REVENU

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Revenu national et modèles macroéconomiques

La macroéconomie est la branche de la théorie économique qui s'intéresse à l'économie dans son ensemble (par opposition à la microéconomie, qui traite des choix des unités de base – les ménages et les entreprises). Elle raisonne sur ce que l'on appelle des agrégats, comme la consommation ou l'investissement de l'ensemble de la société, la masse monétaire, le niveau de l'emploi ou des prix pour un pays donné. Le revenu national est le plus important de ces agrégats puisque c'est l'indicateur de la production d'un pays. Quand on parle de croissance, par exemple, c'est à ce dernier que l'on se réfère. Il existe, évidemment, un lien étroit entre le revenu national et le niveau de l'emploi (principale source de production).

Une des questions centrales de la macroéconomie est de savoir ce qui détermine le niveau – et, éventuellement, la croissance – du revenu national. Il existe, pour l'essentiel, deux types de réponses à cette question. L'une – qualifiée de néo-classique – considère que ces déterminants se trouvent au niveau des forces productives, à condition cependant que celles-ci puissent s'exprimer sans entraves dans le cadre de relations marchandes « libres » où prévaut la « flexibilité ». L'autre – qui se réclame surtout de la pensée de John Maynard Keynes – est bien moins optimiste : le niveau de la production, et donc du revenu national, dépend des anticipations des entrepreneurs (qui décident de l'emploi) et, ce faisant, de la demande concernant les biens qu'ils produisent (Théorie générale, 1936). Pour la première approche, l'activité de l'État doit donc consister à mettre en place les conditions permettant aux « forces de marché » de s'exercer sans entraves (quitte, pour cela, à fixer certaines règles du jeu à travers des autorités de régulation), alors que la seconde approche appelle une intervention active de l'État : ses dépenses auront pour but de stimuler la demande et de fixer un cadre aux anticipations (via des actions à long terme comme des investissements en infrastructures, mais aussi de grands programmes industriels fournissant des débouchés relativement sûrs avec un horizon temporel long). Cette intervention active de l'État peut prendre la forme de la politique monétaire (les variations du taux d'intérêt agissant sur l'investissement, notamment dans le secteur de la construction) ou de la politique budgétaire (l'État agit à la fois sur ses dépenses et les prélèvements, en jouant sur le barème des impôts, par exemple). Le mode d'action et l'efficacité de ces deux leviers sur le niveau du revenu national est un des thèmes centraux de discussions entre économistes.

1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages

Écrit par :

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'université de Reims

Classification

Voir aussi

Les derniers événements

14-30 novembre 2021 France. Mouvement contre l'obligation vaccinale à la Guadeloupe.

Le 28, le ministre des Outre-Mer Sébastien Lecornu arrive à la Guadeloupe où un calme relatif est revenu. Le 29, il estime qu’aucune discussion n’est possible tant que les syndicats ne condamnent pas les « tentatives d’assassinat contre des policiers et des gendarmes ». Il annonce l’envoi d’un renfort de gendarmerie sur l’île. Le 30, il se rend en Martinique où des discussions avec les syndicats locaux se déroulent dans un climat plus apaisé. […] Lire la suite

26 septembre 2021 Suisse. Rejet de l'initiative populaire dite « 99 % ».

Celle-ci prévoyait d’imposer à hauteur de 150 % « les parts du revenu du capital supérieures à un montant défini par la loi » et d’affecter ces recettes « à la réduction de l’imposition des personnes disposant de petits ou moyens revenus », ainsi qu’« à des paiements de transfert en faveur de la prospérité sociale » ; c’est-à-dire de taxer davantage le 1 % de la population le plus riche pour en faire profiter les 99 % restants. […] Lire la suite

5 juin 2021 France. Mise en examen de Michèle Marchand en lien avec l'affaire du financement libyen de la campagne de Nicolas Sarkozy.

Interrogé par les magistrats instructeurs en janvier au Liban où il vit en exil, Ziad Takieddine était de nouveau revenu sur ses déclarations, réaffirmant qu’il avait remis 5 millions d’euros à Claude Guéant, alors directeur de cabinet de Nicolas Sarkozy, et assisté à une rencontre entre Brice Hortefeux, alors ministre et proche de l’ancien président, et le directeur du renseignement militaire libyen de l’époque, Abdallah Senoussi. […] Lire la suite

2-30 mai 2021 Colombie. Répression meurtrière de la mobilisation antigouvernementale.

La hausse de la TVA sur les produits de première nécessité et l’élargissement de la base de l’impôt sur le revenu étaient les dispositions les plus contestées de la réforme, alors que la pandémie de Covid-19 a encore aggravé les inégalités sociales dans le pays. Le 3, le ministre des Finances Alberto Carrasquilla présente sa démission. Les manifestants poursuivent leur mobilisation, notamment contre le projet gouvernemental de réforme de la santé, et réclament la démission d’Iván Duque. […] Lire la suite

28 avril 2021 États-Unis. Premier discours de Joe Biden devant le Congrès.

Ce plan doit être financé par l’augmentation de 37 à 39,6 % du taux marginal d’imposition sur le revenu des contribuables gagnant plus de 400 000 dollars annuels.  […] Lire la suite

Pour citer l’article

Ozgur GUN, « REVENU », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 juin 2022. URL : https://www.universalis.fr/encyclopedie/revenu/