut conclure, d'après les examens ethnologiques, que religion et jeu sont inséparables dans les coutumes traditionnelles de tous les peuples du monde. Dans la vie populaire européenne, les principaux événements liturgiques du calendrier chrétien sont à peu près partout accompagnés de fêtes profanes où les éléments ludiques dominent. Le jeu entre aussi dans l'église même, sous forme de pastor […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeu-ethnologie-du-jeu/#i_86566

KALPA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 461 mots

Le mot sanskrit kalpa signifie d'abord « agencement » et équivaut, dans la littérature védique, à rita ( ṛta ), qui désigne à la fois l'ordre cosmique, le rite et l'art, grâce à quoi les hommes parviennent à l'harmonie (autre sens du mot rita ) avec l'énergie universelle. Cependant, kalpa se réfère plutôt à l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalpa/#i_86566

KALPA-SŪTRA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 230 mots

À côté de recueils de formules et de chants liturgiques, le Veda contient de nombreux traités rituels dans lesquels l'ordonnance (en sanskrit, kalpa ) du culte est minutieusement décrite. Ces traités se présentent traditionnellement sous la forme de sūtra, c'est-à-dire d'enchaînements de propositions en style lapidaire dont l'intelligence requiert un commentaire. Celui-ci est […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kalpa-sutra/#i_86566

KĀMA

  • Écrit par 
  • Charles MALAMOUD
  •  • 4 146 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Cosmogonie et rituel »  : […] Certains des textes hindous qui exposent le mythe de Kāma-Anaṅga présentent l'aventure de Kāma comme l'effet lointain d'une malédiction de Brahmā : dans les temps originaires, Brahmā a désiré sa propre fille. Les dieux se sont scandalisés de cet inceste ou de cette ébauche d'inceste ; et Brahmā lui-même, accablé de remords, a maudit ce Kāma qui avait enflammé sa passion : il a appelé sur lui une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kama/#i_86566

KARMAN

  • Écrit par 
  • Madeleine BIARDEAU
  •  • 1 786 mots

Substantif dérivé du radical sanskrit kṛ qui signifie « faire » au sens le plus large du terme, karman désigne, dès la littérature la plus ancienne de l' Inde, n'importe quel acte, mais plus particulièrement l'acte rituel, tout rite accompli selon les prescriptions des textes révélés. Comme tel, il relève du vocabulaire technique du brahmanisme classiqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karman/#i_86566

LIṄGA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 548 mots

Dans l'hindouisme, le signe quasi exclusif du dieu Shiva : le membre viril symbolisé par une pierre dressée. Le linga ( liṅga , mot sanskrit qui veut dire : « signe », « symbole distinctif ») est l'objet principal du culte dans les temples shivaïtes, dans les sanctuaires et au foyer familial, les représentations anthropomorphes de Shiva étant plus rares. La […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linga/#i_86566

MAṆḌALA

  • Écrit par 
  • Odette J. MONOD
  •  • 1 583 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rite de libération et symbolique spatio-temporelle »  : […] En Inde, l'aspect le plus ancien du maṇḍala remonterait à l'époque védique où le sacrifice, cérémonie essentielle du védisme, était exécuté sur un autel (symbole de l'univers et du temps cosmique) placé au centre d'une aire consacrée, sorte de « cercle magique ». L'usage du maṇḍala proprement dit se développe dans le monde indien (et japonais) à l'époqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mandala/#i_86566

MANTRA

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 3 511 mots
  •  • 1 média

Les mantras, formules sacrées à usage liturgique, rituel, spirituel ou magique, jouent un rôle essentiel dans la tradition socio-religieuse indienne, de l'époque védique (− II e millénaire) à nos jours et, avec le bouddhisme, ils se sont répandus au Tibet, en Asie du Sud-Est et en Extrême-Orient. Les formes et usages des mantras sont très variés ; le nombre en est immense […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mantra/#i_86566

MĪMĀṂSĀ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 425 mots

Le plus technique et le plus original à la fois des six darśanas (« points de vue ») qui constituent ensemble la tradition philosophique de l'Inde brahmanique. Prenant directement racine dans les spéculations védiques, la Mīmāṃsā apparaît comme un « méta-ritualisme » dans lequel la réflexion s'exerce d'abord sur le mécanisme des rites pour s'élever ensuite à l'intelligence de la structure de l'uni […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mimamsa/#i_86566

MOUSSON

  • Écrit par 
  • René CHABOUD, 
  • Francis ZIMMERMANN
  •  • 6 608 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « La saison des pluies dans le calendrier »  : […] Nées dans la plaine indo-gangétique et dans le monde rural, la culture traditionnelle et la littérature classique de l'Inde expriment sur la mousson le point de vue de l'agriculteur et du jardinier. Ce point de vue codifié depuis l'Antiquité a pris la forme d'un cycle des saisons tout à fait particulier et très différent du cycle des quatre saisons qui prévaut en Occident et, dans une moindre mes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mousson/#i_86566

NŌRŪZ ou NOURUZ

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 183 mots

Terme désignant dans la religion de Zoroastre, de nos jours encore chez les Parsis de l'Inde et en Iran, la fête du Nouvel An. Pour les Parsis, le Nōrūz est un jour de fête yashan , c'est-à-dire comportant cinq rites : l' āfringān , qui comprend des prières d'amour ou de louanges ; le , qui comprend des prières adressées aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noruz-nouruz/#i_86566

OṂ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 866 mots

Monosyllabe qui constitue, selon la tradition hindoue, le mantra par excellence, c'est-à-dire la meilleure expression rituelle sonore du sacré. Les religions indiennes (hindoue, bouddhique, jaïn) utilisent, en effet, dans leurs liturgies respectives, non seulement des chants et des prières de type classique, mais aussi de brèves formules, souvent dépourvues de signification, qui ponctuent les dive […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/om/#i_86566

PARSIS

  • Écrit par 
  • Guy BUGAULT
  •  • 2 305 mots

Dans le chapitre « La religion »  : […] La religion des Parsis est la religion mazdéenne, réformée et partiellement démythisée par Zarathushtra dans un sens éthique et monothéiste. À première vue, la caractéristique principale en est le culte du feu et les temples du feu. Pourtant, le dieu des mazdéens n'est pas le feu ( atar ), mais le Seigneur sage ( Ahura Mazdā), homologue de l'Asura Varuṇa védique. C'est parfo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parsis/#i_86566

ṚGVEDA ou RIG-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 708 mots

L'une des quatre grandes divisions des Écritures sacrées que les théologiens brahmaniques appellent le Veda (« science », « savoir »). La masse considérable des textes védiques, en effet, est divisée en quatre corpus correspondant, au moins en théorie, à diverses spécialisations liturgiques : le chant (Sāma-Veda), l'ordinaire du culte (Yajur-Veda), la magie (Atharva-Veda), la récitation solennelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rgveda-rig-veda/#i_86566

ŚABARA (Ve s.?)

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 385 mots

La tradition hindoue s'étant organisée à l'époque classique (du ~  vi e  s. au viii e  s.) en six grands « systèmes » qui sont, en fait, autant de « façons de voir » ( darśana ) la doctrine fondamentale unique qui s'exprime dans le Veda, chacun de ces darśanas enseigne un cer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sabara/#i_86566

SACRÉ, religion

  • Écrit par 
  • Dominique CASAJUS, 
  • André DUMAS, 
  • Universalis
  •  • 10 203 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les sources des théories durkheimiennes »  : […] Le sacré est donc, chez Durkheim, on le voit, à la confluence de deux mouvements. Il est, d'une part, le lieu de l'interdit et, d'autre part, le siège d'une puissance pouvant se manifester dans certaines circonstances. Pour résumer le fait d'une formule, disons qu'il est au croisement de W. R.  Smith et de Hubert et Mauss. Que l'ethnographie australienne autorise effectivement ce croisement est sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacre-religion/#i_86566

SĀMA-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 191 mots

Les textes qui composent le Sāma-Veda hindou (de sāman , « mélodie ») sont organisés en fonction des nécessités professionnelles des chantres : c'est ainsi que la Samhitā (« recueil des textes poétiques ») du Sāma-Veda comprend environ deux mille stances, toutes empruntées au Rig-Veda, mais classées (et, éventuellement, modifiées) selon les exigences techniques du chant. Les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sama-veda/#i_86566

SĀVITRĪ

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 363 mots

Mot sanskrit ( sāvitrī , l'« incitatrice ») qui désigne d'abord une formule rituelle utilisée dans la cérémonie de l'initiation ( upanayana ). Au moment où le jeune garçon de bonne caste atteint l'âge de raison, vers huit ans, il est introduit dans le monde des adultes par le maître spirituel (guru) qui l'adopte en lui communiquant la teneur d'une stroph […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/savitri/#i_86566

SOMA, religion védique

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 918 mots

Mot sanskrit qui signifie simplement « jus » (obtenu par pressurage d'une substance végétale) et qui désigne dans la religion védique l'élixir d'immortalité, le nectar, l'ambroisie ( amṛta ). C'est parce qu'ils consomment quotidiennement le soma qui leur est offert en sacrifice par les hommes que les dieux conservent leur statut d'immortels (dans la perspective hindoue, les i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soma-religion-vedique/#i_86566

TANTRISME

  • Écrit par 
  • André PADOUX
  •  • 9 466 mots

Dans le chapitre « Rites et pratiques ; la « kuṇḍalinī » »  : […] Le tantrisme hindou ou bouddhique a ajouté à ces deux religions une dimension supplémentaire par l'extrême développement d'un rituel lié à des pratiques corporelles, mentales et de yoga particulières. La pratique tantrique « opérante et efficace » ( sādhana , de la racine sanskrite sādh , accomplir, effectuer) implique l'homme entier, corps et esprit, da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tantrisme/#i_86566

UPANAYANA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 428 mots

Rituel initiatique hindou réservé aux trois classes sociales ( varṇa ) supérieures, l'upanayana marque l'entrée d'un enfant mâle dans la vie d'étudiant ( brahmacārin ) et son admission comme membre à part entière de la communauté religieuse. L'âge auquel on y accède peut se situer entre cinq et vingt-quatre ans, le décalage reflétant les différences entr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/upanayana/#i_86566

VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 13 414 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rites domestiques »  : […] Il est important d'indiquer d'abord que le védisme est une religion sociale et non pas individuelle. Il a certes pu exister des personnalités capables de sortir du cadre normal des attitudes culturelles requises pour avoir des relations directes et solitaires avec leur divinité d'élection (préfiguration de la bhakti hindouiste), mais ce ne pouvait être que des exceptions confirmant la règle : l'ar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/veda/#i_86566

VEDĀNTA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 2 721 mots

Dans le chapitre « Un darśana métaphysique »  : […] Le mot « vedānta » apparaît pour la première fois dans les Upaniṣad (vers le v e  s. av. J.-C.), où il désigne déjà la métaphysique dont l'étude prolonge et « achève » celle du Veda. L'acquisition du savoir théologique par le novice ( brahmacārin ) se faisait, en effet, selon un ordre rigoureux : d'abord la mémorisation des h […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vedanta/#i_86566

VIṢṆU ou VISHNU ET VICHNOUISME

  • Écrit par 
  • Anne-Marie ESNOUL
  •  • 8 942 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les śrīvaiṣṇava »  : […] Si le rituel vaikhānasa dominait, la tradition pāñcarātra avait dû néanmoins se maintenir de façon continue. Les écrits de Yamunācārya, le maître de Rāmānuja, le prouvent abondamment, mais le disciple dépasse le maître de très loin par la rigueur et la profondeur de ses raisonnements, comme par la vigueur de son style. De même, c'est lui qui parviendra à instaurer (ou à restaurer) le rituel pāñca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/visnu-vishnu-et-vichnouisme/#i_86566

YAJUR-VEDA

  • Écrit par 
  • Jean VARENNE
  •  • 534 mots

L'une des quatre grandes parties qui constituent le corpus des Écritures védiques et dont chacune, portant le nom de Veda (« science », « savoir »), correspond, au moins en théorie, à une spécialisation liturgique : le Sāma-Veda est le Veda des chantres ( sāman , « mélodie ») ; le Rig-Veda, celui des prêtres chargés des invocations solennelles ( ṛc  : «  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yajur-veda/#i_86566