REPENTIR, film de Tenguiz Abouladze

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Une fable initiatique

Le peintre Nino Barateli souhaite restaurer une église du vie siècle menacée de ruine. Malgré la résistance des villageois, l'église sera dynamitée. Sorte d'Antéchrist, Nino Barateli est exécuté en cachette par Varlam Aravidze, le maire du village. Le jour de la mort de ce dernier, Keti, la fille du peintre, décide d'ébranler les consciences en rendant publique les circonstances de l'assassinat de son père. Tornike, le petit-fils de Varlam, apprenant la condamnation de Keti à l'asile psychiatrique, se suicidera avec le pistolet de son grand-père. Entre-temps, le cadavre du tyran est déterré par son fils et reparaît dans le jardin familial. Soucieuse d'exhumer ce qui put générer une telle folie dans le pays, Keti plongera dans ses souvenirs d'enfance pour retrouver, au-delà des origines familiales de Varlam, les racines du mal. En écho aux crimes commis en son nom depuis les années 1930, comment empêcher un dictateur de « jouir d'un repos éternel puisqu'il ne s'est pas repenti » ? Dans cette mise en scène shakespearienne martelée de procès staliniens, Varlam Aravidze, pivot du récit, apparaît comme une forme hybride et burlesque du « père », clone de Hitler avec ses moustaches, de Beria avec son lorgnon et de Mussolini avec sa chemise noire. Dans sa traduction littérale géorgienne Asvaridze, il devient aussi synonyme de « personne » pour près de trois générations perdues dans une cité imaginaire. Au travers de cette figure de Staline, double grotesque de Varlam, mixte des dictateurs du xxe siècle, Abouladze décrit sous tous ses aspects le désespoir et la léthargie d'un village provincial vivant avec son maire un stalinisme au quotidien.


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 2 pages




Écrit par :

  • : maître de conférences, sociologue à l'université de Paris-III-Sorbonne nouvelle

Classification

Pour citer l’article

Kristian FEIGELSON, « REPENTIR, film de Tenguiz Abouladze », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 11 janvier 2020. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/repentir/