GIRARDIN RENÉ-LOUIS marquis de (1735-1808)

JARDINS - Esthétique et philosophie

  • Écrit par 
  • Catherine CHOMARAT-RUIZ
  •  • 3 585 mots

Dans le chapitre « Le pittoresque et le sublime »  : […] À l'inverse, le type de compositions pratiquées au xviii e  siècle côtoie l'esthétique de Descartes, Boyceau et Antoine Joseph Dezallier d'Argenville. Là où le philosophe explique que les idées sont comme « des tableaux et des peintures », Boyceau insiste sur les allées et les longs promenoirs dont l'air colore les lointains, tandis que Dezallier admire le rendu de la lumière et des couleurs par L […] Lire la suite