RETRAITEMENT, génie nucléaire

M.O.X. (Mixed Oxide), industrie nucléaire

  • Écrit par 
  • Bernard LAPONCHE
  •  • 1 806 mots

Dans le chapitre « Production et utilisation du plutonium »  : […] Rappelons qu'un réacteur nucléaire fonctionne grâce à la fission (fragmentation) des noyaux de l'isotope uranium 235 (contenu à 0,71 p. 100 dans l'uranium naturel), provoquée lors de l'absorption de neutrons, et la réaction en chaîne (les neutrons libérés lors de la fission provoquant eux-mêmes la fission d'autres noyaux d'uranium 235). Il en résulte des produits de fission et de la chaleur, cette […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/m-o-x-mixed-oxide-industrie-nucleaire/#i_84745

NUCLÉAIRE - Réacteurs nucléaires

  • Écrit par 
  • Jean BUSSAC, 
  • Frank CARRÉ, 
  • Robert DAUTRAY, 
  • Jules HOROWITZ, 
  • Jean TEILLAC
  •  • 12 397 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Réacteurs surgénérateurs à neutrons rapides »  : […] Les réacteurs à neutrons rapides, qui se distinguent des précédents par l'absence de modérateur, ne fonctionnent qu'avec un combustible dont la teneur en matière fissile est supérieure à 15 p. 100. Pour les neutrons rapides, la faiblesse des captures parasites et le meilleur rendement en neutrons (η) du plutonium 239 permettent à ces réacteurs d'être surgénérateurs avec le cycle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-reacteurs-nucleaires/#i_84745

NUCLÉAIRE - Cycle du combustible

  • Écrit par 
  • Bernard BOULLIS, 
  • Noël CAMARCAT
  •  • 7 074 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « Les recherches sur le retraitement »  : […] Le retraitement des combustibles irradiés par le procédé Purex permet donc, par une succession d'opérations mécaniques puis chimiques, d'aboutir aux séparations visées. On obtient ainsi à l'issue du traitement les produits suivants : – 1. Les produits recyclables, uranium et plutonium, pour lesquels le degré de pureté est très élevé ; ces produits seront conditionnés sous la forme adaptée aux spéc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-cycle-du-combustible/#i_84745

NUCLÉAIRE - Déchets

  • Écrit par 
  • Pierre BEREST, 
  • Jean-Paul SCHAPIRA
  •  • 10 946 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Le recyclage des actinides et la destruction du plutonium »  : […] Le plutonium est le plus important des actinides à considérer pour la transmutation, en raison de sa radiotoxicité et des quantités produites dans les réacteurs . Se pose également le problème de l'élimination au plan mondial du plutonium des armes nucléaires (environ 230 tonnes en 1994, selon l'Agence internationale de l'énergie atomique [A.I.E.A.]). Aujourd'hui, une partie du plutonium, séparé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-dechets/#i_84745

NUCLÉAIRE - Démantèlement des installations

  • Écrit par 
  • Francis LAMBERT
  •  • 3 141 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les installations du cycle du combustible »  : […] Il faut distinguer les laboratoires et usines d'enrichissement isotopique et de fabrication de combustible, qui présentent un risque de contamination sans irradiation, et les installations de retraitement ou de recherche sur les combustibles irradiés ou de fabrication de sources radioactives, où le risque principal est l'irradiation, avec ou sans contamination. Ces dernières installations sont co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nucleaire-demantelement-des-installations/#i_84745

PLUTONIUM

  • Écrit par 
  • Daniel CALAIS, 
  • André CHESNÉ
  •  • 3 901 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Plutonium 239 »  : […] Le plutonium 239 se forme dans les réacteurs nucléaires alimentés à l' uranium. La capture radiative d'un neutron par l'uranium 238 conduit à un isotope de masse supérieure, l'uranium 239. Celui-ci, instable, se transmute par émission β en neptunium 239 avec une demi-vie de 23,45 minutes. Ce dernier isotope est également émetteur β (sa demi-v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/plutonium/#i_84745

POLLUTION

  • Écrit par 
  • François RAMADE
  •  • 20 844 mots
  •  • 21 médias

Dans le chapitre « Le problème des déchets radioactifs »  : […] Le problème des déchets radioactifs constitue la question la plus préoccupante associée au développement de l'énergie nucléaire eu égard aux masses considérables de combustibles irradiés qui devront être retraitées. Au niveau des usines de retraitement, la plupart des radionucléides sont contenus dans des effluents liquides. Ceux-ci sont concentrés et stockés dans des récipients étanches afin de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pollution/#i_84745

RÉACTEURS NUCLÉAIRES À SELS FONDUS

  • Écrit par 
  • Daniel HEUER, 
  • Elsa MERLE-LUCOTTE
  •  • 2 709 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Réacteurs à sels fondus en cycle du combustible thorium »  : […] Les réacteurs à sels fondus (R.S.F. en français), sur lesquels des recherches sont notamment menées au sein du laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (L.P.S.C.) de Grenoble, constituent donc une alternative aux réacteurs à neutrons rapides caloportés au sodium. Ils ont pour principale caractéristique d'utiliser un combustible sous forme liquide, un sel fluorure, celui-ci jouant auss […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reacteurs-nucleaires-a-sels-fondus/#i_84745


Affichage 

Nucléaire : procédé Purex

dessin

Principe du procédé Purex permettant de retraiter les combustibles nucléaires usés 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Nucléaire : procédé Purex
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin