AFRIQUE NOIRE RELIGIONS DE L'

AFRIQUE NOIRE (Culture et société) - Religions

  • Écrit par 
  • Marc PIAULT
  •  • 9 611 mots
  •  • 1 média

Considérer les religions négro-africaines comme un ensemble susceptible de définitions appropriées renvoyant à des principes et des règles lui donnant une unité serait accorder une spécificité définitive à leurs manifestations et, au-delà de leur diversité, reconnaître un lien commun entre elles qui conférerait à l'Afrique tenue pour une entité homogène une […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-culture-et-societe-religions/#i_8829

AFRIQUE NOIRE (Arts) - Aires et styles

  • Écrit par 
  • Claire BOULLIER, 
  • Geneviève CALAME-GRIAULE, 
  • Michèle COQUET, 
  • François NEYT
  • , Universalis
  •  • 15 141 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La vision du monde »  : […] Pour les Dogon animistes, un grand mythe cosmogonique raconte la création du monde par le dieu Amma. Deux jumeaux androgynes furent les premiers êtres créés. L'un, Nommo, maître de l'eau, de la fécondité et de la parole, fut sacrifié pour purifier la création perturbée par l'autre, Yourougou (le Renard pâle), révolté et incestueux, associé à la stérilité et à la mort. Nommo ressuscité descendit du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/afrique-noire-arts-aires-et-styles/#i_8829

AMÉRIQUE LATINE - Les religions afro-américaines

  • Écrit par 
  • Roger BASTIDE
  •  • 3 190 mots

Les Africains conduits en esclavage en Amérique ont amené avec eux leurs croyances et leurs rites. Certes, en beaucoup de pays, au contact de civilisations différentes et de sociétés répressives, ces croyances et ces rites, après un moment de résistance (par exemple, en Argentine jusque vers le milieu du xix e  siècle), ont fini par disparaître. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/amerique-latine-les-religions-afro-americaines/#i_8829

BAMBARA

  • Écrit par 
  • Jean BAZIN
  •  • 2 614 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Paysage politique, rites et croyances »  : […] On peut trouver paradoxal que ce même nom évoque aussi le souvenir, parfois conservé par des récits épiques que chantent les bardes ou griots, de farouches guerriers des temps précoloniaux. Mais la culture des mils sur terre sèche, jadis prédominante, n'occupe les hommes qu'un tiers de l'année. La longue saison sèche était le temps des aventures, des rapts de femmes ou des chasses à l'esclave. L'o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bambara/#i_8829

BÉATRICE dona (morte en 1706)

  • Écrit par 
  • Alfred FIERRO
  •  • 281 mots

Âgée de vingt-deux ans environ en 1704, Chimpa Vinta, appelée dona Béatrice après son baptême, a joué un rôle important mais éphémère dans l'histoire du Kongo. Le pays était alors en proie à l'anarchie, parcouru par les négriers portugais, pillé et dépeuplé. La capitale, San Salvador, était abandonnée depuis vingt ans, et le roi du Kongo, Pedro IV, intronisé en 1696, refusait de venir y résider. D […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/beatrice-dona-morte-en-1706/#i_8829

BÉNIN ROYAUME DU

  • Écrit par 
  • Paul MERCIER
  •  • 2 908 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un roi-dieu »  : […] Ce qui a d'abord impressionné, c'est le roi, « chef du monde des vivants et du monde des morts », à la fois homme et dieu, tête d'un État fortement centralisé, au moins dans sa partie la plus ancienne. Il paraissait en public, la tête, la poitrine, les bras et les chevilles couverts de lourdes filières de corail, et l'on devait le soutenir dans sa marche ; il était immobile, hiératique. Il ne sort […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-du-benin/#i_8829

BOCHIMANS, BOSCHIMANS ou BUSHMEN

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 860 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Croyances et manifestations artistiques »  : […] Les enfants sont choyés, mais les familles nombreuses sont rares, car les femmes n'acceptent pas d'avoir un second enfant avant que le premier ne puisse suivre sa mère à la marche pendant les longs déplacements qui caractérisent la vie bochimane. Deux enfants à porter rendraient la récolte impossible. Comme les femmes ne connaissent pas de moyen anticonceptionnel, elles se résignent à l'infanticid […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bochimans-boschimans-bushmen/#i_8829

DINKA

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 457 mots

Dans la province du Bahr el-Ghazal (Soudan du Sud), entre Wau et Malakal, dans le bassin central du Nil, vivent, au début du xxi e siècle, environ 2 millions de Dinka, étroitement apparentés à leurs voisins du Nord-Est, les Nuer. Ils sont divisés en un très grand nombre de tribus dont les principales sont celles des Agar, des Aliab, des Bor, des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dinka/#i_8829

HAUSA ou HAOUSSA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 588 mots

Dans le chapitre « Religion et pratiques religieuses »  : […] La religion officielle des Hausa est l' islam, qui donne forme à la vie familiale (mariages, divorces, périodes de veuvage, etc.) et intellectuelle (enseignement du Qorān par les marabouts). En marge subsistent des restes de l'ancien culte clanique. Le bori , culte à possession, a beaucoup de succès. Son origine est discutée ; selon A. Tremearne, il remonterait au culte an […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hausa-haoussa/#i_8829

HAZOUMÉ ROMUALD (1962- )

  • Écrit par 
  • André MAGNIN
  •  • 1 004 mots

Romuald Hazoumé est né en 1962 à Porto-Novo (République du Bénin) dans une famille catholique d'origine yoruba qui a su rester en contact avec le culte des ancêtres, tel qu'il s'incarne dans le vaudou. Élève brillant il refuse de repasser son baccalauréat après que sa feuille d'examen a été égarée et il se tourne vers le sport de haut niveau, mais un accident l'oblige à renoncer à cette activité. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/romuald-hazoume/#i_8829

HOTTENTOTS

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 411 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Une religion imparfaitement connue »  : […] L'ancienne religion hottentote n'est connue que par des informations fragmentaires. Les ancêtres n'étaient invoqués qu'en de rares occasions, près de leur tombe. Les défunts étaient redoutables car ils apportaient la maladie et la mort. La nouvelle lune était saluée par des chants, des danses et des prières. Le culte principal honorait Tsui//goab héros créateur, dispensateur de la pluie. Une fois […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hottentots/#i_8829

IBO

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 379 mots

Dans le chapitre « Les forces naturelles »  : […] Les Ibo révéraient les forces naturelles : soleil, eau, ciel et par-dessus tout Ale , la terre, source de fécondité et donc propriétaire de tout ce qui vit et a vécu. Celle-ci inspirait la morale car de nombreuses actions étaient censées l'offenser (telles que homicide, vol de nourriture, adultère). Ale ne tolérait pas la naissance de jumeaux ni d'anormaux, dont les mères éta […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ibo/#i_8829

KIKUYU

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 749 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Religion »  : […] La religion comportait plusieurs pôles : la divinité, les ancêtres, certaines forces naturelles. Mogai ou Ngai est le dieu suprême, tout puissant, présent partout, bien que résidant plus spécialement au sommet du mont Kenya. Son culte était organisé au niveau des unités territoriales, les rurongo , où un arbre sacré, entouré de b […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kikuyu/#i_8829

KUBA

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 1 574 mots

Dans le chapitre « Religion »  : […] Les Kuba croient à un dieu créateur, qui n'intervient dans la vie des hommes que lorsqu'on l'implore. Les défunts n'ont guère d'influence car ils se réincarnent rapidement ; on ne leur rend donc pas de culte. La force surnaturelle la plus puissante est celle des ngesh , esprits de la nature attachés à un lieu déterminé, le plus souvent au village. Ils sont honorés par l'inter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/kuba/#i_8829

LIBERIA

  • Écrit par 
  • René OTAYEK
  • , Universalis
  •  • 5 445 mots
  •  • 7 médias

Dans le chapitre « Le peuplement »  : […] Le décompte précis de la population libérienne est malaisé, compte tenu des pertes occasionnées par la guerre et du manque de fiabilité des données statistiques. On estime en effet à plus de 200 000 le nombre de morts dus aux combats entre 1990 et 1995, et à 800 000 le nombre de Libériens réfugiés à l'étranger, en particulier en Côte d'Ivoire et en Guinée. En outre, le nombre de déplacés à l'inté […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liberia/#i_8829

LOBI

  • Écrit par 
  • Alain MOREL
  •  • 847 mots

Les Lobi peuplent une région qui s'étend entre le 9 e et le 11 e degré de latitude nord et entre le 5 e et le 6 e degré de longitude ouest, de part et d'autre de la frontière séparant le Burkina Faso de la Côte-d'Ivoire, sur la rive droite de la Volta Noire. Ils forment une population de 1 milli […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lobi/#i_8829

MORT - Les sociétés devant la mort

  • Écrit par 
  • Louis-Vincent THOMAS
  •  • 8 190 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le culte des ancêtres »  : […] On ne doit pas mettre sur le même plan le culte des ancêtres – activité rituelle, canonique, réglée par la liturgie, authentique institution – et le sentiment de la présence des morts, singulièrement des êtres récemment décédés. Même si le défunt ne possède pas d'autel, même si l'on ne sacrifie pas sur son crâne, il reste souvent présent : il peuple les rêves des survivants. Les morts sont alors […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mort-les-societes-devant-la-mort/#i_8829

MOZAMBIQUE

  • Écrit par 
  • Bernard CALAS, 
  • Eric MORIER-GENOUD
  •  • 8 581 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Les clivages identitaires : douloureuses hypothèques sur l'avenir ? »  : […] Un second clivage, encore plus ancré historiquement et régulièrement réactivé par les gouvernements et les hommes politiques, est d'ordre identitaire. La très forte spatialisation des identités ethnolinguistiques a construit de véritables bastions. Cette répartition ethnolinguistique est partiellement renforcée par les appartenances religieuses. L'islam prédomine dans les provinces frontalières d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mozambique/#i_8829

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Dieux célestes dans les religions primitives »  : […] Baiame, le dieu suprême des tribus du sud-est de l'Australie (Kamilaroi, Wiradjuri, Euahlayi), habite le ciel, auprès d'un grand cours d'eau (la Voie lactée). Il est assis sur un trône de cristal ; le Soleil et la Lune sont ses « fils », ses messagers sur la Terre (en réalité, ses yeux) ; le tonnerre est sa voix ; il fait tomber la pluie, verdissant et fertilisant ainsi la Terre entière : en ce s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_8829

RWANDA

  • Écrit par 
  • François BART, 
  • Jean-Pierre CHRÉTIEN, 
  • Marcel KABANDA
  •  • 11 934 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Les fondements de la royauté : mythes d'origines, cultes et clans »  : […] Le Rwanda est le produit d'une construction historique progressive et mouvementée, mais aussi d'une identification culturelle autour d'un imaginaire partagé qui s'est cristallisé dans des récits mythiques fondateurs, des liens claniques et des rituels associant la santé et le pouvoir. Une tradition orale officielle avait été entretenue autour de la dynastie royale des Nyiginya, notamment la « forg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rwanda/#i_8829

SERER ET WOLOF

  • Écrit par 
  • Jacques MAQUET
  •  • 2 221 mots

Dans le chapitre « Religion »  : […] Le paysan serer entretenait avec la terre des relations complexes et intenses, allant du magique au religieux. Sous la terre vivaient les pangol , âmes des ancêtres. On considérait que la société des vivants devait être constamment en rapport avec la société des pangol dont elle était le calque. Les pangol étaient consultés et honorés en toutes circonstances. Chaque année, a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serer-et-wolof/#i_8829

SORCELLERIE

  • Écrit par 
  • Denise PAULME, 
  • Bernard VALADE
  •  • 4 724 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La croyance aux sorciers »  : […] Les Zandé du sud-ouest du Soudan, étudiés par sir E. E. Evans-Pritchard, croient que la sorcellerie, entendue comme pouvoir de nuire aux autres sans support matériel, est en quelque sorte une substance que recèle le corps de certains individus. On naît ainsi. L'homme l'hérite de son père, la femme de sa mère. Nul, pas même l'intéressé, ne sait s'il possède cette substance, dont seule l'autopsie r […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sorcellerie/#i_8829

YORUBA ou YOROUBA

  • Écrit par 
  • Roger MEUNIER
  •  • 618 mots
  •  • 1 média

Ethnie du Sud-Ouest nigérian, les Yoruba, qui sont au nombre de 25,5 millions environ (19 p. 100 de la population nigériane) en 2005, occupent une situation prédominante dans la région située entre la côte des Esclaves et le fleuve Niger ; ils forment la presque totalité de la population des États de Kwara, d'Oyo, d'Osun, d'Ogun, d'Ondo et de Lagos. Les Yoruba occupent également des zones au Bénin […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/yoruba-yorouba/#i_8829


Affichage 

Masque bamana

photographie

Masque de bois en forme de tête d'animal, ethnie Bamana (ou Bambara), Afrique de l'Ouest, Mali Musée Rietberg, Zurich, Suisse 

Crédits : ni Schneebeli, Bridgeman Images

Afficher

Masque bamana
Crédits : ni Schneebeli, Bridgeman Images

photographie