AGRICOLE RÉVOLUTION

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le développement de l'agriculture moderne

La révolution agricole n'a pas seulement entraîné un changement technique, puis technologique, mais aussi une mutation des mentalités paysannes gagnées petit à petit à l'esprit de rendement et de compétitivité, au détriment des pratiques de polyculture vivrière et de cohésion du milieu rural. Du marché concret mettant en contact physique permanent les acteurs de la production et de la consommation agricoles, on est passé aux marchés abstraits, parties prenantes de l'économie contemporaine.

Les impératifs de la mondialisation

Si la révolution agricole marque la période industrielle et inversement, ses répercussions furent multiples : elles ont introduit la spécialisation en fonction des avantages offerts par les marchés nationaux, continentaux et transcontinentaux, eux-mêmes activés par la progression du libre-échange et, surtout, des moyens de locomotion ; l'irruption de la machine à vapeur a accéléré la mise au point du chemin de fer, de la navigation fluviale, puis maritime, dès la fin de la première moitié du xixe siècle. Wheat belt, corn belt et cotton belt en Amérique du Nord, plantations dites coloniales dans les régions intertropicales et subtropicales, monoculture de la vigne en France du Sud et dans la Mitidja, monoélevage au Danemark se sont déployés durant la seconde moitié du xixe siècle et au début du xxe siècle, suscitant d'importants flux d'échanges, surtout maritimes et ferroviaires. Des villes-marchés à vocation mondiale ont fait leur apparition : tels Winnipeg au Canada pour le blé, Rangoun pour le riz, Rio de Janeiro pour le café... Des Bourses de marchandises, mais principalement de valeurs – New York par excellence, Londres, Hambourg... –, ont commencé à insérer l'économie agricole dans les grands circuits financiers.

L'ère fordienne n'a cessé de renforcer la mécanisation, le recours aux engrais chimiques, aux aliments composés, à des exploitations de taille de plus en plus grande. Elle a contribué à creuser le fossé existant entre l'agriculture des pays industrialisés et celle du Tiers Monde, accélérant l'état de dépendance des pays du sud du globe par rapport à ceux du nord. Même entre États industrialisés la compétition est vive : l'Europe occidentale est menacée dès la fin du xixe siècle par le blé américain ; la United Fruit Co. se taille très tôt une suprématie en matière de fruits. Le Vieux Continent se protège tant bien que mal, sans se sentir poussé à s'adapter à la concurrence internationale.

La fin de la Seconde Guerre mondiale et l'emprise américaine sur l'économie du globe montrent à quel point la révolution agricole a conduit à l'imbrication étroite du secteur primaire avec les autres activités. L'industrialisation de l'agriculture a changé les dimensions de celle-ci. Les accords de Bretton Woods (1944) et la création du Fonds monétaire international ont donné le départ d'une ère de mondialisation des affaires à laquelle l'agriculture a été partie prenante au même titre que l'industrie et le tertiaire ; déjà fortement industrialisée, l'agriculture va d'ailleurs se tertiairiser à la faveur de percées techniques originales, appuyées sur des systèmes de gestion inédits, mais communs à l'ensemble des secteurs d'activité. Le plan Marshall, la suprématie du dollar américain, le rôle de gendarme universel assumé par les États-Unis accélèrent le processus de mondialisation. Les ressources agricoles apparaissent désormais comme un enjeu dans la course à la puissance. Ayant, au départ, une valeur essentiellement nutritive, elles se sont transformées en biens de spéculation.

Deux phénomènes ont facilité l'insertion des grands produits agricoles dans le marché des capitaux :

– le façonnement d'un système alimentaire mondial par un mouvement oligopolistique lié lui-même aux principaux groupes financiers qui sont les moteurs du système capitaliste international, celui-ci disposant de très efficaces leviers de communication et de publicité ;

– l'émergence de firmes multinationales susceptibles de créer [...]

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 16 pages

Écrit par :

Classification

Autres références

«  AGRICOLE RÉVOLUTION  » est également traité dans :

RÉVOLUTION AGRICOLE ET INDUSTRIELLE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 171 mots

1709 Abraham Darby découvre la fabrication de la fonte au coke.1727 Multiplication des actes d'enclosures.1733 Navette volante de John Kay pour le métier à tisser.1765 Mise au point de la spi […] Lire la suite

ACTES D'ENCLOSURE

  • Écrit par 
  • Francis DEMIER
  •  • 284 mots

Les enclosures en Angleterre se caractérisent par le passage d'une simple agriculture de subsistance à base céréalière à un type d'économie associant élevage et cultures fourragères. L'enclosure consiste à mettre fin au système de l' open field en clôturant les parcelles, en procédant à des remembrements et en partageant les commons . Affranchis des contraintes de l'exploitation communautaire tra […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures jusqu'au XIXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 6 078 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La révolution agricole du Moyen Âge »  : […] Pour tenter de surmonter ces difficultés, à partir de l'an 1000, dans la moitié nord tempérée froide de l'Europe, l'usage de toute une gamme d'outils se répandit, en relation avec l'essor de la sidérurgie. Fourneaux à fonte et forges hydrauliques ont permis de produire plus de fer, de meilleure qualité, qui a servi à fabriquer des faux. Grâce à cet outil essentiel, plus efficace que la faucille, […] Lire la suite

AGRICULTURE - Histoire des agricultures depuis le XXe siècle

  • Écrit par 
  • Marcel MAZOYER, 
  • Laurence ROUDART
  •  • 9 956 mots
  •  • 3 médias

Au début du xx e  siècle, après dix mille ans d'évolution et de différenciation, les agricultures du monde étaient très diversifiées. Elles avaient atteint des niveaux relativement inégaux d'équipements et de productivité du travail (production annuelle par agriculteur à temps plein) : l'écart entre les agricultures manuelles, les moins performantes du monde, et les agricultures à traction animal […] Lire la suite

AGRICULTURE - Agriculture et industrialisation

  • Écrit par 
  • François PAPY
  •  • 7 394 mots
  •  • 3 médias

L' agriculture a longtemps été la principale activité humaine à utiliser les ressources naturelles pour satisfaire des besoins humains, en particulier l'alimentation. Le présent article porte sur l'évolution des formes d'utilisation de ces ressources par l'activité agricole à partir du moment où apparaît une autre activité faisant usage des mêmes ressources : l'industrie. L' industrialisation débu […] Lire la suite

ASSOLEMENT

  • Écrit par 
  • Françoise MOYEN
  •  • 420 mots

Ce mot, pris aujourd'hui par les spécialistes des techniques agricoles comme synonyme de « rotation des cultures », a connu, du Moyen Âge au xviii e siècle, un sens beaucoup plus restreint et précis : c'était l'organisation et l'obligation de cette rotation sur tout un terroir. Dans le modèle classique, l'ensemble des terres était partagé en trois grands blocs appelés « soles » dans le Bassin par […] Lire la suite

BOURGEOISIE FRANÇAISE

  • Écrit par 
  • Régine PERNOUD
  • , Universalis
  •  • 7 675 mots

Dans le chapitre « La transformation des structures agraires »  : […] Cette richesse se mesure notamment aux achats de terres faits à l'époque par la bourgeoisie parlementaire, industrielle ou commerçante. Or, c'est au xviii e  siècle et notamment sous l'influence des physiocrates que se produit la plus importante sans doute des mutations qui aient affecté la propriété agricole depuis l'époque féodale : la terre est désormais considérée non plus comme un domaine su […] Lire la suite

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 093 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Révolutions manquées »  : […] Un point frappe l'observateur. Les derniers grands pays à être entrés dans le train du développement de la première moitié du xx e  siècle sont le Japon et la Russie, avant la Première Guerre mondiale. Pourquoi l'Argentine et le Brésil, d'une part, l'Inde et la Chine, d'autre part, n'ont-ils suivi le mouvement qu'avec plusieurs décennies de retard ? Nous avons noté l'obstacle de la colonisation. I […] Lire la suite

ÉLEVAGE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul CHARVET
  •  • 6 690 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L’âge agricole »  : […] L’agropastoralisme fait la transition avec l’âge précédent. Dans les montagnes européennes et parallèlement à l’utilisation des alpages, les prairies de fond de vallée ont été très tôt entretenues (il fallait produire du fourrage pour l’hiver) et des cultures ont participé à l’alimentation des animaux. Localement, bien des prairies ont été irriguées. L’âge agricole correspond à une première intens […] Lire la suite

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Géographie

  • Écrit par 
  • Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, 
  • Catherine LEFORT, 
  • Laurent VERMEERSCH
  •  • 19 933 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « Recherche et mondialisation : les facteurs du changement »  : […] Les progrès réalisés dans les techniques de mise en valeur agricole sont largement responsables des bouleversements de la géographie de l'agriculture, et notamment de sa subtropicalisation, c'est-à-dire du poids grandissant des régions au climat subtropical dans la production. Tout d'abord, l'irrigation a permis de mettre en valeur des régions longtemps arides et peu fertiles : vallées californie […] Lire la suite

Voir aussi

Les derniers événements

29 mars - 1er avril 1987 France – États-Unis. Visite officielle du Premier ministre Jacques Chirac aux États-Unis

Le Premier ministre prononce un vigoureux réquisitoire contre le protectionnisme « qui ruinerait les espoirs d'une reprise de l'activité mondiale », défend la politique agricole commune (P.A.C.) et évoque la « révolution tranquille » en cours en France depuis un an grâce au retour de la « liberté économique ». Le 31, Jacques Chirac rencontre, à Washington, Ronald Reagan, avec lequel il s'entretient de façon très chaleureuse pendant une heure. […] Lire la suite

Pour citer l’article

Abel POITRINEAU, Gabriel WACKERMANN, « AGRICOLE RÉVOLUTION », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 25 janvier 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/revolution-agricole/