COMMUTATION RELATION DE

ATOME

  • Écrit par 
  • José LEITE LOPES
  •  • 9 140 mots
  •  • 13 médias

Dans le chapitre « Atome et mécanique quantique »  : […] La période comprise entre 1913 et 1925 est caractérisée par des efforts que déployèrent les théoriciens pour perfectionner le modèle de Bohr. C'est ainsi qu'en 1916 Sommerfeld a pu quantifier le mouvement de Kepler de l'électron dans l'atome d'hydrogène, les orbites de l'électron étant des ellipses dont le noyau atomique est un des foyers. Ces travaux de Sommerfeld furent les premiers à introduir […] […] Lire la suite

CHAMPS THÉORIE DES

  • Écrit par 
  • Bernard PIRE
  •  • 4 463 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Théorie quantique des champs : l'électrodynamique quantique »  : […] Le spectre discret des niveaux d'énergie des atomes et les caractéristiques de l'effet photoélectrique ont amené les physiciens du début du xx e   siècle à considérer que le champ électromagnétique devait être quantifié, les interactions résultant de l'émission et de l'absorption de grains électromagnétiques, appelés photons , ces quanta ayant toutes les caractéristiques attachées jusque-là aux c […] […] Lire la suite

MÉCANIQUE Mécanique analytique

  • Écrit par 
  • Francis HALBWACHS, 
  • Jean-Marie SOURIAU
  •  • 3 661 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Mécanique quantique »  : […] Dès les origines (Bohr, 1918), il est apparu que le formalisme canonique était la clef de la formulation de la mécanique quantique. On adopte généralement la formulation de Dirac (1926) qui associe linéairement à chaque variable dynamique u un opérateur que nous noterons û u . Les opérateurs û u , appelés observables , sont des opérateurs linéaires autoadjoints sur un même espace de Hilbert H , […] […] Lire la suite

SPIN ou MOMENT CINÉTIQUE ou ANGULAIRE INTRINSÈQUE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc LÉVY-LEBLOND
  •  • 5 337 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Spin et rotations »  : […] Commençons par insister sur le fait que le spin d'un quanton doit être dégagé des représentations cinématiques classiques, et ne saurait être conçu comme lié à un mouvement de rotation propre au sens usuel du terme. D'ailleurs, il est clair qu'un corps de masse m et de rayon caractéristique R , puisque les vitesses linéaires sont bornées par la vitesse limite c , ne saurait prendre un moment angu […] […] Lire la suite

STATISTIQUE THERMODYNAMIQUE

  • Écrit par 
  • Alkiviadis GRECOS
  •  • 4 186 mots

Dans le chapitre « Théorie dynamique des phénomènes dissipatifs »  : […] Reprenons donc la question de l'existence d'une définition microscopique de l'entropie sous une forme générale. Nous avons déjà remarqué que ni la norme, ∥ρ( t )∥ 2 , ni la définition de l'entropie S G de Gibbs ne fournissent un modèle microscopique pour l'entropie des systèmes dynamiques hors d'équilibre. Il est facile de vérifier que l'entropie ne peut pas être une fonctionnelle linéaire de l'é […] […] Lire la suite