REVUE DE PARIS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Sous le titre de Revue de Paris, on trouve en fait, entre 1829 et 1970, avec discontinuité, plusieurs publications successives qui vont connaître tour à tour succès et avanies. La première Revue de Paris, en 1829, est celle fondée par l'original docteur Véron dans l'intention de produire un « nouveau recueil littéraire dans le genre des magazines ou revues anglaises ». En s'ouvrant plus volontiers à des œuvres, et notamment à des romans qu'à des critiques, la revue permet ainsi à des auteurs comme Balzac, Alexandre Dumas, Eugène Sue, Lamartine..., moyennant des rétributions parfois importantes, de pré-publier leurs textes. Vendue par le docteur Véron en 1831, la revue est rachetée par François Buloz, nouveau directeur de La Revue des Deux Mondes, en 1834 et publiée conjointement à celle-ci jusqu'en 1845, date à laquelle elle est absorbée par une autre revue, L'Artiste. Elle réapparaît en 1851 sous la direction d'Arsène Houssaye, Louis Cormenin et Maxime du Camp, avec Théophile Gautier comme rédacteur en chef. Elle offre alors un programme éditorial exclusivement littéraire, faisant une bonne part aux traductions d'écrivains étrangers (Heine, Poe, Leopardi...), mais elle est supprimée en 1858, pour des raisons politiques dues à son libéralisme implicite.

Une nouvelle Revue de Paris apparaît en 1864 avec une orientation plus conservatrice. L'expérience ne dure guère et de nouveaux essais infructueux de relance du titre auront lieu en 1866, 1874 et 1887. La revue ressuscite pour de bon en 1894 aux éditions Calmann-Lévy qui en confient la direction à Louis Ganderax, lui-même épaulé par l'historien Ernest Lavisse et venu de La Revue des Deux Mondes, avec laquelle la Revue de Paris se trouva vite en concurrence. Loti, Renan, D'Annunzio, Faguet, Anatole France, F. Gregh, Romain Rolland figurent dans les premiers sommaires. Puis viennent Ibsen, Nietzsche, Tchekhov, Dostoïevski, Kiplin [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages


Écrit par :

  • : ingénieur au C.N.R.S., rédacteur en chef de La Revue des revues, administrateur de l'Institut mémoires de l'édition contemporaine

Classification


Autres références

«  REVUE DE PARIS  » est également traité dans :

ARTISTE L', revue d'art

  • Écrit par 
  • Adrien GOETZ
  •  • 2 542 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le renouveau »  : […] Malgré ces bonnes intentions, promesses en partie non tenues, il est incontestable que la revue, à partir de cette deuxième série qui commence en 1838, s'affadit. Huit volumes, parus entre le 29 avril 1838 et le 26 décembre 1841, s'ajoutent aux quinze premiers sur les rayonnages des librairies. Il s'était agi, dans la première série de faire la « publicité des arts », c'est-à-dire d'en donner le g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-artiste-revue-d-art/#i_95450

REVUES LITTÉRAIRES

  • Écrit par 
  • Olivier CORPET
  •  • 5 806 mots
  •  • 3 médias

Innombrables, les revues se remarquent tant par la diversité de leurs projets et de leurs formes que par le rôle irremplaçable qu'elles jouent depuis plus d'un siècle dans la vie littéraire. Elles ont su anticiper, accompagner et exprimer les mouvements de création et de critique littéraires les plus novateurs avec un remarquable pouvoir de fécondation et de diffusion. Une capacité qui tient aux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revues-litteraires/#i_95450

STENDHAL

  • Écrit par 
  • Michel CROUZET
  •  • 4 996 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les nouvelles »  : […] S'il change de genre, il change de thèmes : Stendhal est un auteur de nouvelles, et l'on a tout intérêt à considérer comme un ensemble parallèle aux romans et différent d'eux ses textes courts qui comportent, avant ses romans, les récits, qui vont de l'anecdote à la nouvelle ou à la « chronique », puis les nouvelles qu'il publie avec Mérimée dans la Revue de Paris en 1829-18 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stendhal/#i_95450

Pour citer l’article

Olivier CORPET, « REVUE DE PARIS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/revue-de-paris/