GRECQUE RELIGION

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - La religion grecque

  • Écrit par 
  • André-Jean FESTUGIÈRE, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 20 051 mots
  •  • 8 médias

Les caractères dominants de la religion grecque apparaissent d'emblée : il s'agit d'un polythéisme qui s'est enrichi par l'adjonction progressive de nouvelles divinités ; les dieux sont conçus sous forme anthropomorphisée, encore que les traces de vieux cultes animistes de la pierre, de la plante, de l'animal soient […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-la-religion-grecque/#i_22379

ALEXANDRIE

  • Écrit par 
  • André BERNAND, 
  • Jean-Yves EMPEREUR, 
  • Jean-Marc PROST-TOURNIER
  •  • 5 654 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Un carrefour artistique de l'Antiquité »  : […] Sur les rivages de la Méditerranée, à une trentaine de kilomètres à l'ouest de la branche la plus occidentale du Nil, Alexandre le Grand choisit d'installer en 331 avant notre ère une nouvelle cité grecque : fondation macédonienne, l'une des dix-sept cités appelées Alexandrie sur le parcours du conquérant dans sa grande marche vers l'Inde. Alexandrie d'Égypte n'est certes pas, à l'inverse de ce q […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alexandrie/#i_22379

ANCÊTRES CULTE DES

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE, 
  • Universalis
  •  • 3 191 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Religions méditerranéennes »  : […] Chez les Grecs, à côté du culte des morts pratiqué par la famille, existait le culte des héros auquel participaient une corporation, une cité ou un État. Le culte était lié à la tombe du héros. C'était un culte funéraire et, par conséquent, radicalement différent du culte offert aux dieux : tandis qu'à ces derniers on sacrifiait des béliers et des taureaux de couleur claire, les animaux immolés a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/culte-des-ancetres/#i_22379

ANTIQUITÉ - Le christianisme primitif

  • Écrit par 
  • Jean PÉPIN
  •  • 3 643 mots

Dans le chapitre « Les excès de l'histoire comparée »  : […] Longtemps, on a voulu établir un simple rapport de dépendance à sens unique entre certaines formes religieuses grecques ou romaines et le christianisme naissant, représenté tout particulièrement par saint Paul ; telle fut la tendance d'historiens du début du siècle, comme Reitzenstein, Bousset, Angus, Loisy. Mais déjà Clemen, en 1913, élevait des doutes sur la validité de cette appréciation, doute […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/antiquite-le-christianisme-primitif/#i_22379

ATHÈNES

  • Écrit par 
  • Guy BURGEL, 
  • Pierre LÉVÊQUE
  •  • 16 981 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « La crise des consciences »  : […] Les aspirations religieuses que nous avons notées dans le dernier tiers du v e  siècle se font sentir avec plus de violence. En 404, c'est comme si Athéna avait trahi sa ville bien-aimée. Le peuple a besoin de dieux plus présents et il les trouve d'abord dans des divinités helléniques, Dionysos qui s'introduit jusque dans les mystères d'Éleusis, A […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/athenes/#i_22379

BAUBÔ

  • Écrit par 
  • Maurice OLENDER
  •  • 590 mots

Dans sa course errante à la recherche de sa fille, c'est dans le bourg d'Éleusis que l'inconsolable Déméter, métamorphosée en vieille femme, rompt son deuil en se mettant à rire. Une double tradition raconte comment des mots et des gestes obscènes ont diverti et soulagé la sainte mère. Dans l' Hymne homérique à Déméter (192-211), c'est la bonne Iambè qui déride la déesse à f […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/baubo/#i_22379

CATHARSIS

  • Écrit par 
  • Alain DELAUNAY
  •  • 815 mots

Dans sa Poétique , Aristote justifie la tragédie en lui attribuant un pouvoir de purification ( katharsis ) des passions du spectateur. Assistant à un tel spectacle, l'être humain se libérerait des tensions psychiques, qui s'extériorisent sur le mode de l'émotion et de la sympathie avec l'action représentée (induisant pitié, colère, etc.). Cette interpré […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/catharsis/#i_22379

LA CITÉ ANTIQUE, Numa Denis Fustel de Coulanges - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Bernard VALADE
  •  • 1 083 mots

Dans le chapitre « La religion comme fondement de la famille et de la propriété »  : […] Divisée en cinq livres, l'« Étude sur le culte, le droit, les institutions de la Grèce et de Rome » qu'est La Cité antique s'ouvre sur une introduction qui met l'accent sur la nécessité d'examiner les croyances primitives des Anciens pour connaître leurs institutions. Le livre premier expose précisément les antiques croyances concernant l'âme et la mort, notamment. Fustel mo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/la-cite-antique/#i_22379

DÉLOS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 2 190 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le sanctuaire d'Apollon »  : […] Délos doit sa fortune antique au fait d'avoir été le théâtre d'un mythe majeur, que raconte l' Hymne homérique à Apollon , poème archaïque anonyme : Létô, engrossée par Zeus et de ce fait en butte à la vindicte d'Héra, son épouse, parvient à persuader Délos, île errante et désolée, de l'y laisser accoucher, ce qui lui procurera à jamais renommée et prospérité, car on y viendr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delos/#i_22379

DELPHES

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN, 
  • Giulia SISSA
  •  • 9 597 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Monuments et offrandes »  : […] Plus qu'aucun autre site archéologique, Delphes permet de suivre le développement de la grande architecture sacrée en pierre, à travers les quelques types de bâtiments et les modes de construction (ordres) auxquels elle s'est très vite limitée. En dépit de la ruine très avancée de presque tous les monuments, la régularité de tous ces édifices est telle qu'on peut reconstituer avec une quasi-certi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/delphes/#i_22379

DIONYSIES GRANDES

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 350 mots
  •  • 1 média

Les grandes dionysies ou dionysies urbaines sont les plus imposantes des trois grandes fêtes de Dionysos (les deux autres sont les lénéennes et les petites dionysies champêtres) . Apparues à Athènes au ~ vi e siècle, elles seront vite célébrées avec éclat dans toutes les cités de quelque importance, l'origine religieuse s'effaçant peu à peu au pr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grandes-dionysies/#i_22379

DIONYSOS, mythologie

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 534 mots
  •  • 1 média

Longtemps tenu pour un dieu étranger, venu de la Thrace, qui aurait été la patrie de l'orgiasme, introduit en Grèce par ses missionnaires et ses dévots, Dionysos est en réalité un dieu qui signifie l' ailleurs et qui désigne l'Autre. Étrange et familier, mais présent dans le panthéon grec de longue date (les tablettes mycéniennes de Pylos ont livré son nom à côté des puissa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dionysos-mythologie/#i_22379

DITHYRAMBE

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 523 mots

Genre lyrique consacré à Dionysos et, comme tel, caractéristique de tout un aspect du monde hellénique. Le mot est d'origine incertaine, probablement non grecque, comme en témoignerait la légende rapportée notamment par Hérodote : Arion de Méthymne (fin ~ vii e  s.), transporté par un dauphin au cap Ténare, en Grande-Grèce, aurait, à la suite de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dithyrambe/#i_22379

DRAME SATYRIQUE

  • Écrit par 
  • Armel MARIN
  •  • 463 mots

Nous savons peu de choses du drame satyrique, genre théâtral dont la plupart des œuvres ont été perdues. Sa structure chorale en est l'élément essentiel. Pour les Grecs anciens, un dieu unique, Dionysos, est à l'origine de la vigne et du théâtre. Une même ivresse du vin et du verbe, accompagnée de musique, mettait en relation la divinité et le fidèle. Acte religieux avant d'être acte théâtral : lo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/drame-satyrique/#i_22379

EAUX SYMBOLISME DES

  • Écrit par 
  • Gilbert DURAND
  •  • 4 077 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'eau baptismale ou lustrale »  : […] Une troisième orientation peut alors s'amorcer dans le symbolisme aquatique : celle de la purification, de l'eau baptismale ou lustrale. Nous saisissons là sur le vif cette logique si particulière du symbole où une image suscite une autre image qui peut jusqu'à un certain point contester la première tout en prolongeant une part importante de son sens. C'est ainsi que la méditation de l'archétype […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/symbolisme-des-eaux/#i_22379

ÉLEUSIS

  • Écrit par 
  • Marie DELCOURT
  •  • 2 031 mots

Éleusis, aujourd'hui bourg industriel du nom de Levsina, est à trente kilomètres au nord-ouest d'Athènes, en face de Salamine, sur la route qui, du Céramique, passe près du couvent de Daphni et continue vers Thèbes. Le mot, croyait-on, aurait signifié arrivée . C'est là, selon la légende d'un hymne homérique, que Dèmèter, cherchant sa fille Korè, enlevée par Pluton, reçut l' […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/eleusis/#i_22379

ENFERS ET PARADIS

  • Écrit par 
  • Olivier CLÉMENT, 
  • Mircea ELIADE
  •  • 6 307 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « L'autre monde selon Homère »  : […] Dans la Grèce ancienne, on croyait que les âmes des morts descendaient du tombeau dans l' Hadès, vaste caverne qui s'étendait à l'intérieur de la terre. Là régnaient les dieux de l'enfer. Au-delà de l'Océan, se trouvaient les îles Fortunées, où étaient miraculeusement transportés les héros. Homère décrit les ombres des morts plongées dans une torpeur à demi consciente : elles ne retrouvaient leur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfers-et-paradis/#i_22379

ÉPIDAURE

  • Écrit par 
  • Roland MARTIN
  •  • 442 mots

La ville d'Épidaure, sur la côte nord-est du Péloponnèse, doit sa célébrité au sanctuaire d'Asclépios qui se trouvait à quelques kilomètres de la cité. Selon la tradition, le dieu guérisseur vint s'installer dans ce vallon vers la fin du ~ vi e siècle en s'associant à Apollon, déjà établi dans ses fonctions avec le héros Maléatas, dont il prit le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epidaure/#i_22379

ÉPIMÉNIDE DE CNOSSE (actif VIe s. av. J.-C.?)

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 318 mots

Il est d'autant plus difficile de dater Épiménide le Crétois que sa légende lui attribue plus de cinquante années de « dormition » dans une cave des montagnes consacrées au Zeus crétois, ce qui lui donnerait plus de cent cinquante et parfois près de deux cents années de vie : finalement, et au témoignage de sa propre mémoire, sa légende fait de lui une réincarnation d'Éaque, juge aux Enfers avec M […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/epimenide-de-cnosse/#i_22379

ÉVHÉMÉRISME

  • Écrit par 
  • Pierre HADOT
  •  • 305 mots

Dérivé du nom d'Évhémère, écrivain grec du ~ iii e  siècle, l'évhémérisme désigne non une école déterminée, mais une tendance de certains historiens des religions (surtout au xviii e et au xix e  s.) à expliquer la genèse des mythes et des figure […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/evhemerisme/#i_22379

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Théâtre et musique

  • Écrit par 
  • Jacques CHAILLEY, 
  • François JOUAN
  •  • 5 724 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Théâtre et religion »  : […] Le théâtre grec est resté profondément marqué par ses origines religieuses. La représentation est intégrée au culte de Dionysos, le théâtre est une dépendance de son temple et son prêtre préside au spectacle. Les actes du culte y sont souvent mis en scène : offrandes, sacrifices, consultations d'oracles. Les problèmes liés aux pratiques funéraires – sépulture, culte du tombeau – sont au centre de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-theatre-et-musique/#i_22379

GRÈCE ANTIQUE (Civilisation) - Fonctions de l'image

  • Écrit par 
  • François LISSARRAGUE
  •  • 4 758 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les dieux et les morts »  : […] À la diversité du vocabulaire correspond la variété des objets figuratifs en rapport avec le divin. Parmi les représentations divines, il faut distinguer la statue de culte des autres offrandes consacrées aux dieux. La statue cultuelle est le plus souvent abritée en un temple ; le terme hedos , temple, siège ou demeure, s'applique parfois à la statue elle-même, les deux réali […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/grece-antique-civilisation-fonctions-de-l-image/#i_22379

HELLÉNISTIQUE CIVILISATION

  • Écrit par 
  • Paul GOUKOWSKY
  •  • 8 767 mots

Dans le chapitre « Exploiteurs et exploités : deux univers parallèles »  : […] L'exploitation des terres conquises avait donc pour objectif prioritaire de nourrir la population des villes grecques et d'alimenter le trésor royal par le produit des taxes et par les profits tirés de la commercialisation des produits soit bruts (céréales), soit transformés (oléagineux, mais aussi papyrus ou lin, tissé souvent, mais pas exclusivement, dans des ateliers royaux). Le roi, sa famille […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/civilisation-hellenistique/#i_22379

HIPPOCRATE DE COS (460-env. 370 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacques JOUANNA
  •  • 6 889 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La pensée hippocratique »  : […] L'une des caractéristiques de la pensée hippocratique est le souci de l'observation. Tout ce qu'il est possible de percevoir par les sens est consigné avec minutie, car le moindre détail peut avoir la valeur d'un signe ; le pronostic, comme le diagnostic, ne peuvent résulter que d'un ensemble de signes. Certaines observations cliniques sont restées justement célèbres, comme le « faciès hippocratiq […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hippocrate-de-cos/#i_22379

HYMNE

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 331 mots

Sans doute dérivé de la racine uph (« tisser »), le mot « hymne » peut désigner toute sorte de chant, avec la même extension qu'« ode » (tout ce que « chante » l'« aède »). Cependant, Platon, définissant les lois jadis respectées de la musique, caractérise les « hymnes » en les différenciant des « thrènes », des « péans », des « dithyrambes », des « nomes » : « Et une espèce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hymne/#i_22379

JEUX OLYMPIQUES, Grèce antique

  • Écrit par 
  • Pierre LAGRUE
  •  • 8 360 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Le programme olympique »  : […] À l'instar de celui des Jeux modernes, le programme des Jeux antiques n'est pas fixe, et il varie au cours des siècles : lors de la première édition connue avec certitude par une inscription (776 avant J.-C.), il se résume à la course du stade, ou dromos (600 pieds, soit 192,27 mètres). Le diaulos (double stade) intègre le programme en 724 avant J.-C., […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-olympiques-grece-antique/#i_22379

LITURGIES HELLÉNIQUES

  • Écrit par 
  • Claude MOSSÉ
  •  • 260 mots

Institution typique des cités grecques à l'époque classique, les liturgies helléniques sont révélatrices de la nature de l'État grec ancien. Les plus riches parmi les membres de la communauté civique pourvoient en effet à certaines dépenses publiques (en particulier aux dépenses occasionnées par le déroulement des fêtes religieuses : organisation des chœurs, banquets, sacrifices) ainsi que, à Athè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/liturgies-helleniques/#i_22379

MYTHE - Mythos et logos

  • Écrit par 
  • Clémence RAMNOUX
  •  • 3 293 mots
  •  • 1 média

Avant l'âge classique de la Grèce, à l'âge qu'on appelle « archaïque », le mythos et le logos qualifié de hiéros ne s'opposent pas. L'un et l'autre semblent avoir désigné un « récit sacré » concernant les dieux et les héros. Les sanctuaires officiels et secrets possèdent chacun sa collection, transmise « de la bouche à l'oreille », […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythe-mythos-et-logos/#i_22379

MYTHOLOGIES - Dieux et déesses

  • Écrit par 
  • Mircea ELIADE
  •  • 7 930 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Ouranos, Zeus et les dieux de l'orage »  : […] En Grèce, Ouranos a conservé plus nettement ses caractères naturistes : il est le ciel. Hésiode nous présente son approche, quand s'étendant en tous sens, « tout avide d'amour » et apportant avec lui la nuit, il enveloppe la Terre. Mais, à part le mythe, il ne nous est rien resté d'Ouranos, pas même une image. Son culte éventuel a été usurpé par d'autres dieux, en premier lie […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-dieux-et-deesses/#i_22379

MYTHOLOGIES - Le monde gréco-romain

  • Écrit par 
  • John SCHEID, 
  • Giulia SISSA, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  • , Universalis
  •  • 4 799 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le monde divin grec »  : […] Les dieux grecs ont eu longue vie ; ils ont fait l'objet d'un culte pendant presque deux millénaires, depuis le xv e  siècle avant J.-C., quand les scribes au service de maîtres achéens (les premiers Grecs installés en Hellade) inscrivaient les noms de certains d'entre eux sur les tablettes en linéaire B de la Cnossos crétoise, jusqu'au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mythologies-le-monde-greco-romain/#i_22379

NÉMÉENS JEUX

  • Écrit par 
  • Louise LAMBRICHS
  •  • 186 mots

Célébrés tous les deux ans, en juillet, les mêmes années que les jeux Isthmiques, les jeux antiques de Némée, en Argolide, consistaient en des concours athlétiques et musicaux en l'honneur de Zeus. On en rattachait l'institution à des événements illustrant le destin de figures légendaires, telles que Héraclès, victorieux du lion Némée, Adraste, roi d'Argos et conquérant de Sicyone, Opheltès, fils […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeux-nemeens/#i_22379

OLYMPIE

  • Écrit par 
  • Jean DELORME
  •  • 1 544 mots
  •  • 5 médias

De nos jours célèbre avant tout pour les compétitions sportives qui s'y déroulaient, Olympie était d'abord, pour les Anciens, un sanctuaire : les Jeux n'étaient qu'un des aspects du culte de Zeus « père et maître des dieux », mais celui, il est vrai, qui lui valut sa réputation universelle, attirant une foule considérable. Des offrandes innombrables et diverses étaient dues à la piété des fidèle […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/olympie/#i_22379

ORACLE

  • Écrit par 
  • Marie DELCOURT
  •  • 1 954 mots

Dans le chapitre « Lieux oraculaires »  : […] Lorsqu'une seule méthode a cours dans les lieux oraculaires, c'est l'incubation ; elle semble avoir partout ailleurs coexisté avec les autres. Le consultant va dormir dans un lieu saint (souvent consacré à un héros chthonien, Trophonios à Lébadée, Amphiaraos à Thèbes) et y reçoit un rêve qui comporte un conseil. Introduit à Épidaure, puis à Athènes au v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oracle/#i_22379

ORPHISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 1 640 mots
  •  • 1 média

L'orphisme est essentiellement un mouvement de protestation religieuse qui surgit dans la Grèce du vi e  siècle avant notre ère et se rattache à Orphée , le maître des incantations, l'enchanteur légendaire d'origine thrace. Par son genre de vie et par son système de pensée, ce mouvement sectaire se caractérise par un refus de l'ordre social solida […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/orphisme/#i_22379

OURANIENS DIEUX

  • Écrit par 
  • Robert DAVREU
  •  • 848 mots

Par ouranien, on entend ce qui appartient au ciel, à la voûte céleste, en tant que région privilégiée, espace par excellence de la manifestation du sacré. Il se pourrait même que ce soit la contemplation du firmament qui ait primitivement éveillé chez les hommes le sentiment religieux de la transcendance, comme en témoigne la quasi-universalité des croyances en un Être divin céleste, créateur de l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/dieux-ouraniens/#i_22379

PANATHÉNÉES

  • Écrit par 
  • Alain MAHUZIER
  •  • 357 mots

La fête d'Athéna Parthénos, célébrée tous les quatre ans à Athènes, aurait été instituée par Thésée après qu'il eut établi le système démocratique avec ses trois classes de citoyens (nobles, artisans, cultivateurs) et qu'il eut réalisé l'unité de l'Attique autour d'Athènes ; elle devint le symbole de l'unité de l'Attique autour de la ville. Elle comportait des concours d'athlétisme, de musique et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/panathenees/#i_22379

PARFUMS

  • Écrit par 
  • Brigitte MUNIER, 
  • Paul TEISSEIRE
  •  • 5 931 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Un rôle ontologique et social »  : […] La découverte par Marcel Detienne d'une mythologie de l'aromate dans la Grèce antique renouvela le regard sur l'anthropogonie en lui adjoignant la dialectique évoquée : quand Prométhée, instaurant le sacrifice, donne aux dieux la fumée parfumée montant de l'autel, et aux hommes la viande, le partage entre immortalité et mortalité ne s'opère point par le corps, mais par l'alimentation : la fumée o […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/parfums/#i_22379

PÉAN

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 254 mots

Chant choral grec, généralement accompagné de lyre ou de flûte, caractérisé par le retour du cri Iô paian en refrain. Il est dédié par excellence à Apollon, le dieu guérisseur, dont péan est aussi l'épithète (cf. Péan, le nom du médecin d'entre les dieux, dans l' Iliade ). Un péan demande la délivrance d'un mal : ainsi les Achéens apaisaient, tout le jo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pean/#i_22379

PÈLERINAGES & LIEUX SACRÉS

  • Écrit par 
  • Alphonse DUPRONT
  •  • 22 742 mots
  •  • 8 médias

Les termes de « pèlerinage » et de « lieu sacré » sont typiquement occidentaux : si l'on met à part les langues germaniques, ce sont les formes latines de peregrinatio et de loca sacra qui sont, non seulement dans les parlers latins mais aussi dans tout le monde anglo-saxon, les racines communes du vocabulaire vernaculaire désignant ces faits essentiel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pelerinages-et-lieux-sacres/#i_22379

PERGAME

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • Roland MARTIN
  •  • 2 886 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le Grand Autel »  : […] L'une des pièces essentielles du dispositif politico-religieux était assurément le Grand Autel. Étroitement lié au sanctuaire d'Athéna, car établi sur une terrasse inférieure toute proche de celui-ci, il représente sans aucun doute la fondation la plus importante du règne d'Eumène. Bien qu'il conserve la forme traditionnelle des autels à offrandes dont l'Ionie fournit de nombreux exemples depuis l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pergame/#i_22379

PHALLUS

  • Écrit par 
  • Claude CONTÉ, 
  • Maurice OLENDER, 
  • Moustapha SAFOUAN
  •  • 5 741 mots

Dans le chapitre « Phallus en promenades solennelles »  : […] Si, par sa racine indo-européenne, le substantif grec phallos évoque un gonflement, il désignait, dans son sens le plus ancien, le pénis en érection et, plus souvent, sa représentation. D'autres mots, le grec aïdoïa et le latin pudenda (à la fois « les parties honteuses » et « ce pour quoi on a de la révérence ») signifiaient aus […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phallus/#i_22379

PINDARE (517 av. J.-C./518-apr. 446 av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Jacqueline DUCHEMIN
  •  • 3 135 mots

Dans le chapitre « Pindare par lui-même »  : […] Pindare a beaucoup parlé de sa poésie. Au cœur de ses préoccupations est le problème de sa propre inspiration, qui lui vient directement des dieux. Cela n'est nullement pour lui une de ces pâles clauses de style, aboutissement d'une longue histoire littéraire. Il écoute en lui-même la voix des divinités qui l'inspirent, il goûte la joie vivante de leur présence. Pour Hésiode, dont l'œuvre a beauc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pindare/#i_22379

POLYTHÉISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE
  •  • 4 132 mots

Dans le chapitre « Présupposés très chrétiens »  : […] En matière de paganisme et de polythéisme, la référence à la Grèce est souvent contraignante : celle-ci n'est-elle pas le lieu privilégié où la raison bénéficie du désistement de la mythologie et où, dans le même temps, la religion, portée par l'exigence morale, se sépare du déraisonnable et du scandaleux de la fable ? Si bien que, face à ces dieux païens si contigus à la culture chrétienne, deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/polytheisme/#i_22379

TRAGÉDIE

  • Écrit par 
  • Bernard DORT, 
  • Jacques MOREL, 
  • Jean-Pierre VERNANT
  •  • 5 382 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le moment tragique »  : […] Le débat apparaît même plus profondément inscrit dans l'organisation de l'œuvre tragique. Le drame porte sur la scène une ancienne légende de héros. Le monde héroïque, que tous les citoyens connaissent à travers la lecture d'Homère, constitue pour la cité son passé, un passé assez lointain pour que, entre les traditions religieuses transmises par les vieux mythes et les formes nouvelles de pensée […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tragedie/#i_22379

PYTHAGORE (580 av. J.-C.?-? 500 av. J.-C.) ET PYTHAGORISME

  • Écrit par 
  • Marcel DETIENNE, 
  • Daniel SAINTILLAN
  •  • 3 175 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le végétarien et le carnivore »  : […] L'ambiguïté du pythagorisme est plus profonde encore, et c'est à travers les conduites alimentaires de Pythagore et de ses disciples qu'elle se révèle le plus nettement. Toute la tradition ancienne place côte à côte le pythagoricien végétarien et le disciple du maître qui mange d'un bon appétit une nourriture carnée. Ce contraste s'accuse à l'extrême entre Pythagore, censé ne prendre que des alim […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/pythagore-et-pythagorisme/#i_22379

RELIEFS VOTIFS GRECS

  • Écrit par 
  • Bernard HOLTZMANN
  •  • 1 061 mots

L'art grec a connu trois genres de reliefs : les reliefs décoratifs à sujets mythologiques, intégrés à l'architecture des bâtiments sacrés ; les reliefs funéraires, placés sur la tombe des notables depuis la fin du vii e  siècle avant J.-C. et qui représentent le mort, avec un goût narratif croissant qui va modifier peu à peu la morphologie des st […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reliefs-votifs-grecs/#i_22379

SACERDOCE

  • Écrit par 
  • Mariasusai DHAVAMONY, 
  • Universalis
  •  • 5 872 mots

Dans le chapitre « La religion grecque »  : […] Il n'y avait pas en Grèce de sacerdoce hiérarchiquement organisé. Toutefois, des fonctionnaires de l'État, attachés à de nombreux temples, tenaient lieu de prêtres et accomplissaient les rites sacrés. Voyants et devins étaient hautement considérés. Un goût prononcé pour la divination poussa les Grecs à consulter fréquemment les oracles et à leur attacher une particulière importance. Dans de nombr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sacerdoce/#i_22379

SALUT

  • Écrit par 
  • André DUMAS, 
  • Jean PÉPIN
  •  • 4 781 mots

Dans le chapitre « Le salut dans l'orphisme grec »  : […] Dans la religion grecque commune, le titre de « sauveur » ou « salvatrice » ( sôter et sôteira ) est décerné à plusieurs dieux et déesses. C'est une épithète ordinaire de Zeus et d'Athéna ; les Athéniens célébraient en l'honneur de tous deux une fête appelée précisément Diisôteria  ; ils offraient à Zeus sôter […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/salut/#i_22379

SANCTUAIRE, Grèce hellénistique et Rome antique

  • Écrit par 
  • Pierre GROS, 
  • John SCHEID
  •  • 8 290 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « La fonction oraculaire »  : […] Il est permis de se demander quelles innovations fonctionnelles peuvent avoir vu le jour dans un milieu aussi exclusivement préoccupé de problèmes formels. Ce serait méconnaître l'un des aspects de l'architecture religieuse de cette période, ce qu'on pourrait appeler sa dimension oraculaire. L'action concertée des défenseurs de la religion traditionnelle et de tous ceux, nombreux, qui avaient un i […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sanctuaire-grece-hellenistique-et-rome-antique/#i_22379

SÉRAPIS

  • Écrit par 
  • Yvan KOENIG
  •  • 187 mots

Divinité grecque introduite en Égypte sous les Ptolémées, Sérapis, ou Sarapis, était originaire de Sinope. D'après la légende, le roi Ptolémée I er , qui régna dans les toutes dernières années du ~ iv e  siècle, vit en songe le dieu Sérapis de Sinope, qui lui demanda de ramener sa statue en Égypte. Le roi demanda l'explica […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/serapis/#i_22379

SIBYLLE

  • Écrit par 
  • André PAUL
  •  • 1 009 mots

Dans le Moyen-Orient antique, les traditions sur la Sibylle n'ont cessé de foisonner. Son caractère abstrait et sa qualité de terme générique aidant, la Sibylle (d'abord nom propre, Sibylla ) donna lieu à une ample prolifération. À l'origine, il n'y avait qu'une seule Sibylle, comme en témoigne Héraclite d'Éphèse, le premier auteur qui en ait parlé. Il en était encore ainsi a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sibylle/#i_22379

SPORT (Histoire et société) - Histoire

  • Écrit par 
  • Robert PARIENTÉ
  •  • 12 536 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Jeux Panhelléniques et formation du citoyen »  : […] C'est au viii e  siècle avant J.-C. que tout commence. La peste a ravagé le Péloponnèse : le roi d'Élide, Iphitos, a dû se résoudre à consulter la Pythie, à Delphes, pour lui demander comment débarrasser son pays de la calamité qui l'accable. La Pythie lui répond que les dieux interviendront s'il rétablit les jeux Olympiques, ce qui laisse donc su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sport-histoire-et-societe-histoire/#i_22379

TITANS LES

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 384 mots

Les Titans sont les six fils de la Terre (Gaia) et du Ciel (Ouranos) : Océan, Coios, Crios (Bélier), Hypérion (« qui va au-dessus », Soleil ou père du Soleil), Japet et Cronos « aux pensers courbes » (Hésiode, Théogonie , I, 134 sqq.). Le dernier-né mutile son père, qui les maintenait tous au sein de leur mère ; c'est, dit Hésiode, le Ciel qui les nomma alors Titans : « Il di […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-titans/#i_22379

XÉNOPHANE DE COLOPHON (VIe-Ve s. av. J.-C.)

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 767 mots

Fondateur de l'école d'Élée et maître de Parménide, bien que d'autres sources doxographiques, par exemple Platon ( Sophiste ), fassent remonter l'origine de l'école plus loin encore. Les principales indications biographiques sont fournies par Xénophane lui-même, dans certains des quelque quarante fragments qu'on a conservés de lui : « Soixante-sept années ont ballotté ma pens […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/xenophane-de-colophon/#i_22379

ZEUS

  • Écrit par 
  • Barbara CASSIN
  •  • 547 mots
  •  • 2 médias

« Père des dieux et des hommes », Zeus est à la fois, et sans doute dès l'origine, un dieu parmi les autres, avec un cycle légendaire propre, et le dieu par excellence. Hésiode, dans sa Théogonie , nous dit comment le dernier fils de Cronos échappe au dieu dévorant par la ruse de sa mère, qui lui donne une pierre dans des langes ; puis, élevé dans un antre crétois par les Cou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/zeus/#i_22379


Affichage 

Apollon Sauroctone

photographie

Apollon Sauroctone (Tueur de lézard), copie romaine d'après un original de Praxitèle, vers 350 av J-C, marbre Hauteur: 149 cm Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Artémis chasseresse ou Diane de Versailles, sculpture, copie romaine

photographie

Artémis chasseresse ou Diane de Versailles, copie romaine du IIe siècle av J-C d'après un original grec du IVe siècle av J-C attribué à Léocharès, marbre Musée du Louvre, Paris 

Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

Afficher

Monastères des Météores

photographie

La fondation de Saint-Varlaam, en 1517, est l'ultime témoignage de l'expansion monastique des Météores (Thessalie), entreprise à partir du XIVe siècle 

Crédits : Hans Strand/ Getty Images

Afficher

Omphalos de Delphes

photographie

L’omphalos est une pierre conique entourée de bandelettes de laine retrouvée sur le site de Delphes Le mythe raconte que Zeus, pour connaître le centre du monde, a lancé deux aigles depuis les bords opposés du disque terrestre Les oiseaux se croisent finalement au dessus de Delphes et... 

Crédits : B. K. Kwieciszewski/ Shutterstock

Afficher

Idole, art cycladique

photographie

Idole féminine provenant de l'île d'Amorgos Art cycladique Vers 2000 avant J-C Marbre Musée national, Athènes 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Offrandes

photographie

Fragment d'une fresque représentant une cérémonie d'offrandes, provenant de la région de Corinthe Musée archéologique d'Athènes, Grèce 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Sanctuaire d’Athéna Pronaia, Delphes

photographie

De part et d’autre de la voie sacrée à Delphes, le visiteur pouvait admirer les multiples statues et édifices offerts à Apollon par les riches particuliers ou les cités Parmi ceux-ci, le trésor des Athéniens du sanctuaire de Delphes est un monument votif érigé vers 485 av J-C pour... 

Crédits : Charlie Waite/ Getty Images

Afficher

Statuette en marbre, Naxos

photographie

Statuette en marbre, caractéristique de la civilisation dite cycladique Naxos (entre 3200 et 2000 av J-C) Ashmolean Museum, Oxford, Grande-Bretagne 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Temple de Khnoum, Esna

photographie

Façade de la salle hypostyle aux colonnes engagées dans des «murs-bahuts» Dynastie ptolémaïque, 305-30 avant J-C 

Crédits : Bridgeman Images

Afficher

Temple de Poséidon, au cap Sounion

photographie

Temple de Poséidon, 444-440 av J-C, au cap Sounion, Grèce 

Crédits : G. Barone/ De Agostini

Afficher

Temple d'Héphaïstos, Athènes

photographie

Achevé en 448 avant J­-C, du même style classique que le Parthénon, ce temple surplombait l’agora à l’ouest Il était dédié à Héphaïstos, le dieu forgeron protecteur des artisans, ainsi qu’à Athéna Ergané (« ouvrière », patronne également des artisans) Les artisans,... 

Crédits : Index/ Bridgeman Images

Afficher

Temple d'Héra, Olympie

photographie

Temple d'Héra (VIe s av J-C) à Olympie, Grèce 

Crédits : Istituto Geografico De Agostini

Afficher

Apollon Sauroctone
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Artémis chasseresse ou Diane de Versailles, sculpture, copie romaine
Crédits : Peter Willi/ Bridgeman Images

photographie

Monastères des Météores
Crédits : Hans Strand/ Getty Images

photographie

Omphalos de Delphes
Crédits : B. K. Kwieciszewski/ Shutterstock

photographie

Idole, art cycladique
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Offrandes
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Sanctuaire d’Athéna Pronaia, Delphes
Crédits : Charlie Waite/ Getty Images

photographie

Statuette en marbre, Naxos
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Temple de Khnoum, Esna
Crédits : Bridgeman Images

photographie

Temple de Poséidon, au cap Sounion
Crédits : G. Barone/ De Agostini

photographie

Temple d'Héphaïstos, Athènes
Crédits : Index/ Bridgeman Images

photographie

Temple d'Héra, Olympie
Crédits : Istituto Geografico De Agostini

photographie