CHAILLY RICCARDO (1953- )

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

De la Scala à la Scala

Riccardo Chailly naît à Milan le 20 février 1953. Son père, le compositeur italien Luciano Chailly, commence son éducation musicale avant de le confier aux soins de Franco Caracciolo qui enseigne au conservatoire de sa ville natale. L’adolescent est également l’élève, jusqu’en 1972, de Piero Guarino à Pérouse et de Franco Ferrara à Sienne. Il lève pour la première fois la baguette à Milan en 1971, pour un concert symphonique. L’année suivante, il dirige Werther de Jules Massenet au Teatro Nuovo de cette même ville. Claudio Abbado l’appelle alors comme assistant à la Scala de Milan, favorisant ainsi l’envol international du jeune chef lyrique. Dès 1974, il est régulièrement invité par l’Opéra de Chicago et, à compter de 1977, par l’Opéra de San Francisco. Il fait ses débuts officiels à la Scala de Milan en 1978 avec I Masnadieri de Giuseppe Verdi, puis en 1979 au Covent Garden de Londres avec Don Pasquale de Gaetano Donizetti.

Sans pour autant abandonner le théâtre lyrique, Riccardo Chailly va s’imposer dans l’univers symphonique. Tout aussi soucieux de la transparence des structures sonores que de la saveur des détails instrumentaux, il bouscule les traditions poussiéreuses du répertoire classique, lui rendant une vitalité nouvelle et des couleurs éclatantes. De 1982 à 1983, il anime l’Orchestre symphonique de la Radio de Berlin. Il prend ensuite, entre 1986 et 1989, la direction de l’Opéra de Bologne. Riccardo Chailly s’était produit pour la première fois aux Pays-Bas en 1985 avec un audacieux programme consacré à des compositeurs italiens contemporains, devant une salle presque vide. Ce sera donc comme une revanche pour lui d’être le premier chef étranger, depuis près d’un siècle, à prendre la tête de l’Orchestre royal du Concertgebouw d’Amsterdam (1988-2004). Parallèlement, il est directeur musical de l’Orchestre symphonique Giuseppe-Verdi de Milan (1999-2005). Il dirige l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig (2005-2016) ainsi que l’Opéra de la même ville (2005-2008). Depuis 2009, il est directeur musical de l’Orchestre de la Comunitat Valenciana (Espagne) et, depuis 2015, il occupe les mêmes fonctions à la fois auprès de l’Orchestre du festival de Lucerne et à la Scala de Milan, où il entreprend de diriger un cycle consacré aux œuvres de Puccini.

Riccardo Chailly

Photographie : Riccardo Chailly

En février 2005, à l'Avery Fisher Hall, Ricardo Chailly dirige l'orchestre philharmonique de New York dans L'Oiseau de feu, d'Igor Stravinski.  

Crédits : Hiroyuki Ito/ Getty Images

Afficher

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  CHAILLY RICCARDO (1953- )  » est également traité dans :

CONCERTGEBOUW D'AMSTERDAM ORCHESTRE DU

  • Écrit par 
  • Alain PÂRIS
  •  • 1 211 mots
  •  • 1 média

Comme l'Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, ceux du Gürzenich de Cologne ou de la Tonhalle de Zurich, celui du Concertgebouw d'Amsterdam (Koninklijk Concertgebouworkest) est l'un des rares orchestres à avoir adopté le nom de sa propre salle de concert, construite sur un projet de l'architecte Pierre J. H. Cuypers par l'architecte Adolf Leonard van Gendt entre 1883 et 1888. L'orchestre y donne son […] Lire la suite

Sinfonia, BERIO (Luciano)

  • Écrit par 
  • Juliette GARRIGUES
  •  • 880 mots

Dans le chapitre « Auteur »  : […] Le catalogue du compositeur italien Luciano Berio constitue une sorte de résumé des recherches musicales de la seconde moitié du xx e  siècle: Berio a utilisé toutes les techniques, du sérialisme à l'électroacoustique. Son œuvre, d'une étonnante diversité, manifeste une prédilection pour la voix: la mezzo-soprano Cathy Berberian, son épouse, fut son inspiratrice et son interprète privilégiée. De s […] Lire la suite

Pour citer l’article

Pierre BRETON, « CHAILLY RICCARDO (1953- ) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 13 mai 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/riccardo-chailly/