RÉIFICATION

MARXISME - La réification

  • Écrit par 
  • Jacques LEENHARDT
  •  • 3 898 mots

Le concept de réification est lié au développement de la pensée marxiste. Chez Marx et chez Lukács ensuite, il agit comme concept théorique et politique. L'influence de la dialectique hégélienne se fait sentir dans le mécanisme de dépassement envisagé par c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/marxisme-la-reification/#i_5549

ANIMALIER DROIT

  • Écrit par 
  • Olivier LE BOT
  •  • 4 672 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Le statut juridique »  : […] Quelle que soit la catégorie juridique dont il relève, l'animal est appréhendé par le droit comme un bien. Il est réifié par le droit, sa situation juridique étant calquée sur celle des choses. Toutes les législations retiennent cette qualification, avec de simples nuances d'un pays à l'autre. L'effet de cette qualification est aisé à saisir, tout comme son intérêt pour l'homme : l'animal est juri […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/droit-animalier/#i_5549

BENTHAM JEREMY (1748-1832)

  • Écrit par 
  • Pierre TROTIGNON
  •  • 1 930 mots
  •  • 1 média

Jeremy Bentham a connu la grande crise révolutionnaire qui transforma l'Europe. Son œuvre, trop souvent et très injustement oubliée, est une des sources idéologiques de la grande pensée bourgeoise du xix e siècle. Bien qu'il eût reçu une formation juridique complète, il refusa de devenir avocat : les contradictions, les incertitudes du droit, la confusion de la jurisprudence étaient incompatible […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/jeremy-bentham/#i_5549

CHOSE

  • Écrit par 
  • Françoise ARMENGAUD
  •  • 746 mots

Terme de la langue ordinaire dont la référence, une fois exclus les êtres animés, est purement contextuelle : telle « chose difficile », c'est ce sur quoi porte mon action tandis que je parle ; « la chose en question », c'est ce dont nous nous entretenons sans lui donner son nom usité ; « dites quelque chose » signifie « dites n'importe quoi pourvu seulement que ce soit pertinent dans la situation […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chose/#i_5549

CONSCIENCE DE CLASSE

  • Écrit par 
  • Michel LALLEMENT
  •  • 985 mots

L’expression « conscience de classe » appartient au répertoire marxiste. Afin de définir une classe sociale, Karl Marx ne s’en tient pas à l’unique critère de la place occupée dans le rapport de production. En reprenant à son compte une sémantique hégélienne, il propose aussi de distinguer la classe « en soi » et la classe « pour soi ». La première notion désigne un ensemble d’individus qui, bien […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/conscience-de-classe/#i_5549

HONNETH AXEL (1949- )

  • Écrit par 
  • Gérard RAULET
  •  • 1 858 mots

Dans le chapitre « Les sphères de reconnaissance »  : […] Ce changement de paradigme conduit à ne plus concevoir l’agir communicationnel seulement sous l’aspect de l'entente rationnelle mais au sens des conditions de reconnaissance. Il a aussi des implications importantes quant au rapport de la Théorie critique au marxisme et, plus globalement, à l’articulation entre une philosophie morale et politique avec une philosophie sociale. Axel Honneth ne rédui […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/axel-honneth/#i_5549

IDÉOLOGIE

  • Écrit par 
  • Joseph GABEL
  •  • 6 770 mots

Dans le chapitre « Déductions compréhensives »  : […] F. Châtelet signale que l'idéologie est réifiante  ; elle vise en effet « à faire durer l'état de choses donné » ; elle est donc antihistoriciste par définition (H. Lefebvre et F. Châtelet, Idéologie et Vérité ). M. Rodinson souligne de son côté le caractère manichéen de l'idéologie qui postule « la dévalorisation de toutes les luttes autres que celles où l'on est engagé », l'idéalisation du group […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ideologie/#i_5549

PERSÉCUTION

  • Écrit par 
  • Georges TORRIS
  •  • 4 143 mots

Dans le chapitre « Les conduites persécutives »  : […] Ayant ainsi trouvé quelques fondements et quelques motivations à l'impulsion qui incite un homme à en persécuter un autre, on peut situer à leur juste place certains phénomènes et d'abord ces comportements de la vie quotidienne que sont ceux des tyrans et bourreaux familiaux, les brimades subies par les apprentis (autrefois les mousses) ; l'attitude des époux jaloux ou simplement soucieux de marqu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/persecution/#i_5549

PROLÉTARIAT & PROLÉTARISATION

  • Écrit par 
  • Serge MALLET
  •  • 9 630 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Lien avec l'évolution du capitalisme »  : […] G.  Lukács a tenté de résoudre à nouveau ce hiatus : en tant que produit du capitalisme, le prolétariat est nécessairement soumis aux formes d'existence de son producteur. Ses propres formes d'existence sont inhumaines, aliénées, « réifiées » (puisque le prolétaire est un homme réduit à l'état de marchandise). Ce n'est que par sa négation en tant que prolétariat que celui-ci devient la force déc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proletariat-et-proletarisation/#i_5549

ROMAN - Le nouveau roman

  • Écrit par 
  • Pierre-Louis REY
  •  • 4 683 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Nouvelles techniques, nouvelle vision du monde »  : […] Les débuts du nouveau roman ne coïncident pas par hasard avec ceux de la « nouvelle vague » (expression employée pour la première fois dans L'Express , à l'automne de 1957, pour désigner une nouvelle génération de cinéastes). Les films de la nouvelle vague présentent entre autres originalités une bande-son où les voix ne sont plus hiérarchisées de manière à permettre une claire écoute des acteurs […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/roman-le-nouveau-roman/#i_5549