MÈRE-ENFANT RELATION

BION WILFRED R. (1897-1979)

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 4 813 mots

Dans le chapitre « La pensée »  : […] En analysant les troubles de la pensée dans les psychoses, Bion en est venu à formuler une théorie psychanalytique de la genèse de cette dernière. Comme on l'a indiqué, il reprend et développe sur ce point certaines conceptions esquissées par la première topique de Freud (1900, 1911). Dans le cadre du régime initial de l'état de détresse ( Hilflosigkeit ), celui-ci avait décrit la décharge motrice […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/wilfred-r-bion/#i_88707

CANNIBALISME

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE, 
  • Bernard THIS
  •  • 4 177 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le stade oral »  : […] Quelle que soit la valeur des considérations anthropologiques de Freud, on doit noter que, dans la théorie analytique, le terme de cannibalisme a désigné le « stade oral », non la phase de succion, mais le temps de la poussée dentaire, celui où l'enfant éprouve le besoin de mordre. Séparé du placenta au moment de la naissance, l'enfant sera mis au sein, mais le sein de sa mère sera d'abord fantas […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cannibalisme/#i_88707

CORPS - Données anthropologiques

  • Écrit par 
  • Nicole SINDZINGRE
  •  • 4 251 mots

Dans le chapitre « Les techniques du corps »  : […] Les modalités dynamiques du corps – gestes, déplacements – sont étroitement dépendantes du contexte culturel. Marcel Mauss, l'un des premiers sociologues à avoir noté comment varient, en fonction de l'éducation reçue, les manières dont le corps se meut (dans la marche, l'absorption alimentaire, les relations sexuelles, etc.), a montré, comme d'autres ethnologues après lui, combien ces postures so […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/corps-donnees-anthropologiques/#i_88707

DÉVELOPPEMENT, psychologie interculturelle

  • Écrit par 
  • Henri LEHALLE
  •  • 2 361 mots

Dans le chapitre « La différenciation culturelle du développement »  : […] La différenciation culturelle du développement psychologique a pu être montrée sur de nombreux aspects. Depuis le fameux projet des six cultures, mené sous la direction de Beatrice B. et John W. M. Whiting – cette recherche a comparé la socialisation des enfants dans six groupes culturels : en Inde, aux États-Unis, au Japon, aux Philippines, au Mexique, au Kenya –, les chercheurs se sont efforcés […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-psychologie-interculturelle/#i_88707

ENFANCE (Les connaissances) - La petite enfance

  • Écrit par 
  • Hélène STORK
  •  • 8 691 mots
  •  • 2 médias

« La psychanalyse des individus, écrivait S. Freud dans Moïse et le monothéisme (1938), nous apprend que les impressions les plus précoces, recueillies à une époque où l'enfant ne fait encore que balbutier, provoquent un jour, sans même resurgir dans le conscient, des effets obsédants. » Dans la continuité de cette intuition géniale, des psychanalystes qui ont consacré une grande part de leur ac […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-la-petite-enfance/#i_88707

ENFANCE (Les connaissances) - Développement psychomoteur

  • Écrit par 
  • Didier-Jacques DUCHÉ
  •  • 6 674 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le nouveau-né (jusqu'à trois semaines) »  : […] La naissance, pour limitée qu'elle paraisse à des processus mécaniques et physiologiques, constitue néanmoins un traumatisme au sens global du terme, c'est-à-dire qu'elle retentit sur l'ensemble de l'organisation psychique par un afflux d'excitations qui est excessif par rapport à la tolérance du sujet. De l'état de symbiose avec l'organisme maternel, le fœtus passe en quelques instants à l'état […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-developpement-psychomoteur/#i_88707

ENFANCE (Les connaissances) - Enfant et psychanalyse

  • Écrit par 
  • Colette MISRAHI
  •  • 5 207 mots

Dans le chapitre « Le discours parental et la parole de l'analyste »  : […] Ce qui passe du non-dit au dit, c'est la parole, dialectiquement reliée, de la mère, de l'enfant, du père et du psychanalyste. Plus particulièrement, ce qui est en jeu dans le symptôme, c'est la parole collective des parents et de l'enfant, en tant que cette parole concerne le désir de chacun par rapport aux autres, ou de la place que chacun s'attribue, se reconnaît ou dont il s'autorise par rappo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/enfance-les-connaissances-enfant-et-psychanalyse/#i_88707

HOSPITALISME

  • Écrit par 
  • Bénédicte DURAND-LASSERVE
  •  • 429 mots

R. Spitz a créé le terme d'hospitalisme pour décrire l'altération du corps liée à un long séjour dans un hôpital ou aux effets nocifs du placement en institution durant le premier âge. Cette dernière situation se caractérise par une interruption de la relation déjà instaurée entre la mère et l'enfant, par une insuffisance dans les échanges affectifs nouveaux et les stimulations (substitut maternel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hospitalisme/#i_88707

INÉGALITÉS HOMMES-FEMMES, France

  • Écrit par 
  • Alain BIHR, 
  • Roland PFEFFERKORN
  •  • 5 964 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La prise en charge des enfants »  : […] Elle recouvre les soins donnés aux nourrissons, la garde des enfants, la surveillance de leurs devoirs et leçons quand ils sont scolarisés, la participation à leurs jeux intérieurs et extérieurs, les promenades et sorties avec eux, etc. Les pères consacrent en moyenne à peine une vingtaine de minutes par jour à leurs enfants, les mères actives s'en occupent pendant près d'une heure et les mères in […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/inegalites-hommes-femmes-france/#i_88707

KLEIN MELANIE (1882-1960)

  • Écrit par 
  • Jean-Bertrand PONTALIS
  •  • 2 230 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La psychanalyse kleinienne »  : […] On peut voir dans la portée reconnue à cette découverte clinique le point de départ des remaniements que l'œuvre de Melanie Klein apportera progressivement à la théorie freudienne classique. Indiquons seulement les traits les plus marquants : – Précocité du surmoi , classiquement défini depuis Freud comme l'« héritier du complexe d' Œdipe », alors que Melanie Klein le voit à l'œuvre dès les premi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melanie-klein/#i_88707

ACQUISITION DU LANGAGE CHEZ LES MALENTENDANTS

  • Écrit par 
  • Jacqueline LEYBAERT
  •  • 2 560 mots

Dans le chapitre « Acquisition de la langue parlée, Cued Speech et implant cochléaire »  : […] De 90 à 95 p. 100 d’enfants sourds naissent de parents entendants qui, d’ordinaire, n’utilisent pas la LS, et essaient de faire apprendre à leur enfant la LP. Une telle approche a des résultats très variables. L’acquisition de la LP est retardée de façon significative chez beaucoup d’enfants sourds. Cette acquisition dépend non seulement du degré et du type de déficit auditif, et de l’intelligenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/acquisition-du-langage-chez-les-malentendants/#i_88707

LES CHAÎNES D'ÉROS. ACTUALITÉ DU SEXUEL (A. Green) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Alain VANIER
  •  • 1 325 mots

La psychanalyse naît avec un déplacement opéré par Freud dans la notion de sexualité, que traduisent l'abandon de la théorie de la séduction pour celle du fantasme et l'introduction du complexe d'Œdipe. Le sexuel ne fait plus, dès lors, une irruption accidentelle dans la vie du sujet, mais devient partie structurante et fondatrice de l'appareil psychique, et la sexualité infantile ne se confond pl […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/les-chaines-d-eros-actualite-du-sexuel/#i_88707

LIBIDO

  • Écrit par 
  • Pierre KAUFMANN
  •  • 11 318 mots

Dans le chapitre « Auto-érotisme et choix d'objet »  : […] Le plan d'ensemble des Trois Essais sur la théorie de la sexualité (1905) montre, en effet, avec une entière clarté l'incidence majeure qu'a eue sur le développement du concept de libido et du concept connexe de zone érotique la mise en évidence des relations œdipiennes. « Avec le commencement de la puberté, nous dit Freud au début de la troisième section, apparaissent des transformations qui amè […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/libido/#i_88707

MAHLER MARGARET (1897-1985)

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 1 139 mots

Psychanalyste américaine d'origine autrichienne, Margaret Mahler compte parmi les plus grands théoriciens du développement du très jeune enfant. Née à Sopron (actuellement en Hongrie), elle s'installa comme pédiatre à Vienne, où elle poursuivit son analyse avec Helen Deutsch et fréquenta le cercle des disciples et des proches de Freud. Lors de l'Anschluss, elle gagna New York, où elle s'établit co […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/margaret-mahler/#i_88707

MERVEILLEUX

  • Écrit par 
  • Jacques GOIMARD
  •  • 6 673 mots

Dans le chapitre « Une instauration éternellement neuve »  : […] Si le merveilleux est étonnement, il est d'abord perturbation du temps : « Dans l'étonnement, nous sommes en arrêt » (Heidegger). Sur le plan du quotidien, nous déployons une vigilance toujours prête à déboucher sur une action, une curiosité qui questionne l'avenir et qui dans sa démarche implique un éparpillement du moi. Le miracle de l'art, c'est qu'il ne refuse ni la réticence ni la curiosité, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/merveilleux/#i_88707

NARCISSISME

  • Écrit par 
  • Michèle MONTRELAY
  •  • 4 743 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le stade du miroir et l'image du corps »  : […] L'œuvre de Jacques Lacan s'est ouverte par la reprise de cette question. Le moi, dit Lacan, n'est pas d'emblée instance « désexualisée » de synthèse, d'adaptation à la réalité. Il prend son origine dans la captation de l'enfant par sa propre image, expérience qui ne cessera plus de projeter son ombre sur le monde environnant. À la naissance, l'enfant ne possède aucune maîtrise tonique et motrice d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/narcissisme/#i_88707

NOSTALGIE

  • Écrit par 
  • Marie-Claude LAMBOTTE
  •  • 5 257 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nostalgie et renoncement »  : […] « Ils ne sont pas heureux, ils souffrent de langueur [ Sehnsucht ] mais ils ne sont pas malades », affirme Freud dans la vingt-deuxième de ses Conférences à propos des individus qu'il estime capables de supporter une privation libidinale. Et la nostalgie, loin de se trouver réduite à un processus pathologique, offrirait peut-être, au contraire, matière à sublimer la privation dans l'expression qu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nostalgie/#i_88707

PERMANENCE DE L'OBJET, psychologie

  • Écrit par 
  • Sylvie METAIS
  •  • 1 218 mots

L'expression « permanence de l'objet » est due à Jean Piaget. Il l'a proposée dans les années 1940 pour rendre compte de tout un ensemble d'observations que ses travaux relatifs à la psychogenèse de l'enfant lui avaient fait découvrir. Piaget montra que le nourrisson doit stabiliser un univers pratique (sensori-moteur) cohérent. À la naissance et pendant quelques semaines, le nouveau-né existe dan […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/permanence-de-l-objet-psychologie/#i_88707

PETITE ENFANCE ET DÉBUTS DE LA PENSÉE

  • Écrit par 
  • Roger LÉCUYER
  •  • 1 345 mots

Dans le chapitre « Les techniques modernes d’interrogation »  : […] Si le bébé de cinq mois (et même de 2 mois et demi) a la permanence de l’objet, pourquoi ne recherche-t-il pas un objet caché sous ses yeux ? Parce qu’il faut pour cela planifier une suite de gestes, ce qu’il ne sait pas faire. Il y a une grosse différence entre savoirs et savoir-faire et les « fonctions exécutives » jouent un rôle important. Le retard du bébé humain sur d’autres espèces dans le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/petite-enfance-et-debuts-de-la-pensee/#i_88707

PRIMATES

  • Écrit par 
  • Bertrand L. DEPUTTE
  •  • 23 052 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Conséquences de la relation mère-jeune »  : […] Même après l'abandon total de la mamelle, la relation mère-jeune ne subit qu'un changement qualitatif, dans la mesure où la mère reste pour le jeune l'individu de référence dans la construction de son propre réseau relationnel (Deputte, 2000). L'issue des interactions, en particulier celles qui ont un caractère compétitif, sera fortement dépendante des relations de la mère avec l'antagoniste, sel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/primates/#i_88707

PROGÉNITURE, éthologie

  • Écrit par 
  • Rémy CHAUVIN
  •  • 3 554 mots
  •  • 1 média

Le comportement parental (étudié ici spécialement chez les singes) est un ensemble de réactions complexes non seulement entre mère et enfant, et vice versa, mais aussi entre le couple mère-enfant et les autres membres du groupe social. La rupture du lien parental par séparation de l'enfant et de sa mère donne lieu à une série de troubles graves et parfois durables, notamment sur le plan endocrini […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/progeniture-ethologie/#i_88707

PSYCHANALYSE & CONCEPT D'OPPOSITION

  • Écrit par 
  • Émile JALLEY
  •  • 14 034 mots

Dans le chapitre « De la psychanalyse du jeune enfant à Lacan »  : […] La notion de couple de termes a été largement utilisée par les représentants de la psychanalyse du très jeune enfant – tout d'abord pour décrire la relation duelle d'un type particulier entre l'enfant et le partenaire nourricier. Elle concerne aussi le mécanisme spécifique du clivage, dans ses diverses variétés selon les auteurs. Par ailleurs, ceux-ci font un usage diversifié, selon leurs perspect […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychanalyse-et-concept-d-opposition/#i_88707

PSYCHIATRIE

  • Écrit par 
  • Jean AYME, 
  • François CAROLI, 
  • Georges LANTERI-LAURA, 
  • Jean-Michel THURIN
  •  • 17 779 mots

Dans le chapitre « Itinéraires multiples »  : […] Les origines des troubles psychiatriques sont extrêmement variées et elles s'actualisent à un certain moment dans un phénotype particulier. Rien ne peut être modifié en soi, sans qu'une autre configuration, plus satisfaisante, prenne la place de la précédente, en tenant compte du niveau de fonctionnalité et de chronicité du trouble. Certains cas sont essentiellement fonctionnels, par exemple cert […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychiatrie/#i_88707

PSYCHOLOGIE CLINIQUE DES RELATIONS PARENTS-ENFANTS

  • Écrit par 
  • Nicolas FAVEZ
  •  • 1 775 mots

Dans le chapitre « La relation mère-enfant »  : […] Un grand nombre de recherches ont montré les liens entre, d’une part, les dispositions mentales de la mère et, d’autre part, ses aptitudes à s’occuper de son enfant. Il y a en effet une motivation de base qui la porte à prendre soin de l’enfant dès la naissance, conjuguée à une capacité à se le représenter comme un individu autonome et séparé d’elle, à comprendre ses états internes et à ressentir […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychologie-clinique-des-relations-parents-enfants/#i_88707

PSYCHOSE

  • Écrit par 
  • Pierre FÉDIDA, 
  • Pierre JUILLET, 
  • Hélène STORK
  •  • 10 030 mots

Dans le chapitre « Aperçu historique »  : […] L'individualisation de la psychose infantile s'est opérée en trois étapes. En 1906, Sancte de Sanctis décrivit une dementia precocissima catatonica survenant chez des enfants de quatre à dix ans et caractérisée par une évolution chronique et démentielle conformément au schéma kraepelinien. En 1908, Heller rapporta également des cas de dementia infantilis comme s'il s'agissait d'une entité cliniqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/psychose/#i_88707

SPITZ RENÉ ARPAD (1887-1974)

  • Écrit par 
  • Anne-Marie LERICHE
  •  • 908 mots

René Spitz est un psychiatre autrichien né à Vienne le 29 janvier 1887 et mort à Denver (États-Unis) le 11 septembre 1974. Après des études de médecine à Budapest, à Lausanne et à Berlin, il se tourne vers la psychanalyse et entreprend des recherches dans le service de psychologie expérimentale infantile de Charlotte Bühler à Vienne. Établi aux États-Unis, il devient professeur de psychologie psy […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rene-arpad-spitz/#i_88707

TRANSSEXUALISME

  • Écrit par 
  • Sylvie SESÉ-LÉGER
  •  • 4 175 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Clinique, étiologie et thérapeutique »  : […] La conviction d'appartenir au sexe opposé est, chez le sujet transsexuel, une idée prévalente, c'est-à-dire une idée fixe qui occupe le champ de la conscience. Le sujet transsexuel refuse son sexe d'assignation, ce qui se traduit dès l'enfance par le choix de comportements relevant du sexe opposé ou par un refus des jeux et des manières correspondant généralement au sexe du sujet. C'est à la pube […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/transsexualisme/#i_88707

WINNICOTT DONALD WOODS (1896-1971)

  • Écrit par 
  • François GANTHERET
  •  • 2 204 mots

Dans le chapitre « Les concepts principaux »  : […] Le thème majeur de la pensée de Winnicott concerne l'interaction entre un sujet naissant et son entourage. L'enfant vient au monde inachevé, démuni, sans possibilités immédiates de distinguer un intérieur et un extérieur, un moi et un non-moi. Le psychanalyste britannique postule que le besoin interne ressenti par l'enfant lui fait créer, de manière hallucinatoire, un « objet subjectif » apte à ap […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/donald-woods-winnicott/#i_88707


Affichage 

La relation mère-enfant

photographie

Une des clés de la socialisation des enfants atteints de troubles autistiques est de comprendre comment ils cherchent à communiquer avec leur entourage 

Crédits : J. Birdsall Photography/ Age Fotostock

Afficher

La relation mère-enfant
Crédits : J. Birdsall Photography/ Age Fotostock

photographie