RÉVISIONNISME

MARXISME - Les révisions du marxisme

  • Écrit par 
  • Pierre BOURETZ, 
  • Evelyne PISIER
  •  • 3 652 mots
  •  • 1 média

Dans l'histoire du socialisme, le terme « révisionnisme » fait problème. Toute entreprise, avouée ou non, de révision de l'œuvre de Marx n'est pas tenue pour révisionniste : ni Lénine, ni Mao Zedong, ni Castro ne passent pour « révisionnistes ». Dans les débats marxistes, la notion de révisionnisme est souvent confon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-les-revisions-du-marxisme/#i_1849

BAUER OTTO (1881-1938)

  • Écrit par 
  • Raoul VANEIGEM
  •  • 655 mots

Tenu pour un des plus éminents représentants de l'austro-marxisme, Otto Bauer s'inscrit dans la lignée antidogmatique de la pensée marxiste en s'efforçant de créer une troisième voie entre le bolchevisme et la social-démocratie. Né à Vienne d'une famille originaire de Bohême, le 5 septembre 1881, Bauer a vingt-quatre ans quand il publie, après de brillantes études de droit et d'économie, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/otto-bauer/#i_1849

BERNSTEIN EDUARD (1850-1932)

  • Écrit par 
  • Frédéric BON
  •  • 1 146 mots

Le révisionnisme est né de la situation paradoxale de la social-démocratie allemande au début du xx e  siècle. Un parti puissant, dans un pays prospère, continue de professer une idéologie révolutionnaire, alors qu'il tire sa force du jeu démocratique. La permanence de ce paradoxe dans le mouvement ouvrier occidental explique la pérennité du révi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eduard-bernstein/#i_1849

BOLCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 7 566 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Organisation du parti »  : […] Le bolchevisme prit corps dans ces débats, et l'on peut situer la date de sa naissance au moment de la parution de la fameuse brochure polémique de Lénine Que faire ? (1902), qui reste un document clé pour la compréhension de son histoire avant et même après la révolution d'octobre 1917. Ce livre eut un retentissement considérable dans les milieux révolutionnaires de l'époque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bolchevisme/#i_1849

COMMUNISME - Histoire

  • Écrit par 
  • Annie KRIEGEL
  •  • 13 805 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La IIe Internationale »  : […] L'extraordinaire développement de l'industrie augmente les effectifs du prolétariat au cours des années 1880 : de grandes organisations socialistes nationales se constituent, entretenant des rapports variés avec les organisations syndicales. Le modèle devient celui de la social-démocratie allemande, unifiée à Gotha entre marxistes et lassalliens. Encore divisée à son congrès de Paris (1889), l'In […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/communisme-histoire/#i_1849

DÉMOCRATIES POPULAIRES

  • Écrit par 
  • Michel LESAGE, 
  • Henri MÉNUDIER
  •  • 8 416 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'unité par l'exclusion (1957-1962) »  : […] En 1957, à Moscou, se réunissent les représentants de douze partis communistes des États socialistes. Ils énoncent les principes qui s'imposent à tous les pays s'engageant dans la voie du socialisme. Le révisionnisme est dénoncé comme étant le danger le plus important, mais chaque parti garde la possibilité de « déterminer quel est, à un moment donné, le danger principal ». Les Yougoslaves refuse […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/democraties-populaires/#i_1849

FABIAN SOCIETY ou SOCIÉTÉ FABIENNE

  • Écrit par 
  • Roland MARX
  •  • 975 mots
  •  • 1 média

Les « Fabiens » constituent depuis 1884 le plus célèbre club de pensée socialiste en Angleterre . Gros de quelques centaines de membres dans les années 1890, il en compte 2 462 en 1909, dont plus de la moitié sont des Londoniens. Ce nombre a plus que doublé à notre époque. Depuis sa naissance, on y a vu figurer la plupart des grands intellectuels de gauche, à commencer par G. B. Shaw et les Webb, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fabian-society-societe-fabienne/#i_1849

MAN HENRI DE (1885-1953)

  • Écrit par 
  • Xavier MABILLE
  •  • 1 148 mots

D'origine bourgeoise, Henri de Man adhère très jeune au mouvement socialiste. C'est en Allemagne que s'achève sa formation, avec un doctorat en philosophie à l'université de Leipzig. C'est en allemand que paraît son premier texte important, écrit en collaboration avec Louis de Brouckère et consacré au mouvement ouvrier en Belgique, texte critique dans lequel les coauteurs sont respectivement très […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/henri-de-man/#i_1849

MENCHEVISME

  • Écrit par 
  • Georges HAUPT
  •  • 2 710 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La révolution de 1917 »  : […] Lors de la révolution de février 1917, les mencheviks, fidèles à leurs anciens principes, refusent de participer au « gouvernement bourgeois issu de la révolution bourgeoise ». En mars-avril, ils étendent de nouveau leur influence en renforçant leur position dans les organisations périphériques, dans les soviets, notamment celui de Petrograd. Ils y forment un bloc majoritaire avec les socialistes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/menchevisme/#i_1849

RÉFORMISME

  • Écrit par 
  • Jacques JULLIARD
  •  • 3 003 mots

Dans le chapitre « Les terrains d'élection »  : […] Pourtant, en dépit des apparences, le réformisme n'a cessé de gagner du terrain au sein du mouvement socialiste . En France, les socialistes modérés groupés autour de Paul Brousse veulent « fractionner le but idéal en plusieurs étapes sérieuses, immédiatiser en quelque sorte quelques-unes de [leurs] revendications pour les rendre enfin possibles  » ( […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reformisme/#i_1849

SOCIALISME - Histoire des mouvements socialistes (1870-1914)

  • Écrit par 
  • Daniel LIGOU
  •  • 8 056 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « La social-démocratie allemande »  : […] La social-démocratie allemande fut le premier parti socialiste constitué après la débâcle de la I re  Internationale. Ce fut aussi le plus puissant, le parti modèle que bien d'autres cherchèrent à imiter. Mais le système politique allemand, constitutionnel, mais non parlementaire, limita son influence et son action. Le 28 septembre 1863 fut créée par Ferdinand Lassalle l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histoire-des-mouvements-socialistes-socialisme/#i_1849


Affichage 

Nikita Khrouchtchev et Tito, 1963

photographie

Le numéro un soviétique Nikita Khrouchtchev (1894-1971), à droite, et le président yougoslave Tito (1892-1980) en croisière le long des côtes de l'Istrie, en 1963 

Crédits : Hulton Getty

Afficher

Nikita Khrouchtchev et Tito, 1963
Crédits : Hulton Getty

photographie