AGRICOLE RÉVOLUTION

Le développement de l'agriculture moderne

La révolution agricole n'a pas seulement entraîné un changement technique, puis technologique, mais aussi une mutation des mentalités paysannes gagnées petit à petit à l'esprit de rendement et de compétitivité, au détriment des pratiques de polyculture vivrière et de cohésion du milieu rural. Du marché concret mettant en contact physique permanent les acteurs de la production et de la consommation agricoles, on est passé aux marchés abstraits, parties prenantes de l'économie contemporaine.

Les impératifs de la mondialisation

Si la révolution agricole marque la période industrielle et inversement, ses répercussions furent multiples : elles ont introduit la spécialisation en fonction des avantages offerts par les marchés nationaux, continentaux et transcontinentaux, eux-mêmes activés par la progression du libre-échange et, surtout, des moyens de locomotion ; l'irruption de la machine à vapeur a accéléré la mise au point du chemin de fer, de la navigation fluviale, puis maritime, dès la fin de la première moitié du xixe siècle. Wheat belt, corn belt et cotton belt en Amérique du Nord, plantations dites coloniales dans les régions intertropicales et subtropicales, monoculture de la vigne en France du Sud et dans la Mitidja, monoélevage au Danemark se sont déployés durant la seconde moitié du xixe siècle et au début du xxe siècle, suscitant d'importants flux d'échanges, surtout maritimes et ferroviaires. Des villes-marchés à vocation mondiale ont fait leur apparition : tels Winnipeg au Canada pour le blé, Rangoun pour le riz, Rio de Janeiro pour le café... Des Bourses de marchandises, mais principalement de valeurs – New York par excellence, Londres, Hambourg... –, ont commencé à insérer l'économie agricole dans les grands circuits financiers.

L'ère fordienne n'a cessé de renforcer la mécanisation, le recours aux

1 2 3 4 5

pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages


Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis



Écrit par :

Classification


Autres références

«  AGRICOLE RÉVOLUTION  » est également traité dans :

RÉVOLUTION AGRICOLE ET INDUSTRIELLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 171 mots

1709 Abraham Darby découvre la fabrication de la fonte au coke. 1727 Multiplication des actes d'enclosures. 1733 Navette volante de John Kay pour le métier à tisser. 1765 Mise au point de la spinning-jenny (métier à filer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-agricole-et-industrielle-reperes-chronologiques/#i_5420

ACTES D'ENCLOSURE

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 284 mots

Les enclosures en Angleterre se caractérisent par le passage d'une simple agriculture de subsistance à base céréalière à un type d'économie associant élevage et cultures fourragères. L'enclosure consiste à mettre fin au système de l'open field en clôturant les parcelles, en procédant à des remembrements […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/actes-d-enclosure/#i_5420

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 078 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « La révolution agricole du Moyen Âge »  : […] En dépit de cette crise, la révolution agricole du Moyen Âge en Europe a contribué, à côté du développement des rizicultures hydrauliques d'Asie, à l'accroissement de la population mondiale qui serait passée d'environ 250 à 450 millions d'individus entre les ans 1000 et 1500 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-jusqu-au-xixe-siecle/#i_5420

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 956 mots
  •  • 4 médias

plus performantes, allait de 1 à 10 tonnes de céréales (ou d'équivalent-céréales) par travailleur et par an. Mais cet écart s'est beaucoup creusé au xxe siècle, car certaines agricultures ont été profondément transformées par une nouvelle révolution agricole, la deuxième des Temps modernes, concomitante de la deuxième […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-histoire-des-agricultures-depuis-le-xxe-siecle/#i_5420

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 393 mots
  •  • 3 médias

de main-d'œuvre issu de la surpopulation des campagnes, une fois vaincu le spectre des famines par l'intensification des systèmes de culture. La révolution agricole consistant à remplacer progressivement la jachère de la rotation triennale par des cultures de navets et de prairies artificielles a indirectement permis l'amorce du processus d' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agriculture-agriculture-et-industrialisation/#i_5420

ASSOLEMENT

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 420 mots

Ce mot, pris aujourd'hui par les spécialistes des techniques agricoles comme synonyme de « rotation des cultures », a connu, du Moyen Âge au xviiie siècle, un sens beaucoup plus restreint et précis : c'était l'organisation et l'obligation de cette rotation sur tout un terroir. Dans le modèle classique […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/assolement/#i_5420

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD
  • , Universalis
  •  • 7 675 mots

Dans le chapitre « La transformation des structures agraires »  : […] que se produit la plus importante sans doute des mutations qui aient affecté la propriété agricole depuis l'époque féodale : la terre est désormais considérée non plus comme un domaine sur lequel on vit, mais comme un objet de placement qui doit rapporter. Stimulés par l'exemple de l'Angleterre où des mesures de ce genre avaient été prises deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bourgeoisie-francaise/#i_5420

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Révolutions manquées »  : […] : environ 3 habitants à l'hectare dans les premiers, contre 1,5 en Angleterre. Or, l'un des facteurs de la révolution agricole a été l'application sur des terres peu peuplées d'innovations mises au point en Hollande. La rentabilité de ces innovations était liée à la taille des exploitations. L'argument de la différence des densités de peuplement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-histoire/#i_5420

ÉLEVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 688 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L’âge agricole »  : […] L’âge agricole correspond à une première intensification des activités d’élevage avec un passage à des systèmes semi-intensifs. En relation avec la première révolution agricole qui débute en Angleterre au xviiie siècle, mais qui ne se généralise véritablement en Europe que dans la seconde moitié du xix […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/elevage/#i_5420

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 937 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Recherche et mondialisation : les facteurs du changement »  : […] Les progrès réalisés dans les techniques de mise en valeur agricole sont largement responsables des bouleversements de la géographie de l'agriculture, et notamment de sa subtropicalisation, c'est-à-dire du poids grandissant des régions au climat subtropical dans la production. Tout d'abord, l'irrigation a permis de mettre en valeur des régions […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-geographie/#i_5420

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Histoire

  • Écrit par 
  • Claude FOHLEN, 
  • Annick FOUCRIER, 
  • Marie-France TOINET
  •  • 33 193 mots
  •  • 55 médias

Dans le chapitre « Une agriculture extensive et spécialisée »  : […] alimente les grands abattoirs de Cincinnati, puis de Chicago, de Omaha, de Kansas City. La recherche du rendement se traduit par les progrès rapides du machinisme agricole – faucheuse, moissonneuse, batteuse, puis combiné – qui permet une culture extensive, nécessitant peu d'engrais, donc rémunératrice. Le Middle West se couvre de fermes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-histoire/#i_5420

JUILLET MONARCHIE DE

  • Écrit par 
  • André Jean TUDESQ
  •  • 8 486 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'expansion économique (1834-1846) »  : […] L'agriculture a également progressé ; l'amélioration des routes a facilité la commercialisation des produits agricoles ; la charrue de Dombasle, les machines à battre le grain, le drainage des zones trop humides, la sélection des races pour l'élevage et le développement des prairies artificielles et des plantes fourragères […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/monarchie-de-juillet/#i_5420

MATHIEU DE DOMBASLE CHRISTOPHE JOSEPH ALEXANDRE (1777-1848)

  • Écrit par 
  • Jean TULARD
  •  • 232 mots

Dans son ouvrage De l'état de la culture en France paru en 1802, l'abbé de Pradt ouvre la voie à un renouveau de l'agronomie en France, après la tourmente de la Révolution, mais il reste sur le plan des principes. Le mérite de Mathieu de Dombasle est de faire passer ses idées dans la pratique. Après avoir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/christophe-joseph-alexandre-mathieu-de-dombasle/#i_5420

PÂTURE VAINE

  • Écrit par 
  • Roger BÉTEILLE
  •  • 182 mots

Anciennement, après la levée du foin ou de la récolte, les troupeaux individuels ou collectifs pouvaient parcourir toutes les parcelles sans que le propriétaire de celles-ci puisse s'y opposer ; mais chacun d'entre eux ne pouvait envoyer paître qu'un troupeau proportionnel à la superficie des terres qu'il livrait lui-même à la vaine pâture (on dit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vaine-pature/#i_5420

POPULATION GÉOGRAPHIE DE LA

  • Écrit par 
  • Pierre-Jean THUMERELLE
  •  • 11 596 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La dynamique du peuplement »  : […] En Europe, on a cessé d'étendre l'espace cultivable lorsque, à la suite de la révolution agricole, concomitante à la révolution industrielle, on est parvenu à augmenter les rendements − c'est-à-dire à produire plus de nourriture sur moins de surface et avec moins de main-d'œuvre. Les industries et les […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/geographie-de-la-population/#i_5420

RÉVOLUTION INDUSTRIELLE

  • Écrit par 
  • Jean-Charles ASSELAIN
  •  • 11 826 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Pourquoi au XVIIIe siècle ? La « divergence » historique de l'Angleterre »  : […] En réalité, c'est la vigueur des transformations agricoles entre 1650 et 1750 qui constitue la singularité majeure de l'évolution anglaise : partant d'une productivité moyenne proche de la France (vers 1600, 100 agriculteurs « nourrissent » 143 personnes en Angleterre, 145 en France), l'agriculture anglaise a creusé un écart considérable en sa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-industrielle/#i_5420

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 270 mots
  •  • 67 médias

Dans le chapitre « Les « révolutions » économiques »  : […] que les luttes politiques. À la révolution commerciale qui se poursuit, gonflée par les succès coloniaux, s'en ajoutent d'autres. La révolution agricole, née dans le Norfolk des années 1730 et 1740, ne se limite pas aux enclosures accélérées et à l'adoption de multiples plantes nouvelles qui viennent diversifier les méthodes d'assolement ; […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_5420

RURALE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Emmanuel LE ROY LADURIE
  •  • 14 397 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Évolution de l'agriculture »  : […] e siècle ou au xviiie. En ce qui concerne les Pays-Bas, la « révolution verte » y a été réalisée dès le xve siècle. Profitant d'un mouvement démographique favorable, d'un pouvoir d'achat élevé, d'une forte demande urbaine de viande et de lait, et des possibilités de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-rurale/#i_5420

SERRES OLIVIER DE (1539-1619)

  • Écrit par 
  • Jean MEYER
  •  • 561 mots

Diacre protestant de l'église de Berg, représentant typique de la petite noblesse méridionale, Olivier de Serres fait de son domaine du Pradel une exploitation modèle. Pendant la période des troubles religieux, l'agronome perfectionne ses cultures, surveille, non sans défiance, ses gens, remplaçant les jachères par des prairies artificielles, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olivier-de-serres/#i_5420

YEOMAN

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 516 mots

Nom ordinairement donné en Angleterre au paysan propriétaire, lorsque se développe la pratique de l'affermage des grands domaines. Surtout aux xviie et xviiie siècles, le terme de yeoman sert à désigner habituellement aussi les gros fermiers, propriétaires […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yeoman/#i_5420

Voir aussi

Pour citer l’article

Abel POITRINEAU, Gabriel WACKERMANN, « AGRICOLE RÉVOLUTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le . URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-agricole/