RHAMNALES

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractères botaniques

L'ordre des Rhamnales est très homogène et, dès lors, la plupart des botanistes sont d'accord quant à sa délimitation et quant à sa division en trois familles. Ce sont des plantes en grande majorité ligneuses dont les inflorescences sont de type cymeux, parfois complexe : leurs fleurs sont rayonnantes, cycliques, hypogynes, périgynes ou épigynes, pourvues d'un calice et le plus souvent aussi d'une corolle ; celle-ci pentamère ou tétramère est généralement dialypétale ; il n'y a qu'un verticille d'étamines, antépétales, au pollen généralement binucléé. La plupart des espèces possèdent un disque intrastaminal plus ou moins développé. Le gynécée comporte deux à huit carpelles soudés en un ovaire supère ou infère ; chaque loge carpellaire renferme un ou deux ovules dressés, anatropes, bitégumentés.

L'ordre des Rhamnales constitue une lignée parallèle à celle des Célastrales, qui ne comporte de même qu'un verticille d'étamines, mais antésépales. Rhamnales et Célastrales descendent vraisemblablement d'ancêtres communs, à deux verticilles d'étamines. Les trois familles composant les Rhamnales : Rhamnacées, Vitacées, Lééacées, présentent chacune des différenciations assez poussées, si bien qu'il est impossible de regarder l'une d'elles comme ancestrale par rapport aux deux autres.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 4 pages

Médias de l’article

Jujubier (fruits)

Jujubier (fruits)
Crédits : C. Bevilacqua/ De Agostini/ Getty Images

photographie

Vrille de Vitis vinifera : interprétation d'après Chadefaud

Vrille de Vitis vinifera : interprétation d'après Chadefaud
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Vigne : fleur et fruit

Vigne : fleur et fruit
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama

Afficher les 3 médias de l'article


Écrit par :

  • : docteur ès sciences, chef de département au Jardin botanique national de Belgique

Classification

Pour citer l’article

André LAWALRÉE, « RHAMNALES », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 02 décembre 2020. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/rhamnales/