Rigoletto, VERDI (Giuseppe)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Forme - Opéra mélodramatique

Pour la première fois, dans Rigoletto, Verdi atteint à la perfection de son art : les airs, plus rares que dans ses précédents ouvrages, sont toujours pensés en fonction de la situation des personnages ; le chant est chargé de mettre l'âme humaine à nu. La mélodie, d'une grande richesse, est alliée à une puissante efficacité dramatique. Rien n'est superflu dans les arias, duos et ensembles. Rigoletto, en particulier, exprime souvent sa souffrance par un récitatif chanté, qui contribue à assurer la continuité dramatique.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

  • : compositeur, critique, musicologue, producteur de radio

Pour citer l’article

Alain FÉRON, « Rigoletto, VERDI (Giuseppe) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 27 septembre 2021. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rigoletto-verdi-giuseppe/