RÉSURGENCE, hydrologie

KARST

  • Écrit par 
  • Roger COQUE
  •  • 3 552 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « L'érosion karstique »  : […] L'originalité morphologique du karst est la conséquence des modalités particulières de l'érosion dans les calcaires. Celle-ci consiste fondamentalement dans une active corrosion , surtout liée à la sensibilité de ces roches à la dissolution dans des eaux agressives. Cette agressivité provient de leur teneur en dioxyde de carbone fourni par l'atmosphère et par la décompositi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/karst/#i_21644

SPÉLÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe RENAULT, 
  • Raymond TERCAFS, 
  • Georges THINÈS
  •  • 11 740 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les eaux souterraines »  : […] Les explorations spéléologiques ont fait connaître les particularités des circulations karstiques : des rivières souterraines, parfois très importantes, alimentent, comme de nombreuses expériences de traçage l'ont montré, un petit nombre d'émergences drainant de grandes surfaces calcaires. L'emploi du scaphandre a permis d'établir l'ampleur du réseau noyé. Ces résultats empiriques ont conduit à […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/speleologie/#i_21644

TELLURIQUE MILIEU

  • Écrit par 
  • Roger DAJOZ
  •  • 4 881 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Terrains perméables en grand »  : […] Les terrains perméables en grand correspondent aux grottes et aux réseaux de fentes en pays karstique. Les hydrogéologues distinguent dans un karst trois zones superposées . – La zone supérieure, ou zone de percolation temporaire , qui est caractérisée par un réseau complexe de fissures et de galeries et qui est parcourue verticalement par les eaux de pluie qui s'y infiltrent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-tellurique/#i_21644