REJET DE GREFFE

CABROL CHRISTIAN (1925-2017)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 1 041 mots
  •  • 1 média

Christian Cabrol, né le 16 septembre 1925 à Chézy-sur-Marne (Aisne), décédé le 16 juin 2017 à Paris, est connu d’un large public pour être le premier en France à avoir tenté et réussi une greffe du cœur, le 27 avril 1968, sur un malade de soixante-six ans . Ne retenir que cette « première » en France (la sixième dans le monde) serait méconnaître la place pivot de Cabrol dans la construction de la […] […] Lire la suite

CARDIOLOGIE

  • Écrit par 
  • Philippe BEAUFILS, 
  • Robert SLAMA
  •  • 4 128 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Cathétérisme, circulation extracorporelle, chirurgie d'avant-garde »  : […] Après la guerre apparaissent les anticoagulants, la pénicilline. À l'automne de 1947, à Paris, un grand camion noir portant en lettres d'or le nom d'une firme américaine livre à la Pitié le premier électrocardiographe avec les douze dérivations que nous utilisons aujourd'hui, bientôt enrichies de la dérivation œsophagienne et des dérivations endocavitaires initiées par Paul Puech, à Montpellier. M […] […] Lire la suite

CICLOSPORINE ou CYCLOSPORINE

  • Écrit par 
  • Jean-François BOREL, 
  • Universalis
  •  • 798 mots
  •  • 1 média

Les progrès réalisés par les techniques chirurgicales de greffes d'organes dans les années 1970 ont suscité des besoins impérieux en matière de traitements immunosuppresseurs. Après transplantation rénale, le taux global de survie du greffon à un an atteignait alors à peine 50 p. 100. Quant aux autres greffes d'organes (par exemple, le cœur, le foie et le pancréas), les résultats en étaient si dé […] […] Lire la suite

CŒUR Chirurgie cardiaque

  • Écrit par 
  • Claude d' ALLAINES, 
  • Christian CABROL
  •  • 6 540 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Traitement chirurgical d'autres cardiopathies »  : […] Certaines cardiopathies, comme les troubles du rythme cardiaque, c'est-à-dire les arythmies, si elles résistent au traitement médical ou aux manœuvres instrumentales destinées à les supprimer, peuvent indiquer une intervention chirurgicale pour éliminer les causes de ces troubles du rythme. Ces causes peuvent être des lésions situées sur les ventricules (arythmie ventriculaire), sur les oreillette […] […] Lire la suite

DÉBUTS DES TRANSPLANTATIONS D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Christian CABROL
  •  • 254 mots

En 1952, à Paris, l'équipe médicale du professeur Jean Hamburger greffa au jeune Marius Renard un rein prélevé chez sa mère. Cette greffe effectuée par Delinotte et N. Oeconomos fut un succès technique, mais l'enfant mourut au vingt et unième jour. La qualité de l'intervention n'était pas en cause, car, deux ans plus tard à Boston, une greffe de rein faite entre deux jumeaux vrais devait réussir e […] […] Lire la suite

GREFFES

  • Écrit par 
  • Jean PAUPE
  •  • 3 739 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Bases génétiques »  : […] Le comportement des greffes de peau est le phénomène le plus simple à observer ; il démontre l'incompatibilité entre l'organisme du receveur et le tissu qui lui est génétiquement étranger. Une autogreffe est acceptée aisément : en deux ou trois jours, elle est vascularisée à partir des tissus environnants et se confond avec eux en cinq à sept jours. Une allogreffe se vascularise initialement comm […] […] Lire la suite

HAMBURGER JEAN (1909-1992)

  • Écrit par 
  • Jean-François BACH
  •  • 2 208 mots

Dans le chapitre « La transplantation rénale »  : […] Les études chez l'animal avaient montré que la greffe d'un rein était chirurgicalement réalisable et qu'une immunosuppression efficace pouvait retarder le rejet de greffes de peau incompatibles. Mais les connaissances concernant les greffes de rein incompatibles étaient encore très modestes lorsque Jean Hamburger se lança dans l'aventure des greffes humaines en 1953 en transplantant à Marius Rena […] […] Lire la suite

HISTOCOMPATIBILITÉ

  • Écrit par 
  • Jean DAUSSET, 
  • David GRAUSZ
  •  • 4 813 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « En transplantation »  : […] Le rôle des antigènes HLA et H-2 (souris) en transplantation et survie des greffes a été la première observation, c'est pourquoi ils sont appelés couramment antigènes de transplantation. Par greffe de peau il a été démontré que le destin du greffon est fonction essentiellement de la compatibilité de deux systèmes : le système ABO (groupes sanguins) et le système HLA. Ces notions ont été rapideme […] […] Lire la suite

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 509 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Manifestation de la réponse à médiation cellulaire »  : […] Mise en œuvre dans l'immunité contre de nombreux virus, la manifestation de la réponse à médiation cellulaire l'est également vis-à-vis d'un certain nombre de bactéries (bacille tuberculeux et autres mycobactéries, certaines corynebactéries, Brucella , Listeria , Legionella , Chlamydiae , Rickettsia ...), de certains protozoaires ( Leishmania , toxoplasmes, trypanosomes) et de micro-organismes fo […] […] Lire la suite

IMMUNOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Pierre GRABAR
  •  • 5 262 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « La réactivité nocive »  : […] Jusqu'en 1902, tous les phénomènes immunologiques observés étaient considérés comme faisant partie d'un mécanisme général de défense de l'organisme. Mais, cette année-là, Richet et Portier ont observé un fait inattendu en étudiant l'action toxique d'extraits des tentacules de Actinaria . Une seconde injection de ces extraits n'induisait pas une augmentation de la protection d'un animal, mais au c […] […] Lire la suite

MEDAWAR PETER BRIAN (1915-1987)

  • Écrit par 
  • Pierrette KOURILSKY
  •  • 422 mots
  •  • 1 média

Biologiste anglais dont les travaux considérables touchent à plusieurs domaines très importants de la biologie : l'immunité, l'hérédité, la différenciation, et permettent de tracer des voies nouvelles à l'étude des greffes, des transplantations et de la cancérologie. Ancien élève de l'université d'Oxford, il est nommé, en 1961, professeur de zoologie et d'anatomie comparée à l'University College […] […] Lire la suite

THÉRAPEUTIQUE Thérapies substitutives et régénératives

  • Écrit par 
  • Didier HOUSSIN
  •  • 4 337 mots

Dans le chapitre « Les grandes étapes »  : […] Les organes, masses fonctionnantes vitales pour l'organisme, qu'il s'agisse du rein, du foie, du cœur, du poumon, du pancréas ou de l'intestin, sont irrigués en permanence par le sang. La greffe d'organes imposait de résoudre trois grands types de difficultés : le rétablissement de la circulation sanguine à l'intérieur du greffon ; la maîtrise des conséquences biologique de cette irrigation ; l'o […] […] Lire la suite

TRANSPLANTATION D'ORGANES

  • Écrit par 
  • Henri BISMUTH, 
  • Jean-François DELFRAISSY, 
  • Jean DORMONT, 
  • Jean HAMBURGER, 
  • Didier SAMUEL
  •  • 5 612 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Transplantation rénale »  : […] Jusqu'en 1959, la transplantation d'organes entre jumeaux vrais paraissait, chez l'homme, la seule possible, de même que, chez l'animal, la greffe entre animaux syngénéiques était seule tolérée. Quelques transplantations de rein entre jumeaux vrais furent réalisées, à Boston, par le groupe dirigé par J. Merrill, et leur succès confirma que le transfert du rein ne soulevait en lui-même aucun probl […] […] Lire la suite

XÉNOGREFFES

  • Écrit par 
  • Louis-Marie HOUDEBINE
  •  • 2 058 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le phénomène de rejet »  : […] L'allogreffe a pendant longtemps été impossible ou en tout cas accompagnée de nombreux échecs jusqu'à ce que la découverte du système HLA et la mise au point de médicaments immunosuppresseurs aient rendu possible cette pratique. On sait maintenant que nos cellules ont à leur surface des protéines qui sont caractéristiques de chaque individu, et qui résultent de la recombinaison de gènes qui peuve […] […] Lire la suite


Affichage 

Autogreffe, xénogreffe, allogreffe et isogreffe

dessin :  Autogreffe, xénogreffe, allogreffe et isogreffe

Les quatre variétés de greffes et leurs résultats  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Greffon : acceptation et rejet

diaporama :  Greffon : acceptation et rejet

Le greffon est accepté si les gènes qu'il comporte se retrouvent chez le receveur ; il est rejeté dans le cas contraire.  

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

 Autogreffe, xénogreffe, allogreffe et isogreffe

Autogreffe, xénogreffe, allogreffe et isogreffe
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

 Greffon : acceptation et rejet

Greffon : acceptation et rejet
Crédits : Encyclopædia Universalis France

diaporama