MAGRITTE RENÉ (1898-1967)

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Le tournant surréaliste

Le poète Paul Nougé, rencontré en 1925, devient l'ami intime de Magritte et l'oriente un peu plus vers le surréalisme. À la fin de l'année, il réalise ainsi ses premières œuvres surréalistes, qui témoignent de l'influence conjointe de Giorgio De Chirico et de Max Ernst. Il rejette désormais toute forme d'abstraction. En 1926, trois textes collectifs annoncent la constitution d'un groupe surréaliste belge ayant pour noyau Magritte, Mesens, Nougé, Goemans et le compositeur André Souris. En 1927, Magritte bénéficie d'une première exposition personnelle à la galerie Le Centaure, à Bruxelles. Le catalogue répertorie 61 œuvres, dont 49 huiles et 12 papiers collés. Un texte de Paul Nougé propose les premières clés de lecture.

En septembre de cette même année, les Magritte s'installent au Perreux-sur-Marne, dans la banlieue parisienne. Magritte espère intégrer le groupe surréaliste d'André Breton. Intéressé par les recherches de Max Ernst et Joan Miró, Magritte peint énormément, expose (en 1928, à la galerie L'Époque de Bruxelles, que dirige Mesens), collabore à la revue surréaliste Distances fondée par Nougé et Goemans et publie ses propres textes comme Le Sens propre (5 numéros en 1929), en collaboration avec Goemans.

C'est dans cette perspective que le peintre réalise en 1929 sa série de « tableaux-mots » (La Trahison des images, County Museum, Los Angeles ; Le Miroir magique, Gallery of Modern Art and Dean Gallery, Édimbourg ; Le Palais des Rideaux III, Musée d'art moderne de New York) qui jouent sur des équivalences entre écriture et peinture. Il considère toute forme de langage comme une convention dont l'activité poétique se joue tout en la dévoilant. Il développe ses thèses dans le dernier numéro de La Révolution surréaliste, dans un texte essentiel intitulé « Les Mots et les images ».

Pourtant, après un séjour d'été passé à Cadaqués, avec Dalí et le couple Eluard, Magr [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 3 pages


Écrit par :

  • : professeur à l'université libre de Bruxelles, directeur général des Musées royaux des beaux-arts de Belgique

Classification


Autres références

«  MAGRITTE RENÉ (1898-1967)  » est également traité dans :

MAGRITTE (exposition)

  • Écrit par 
  • Guitemie MALDONADO
  •  • 995 mots

Partant de l'irréductible originalité du peintre belge René Magritte (1898-1967) – au sein même du groupe surréaliste auquel il est le plus souvent affilié –, Daniel Abadie, directeur de la Galerie nationale du Jeu de Paume et commissaire de l'exposition Magritte (11 février-9 juin 2003), s'est attaché à montrer les échos de son œuv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/magritte/#i_15191

PUBLICITÉ ET ART

  • Écrit par 
  • Marc THIVOLET
  •  • 6 477 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le surréalisme comme élément perturbateur dans la peinture et la publicité »  : […] À l'intérieur de la logique évolutionniste qui contraignit la critique et le public cultivé à comprendre – ou tout au moins à s'expliquer – les grandes secousses de l'art moderne (au prix, il est vrai, de quelques oublis, ceux de l'Art nouveau et de la sécession, par exemple), le surréalisme avec Chirico, Max Ernst, Dalí et surtout Magritte allait jeter le trouble et donner à la publicité des arm […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/publicite-et-art/#i_15191

SURRÉALISME - Surréalisme et art

  • Écrit par 
  • Gérard LEGRAND
  •  • 4 884 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une seconde génération : de la peinture au cinéma et à l'« objet » »  : […] Avec les noms que nous venons de citer, tout est en place pour le développement de l'art d'origine et d'appartenance surréaliste. C'est la vision d'un tableau de Chirico ( Le Cerveau de l'enfant ) qui déterminera (indépendamment l'une de l'autre, bien entendu) la véritable vocation de Magritte et celle de Tanguy , inventeur de décors désertiques où se mirent des ciels marins […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/surrealisme-surrealisme-et-art/#i_15191

Pour citer l’article

Michel DRAGUET, « MAGRITTE RENÉ - (1898-1967) », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 12 novembre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-magritte/