ESTAMPAGE REPRODUCTION PAR

CHINOISE CIVILISATION - Les arts

  • Écrit par 
  • Corinne DEBAINE-FRANCFORT, 
  • Daisy LION-GOLDSCHMIDT, 
  • Michel NURIDSANY, 
  • Madeleine PAUL-DAVID, 
  • Michèle PIRAZZOLI-t'SERSTEVENS, 
  • Pierre RYCKMANS, 
  • Alain THOTE
  •  • 54 353 mots
  •  • 41 médias

Dans le chapitre «  Estampage »  : […] L'estampage ( taben ) est un procédé de reproduction permettant de prendre, à l'encre et sur papier, l'empreinte négative d'un motif (inscription ou figure) gravé en intaille ou en relief sur un support de pierre, brique, bois, bronze, jade, etc. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chinoise-civilisation-les-arts/#i_18964

ÉPIGRAPHIE

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH, 
  • Jean POUILLOUX
  • , Universalis
  •  • 7 220 mots

Dans le chapitre « Une technique »  : […] Communément, et parfois trop exclusivement, l'épigraphie grecque apparaît d'abord comme une technique. L'épigraphiste doit connaître un certain nombre de moyens grâce auxquels il met à la disposition du public les documents qu'il lit sur le terrain ou dans les musées. Cet aspect matériel de l'épigraphie est indéniable et premier ; il n'est pas le seul. Il faut d'abord décrire le document, indiquer […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epigraphie/#i_18964

ESTAMPE

  • Écrit par 
  • Michel MELOT
  •  • 744 mots

Il est fort difficile de définir le domaine de l'estampe. Le mot a une signification technique (comme l'anglais print ) et désigne une image obtenue par pression d'un support (en général du papier) contre une matrice. Sa forme la plus élémentaire est l'estampage, où l'impression se fait en moulant le support sur le relief ou en frottant une encre sur le support même pour fair […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/estampe/#i_18964

MÉROVINGIENS

  • Écrit par 
  • Alain ERLANDE-BRANDENBURG, 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 15 048 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les techniques »  : […] Les techniques mérovingiennes du métal sont à la fois marquées par l'héritage antique et par des innovations. La fonte des métaux ( bronze, argent, plus rarement or), si largement pratiquée durant l'Antiquité romaine pour la fabrication d'objets moulés, fut tout aussi courante en Gaule mérovingienne et à sa périphérie, certains ateliers ayant à coup sûr maintenu les traditions technologiques. À la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merovingiens/#i_18964

THURINGIENS, ALAMANS ET BAVAROIS

  • Écrit par 
  • Patrick PÉRIN
  •  • 4 350 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les arts du métal »  : […] Dans la mesure où les textiles, les cuirs et les bois ne se conservent habituellement pas dans les tombes, ce sont les objets métalliques, précieux ou non, qui sont parvenus jusqu'à nous en plus grand nombre et qui illustrent le mieux l'art alémanique. Autant qu'on en puisse juger par l'archéologie, les objets mobiliers servant de support à l'art décoratif alaman (poignées et fourreaux d'épées ou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thuringiens-alamans-et-bavarois/#i_18964