RESPIRATION ARTIFICIELLE ou VENTILATION ARTIFICIELLE

APNÉES OBSTRUCTIVES DU SOMMEIL SYNDROME D'

  • Écrit par 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 1 261 mots

Dans le chapitre « Diagnostic et traitement »  : […] Le diagnostic repose idéalement sur une polysomnographie, « l'enregistrement » du sommeil, de la respiration et de quelques paramètres cardio-vasculaires comme la fréquence cardiaque. Cela permet d'identifier les arrêts respiratoires, les désaturations en oxygène et les micro-éveils associés. On peut également n'enregistrer que la respiration au cours du sommeil, ce qui nécessite moins de compéten […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syndrome-d-apnees-obstructives-du-sommeil/#i_26402

BIRD FORREST (1921-2015)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 326 mots

Le médecin et inventeur américain Forrest Bird créa le premier respirateur médical portable fiable produit industriellement. Le Bird Universal Medical Respirator, ou Bird Mark 7, mis en circulation en 1958, a révolutionné le traitement des patients atteints de maladies cardio-pulmonaires aiguës ou chroniques. Forrest Morton Bird, de son nom complet, naît à Stoughton (Massachusetts) le 9 juin 1921. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/forrest-bird/#i_26402

COMA

  • Écrit par 
  • Marie-Elisabeth FAYMONVILLE, 
  • Geneviève LABORIT, 
  • Henri LABORIT, 
  • Steven LAUREYS, 
  • Pierre MAQUET
  •  • 3 189 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Physiopathogénie et traitement »  : […] Quelle que soit l'étiologie, il existe une perturbation métabolique des neurones dont on connaît la dépendance étroite à l'égard des processus oxydatifs, lesquels peuvent être perturbés soit par l'action directe d'un toxique endogène ou exogène, soit par l'anoxie, le plus souvent provoquée par l'œdème cérébral. Celui-ci, que l'on doit distinguer de la turgescence d'origine purement vaso-motrice, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/coma/#i_26402

MOLLARET PIERRE (1898-1987)

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON
  •  • 415 mots

Le professeur Pierre Mollaret eut dans sa vie professionnelle trois centres d'intérêt : la neurologie, les maladies infectieuses et la réanimation. Né le 10 juillet 1898 à Auxerre, interne des hôpitaux de Paris en 1925, il fut nommé médecin des hôpitaux en 1935 et agrégé en 1936. La première partie de sa carrière se passa à la Salpêtrière où, pendant vingt ans, il fut l'un des assistants du profes […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pierre-mollaret/#i_26402

OXYGÈNE

  • Écrit par 
  • Robert CREUSE, 
  • René NOTO
  •  • 6 318 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre «  Oxygénothérapie »  : […] En principe, dans des conditions normales, l'air inspiré par un sujet contient 20,9 p. 100 de dioxygène ; compte tenu du fait que la pression ambiante, ou pression barométrique au niveau de la mer, est égale à 1 bar (ce qui équivaut à 10 5  pascals ou 760 torrs ou 760 mm de mercure), la pression partielle de dioxygène dans l'air inspiré (P i O 2 ) est de 0,209 bar et sa co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oxygene/#i_26402

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 265 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Trouble du transfert de l'oxygène »  : […] La qualité de la membrane alvéolo-capillaire peut se trouver altérée dans certaines affections, ou fibroses, dues à des maladies professionnelles, des cancers pulmonaires ou des maladies de nature inconnue. La caractéristique fonctionnelle de ces affections est l'apparition d'une hypoxie avec hypocapnie et d'une diminution du coefficient de transfert de l'oxyde de carbone. L'hypocapnie, qui accom […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-physiologie/#i_26402

THÉRAPEUTIQUE - Réanimation

  • Écrit par 
  • Maurice GOULON, 
  • François NOUAILHAT
  •  • 3 607 mots

Dans le chapitre « La respiration artificielle »  : […] Le poumon d'acier n'est plus employé. La respiration assistée par masque et ballon (ou soufflet) auquel on imprime une compression manuelle régulièrement répétée est réservée aux premiers secours quand on ne dispose pas d'autres moyens. La respiration artificielle (R.A.) par voie endotrachéale est la plus efficace. Son principe est le suivant : le respirateur est un appareil qui insuffle à une fré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/therapeutique-reanimation/#i_26402