RÉPARTITION DES REVENUS

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Deux visions radicalement opposées

En théorie économique, on distingue deux façons radicalement opposées de traiter la question de la répartition d'un point de vue positif : d'une part, il y a ceux qui la conçoivent comme le partage du produit – d'une entreprise, ou de la société tout entière – entre divers groupes sociaux, selon une relation plus ou moins conflictuelle ; d'autre part, il y a ceux qui la considèrent comme le résultat de l'activité économique – et donc des lois qui régissent celle-ci. Dans le premier groupe, on trouve les fondateurs de l'économie politique – Adam Smith (1723-1790), David Ricardo (1772-1823), John Stuart Mill (1806-1873) – et Karl Marx (1818-1883). Le produit provient alors essentiellement du travail (vivant), et il est partagé entre les travailleurs proprement dits, les capitalistes (qui fournissent les moyens de production) et les propriétaires de la terre ou d'autres ressources naturelles (mines, lieux privilégiés d'une façon ou d'une autre, etc.). Du fait de la fragilité de leur position, les travailleurs – qui n'ont d'autre ressource que leur force de travail – vont voir leur salaire osciller autour d'un niveau de subsistance (relatif évidemment aux conditions de vie caractéristiques de la société dans laquelle ils vivent, et tenant compte de la nécessité d'élever des enfants, etc.), selon les circonstances (à commencer par le niveau de chômage). À cela s'ajoute la tendance à l'égalisation des taux de profit (du fait du déplacement des capitaux là où ce taux est le plus élevé, provoquant ainsi sa baisse) et la diversité des terres (donc des rentes). Cette approche ne va pas sans poser de problèmes importants – par exemple, la distinction entre travail productif et travail non productif.

Mais tel est le cas également pour l'autre approche, celle de l'école néo-classique, à laquelle sont notamment associés les noms de Stanley Jevons (1835-1882), Léon Walras (1834-1910) et [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : maître de conférences en sciences économiques à l'université de Reims

Classification


Autres références

«  RÉPARTITION DES REVENUS  » est également traité dans :

L'ACCUMULATION DU CAPITAL, Joan Violet Robinson - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jean-Marc DANIEL
  •  • 1 007 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le profit au cœur de la croissance »  : […] Le livre s'écarte de la théorie néo-classique en ne considérant pas le taux d'intérêt comme le paramètre essentiel du processus d'expansion. Joan Robinson constate que la vision néo-classique part de l'idée que les entreprises n'ont aucun autofinancement, ou, tout au moins, que leur mode de décision dépend exclusivement de leurs conditions de financement. Or, pour une entreprise, le financement, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/l-accumulation-du-capital-joan-violet-robinson/#i_670

AFRIQUE DU SUD RÉPUBLIQUE D'

  • Écrit par 
  • Ivan CROUZEL, 
  • Dominique DARBON, 
  • Philippe GERVAIS-LAMBONY, 
  • Philippe-Joseph SALAZAR, 
  • Jean SÉVRY, 
  • Ernst VAN HEERDEN
  •  • 28 369 mots
  •  • 26 médias

Dans le chapitre « Réduction des inégalités ? »  : […] Peu de pays présentent des inégalités de niveau de vie aussi fortes que l'Afrique du Sud, et rares sont les cas où les inégalités sont aussi fortement marquées dans l'espace. Pourtant, les efforts de rééquilibrage ont été considérables. Depuis 1994, quelque 8 millions de personnes ont obtenu l'accès à l'eau courante, 3 millions de logements sociaux ont été construits, plusieurs millions de foyers […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/republique-d-afrique-du-sud/#i_670

ALLEMAGNE (Politique et économie depuis 1949) - L'économie allemande depuis la réunification

  • Écrit par 
  • Hans BRODERSEN
  •  • 5 886 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Enracinement d'une misère sociale »  : […] Derrière ce brillant tableau des performances macroéconomiques, on trouve une réalité sociale bien plus préoccupante. Durant les décennies de 1990 et 2000, la distribution des richesses montre un déséquilibre croissant au détriment des salariés allemands. Cela s'est traduit par un considérable accroissement des bénéfices et des inégalités accentuées en matière d'épargne. Dans une forte proportion, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-politique-et-economie-depuis-1949-l-economie-allemande-depuis-la-reunification/#i_670

AMÉRIQUE LATINE, économie et société

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 13 178 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « Développement et inégalités »  : […] Si l'on mesure les niveaux de vie en termes de P.I.B. par habitant, viennent en tête le Chili, l'Uruguay, le Brésil et l'Argentine ; les plus pauvres sont la Bolivie, le Paraguay, le Nicaragua et Haïti. En termes de parité du pouvoir d'achat, le revenu par habitant ne représente en 2010, en moyenne, que 23 p. 100 de celui des États-Unis et 34 p. 100 de celui de l'Union européenne selon la Banque […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-economie-et-societe/#i_670

AUTOFINANCEMENT

  • Écrit par 
  • Geneviève CAUSSE
  •  • 5 233 mots

Dans le chapitre « Le bien-fondé de l'autofinancement »  : […] Par référence explicite ou implicite au modèle de financement traditionnel selon lequel tous les fonds investis ont été épargnés préalablement, et où le financement des investissements n'interfère pas avec la distribution des revenus, on a pu dire que l'autofinancement, épargne forcée, affectait sensiblement la distribution et pesait notamment sur les consommateurs et sur les salariés des entrepr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autofinancement/#i_670

BRÉSIL - Économie

  • Écrit par 
  • Jacques BRASSEUL
  •  • 6 366 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le redressement politique et économique des années 1990 »  : […] Le Brésil réussira finalement à sortir de l'hyperinflation dans les années 1990, au moment même où il parvient à stabiliser la situation politique. Une alchimie de confiance à la fois économique et politique est enfin à l'œuvre après les années troublées. C'est avec Fernando Henrique Cardoso – ministre des Finances du nouveau président Itamar Franco (après la destitution de Fernando Collor de Mel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bresil-economie/#i_670

CHILI

  • Écrit par 
  • Raimundo AVALOS, 
  • Olivier COMPAGNON, 
  • Roland PASKOFF, 
  • Sergio SPOERER, 
  • Sébastien VELUT
  • , Universalis
  •  • 19 433 mots
  •  • 16 médias

Dans le chapitre « La voie chilienne vers le socialisme »  : […] Toutefois, la situation économique et sociale est critique quand Allende s'installe à la Moneda. En plus du passif laissé par l'administration Frei (dette extérieure supérieure à 2 milliards de dollars, déficit budgétaire de 150 millions de dollars), les troubles de la période électorale, la paralysie partielle de la production et la fuite des capitaux vers l'étranger ont accru les symptômes d'une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chili/#i_670

CLARK JOHN BATES (1847-1938)

  • Écrit par 
  • Jean-Paul HUET
  •  • 576 mots

Pionnier du marginalisme américain, John Bates Clark appartient à une lignée d'économistes comme A. Marshall, St. Jevons, L. Walras, K. Menger... qui ont plus cherché à examiner et à comprendre le fonctionnement du système capitaliste dans le détail qu'à exprimer des doutes sur ses mérites fondamentaux et sur son destin final. De caractère généreux, optimiste dans ses conclusions, il jugea avec le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/john-bates-clark/#i_670

COMMERCE INTERNATIONAL - Théories

  • Écrit par 
  • Lionel FONTAGNÉ
  •  • 7 201 mots

Dans le chapitre « Les effets distributifs du commerce international »  : […] Les activités concurrencées par les importations voient leur prix baisser et inversement pour les activités avantagées. Cela entraîne une modification des revenus dans le sens suivant : le facteur employé relativement intensivement dans la production du bien dont le prix baisse (augmente) verra sa rémunération baisser (augmenter). C'est le théorème de Stolper-Samuelson d'effet du commerce sur la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/commerce-international-theories/#i_670

COMPTABILITÉ NATIONALE

  • Écrit par 
  • Marc PÉNIN
  •  • 11 280 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La structure comptable de base »  : […] Par des opérations de répartition, la valeur ajoutée créée par la production est distribuée aux différents secteurs institutionnels de l'économie sous forme de revenus liés à cette production : c'est la répartition primaire. Ces revenus font ensuite l'objet de redistribution (impôts, transferts sociaux, etc.) : c'est la répartition secondaire. Les revenus disponibles à l'issue de ces opérations d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/comptabilite-nationale/#i_670

CRISE DES SUBPRIMES

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 5 431 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les racines sociales de la crise »  : […] La stagnation des revenus bas et moyens aux États-Unis aurait dû entraîner un ralentissement de la demande des ménages. Mais, en favorisant leur endettement, le système financier américain a permis aux ménages d'accroître leurs dépenses. La dette a temporairement joué le rôle de substitut à la hausse du pouvoir d'achat des revenus. C'est ainsi que les ménages américains, dont la dépense est passé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/crise-des-subprimes/#i_670

DES PRINCIPES DE L'ÉCONOMIE POLITIQUE ET DE L'IMPÔT, David Ricardo - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Nicolas CHAIGNEAU
  •  • 1 148 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une théorie de la valeur et de la répartition »  : […] Les Principes sont avant toute chose une recherche sur les conditions de l'accumulation du capital, accumulation dont dépend la croissance économique. Cet objectif conduit Ricardo à s'attaquer à ce qu'il considère comme « le principal problème en économie politique » : déterminer comment le revenu tiré d'une marchandise – le prix – se répartit entre les classes sociales imp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/des-principes-de-l-economie-politique-et-de-l-impot/#i_670

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Histoire

  • Écrit par 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 8 091 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le développement, définition et finalité »  : […] Jusqu'à la fin des années 1950, les auteurs ont eu tendance à assimiler accroissement du revenu par tête et développement. Significatif à cet égard est l'intitulé des ouvrages de l'époque. Il fait référence à la seule croissance économique, comme le livre de Lewis, Theory of Economic Growth (1955) ou celui de Walt Whitman Rostow, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-histoire/#i_670

DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUE ET SOCIAL - Développement des pays du Sud

  • Écrit par 
  • Denis COGNEAU, 
  • Philippe DE VREYER, 
  • Sylvie LAMBERT
  •  • 5 716 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les institutions et la répartition des ressources »  : […] L'identification de ces trois ingrédients de la croissance – la transition démographique, l'accumulation d'épargne et l'accroissement du niveau d'éducation – n'a toutefois pas conduit à la découverte d'une recette miracle pour garantir croissance économique et développement. Ce qui semble avoir fonctionné dans certains pays, en Asie surtout, n'a pas pu être reproduit ailleurs, en Afrique notamment […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-economique-et-social-developpement-des-pays-du-sud/#i_670

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - Les grands courants

  • Écrit par 
  • Jérôme de BOYER
  •  • 8 716 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La révolution keynésienne »  : […] Keynes (1930, A Treatise on Money ; 1936, Théorie générale de l'emploi, l'intérêt et la monnaie ), élève de Marshall, propose de changer de perspective. Selon Keynes, marshalliens et ricardiens commettent l'erreur commune de raisonner sur un niveau de revenu d'équilibre donné et ne se distinguent qu'à propos de l'analyse de la répartition de ce revenu. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-les-grands-courants/#i_670

ÉCONOMIE (Histoire de la pensée économique) - L'école classique

  • Écrit par 
  • Daniel DIATKINE
  •  • 6 853 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La mesure invariable des valeurs et la relation entre salaire et profit »  : […] Une caractéristique importante de l'école classique est d'accorder une importance cruciale à la question du référentiel des prix. Smith considère que la monnaie n'est pas une bonne mesure des prix (des valeurs d'échange) des marchandises parce que, lorsqu'on observe un mouvement de prix monétaire, il n'est pas possible de distinguer entre la variation qui affecte la valeur de la marchandise consi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-histoire-de-la-pensee-economique-l-ecole-classique/#i_670

ÉCONOMIE RÉGIONALE ET URBAINE

  • Écrit par 
  • Jacques THISSE
  •  • 12 076 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Logement et rente foncière urbaine »  : […] Bien que les principes mis en évidence par Thünen soient fondamentaux pour l'organisation de l'espace urbain, ils vont être ignorés pendant plus d'un siècle. Il faut attendre William Alonso (1964) pour disposer d'une ré-interprétation du modèle thunien dans laquelle la ville est remplacée par le centre-ville – ce que les Américains appellent le Central Business District – et les activités agricol […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/economie-regionale-et-urbaine/#i_670

ÉPARGNE

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 7 537 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'épargne selon les classiques »  : […] L'épargne des ménages a été, dès l'origine, au cœur de la pensée économique. Pour les auteurs classiques, l'acte d'épargne et celui de consommation sont dissociés. Pour Adam Smith comme pour David Ricardo, les profits des entrepreneurs sont essentiellement réinvestis dans l'accumulation du capital, tandis que les salaires suffisent tout juste à donner aux ouvriers « les moyens de subsister et de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epargne/#i_670

ÉTATS-UNIS D'AMÉRIQUE (Le territoire et les hommes) - Économie

  • Écrit par 
  • Benjamin CARTON
  •  • 7 416 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre «  Des inégalités croissantes »  : […] Si l'égalité de statut est plus grande aux États-Unis (entre salariés et chômeurs, etc.), l'inégalité des revenus salariaux y est plus forte qu'en France. Au cours du xx e  siècle, les inégalités salariales ont d'abord décru de 1930 à 1970, en particulier au moment de la Seconde Guerre mondiale (de 1941 à 1953 précisément), épisode appelé […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/etats-unis-d-amerique-le-territoire-et-les-hommes-economie/#i_670

IMPÔT PROGRESSIF SUR LE REVENU

  • Écrit par 
  • Jean-Claude MAITROT
  •  • 658 mots

Condorcet, qui fut l'un des premiers théoriciens de l'impôt progressif sur le revenu, en a donné la définition suivante : « Celui qui augmente plus qu'en proportion de la valeur imposée ; comme si, par exemple, 1 000 livres de revenu payaient un vingtième ; que, pour le revenu qu'on a de plus, jusqu'à 2 000 livres, on payât deux vingtièmes, trois pour le revenu qu'on aurait au-dessus de 2 000 livr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/impot-progressif-sur-le-revenu/#i_670

INÉGALITÉS - Analyse et critique

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 9 523 mots

Dans le chapitre « Les inégalités sont multidimensionnelles »  : […] Les inégalités sociales renvoient en premier lieu à la répartition de la richesse suivant les différents groupes sociaux. Celle-ci peut être envisagée en termes de flux de richesses (les revenus), mais aussi en termes de stock de richesses (le patrimoine), ce dernier pouvant de surcroît générer un flux de revenus et éventuellement être transmis d'une génération à l'autre par héritage. Les inégalit […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-analyse-et-critique/#i_670

INÉGALITÉS - Théories de la mesure des inégalités économiques

  • Écrit par 
  • Thibault GAJDOS
  •  • 4 870 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Quelles inégalités mesurer ? »  : […] Le premier problème auquel on est confronté lorsqu'on tente de mesurer les inégalités a trait à leur identification : de quelles inégalités s'agit-il ? L'idéal serait évidemment de mesurer les inégalités de la manière la plus large possible, en prenant en compte toutes les caractéristiques ayant une influence sur le bien-être des individus, et dont on juge une distribution égalitaire souhaitable. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-theories-de-la-mesure-des-inegalites-economiques/#i_670

INÉGALITÉS ÉCONOMIQUES (NOTION D')

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 1 589 mots

Dans le chapitre « Des inégalités nationales aux inégalités mondiales »  : […] Alors que la pauvreté concerne le bas de la distribution des revenus, les inégalités de revenus désignent les écarts entre groupes sociaux. L'indicateur le plus fréquemment utilisé est le coefficient de Gini, qui mesure l'écart entre une répartition parfaitement égalitaire (chacun gagne exactement la même chose) et la réalité. Plus il est élevé, plus l'inégalité est forte. Avec un coefficient de G […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-economiques-notion-d/#i_670

INFLATION

  • Écrit par 
  • Jacques LE CACHEUX
  •  • 8 602 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Inflation par les coûts et inflation par la demande »  : […] La persistance de l'inflation, au cours de la seconde moitié du xx e  siècle, a engendré une multiplication des théories. Il parut notamment utile de distinguer les chocs inflationnistes des mécanismes de propagation qui les transforment en véritable inflation durable. Dans la première catégorie, il est désormais usuel de distinguer l'inflation pa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inflation/#i_670

KALDOR NICHOLAS (1908-1986)

  • Écrit par 
  • Gérard GRELLET
  •  • 963 mots

Économiste britannique d'origine hongroise, Nicholas Kaldor, né à Budapest en 1908, est mort à Cambridge en 1986. Professeur à l'université de Cambridge (1952), conseiller des gouvernements travaillistes de l'après-guerre et de nombreux pays, membre de la Chambre des lords (1974), il contribue à l'évolution de la théorie économique dans des domaines aussi divers que la concurrence imparfaite, la t […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nicholas-kaldor/#i_670

MACROÉCONOMIE - Croissance économique

  • Écrit par 
  • Jean-Olivier HAIRAULT
  •  • 9 667 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le rôle du capital physique dans les expériences de croissance »  : […] Dans le modèle de Solow, une augmentation du taux d'épargne, en rendant plus capitalistique le processus de production, permet uniquement d'insuffler une croissance du revenu par tête transitoirement plus élevée. À terme, seul le niveau du revenu par tête a augmenté. Les différences de taux d'épargne ou de taux d'investissement entre les pays peuvent-elles alors expliquer les importantes disparité […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-croissance-economique/#i_670

MACROÉCONOMIE - Politique économique

  • Écrit par 
  • Antoine d' AUTUME
  •  • 4 871 mots

Dans le chapitre « Les trois objectifs de la politique économique »  : […] On peut suivre l'économiste américain Richard Musgrave (1910-2007) en assignant trois objectifs généraux à la politique économique : améliorer l'allocation des ressources ; modifier la répartition des richesses ; réguler le niveau de l'activité économique. Depuis Adam Smith et son analyse en 1776 de la « main invisible » qui pousserait chacun, sans qu'il le sache, à contribuer à l'intérêt de la s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-politique-economique/#i_670

MACROÉCONOMIE - Systèmes financiers

  • Écrit par 
  • Jean-Paul POLLIN
  •  • 6 875 mots

Un système financier se définit par l'ensemble des règles, des pratiques et des institutions (Bourses de valeurs, banques, etc.) qui permettent de mobiliser des capitaux pour les mettre à disposition d'agents à besoins de financement. Ces besoins correspondent pour l'essentiel à des projets d'investissement d'entreprises, d'administrations ou de particuliers. Par conséquent, leur satisfaction con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/macroeconomie-systemes-financiers/#i_670

MICROÉCONOMIE - Économie du bien-être

  • Écrit par 
  • Emmanuelle BÉNICOURT
  •  • 4 768 mots

En économie, le mot « bien-être » est étroitement associé à l'expression « économie du bien-être », qui elle-même désigne la recherche des moyens à mettre en œuvre pour parvenir à des situations qui sont considérées comme les meilleures possibles pour, et par, la collectivité. Cette branche de l'analyse économique est au cœur même de l'économie politique depuis ses débuts. Par exemple, la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/microeconomie-economie-du-bien-etre/#i_670

PARAGUAY

  • Écrit par 
  • Rubén BAREIRO-SAGUIER, 
  • Renée FREGOSI, 
  • Sylvain SOUCHAUD
  •  • 13 245 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « « Boom » ou « bluff » économique ? »  : […] La population du pays, estimée à un peu plus de 4 300 000 habitants, se répartit de la façon suivante : 72 p. 100 de pauvres et de très pauvres (2 200 000 personnes) ; 0,5 p. 100 de très riches (15 000 personnes à peu près), le reste étant constitué de ce que l'on appelle la classe moyenne. » Ainsi concluait le dirigeant de l'Accord national, Carlos Caballero Gatti, en 1980. Juste au moment où l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paraguay/#i_670

PAUVRETÉ ET REVENUS MINIMA

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 6 588 mots

La question de la pauvreté est une écharde dans la chair des sociétés riches. Comment tolérer que certains, faute de revenus suffisants, puissent manquer de l'essentiel – logement, nourriture ou vêtements – tandis que la société dans son ensemble regorge de tout ? Longtemps, on a cru que la croissance économique suffirait à régler le problème : produire davantage de richesses permettrait, pensait […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pauvrete-et-revenus-minima/#i_670

PROFIT

  • Écrit par 
  • Jacques LEBRATY
  •  • 4 796 mots

Dans le chapitre « Système néoclassique et théorie marxiste »  : […] Le système néoclassique est fondé sur un certain nombre d'hypothèses ayant généralement pour point commun l'idée de perfection : concurrence parfaite, information et prévision parfaites, ajustements instantanés des variables. Dans un tel monde hypothétique, il est démontré que les salariés d'une part, les détenteurs de capitaux d'autre part, perçoivent une rémunération strictement fonction de leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/profit/#i_670

REVENU NATIONAL

  • Écrit par 
  • Véronique PAREL, 
  • Francisco VERGARA
  •  • 5 800 mots

Dans le chapitre « Les trois approches pour saisir le revenu national »  : […] Comme cela a été signalé en introduction, deux flux différents prennent naissance dans la sphère de la production : la production de biens et services qui « sort » de cette sphère ; les revenus distribués à ceux qui participent à cette production. On peut donc, en principe, calculer le revenu national par deux approches : soit en additionnant la valeur des biens et services produits, soit en addi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revenu-national/#i_670

REVENUS ET PATRIMOINE DES MÉNAGES, France

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 4 545 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre «  Les inégalités de revenus »  : […] On appelle revenu disponible d'un ménage l'ensemble de ses revenus (revenus d'activité, revenus patrimoniaux, revenus sociaux ou de transfert), déduction faite des prélèvements obligatoires (impôts directs et cotisations sociales) que le ménage et ses membres doivent acquitter. Pour tenir compte de la taille et de la composition du ménage, on rapporte ce revenu au nombre des unités de consommation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/revenus-et-patrimoine-des-menages-france/#i_670

RICARDO DAVID (1772-1823)

  • Écrit par 
  • Christian SCHMIDT
  •  • 3 457 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Les revenus »  : […] Comme chez Smith, l 'ensemble de tous les biens produits dans une économie se trouve réparti pour Ricardo entre trois classes : les propriétaires qui possèdent le sol, les capitalistes qui contrôlent le capital productif et les ouvriers qui fournissent le travail nécessaire à la production. Ricardo introduit une distinction nouvelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/david-ricardo/#i_670

SALARIAT

  • Écrit par 
  • Denis CLERC
  •  • 8 712 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Un monde qui se transforme »  : […] Ce n'est pas seulement à la périphérie de l'emploi que le salariat se transforme, c'est en son sein même. Sous la pression d'un taux de chômage élevé, le droit du travail est de plus en plus regardé comme un obstacle à l'emploi : dans le droit fil de la théorie néoclassique, tout ce qui contribue à rigidifier la relation de travail est analysé comme un frein au fonctionnement optimal du marché, d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salariat/#i_670

SPORT (Histoire et société) - Économie

  • Écrit par 
  • Wladimir ANDREFF
  •  • 6 789 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La ligue fermée »  : […] La ligue fermée forme un cartel de tous les clubs d'un championnat, aucun club n'étant promu en division supérieure ou relégué en division inférieure. C'est le modèle nord-américain adopté par la Major League Baseball (M.L.B.), la National Football League (N.F.L.), la National Basketball Association (N.B.A.) et la National Hockey League (N.H.L.). La ligue maximise le profit collectif des clubs, e […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-economie/#i_670

TIERS MONDE

  • Écrit par 
  • Sylvie BRUNEL, 
  • Jean-Jacques FRIBOULET
  •  • 15 071 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Des inégalités croissantes »  : […] Au-delà d'un constat global qui souligne les indéniables progrès effectués par les pays du Tiers Monde depuis les années 1950-1960, c'est sur les inégalités qu'il faut insister pour caractériser ces pays : elles n'ont cessé de se creuser durant la même période. Les inégalités sont sectorielles : en Zambie, les 10 p. 100 les plus riches de la population se partagent la moitié du revenu national, et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tiers-monde/#i_670

TRANSFERT, comptabilité

  • Écrit par 
  • Georges BLUMBERG
  •  • 327 mots

La comptabilité nationale française classe dans la catégorie des opérations de répartition du revenu national les transferts, qui sont des versements effectués par un agent économique à un autre, sans contrepartie. Les transferts peuvent avoir un but social tel que l'assistance. C'est le cas des versements faits par l'administration aux ménages, c'est-à-dire au public, sous forme de pensions aux a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transfert-comptabilite/#i_670

VIOLENCE

  • Écrit par 
  • Yves MICHAUD
  •  • 8 198 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Violence, État et société »  : […] D'autres approches de la violence la rapportent non plus à la situation intersubjective mais aux relations entre des êtres sociaux formant, plus ou moins difficilement, des communautés. Dans son Léviathan (1651) Thomas Hobbes interprète l'état de nature comme une situation instable. Ce n'est pas que l'homme y soit irrémédiablement l'ennemi de son prochain. Mais l'absence de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/violence/#i_670

Voir aussi

Pour citer l’article

Ozgur GUN, « RÉPARTITION DES REVENUS », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 16 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/repartition-des-revenus/