RESTAURATION (peinture et sculpture)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Évolution du concept de restauration à partir du XVIIIe siècle

De tous temps, le patrimoine a fait l'objet de soins constants. Un jugement trop rapide sur eux ne permet pas une analyse critique et historique complète de la façon dont chaque époque a conçu l'entretien de son patrimoine. En effet, il faut comprendre que le caractère utilitaire de l'objet modifié pour cause de changement d'usage ou du tableau dont le format est réduit pour s'adapter à la boiserie prime alors, sans que pour autant le goût pour l'objet en soit diminué. Les artistes eux-mêmes apportent leur concours ; certains en ont fait une spécialité comme Guerchin en Italie ou les peintres des Bâtiments du roi au xviie siècle en France. De même, le goût de la composition achevée a souvent conduit les sculpteurs à remplacer les parties manquantes. Par exemple, le gladiateur Borghese du musée du Louvre ou le Laocoon du Vatican complété par Montorsoli – et sur lequel le xxe siècle, avec le primat d'une vision archéologique, est revenu, niant le passage de l'histoire. Cette mise au goût du jour, toute abusive qu'elle puisse parfois paraître, a permis de sauver bon nombre d'œuvres de la destruction. En effet, un patrimoine délaissé a moins de chance de survivre aux effets du temps. Dans la seconde moitié du xviiie siècle, les fouilles d'Herculanum et de Pompéi, la création dans toute l'Europe des musées, la multiplication des traités ont conduit à instaurer une distance critique avec le passé, devenu objet de recherche scientifique.

À cette même période, la restauration revient à des praticiens, restaurateurs à part entière. En France, la veuve Godefroid, Robert Picault et Jean-Louis Hacquin s'évertuent à trouver de nouvelles solutions techniques appliquées aux chefs-d'œuvre des collections royales. Par exemple, la transposition, pratiquée sur les peintures de Raphaël, consiste à transférer la couche picturale d'un support (bois et toile) à un autre support. La transposition de la Charité d' [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 6 pages



Médias de l’article

Victoire de Samothrace

Victoire de Samothrace
Crédits : D.R.

photographie

Vénus et l'Amour de Luca Penni, en cours de nettoyage

Vénus et l'Amour de Luca Penni, en cours de nettoyage
Crédits : P.-Y. Duval/ C2RMF

photographie

Sculpture en cours de nettoyage

Sculpture en cours de nettoyage
Crédits : A. Chauvet/ C2RMF

photographie

Retable de l'Annonciation de Pierre de Wissant, Les Six Apôtres

Retable de l'Annonciation de Pierre de Wissant, Les Six Apôtres
Crédits : G. de Puniet/ C2RMF

photographie

Afficher les 5 médias de l'article





Écrit par :

  • : conservatrice générale du patrimoine, chef du département restauration du Centre de recherche et de restauration des musées de France

Classification

Voir aussi

Pour citer l’article

Béatrice SARRAZIN, « RESTAURATION (peinture et sculpture) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 18 février 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/restauration-peinture-et-sculpture/