RICERCARE

COMPOSITION MUSICALE

  • Écrit par 
  • Michel PHILIPPOT
  •  • 6 854 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La fugue »  : […] La fugue est le schème formel qui correspond à la construction la plus savante et la plus complexe que l'on ait, à ce jour, imaginée à partir des techniques d'écriture musicale du contrepoint. Parmi les diverses voies s'ouvrant à ceux qui pratiquaient cette technique, l'une des plus séduisantes menait vers le style dit en imitation, dans lequel une ligne mélodique donnée se superposait à sa propre […] Lire la suite

FANTAISIE, musique

  • Écrit par 
  • Marc VIGNAL
  •  • 478 mots

Sous son acception la plus générale, le terme de fantaisie désigne en musique une pièce instrumentale de forme assez libre et proche de l'improvisation, mais non sans rapports avec des formes plus strictes déjà en usage. Concrètement, la fantaisie évolue entre ces deux pôles : la liberté, ou plutôt l'anormal (ni l'un ni l'autre ne voulant dire anarchie), d'une part, la rigueur, d'autre part. En It […] Lire la suite

FUGUE

  • Écrit par 
  • PIERRE-PETIT
  • , Universalis
  •  • 3 489 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Du contrepoint à la fugue »  : […] Toute l'histoire de la musique occidentale repose sur l'équilibre permanent qu'on y rencontre entre l'écriture horizontale et l'écriture verticale, entre le contrepoint et l'harmonie. Le contrepoint est antérieur à l'harmonie, puisque la musique du haut Moyen Âge était exclusivement monodique et que le contrepoint est né par hasard, le jour où un musicien a eu l'idée de faire exécuter ensemble de […] Lire la suite

LUTH

  • Écrit par 
  • Joël DUGOT
  •  • 7 042 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le luth et les formes musicales »  : […] Cet aspect psychologique détermine profondément le caractère de la musique. La solitude du luthiste l'engage à la méditation et à l'invention. Ses recherches déterminent trois formes essentielles qui dominent toute la littérature du luth. La plus proche de l'esprit solitaire des luthistes est la forme libre que caractérisent le ricercare , la fantaisie et le prélude . C'est dans ces pièces, très […] Lire la suite

Ricercar del duodecimo tuono a 4, GABRIELI (Andrea)

  • Écrit par 
  • Alain FÉRON
  •  • 495 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Élève du Flamand Adrian Willaert, l'Italien Andrea Gabrieli est avec son neveu Giovanni Gabrieli (1555 env.-1612) l'une des personnalités les plus importantes de l'école vénitienne. Organiste à Saint-Marc de Venise, il compose de nombreuses pièces de musique vocale sacrée, parmi lesquelles un livre de Sacrae Cantiones (1565), des œuvres pour orgue et quelque 250 madrigaux profanes, pièces vocales […] Lire la suite

TOCCATA

  • Écrit par 
  • Pierre-Paul LACAS
  •  • 1 530 mots

Terme utilisé en musique, à partir de la fin du xvi e  siècle, pour désigner une pièce destinée à être touchée ( toccare  ; de même cantare a donné cantata et sonare , sonata) sur instrument à clavier. Auparavant, toccata s'entend parfois de pages instrumentales pour les cuivres. Les grands ricercari pour luth de Vincenzo Capirola (vers 1517) sont déjà des toccatas avant la lettre, par leur st […] Lire la suite