MYSTÈRES RELIGIONS DITES À

ÂME

  • Écrit par 
  • Pierre CLAIR, 
  • Henri Dominique SAFFREY
  •  • 6 026 mots

Dans le chapitre « Émergence d'un principe spirituel du vivant »  : […] Chez Homère, notre plus ancien témoin qu'il faut situer au-delà de 700 avant J.-C., ce que nous appelons « âme » (du latin anima , apparenté au grec ἄνεμος, vent, souffle) est en fait dédoublé et exprimé par deux mots grecs : le θυμός, qui signifie passion, volonté, esprit, et s'apparente au verbe θύω (s'élancer), évoque un flot de sang chaud ; au contraire, la ψυχή, qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ame/#i_38506

ANTIQUITÉ - Le christianisme primitif

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 3 643 mots

Dans le chapitre « La religion : les mystères »  : […] Le terrain favori des comparatistes qui ont mis en évidence l'influence de la piété grecque sur le christianisme (Reitzenstein) fut l'étude des mystères hellénistiques, auxquels saint Paul notamment devrait certains éléments de sa doctrine et de son vocabulaire. L'essentiel des mystères d'Attis, d'Adonis et de Mithra consistait, pour le néophyte, dans une mort symbolique à l'instar du dieu et dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-le-christianisme-primitif/#i_38506

BACCHUS & BACCHANALES

  • Écrit par 
  • Jean-Claude DUMONT
  •  • 690 mots

À Rome, lorsqu'on n'assimile pas Dionysos à Liber, célébré par un culte officiel, on le désigne fréquemment par un autre de ses noms grecs, Bacchus, et l'on nomme bacchanalia les sanctuaires privés où des sociétés de dévots pratiquent son culte. Les bacchanales restent associées au souvenir d'un scandale et d'une répression dont Tite-Live fait un récit détaillé en son livre  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bacchus-et-bacchanales/#i_38506

ÉGYPTE ANTIQUE (Civilisation) - La religion

  • Écrit par 
  • Jean VERCOUTTER
  •  • 11 361 mots
  •  • 24 médias

Dans le chapitre « Les manifestations religieuses et la religion populaire »  : […] L'intensité du sentiment religieux d'un peuple se marque dans la vie quotidienne par des manifestations extérieures qui, dans le cas de l'Égypte, n'ont malheureusement guère laissé de traces dans les monuments ou la littérature. Il est certain que les Égyptiens pratiquaient les pèlerinages. Le pèlerinage à Abydos, où repose la tête d'Osiris, et celui à Bubastis sont parmi les plus populaires ; le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/egypte-antique-civilisation-la-religion/#i_38506

ÉLEUSIS

  • Écrit par 
  • Marie DELCOURT
  •  • 2 031 mots

Éleusis, aujourd'hui bourg industriel du nom de Levsina, est à trente kilomètres au nord-ouest d'Athènes, en face de Salamine, sur la route qui, du Céramique, passe près du couvent de Daphni et continue vers Thèbes. Le mot, croyait-on, aurait signifié arrivée . C'est là, selon la légende d'un hymne homérique, que Dèmèter, cherchant sa fille Korè, enlevée par Pluton, reçut l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleusis/#i_38506

ÉSOTÉRISME

  • Écrit par 
  • Serge HUTIN
  •  • 7 491 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Réalisation spirituelle et délivrance »  : […] La libération que peut espérer atteindre l'initié évoque l'idée de «   salut » (pour parler le langage religieux). Il convient alors d'examiner la manière dont l'ésotérisme conçoit la possibilité d'atteindre le « salut » effectif et définitif. L'état humain n'apparaîtrait lui-même que comme l'une des formes innombrables de l'existence, que comme l'un des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/esoterisme/#i_38506

GAULE

  • Écrit par 
  • Jean-Paul DEMOULE, 
  • Jean-Jacques HATT
  •  • 26 409 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les cultes orientaux et le christianisme »  : […] Si l'hellénisation et la romanisation de la religion gauloise sont plus apparentes que réelles, l'introduction des cultes orientaux à mystères, d'une part, et du christianisme, d'autre part, devait transformer complètement la conscience religieuse des Occidentaux et en particulier des Gallo-Romains, dans certaines régions et dans certains milieux (plutôt, d'ailleurs, les milieux urbains et les mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gaule/#i_38506

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La vraie nature des religions à mystères »  : […] Passons aux religions à mystères. Ici encore, comme le tableau est séduisant ! On rassemble des traits empruntés à tous les mystères, à toutes les époques, depuis les mystères d'Éleusis au vi e  siècle avant notre ère jusqu'aux tauroboles du iv e  siècle après J.-C. Et de tous ces morceaux épars o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_38506

INITIATION

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 7 138 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les sociétés archaïques et historiques »  : […] Pour l'Antiquité orientale et gréco-romaine, seule est connue l'initiation de type religieux, qui permet l'affiliation à des confréries religieuses, comme celles des curètes, des dactyles, des corybantes ou des cyclopes, et l'admission à des cultes à mystères, comme ceux d'Isis et d'Osiris, de Bacchus et de Déméter, de Mithra, enfin, qui va s'opposer au « mystère » chrétien (le baptême, entrée in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/initiation/#i_38506

MITHRAÏSME

  • Écrit par 
  • Robert TURCAN
  •  • 3 416 mots
  •  • 3 médias

Mithra est beaucoup plus ancien que le mithraïsme. On réserve le terme de mithraïsme au courant religieux que les mystères mithriaques ont véhiculé dans l'Empire romain du i er au iii e siècle de notre ère . Comment s'est formée, voire transformée, cette religion de salut ? Par quelles voies, da […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mithraisme/#i_38506

MYSTÈRE

  • Écrit par 
  • Édouard JEAUNEAU
  •  • 2 534 mots

Parler du mystère, c'est le profaner, autrement dit, le détruire. Aussi bien, la règle fondamentale des anciennes religions à mystères, qui ont fleuri dans le monde méditerranéen, était-elle le silence : les initiés l'ont bien gardé. Seuls quelques renseignements, fragmentaires et elliptiques, nous ont été transmis par les écrivains grecs (Lucien, Plutarque) ou latins (Juvénal, Apulée), ainsi que […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mystere/#i_38506

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Ishtar »  : […] Un des mythes les mieux connus de la déesse Ishtar raconte sa descente aux enfers, où les morts vivent dans les ténèbres et se nourrissent d'argile. Parvenue au seuil de l'enfer, Ishtar demande au portier de lui ouvrir. Celui-ci en réfère à la reine des morts, la déesse Éreshkigal, sœur d'Ishtar et épouse de Nergal, dieu des enfers. Éreshkigal exige qu'à chacune des sept portes qu'elle doit franc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_38506

NAISSANCE & RENAISSANCE

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 1 424 mots

La mort ne s'oppose pas à la vie, mais à la naissance. La mort comme la naissance font partie de la vie. C'est à chaque instant qu'un organisme meurt et naît, par l'équilibre homéostasique entre les processus vitaux de désorganisation et de réorganisation. La vie apparaît ainsi comme une renaissance perpétuelle à partir de soi-même. Naissance et mort ne sont que deux aspects, ou deux moments, d'un […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/naissance-et-renaissance/#i_38506

ORPHISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 1 640 mots
  •  • 1 média

L'orphisme est essentiellement un mouvement de protestation religieuse qui surgit dans la Grèce du vi e  siècle avant notre ère et se rattache à Orphée , le maître des incantations, l'enchanteur légendaire d'origine thrace. Par son genre de vie et par son système de pensée, ce mouvement sectaire se caractérise par un refus de l'ordre social solida […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphisme/#i_38506

PYTHAGORE (580 av. J.-C.?-? 500 av. J.-C.) ET PYTHAGORISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE, 
  • Daniel SAINTILLAN
  •  • 3 175 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Les ambiguïtés du pythagorisme »  : […] Dans son histoire la plus ancienne, le mouvement fondé par Pythagore se présente sous deux aspects : tantôt comme un groupe d'intention religieuse, une secte dont le genre de vie est dominé par l'ascétisme et les purifications, tantôt, au contraire, comme un groupe d'action politique, une hétérie dont l'activité est principalement orientée vers la gestion des affaires publiques. Selon la tradition […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pythagore-et-pythagorisme/#i_38506

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La République

  • Écrit par 
  • Raymond BLOCH
  •  • 10 921 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les conséquences des guerres puniques »  : […] Victorieuse, Rome paie cher cependant son triomphe. Les rangs de ses citoyens se sont éclaircis, riches et pauvres sont séparés par un fossé plus profond, tandis que la classe moyenne tend à disparaître. La campagne se couvre de vastes pâturages, le blé importé de Sicile concurrence la culture des céréales, aux petites propriétés succèdent de vastes latifundia qui ne laissent […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-republique/#i_38506

ROME ET EMPIRE ROMAIN - La religion romaine

  • Écrit par 
  • Pierre GRIMAL
  •  • 7 018 mots

Dans le chapitre « Les religions étrangères »  : […] Auguste avait lutté contre la tendance qui portait les Romains à accueillir les religions étrangères, et surtout orientales, bien que lui-même attachât une grande importance aux croyances astrologiques. Il bannit la religion d'Isis et Sarapis, qui, de Campanie, avait pénétré à Rome au temps de Sylla. Pourtant, la venue à Rome des cultes orientaux et leur développement constituent l'un des traits […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rome-et-empire-romain-la-religion-romaine/#i_38506

SOCIÉTÉS SECRÈTES

  • Écrit par 
  • René ALLEAU
  •  • 2 730 mots

Dans le chapitre « Les mystères antiques et les sectes philosophiques et religieuses »  : […] Dans l'étude des sociétés de mystères, il est particulièrement difficile de distinguer les associations ou les confréries antiques, fondées sur la participation de leurs membres à des cérémonies au cours desquelles on célébrait les mystères du culte d'une divinité, et les sectes philosophiques et religieuses, dispensant les enseignements ésotériques à des initiés après certaines épreuves rituelle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/societes-secretes/#i_38506

WIND EDGAR (1900-1971)

  • Écrit par 
  • Daniel RUSSO
  •  • 1 129 mots

Dans le chapitre « L'art et la pensée de la Renaissance »  : […] Tout en continuant ses recherches, il exerça la direction de l'institut Warburg à Londres, de 1934 à 1942, fonda, en 1937, en collaboration avec Rudolf Wittkower le célèbre Journal de l'Institut auquel il participa très activement, donnant des articles dans le droit fil de ses préoccupations théoriques, sur les images et les principaux courants de pensée à la Renaissance. I […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/edgar-wind/#i_38506