e siècle" />

ARCHITECTURE REVUES D'

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Les hebdomadaires français de la seconde moitié du XIXe siècle

Si les revues mensuelles ont seules le loisir de « rassembler des séries de faits, de les classer, de dessiner l'ensemble du mouvement des idées, d'en dégager la signification et d'en faire ressortir les conséquences » (Daly, R.G.A., XIX, col. 9-10), les journaux à périodicité plus rapprochée offrent la possibilité de suivre de près l'actualité architecturale en recueillant les faits au jour le jour. Conçue sur le modèle du Builder, La Semaine des constructeurs, le premier de ces hebdomadaires français, est lancée par Daly en 1876 et paraît jusqu'en 1894. Elle se présente sous la forme d'un petit in-folio de douze pages, d'un papier de qualité assez médiocre, et propose, pour un prix modique, trente-six colonnes de texte illustrées de quelques gravures sur bois. Le but de ce nouveau journal est de se faire « l'écho des événements du jour » et de s'intéresser essentiellement à « ce genre d'informations habituellement appelées nouvelles » (prospectus, 1876). Le ton est alerte, vif, caustique avec par endroits des pointes d'humour et ouvre à la critique le champ de la polémique. Les journalistes de la Semaine prennent eux-mêmes le titre de « reporters » et entendent aller droit au but sans craindre de froisser les réputations.

La Construction moderne (1885-1922), fondée par P. Planat, ancien sous-directeur de la Semaine, souhaite renouer avec l'art architectural, domaine qu'avait négligé l'hebdomadaire de Daly qui, ironise Planat, ne se passionnait que pour les équipements sanitaires. Ce nouveau journal se fait le porte-parole de la « vraie tradition française qui était toute de clarté, de précision, d'esprit et de vie ; le contraire du pédant, du prétentieux, qui ne sert le plus souvent qu'à mal recouvrir le vide » (Planat, Introduction, 1885). Si le directeur de la revue conserve pour sa publication le grand format adopté par Daly quarante-cinq ans auparavant, il abandonne, par contre, la gravure sur acier, coûteuse et nécessitant trop d'opérations qui, selon lui, détruisent le caractère original de l'ob [...]

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 14 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences en histoire de l'art moderne et contemporain à l'université de Bordeaux-III
  • : docteur en histoire de l'art, enseignante à l'École nationale supérieure d'architecture de Paris-Val-de-Seine

Classification


Autres références

«  ARCHITECTURE REVUES D'  » est également traité dans :

CRITIQUE ARCHITECTURALE

  • Écrit par 
  • Valérie DEVILLARD, 
  • Hélène JANNIÈRE
  •  • 5 217 mots

Dans le chapitre «  Supports et instances de la critique »  : […] Si, par comparaison avec la critique d'art dans son acception littéraire, l'on s'en tient au contraire à la définition de la critique comme description et jugement, on peut se demander si la critique architecturale est née au xix e  siècle avec le développement de la presse spécialisée. Avant le lancement de la première revue d'architecture en 180 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/critique-architecturale/#i_93597

DALY CÉSAR DENIS (1811-1894)

  • Écrit par 
  • Marc SABOYA
  •  • 1 085 mots

Associé à maintes sociétés savantes, honoré par de nombreux gouvernements et Académies, l'architecte César Daly, promis après sa mort à une gloire éternelle par les historiographes, devait être, en fait, rapidement oublié. Ses nombreux ouvrages, ses centaines d'articles, le rôle qu'il joua dans la fondation des sociétés départementales d'architectes, la théorie de l'architecture novatrice qu'il te […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cesar-denis-daly/#i_93597

GREGOTTI VITTORIO (1927- )

  • Écrit par 
  • Marilù CANTELLI
  •  • 804 mots

L'architecte italien Vittorio Gregotti est né à Novare dans le Piémont en 1927. Sa formation est liée à la culture intellectuelle et artistique de la ville de Milan. Très jeune, Gregotti collabore avec Ernesto Rogers à la IX e  Triennale (1951), célèbre manifestation milanaise. En 1952, il obtient le diplôme d'architecte et entre à la rédaction de la revue […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vittorio-gregotti/#i_93597

HUET BERNARD (1932-2001)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 797 mots

Né en 1932 à Quinhon, au Vietnam, Bernard Huet étudie l'architecture à l'École des beaux-arts de Paris, dont il est diplômé en 1962. Parallèlement, il suit les cours de construction de Jean Prouvé aux Arts et Métiers, mais sera surtout marqué par l'approche théorique et critique d'Ernesto Rogers au Politecnico de Milan. Après trois années passées dans l'agence de Michel Ecochard, il part en 1963 p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bernard-huet/#i_93597

SCOLARI MASSIMO (1943- )

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 1 004 mots

L'architecte Massimo Scolari est né le 31 mars 1943 à Novi Ligure en Italie. Inscrit à la faculté d'architecture de l'Institut polytechnique de Milan en 1963, il a pour professeurs Ernesto Rogers et Aldo Rossi. L'influence de ce dernier sera déterminante : après des travaux théoriques sur l'histoire du Mouvement moderne et l'histoire urbaine, c'est en effet sous la direction de l'auteur de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/massimo-scolari/#i_93597

URBANISME - Théories et réalisations

  • Écrit par 
  • Françoise CHOAY
  •  • 9 915 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La phase doctrinale (1919-1950) »  : […] Avec un net retard par rapport aux autres arts, le début du xx e  siècle avait vu naître un mouvement d'avant-garde en architecture. L'Autrichien Adolf Loos (premier manifeste publié en 1897) en fut l'un des initiateurs. Il s'agissait de rompre avec la tradition et l'historicisme afin d'intégrer l'apport des nouvelles techniques constructives et d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/urbanisme-theories-et-realisations/#i_93597

VAGO PIERRE (1910-2002)

  • Écrit par 
  • Simon TEXIER
  •  • 894 mots

L'architecte Pierre Vago est mort le 27 janvier 2002, à Noisy-sur-École (Seine-et-Marne), à l'âge de quatre-vingt-douze ans. Pendant plus de cinquante ans, ce personnage hors du commun a été constamment présent sur la scène internationale de l'architecture. Pierre Vago est né le 30 août 1910 à Budapest. Fils du célèbre architecte hongrois József Vágó et de la cantatrice Ghita Lenart, il passe sa j […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-vago/#i_93597

Voir aussi

Pour citer l’article

Marc SABOYA, Hélène JANNIÈRE, « ARCHITECTURE REVUES D' », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 09 septembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/revues-d-architecture/