REPRÉSENTATION MENTALE

AGRESSION (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 899 mots

L’agression est définie comme un comportement qui vise à blesser intentionnellement un individu motivé à se soustraire à ce traitement. Les recherches conduites sur les formes et fonctions du comportement agressif ont mobilisé des méthodologies extrêmement variées (statistiques publiques judiciaires et policières, enquêtes de victimation ou de délinquance autoreportée, observations, tests cogniti […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/agression-psychologie-sociale/#i_56740

ALTÉRITÉ, philosophie

  • Écrit par 
  • Sylvie COURTINE-DENAMY
  •  • 5 371 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'intentionnalité husserlienne : une « reconstruction » de l'autre »  : […] Dans ses Méditations cartésiennes (1929), Husserl va remettre en cause l'interprétation du cogito comme res cogitans , cette substantialisation de l' ego transcendantal étant à ses yeux le pire des fourvoiements. Pour constituer la philosophie comme science rigoureuse, pour trouver un fondement plus profond que celui de l'idéal géométrique cartésien, Husserl met en œuvre une « méthode universe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alterite-philosophie/#i_56740

ANTHROPOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Arnaud HALLOY
  •  • 5 804 mots

Dans le chapitre « L’approche naturaliste de la culture »  : […] Une approche naturaliste de la culture consiste à envisager les phénomènes culturels comme des phénomènes naturels. Cela revient à dire que la culture est considérée comme la manière naturelle d’être au monde des êtres humains, tout comme il est dans la nature des lions de chasser, des oiseaux de voler ou des poissons de nager. Un livre largement commenté et débattu en anthropologie cognitive de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/anthropologie-cognitive/#i_56740

BARSALOU LAWRENCE W. (1951- )

  • Écrit par 
  • Guillaume VALLET, 
  • Rémy VERSACE
  •  • 376 mots

Lawrence W. Barsalou, psychologue cognitiviste né en 1951 à San Diego (Californie), a occupé le poste de professeur dans différentes institutions et s’est établi à l’université Emory en 1997. Il jouit d’une renommée internationale en raison de ses travaux sur la nature des connaissances conceptuelles chez l’être humain et leurs implications importantes dans les domaines de la perception, de la mé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lawrence-w-barsalou/#i_56740

CARAMAZZA ALFONSO (1946- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 373 mots

Alfonso Caramazza obtient, en 1974, un doctorat en psychologie à l’université Johns-Hopkins (Baltimore, Maryland). Enseignant-chercheur dans cette université jusqu’en 1993, il occupe divers postes universitaires aux États-Unis ainsi qu’à l’étranger (Montréal, Rome, College Park, Dartmouth, Genève, Trieste) jusqu’à sa nomination, en 1995, au département de psychologie de l’université Harvard, où il […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alfonso-caramazza/#i_56740

CERVEAU ET MUSIQUE

  • Écrit par 
  • Séverine SAMSON
  •  • 1 025 mots

Identifier les zones du cerveau qui traitent la musique et préciser leur rôle respectif dans la perception, la mémoire, les émotions et la pratique musicale font l’objet de nombreux travaux en neuroscience de la musique. C’est à partir de l’observation des patients présentant des lésions cérébrales et des études en neuro-imagerie que les scientifiques ont réussi à apporter des preuves solides con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-et-musique/#i_56740

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le diencéphale : un cerveau à la fois végétatif et affectif »  : […] De haut en bas, le diencéphale est subdivisé en deux parties : le thalamus et l' hypothalamus (cf. fig. 1). Situé dans la partie dorsale du diencéphale, le thalamus (du grec thalamos , « chambre intérieure ») est un véritable portail contrôlant les entrées et les sorties du néocortex. Toutes les afférences sensorielles (à l'exception notoire du système olfactif) transitent par le thalamus avant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_56740

COGNITION INCARNÉE

  • Écrit par 
  • Rémy VERSACE
  •  • 1 274 mots

Pendant longtemps, les sciences de la cognition ont tenté de décrire les mécanismes à la base des comportements en privilégiant une approche modulariste décrivant le cerveau comme un ensemble de systèmes hautement spécialisés (des modules), impliquant différents niveaux de représentations internes, et intervenant avant tout selon un mode séquentiel. Au-delà de la modularité, que certains ont limi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-incarnee/#i_56740

COGNITION SOCIALE

  • Écrit par 
  • Vincent YZERBYT
  •  • 1 024 mots

Si la psychologie sociale étudie la manière dont les pensées, les émotions et les comportements sont influencés par autrui et l’affectent, la cognition occupe une place tout à fait privilégiée dans la discipline. Mobilisant de façon intensive les modèles de l’attention, de la mémoire, du raisonnement et de la formation de concepts, la cognition sociale est un courant de recherche très actif, qui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cognition-sociale/#i_56740

COGNITIVES SCIENCES

  • Écrit par 
  • Daniel ANDLER
  •  • 19 239 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le cognitivisme »  : […] Le cognitivisme conçoit la cognition comme un calcul sur des représentations internes ou mentales : un organisme, ou système cognitif, agit intelligemment dans son environnement en en formant des représentations (partielles, modèles des aspects pertinents eu égard à la tâche en cours) et en les modifiant, compte tenu de ses croyances et de ses désirs (ou des buts qui lui sont ou qu'il s'est assig […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sciences-cognitives/#i_56740

DÉFICIENCES MENTALES

  • Écrit par 
  • Bernard GIBELLO
  •  • 3 791 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Psychopathologie des dysharmonies cognitives pathologiques. »  : […] Le développement hautement dysharmonique des processus cognitifs dans presque toutes les formes de troubles mentaux plaide pour l'hypothèse selon laquelle ces pathologies seraient une conséquence commune de ces troubles mentaux, ou que ces troubles et ces dysharmonies cognitives auraient les mêmes causes, hypothèse qui va à l'encontre des multiples hypothèses proposées dans le cadre de la psychop […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/deficiences-mentales/#i_56740

DÉVELOPPEMENT COGNITIF ET CÉRÉBRAL EN CAS DE CÉCITÉ

  • Écrit par 
  • Olivier COLLIGNON, 
  • Virginie CROLLEN
  •  • 1 998 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Différences quantitatives »  : […] La vision est une modalité sensorielle prédominante pour nos interactions avec l’environnement. Au cours de nos déplacements, elle est continuellement intégrée aux signaux auditifs et proprioceptifs que nous percevons. Étant donné le rôle crucial joué par la vision dans le traitement de l’espace, l’étude du traitement spatial chez les aveugles a fait l’objet de nombreuses recherches. La question […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-cognitif-et-cerebral-en-cas-de-cecite/#i_56740

DÉVELOPPEMENT DE LA COGNITION SPATIALE

  • Écrit par 
  • Yannick COURBOIS
  •  • 1 304 mots

Dans le chapitre « L’origine des connaissances spatiales »  : […] Selon l’approche nativiste, certaines connaissances spatiales ont été intégrées par le système nerveux des organismes mobiles au fil de l’évolution. Elles ne feraient pas l’objet d’un apprentissage et se manifesteraient très tôt chez l’enfant en prenant la forme de connaissances innées. Cette approche s’appuie principalement sur des travaux montrant que l’enfant a une sensibilité précoce aux cara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-de-la-cognition-spatiale/#i_56740

DÉVELOPPEMENT DU SOI

  • Écrit par 
  • Delphine MARTINOT
  •  • 1 040 mots

Le soi n’est pas présent à la naissance, mais se développe tout au long de la vie de l’individu, et plus particulièrement chez le jeune dans le cadre d’une interaction entre l’évolution des capacités cognitives personnelles et l’influence des agents de socialisation (parents, institution scolaire…). Six grandes étapes de développement du soi ont été identifiées (Harter, 1999). Durant la toute pet […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-soi/#i_56740

DÉVELOPPEMENT DU TEMPS, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie DROIT-VOLET
  •  • 2 083 mots

Dans le chapitre « La conception d’un temps absolu »  : […] Ce n’est pas parce que le jeune enfant est capable d’estimer la durée des événements qu’il a une conception d’un temps universel commun à tous les événements, qu’il sait qu’il estime le temps en tant que tel. Jusqu’à l’âge de quatre ans, l’enfant vit dans le temps, mais ne le pense pas. En vivant dans le temps, il acquiert une certaine connaissance implicite des durées des événements, un certain s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-du-temps-psychologie/#i_56740

DÉVELOPPEMENT PERCEPTIF

  • Écrit par 
  • Sylvie CHOKRON
  •  • 1 835 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Différentes conceptions du développement perceptif  »  : […] Le développement perceptif peut être envisagé de manière spécifique en fonction des différentes approches théoriques. Jean Piaget a ainsi étudié comment, peu à peu, le développement permet à l’enfant de s’approcher au plus près de la réalité physique. Selon lui, l’enfant jeune peut être victime du contexte dans lequel il perçoit le monde et considérer par exemple qu’un ensemble de jetons espacés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-perceptif/#i_56740

ÉCRITURE EXPRESSIVE

  • Écrit par 
  • Thierry OLIVE
  •  • 1 122 mots

L’écriture expressive est une technique thérapeutique qui demande à l’individu de décrire par écrit ce qu’il ressent au sujet d’un événement personnel à l’origine d’un stress ou d’une difficulté. Initialement développée par le psychologue américain James Pennebaker durant les années 1990, l’utilisation de l’écriture expressive s’inscrit dans le champ des thérapies cognitives et comportementales. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ecriture-expressive/#i_56740

EMDR (eye movement desensitization and reprocessing)

  • Écrit par 
  • Cyril TARQUINIO
  •  • 2 812 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Qu’est-ce que la psychothérapie EMDR ? »  : […] Lorsque le plan de traitement a été clairement défini et que le patient est prêt à entamer le travail de désensibilisation et de retraitement, le praticien applique alors la procédure EMDR standard en onze points à chacune des cibles identifiées. Cette procédure s’intègre dans un processus psychothérapeutique global qui a conduit à déterminer que l’EMDR pourra être utile dans le traitement de tel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/emdr/#i_56740

EMPATHIE

  • Écrit par 
  • Jean DECETY
  •  • 1 394 mots

Dans le chapitre « Les composants de l’empathie »  : […] De nombreux travaux théoriques et empiriques en biologie de l’évolution, psychologie et neurosciences sociales chez l’animal et l’homme convergent pour considérer que l’empathie reflète une capacité innée de percevoir et d’être sensible aux états émotionnels des autres, souvent couplée avec une motivation pour se préoccuper de leur bien-être. La plupart des théoriciens décomposent l’empathie en u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/empathie/#i_56740

GARRETT MERRILL (1935- )

  • Écrit par 
  • Jean-Luc NESPOULOUS
  •  • 367 mots

Merrill Garrett obtient, en 1965, un doctorat à l’université de l’Illinois, au sein de l’Institute of Communications Research dont le directeur est alors Charles Osgood (1916-1991), linguiste et psychologue, un des pionniers de la psycholinguistique et des recherches interdisciplinaires en matière d’étude du langage. Au terme d’un stage postdoctoral au Massachusetts Institute of Technology (MIT), […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merrill-garrett/#i_56740

HEBB DONALD OLDING (1904-1985)

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 424 mots

Né en 1904, le psychologue canadien Donald Hebb a soutenu en 1936 une thèse de doctorat, dirigée par Karl Lashley, sur les effets de la privation sensorielle sur la perception chez le rat. Il a ensuite travaillé avec Wilder Penfield à Montréal, sur l’effet des lésions cérébrales sur le comportement humain, puis à nouveau auprès de Lashley au Yerkes Primate Center. Devenu professeur de psychologie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-olding-hebb/#i_56740

IMAGE MENTALE

  • Écrit par 
  • Grégoire BORST
  •  • 977 mots
  •  • 1 média

Quand nous pensons à la manière d’agencer nos valises pour qu’elles puissent toutes tenir dans le coffre de notre voiture ou au trajet le plus rapide pour nous rendre d’un point A à un point B, nous avons tendance à simuler ces événements en visualisant l’ensemble des solutions qui s’offrent à nous pour en déterminer la meilleure. Quand nous nous engageons dans ce type d’activités mentales, nous f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/image-mentale/#i_56740

INCONSCIENT

  • Écrit par 
  • Christian DEROUESNE, 
  • Hélène OPPENHEIM-GLUCKMAN, 
  • François ROUSTANG
  •  • 8 260 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Progressivité de la conscience »  : […] Dans ce cadre, le problème principal est plus d'expliquer pourquoi certaines activités sont conscientes que de démontrer l'influence d'une activité inconsciente. La conscience, dans une conception fonctionnaliste, caractérise l'activité psychique normale de l'état de veille chez l'homme. Elle est associée à un certain niveau de fonctionnement du psychisme ou du système nerveux central qui le sous- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inconscient/#i_56740

KINTSCH WALTER (1932- )

  • Écrit par 
  • Daniel GAONAC'H
  •  • 379 mots

Né en Roumanie en 1932, docteur de l’université du Kansas en 1960, Walter Kintsch a mené ensuite la plus grande partie de sa carrière à l’université du Colorado à Boulder. Ses travaux relèvent à la fois de la psychologie expérimentale et de la modélisation informatique : ils visent à rendre compte des processus cognitifs en jeu dans la compréhension des textes, et à modéliser ces processus. La th […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/walter-kintsch/#i_56740

KOSSLYN STEPHEN (1948- )

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 484 mots

Stephen Michael Kosslyn est un chercheur américain en psychologie et neurosciences cognitives, qui s'est spécialement illustré dans la recherche sur l'imagerie mentale. Stephen Kosslyn a obtenu ses titres universitaires en psychologie à l'université de Californie à Los Angeles (1970), puis à Stanford (1974). Il a occupé ensuite des postes académiques dans plusieurs universités nord-américaines, ma […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stephen-kosslyn/#i_56740

ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LES MALENTENDANTS

  • Écrit par 
  • Jacqueline LEYBAERT
  •  • 2 560 mots

Dans le chapitre « Acquisition de la langue parlée, Cued Speech et implant cochléaire »  : […] De 90 à 95 p. 100 d’enfants sourds naissent de parents entendants qui, d’ordinaire, n’utilisent pas la LS, et essaient de faire apprendre à leur enfant la LP. Une telle approche a des résultats très variables. L’acquisition de la LP est retardée de façon significative chez beaucoup d’enfants sourds. Cette acquisition dépend non seulement du degré et du type de déficit auditif, et de l’intelligenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage-chez-les-malentendants/#i_56740

LIBERTÉ (notions de base)

  • Écrit par 
  • Philippe GRANAROLO
  •  • 2 519 mots

Dans le chapitre « Liberté et libération »  : […] Revenons à Descartes qui, en séparant dans l’être humain l’intelligence (nommée par lui « entendement ») et la volonté, nous propose une conception radicale de la liberté, que ne pourra accepter un penseur aussi rationaliste que Spinoza (1632-1677). Que peut être en effet la liberté d’un ignorant ? Tout en admirant Descartes, Spinoza va pourtant refuser catégoriquement les divisions cartésiennes, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberte-notions-de-base/#i_56740

MÉMOIRE AUTOBIOGRAPHIQUE

  • Écrit par 
  • Arnaud D' ARGEMBEAU
  •  • 1 952 mots

La mémoire autobiographique désigne l’ensemble des souvenirs et des connaissances qu’un individu a de son passé personnel. L’étude systématique de la mémoire autobiographique a émergé dans les années 1980 en réaction aux recherches qui évaluaient les mécanismes de la mémoire exclusivement sur la base de situations de laboratoire impliquant la mémorisation d’informations relativement simples et dé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-autobiographique/#i_56740

MÉMOIRE CHEZ L'ENFANT

  • Écrit par 
  • Francis EUSTACHE
  •  • 2 444 mots

Dans le chapitre « Connaissances, souvenirs et apprentissages »  : […] L’acquisition de connaissances peut se faire de manière implicite dès le premier contact avec l’information. Toutefois, de nombreuses connaissances sont acquises à partir de la répétition d’épisodes et de la manipulation des informations permettant d’améliorer la profondeur de l’encodage. La création de représentations mentales permet notamment un double codage, visuel et verbal par exemple (écou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-chez-l-enfant/#i_56740

MÉMOIRE COLLECTIVE (psychologie sociale)

  • Écrit par 
  • Olivier KLEIN, 
  • Laurent LICATA
  •  • 1 037 mots

La mémoire collective est un ensemble de représentations partagées du passé, basées sur une identité commune aux membres d’un groupe. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/memoire-collective-psychologie-sociale/#i_56740

MÉTACOGNITION

  • Écrit par 
  • Joëlle PROUST
  •  • 1 924 mots

La métacognition est l'ensemble des processus, des pratiques et des connaissances permettant à chaque individu de contrôler et d'évaluer ses propres activités cognitives, c'est-à-dire de les réguler. La métamémoire désigne la régulation de sa propre mémoire. Face à une question à laquelle on ne sait pas immédiatement répondre, on peut avoir l'impression soit de connaître la réponse, soit de l'ign […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/metacognition/#i_56740

MORPHOLOGIE (psycholinguistique)

  • Écrit par 
  • Séverine CASALIS, 
  • Pascale COLÉ
  •  • 2 908 mots

Dans le chapitre « Le mode de représentation en mémoire de la structure morphologique des mots  »  : […] Une des questions vives de la recherche dans le domaine de la morphologie consiste à se demander s’il est pertinent de concevoir l’existence d’un niveau de représentation morphologique spécifique dans la mémoire du lecteur ou de l’auditeur, et ce, au même titre qu’un niveau de représentation orthographique, par exemple. Ce débat, initié dans les années 1990, oppose deux conceptions du mode de rep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morphologie/#i_56740

NEUROSCIENCES COGNITIVES ET THÉORIE DE L'ESPRIT

  • Écrit par 
  • Dana SAMSON
  •  • 1 321 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les connaissances sémantiques liées à la théorie de l’esprit »  : […] L’inférence d’états mentaux mobilise des connaissances sémantiques sur le fonctionnement de l’esprit humain et sur la façon dont ces états se révèlent dans nos expressions. La représentation cérébrale de ces connaissances n’est pas encore clairement établie, mais trois régions cérébrales ont été proposées comme siège potentiel : la jonction temporo-pariétale, les pôles temporaux (particulièrement […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives-et-theorie-de-l-esprit/#i_56740

NEUROSCIENCES COGNITIVES

  • Écrit par 
  • Michèle FABRE-THORPE, 
  • Simon THORPE
  •  • 4 855 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Enregistrements unitaires et nature des représentations neurales »  : […] La notion de « représentation neurale » est au cœur des neurosciences cognitives comme celle de « représentation mentale » est au cœur de la psychologie cognitive. Tout être humain élevé dans notre culture reconnaîtra La Joconde , même si ce tableau n'apparaît que pour une fraction de seconde. Quelle représentation cérébrale a été activée ? Pour certains chercheurs, la représentation de La Jocond […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurosciences-cognitives/#i_56740

PAIVIO ALLAN (1925-2016)

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 357 mots

Allan Paivio est un psychologue canadien qui s'est principalement illustré en redonnant une place à l'étude de l'imagerie mentale et à la compréhension de son rôle dans le fonctionnement cognitif humain. Après avoir servi dans la marine pendant les deux dernières années de la Seconde Guerre mondiale, Paivio a obtenu auprès de l'université McGill, à Montréal, des titres universitaires en éducation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allan-paivio/#i_56740

PARTAGE SOCIAL DES ÉMOTIONS

  • Écrit par 
  • Bernard RIMÉ
  •  • 1 343 mots

Dans le chapitre « Partage social des émotions, culture et Internet  »  : […] Le partage social des émotions est d'une importance considérable pour la vie sociale. Par ce processus, la communication sociale récolte les traces de tous les changements significatifs intervenus dans la vie des individus. Plus les expériences sont chargées d'émotions, plus large est leur diffusion. Les réseaux sociaux sont ainsi informés de ce qui est arrivé à l'un de leurs membres et de la man […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/partage-social-des-emotions/#i_56740

PERSONNALITÉ

  • Écrit par 
  • Jérôme ROSSIER
  •  • 5 262 mots

Dans le chapitre « Personnalité et contexte culturel »  : […] Si la personnalité est en partie déterminée biologiquement, son développement et sa différenciation sont influencés par le contexte, qui a notamment une incidence importante sur le développement des compétences d’autorégulation de l’individu. Ces compétences lui permettent de se conformer aux attentes sociales. Depuis les années 1990, de nombreuses recherches se sont focalisées sur le caractère u […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/personnalite/#i_56740

PSYCHOLOGIE COGNITIVE ET CONSCIENCE

  • Écrit par 
  • Axel CLEEREMANS
  •  • 1 620 mots

La conscience, en tant qu’objet d’étude, représente un des plus grands défis scientifiques du xxi e   siècle. Le concept de conscience est multiple. Dans son sens premier, le mot « conscience », qui tire son origine du latin conscientia , « avec connaissance », fait référence au savoir : nous dirons que quelqu’un a conscience d’un état de choses quand il sait que cet état de choses existe, c’est- […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive-et-conscience/#i_56740

PSYCHOLOGIE CLINIQUE COMPORTEMENTALE ET COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Martine BOUVARD
  •  • 2 567 mots

Dans le chapitre « La psychologie clinique comportementale »  : […] John B. Watson (1878-1958) est à l’origine du courant comportemental ( Behaviorism , 1925). Pour lui, la psychologie se définit comme la « science des comportements » et doit être objective et expérimentale. Il s’appuie sur les travaux de Pavlov sur le conditionnement répondant pour montrer comment les comportements peuvent être établis et renforcés. D’après Watson, le comportement humain s’élabo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-comportementale-et-cognitive/#i_56740

PSYCHOLOGIE DE LA SANTÉ

  • Écrit par 
  • Marilou BRUCHON-SCHWEITZER
  •  • 3 926 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Voies cognitives et comportementales  »  : […] Les croyances et cognitions des individus envers la santé en général et leur propre santé ont un effet sur l’adoption des comportements de santé (en population générale), l’utilisation des services de soins et l’adhésion thérapeutique (chez les patients). Elles permettent aussi aux soignants de mieux comprendre le point de vue des sujets malades. À partir de l’analyse des récits des patients, on […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-de-la-sante/#i_56740

PSYCHOLOGIE COGNITIVE

  • Écrit par 
  • Michel DENIS
  •  • 4 733 mots

Dans le chapitre « Cognition et infrastructure cérébrale »  : […] Le fonctionnement cognitif, chez tous les organismes pourvus d'un système nerveux, est tributaire de l'intégrité et du bon fonctionnement de celui-ci. Les liens historiques de la psychologie et des sciences du cerveau sont l'expression d'une démarche légitime, visant à comprendre la manière dont les propriétés du système nerveux permettent à la pensée de se construire et de s'exprimer dans les in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-cognitive/#i_56740

PSYCHOLOGIE SOCIALE

  • Écrit par 
  • Laurent BÈGUE
  •  • 4 474 mots

Dans le chapitre « Psychologie sociale : perspectives européennes »  : […] Marquée dès ses origines par des développements conceptuels et empiriques issus d’universités et institutions de recherche situées aux États-Unis (qui bénéficièrent de la contribution d’éminents émigrés d’Europe ayant dû fuir le nazisme, comme Kurt Lewin ou Fritz Heider), la psychologie sociale comporte des courants européens très actifs, avec un intérêt distinct pour l’analyse du discours et l’us […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-sociale/#i_56740

RECONNAISSANCE DES MOTS À L'ORAL

  • Écrit par 
  • Régine KOLINSKY
  •  • 1 064 mots

Reconnaître les mots prononcés par un autre locuteur paraît naturel et aisé. Pourtant, reconnaître les mots parlés implique la résolution de problèmes complexes liés aux particularités de la parole. Lors d’une conversation ordinaire, l’auditeur doit traiter environ 200 mots par minute et ne dispose donc que de quelques centaines de millisecondes pour apparier chaque mot entendu avec un seul des 5 […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reconnaissance-des-mots-a-l-oral/#i_56740

TRAITEMENT SYNTAXIQUE (perception et compréhension)

  • Écrit par 
  • Joël PYNTE
  •  • 1 326 mots

Dans le chapitre « Le rôle de la mémoire de travail (MT)  »  : […] La situation se complique si l’on considère ce qui se passe avant la levée de l’ambiguïté. Il arrive fréquemment que le lecteur passe très vite sur la région ambiguë, comme s’il décidait d’en suspendre le traitement et d’attendre qu’un nouvel indice lui permette de lever l’ambiguïté. Ce phénomène est observé en particulier chez les lecteurs dont la capacité de la mémoire de travail est relativem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/traitement-syntaxique/#i_56740