INGRAM REX (1892-1950)

LA VICTORINE STUDIOS DE

  • Écrit par 
  • René PRÉDAL
  •  • 1 190 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Rex Ingram et le rêve américain »  : […] En 1924, Rex Ingram, qui a « découvert » Rudolph Valentino, est un des trois plus grands réalisateurs d’Hollywood avec D. W. Griffith et Thomas Ince. Mais sa culture très « vieille Europe » l’oppose à Louis B. Mayer, « patron » de la Metro. Pour réaliser Mare Nostrum (1926) d’après Blasco Ibáñez , il exige d’aller en Méditerranée au lieu de filmer à Hollywood. Son choix se porte sur La Victorine […] […] Lire la suite