RÉGULATION MONÉTAIRE & FINANCIÈRE

CRISES FINANCIÈRES - Régulation financière internationale

  • Écrit par 
  • Dominique PLIHON
  •  • 4 704 mots

Au cours des années qui marquent l'avènement du xxie siècle, l'économie mondiale est secouée par des désordres financiers récurrents. Ces derniers se manifestent sous des formes diverses : crises financières des pays émergents tels que la Turquie en 2000 et l'Argentine en 2001, crise boursière du début des année […] Lire la suite

AGENCES DE NOTATION

  • Écrit par 
  • Patrick JOLIVET
  •  • 3 398 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre «  Périmètre d'intervention »  : […] La mission des agences de notation consiste à réduire ce que les économistes dénomment les asymétries d'information : les émetteurs de dette ont tout avantage à faire valoir leur bonne santé économique et financière, et donc leur capacité à payer des intérêts et à rembourser leur emprunt. Symétriquement, les investisseurs disposent des fonds, mais ils n'ont pas toujours les moyens d'investiguer s […] Lire la suite

AGLIETTA MICHEL (1938- )

  • Écrit par 
  • Yamina TADJEDDINE
  •  • 1 083 mots
  •  • 1 média

Penseur du capitalisme et de la monnaie, Michel Aglietta est un chercheur, un pédagogue et un expert reconnu des économistes, des historiens et des anthropologues, mais aussi des politiciens et des syndicalistes de toute tendance . Né dans une famille modeste d’immigrés italiens en 1938 à Chambéry, il intègre l’École polytechnique en 1959, puis entre à l’Institut national de la statistique et des […] Lire la suite

AUTORITÉ DES MARCHÉS FINANCIERS (A.M.F.)

  • Écrit par 
  • Anne DEMARTINI
  •  • 796 mots

Créée par la loi de sécurité financière du 1 er  août 2003 afin de rationaliser et d'améliorer l'efficacité du système français de régulation des marchés financiers, l'Autorité des marchés financiers (A.M.F.) est issue de la fusion de la Commission des opérations de Bourse (C.O.B.), du Conseil des marchés financiers (C.M.F.) et du Conseil de discipline de la gestion financière (C.D.G.F.). Dans […] Lire la suite

BANQUE - Économie de la banque

  • Écrit par 
  • Emmanuelle GABILLON, 
  • Jean-Charles ROCHET
  •  • 7 880 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Le prêteur en dernier ressort »  : […] Depuis la fin du xix e  siècle, les banques centrales ont pris l'habitude de fournir, de façon discrétionnaire, des services d'assistance de liquidités aux banques en détresse : c'est le rôle de prêteur en dernier ressort. La doctrine, élaborée par Henry Thornton (1802) et Walter Bagehot (1873), consiste pour la banque centrale à s'engager à prêter sans limite (mais parfois à un taux plus élevé q […] Lire la suite

BANQUE - Supervision prudentielle

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 6 046 mots

Dans le chapitre « Le déficit de supervision macro-prudentielle »  : […] L’une des failles majeures du système de régulation mis en place par le Comité de Bâle provenait de ce que celui-ci s’était concentré sur la supervision des banques individuelles – c’est la supervision « microprudentielle ». A été ainsi négligée la régulation « macroprudentielle », c’est-à-dire la régulation globale du système bancaire et financier qui doit prendre en compte les relations entre l […] Lire la suite

BANQUES CENTRALES

  • Écrit par 
  • Sylvie DIATKINE
  •  • 6 873 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Prêteur ultime et politique prudentielle »  : […] L'action du prêteur ultime est plus efficace s'il est secondé par une intervention préventive qui permet de limiter le risque moral et de mieux distinguer les situations d'illiquidité de celles d'insolvabilité grâce au développement de la politique de supervision bancaire ou prudentielle. Un renforcement des exigences de liquidité, de diversification des risques, de fonds propres permettent de lim […] Lire la suite

BOURSE - Réglementation des marchés boursiers

  • Écrit par 
  • Didier DAVYDOFF
  •  • 6 662 mots
  •  • 3 médias

L'histoire de la réglementation des marchés boursiers est rythmée par les crises. La première autorité publique chargée de protéger l'épargne et d'assurer le bon fonctionnement des marchés est créée aux États-Unis, en 1935, à la suite de la crise de 1929 : la Securities and Exchange Commission (S.E.C.) doit suppléer à l'insuffisance de l'autorégulation du marché par les intermédiaires. En juille […] Lire la suite

ÉCONOMIE MONDIALE - 1990 : de l'euphorie à la crainte

  • Écrit par 
  • Régis PARANQUE
  •  • 14 988 mots

Dans le chapitre « L'anémie des grandes monnaies »  : […] La stabilisation des relations monétaires internationales s'est poursuivie en 1990. Certes, elle a fait montre également de sa fragilité et de ses faiblesses persistantes ; mais, grâce à la concertation entre banques centrales et entre gouvernements des principales puissances monétaires, ces dernières ont pu conserver une relative maîtrise du système, qui ne s'est pas démentie sous l'effet de la […] Lire la suite

FED (Federal Reserve System ou Système fédéral de réserve américain)

  • Écrit par 
  • Dominique LACOUE-LABARTHE
  •  • 8 548 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Conclusion »  : […] Il faut attendre les années 1990 pour assister à une déréglementation et à une réforme en profondeur de la régulation bancaire. Le Gramm-Leach-Bliley Financial Modernization Act de 1999 autorise le décloisonnement des activités et la possibilité d'intégrer les différents métiers de banque commerciale, de banque d'investissement et d'assurance, dans les filiales d'organisations financières conglom […] Lire la suite

LA DÉMOCRATIE ET LE MARCHÉ (J.-P. Fitoussi)

  • Écrit par 
  • Jézabel SOUBEYRAN
  •  • 1 111 mots

Deux discours s'affrontent généralement en ce qui concerne la relation entre le marché et la puissance publique. Pour les thuriféraires du marché, l'intervention de l'État interfère avec les mécanismes du marché, dont elle réduit l'efficacité. Aux antipodes, il y a ceux pour qui la progression du marché dans le processus actuel de globalisation condamnerait l'État à l'impuissance. Dans son essai […] Lire la suite

MONDIALISATION - Pour une régulation économique internationale

  • Écrit par 
  • Michel AGLIETTA
  •  • 8 103 mots

Dans le chapitre « Organiser plus complètement les marchés et développer la supervision »  : […] Un changement structurel de grande portée serait l'abolition de la distinction entre marchés organisés et marchés de gré à gré. Les marchés organisés sont, en effet, bien plus efficaces dans le contrôle des risques. Cela résulte des principes mêmes de leur organisation : existence de chambres de compensation qui calculent les positions nettes multilatérales des membres, règlement quotidien ou inf […] Lire la suite

MONNAIE - Théorie économique de la monnaie

  • Écrit par 
  • Patrick VILLIEU
  •  • 7 464 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Multiplicateur et diviseur de crédit »  : […] La régulation monétaire porte d'abord sur les procédures de compensation entre les monnaies émises par les différentes banques : c'est le rôle du marché monétaire (ou interbancaire). Par ailleurs, il existe des « banques centrales », qui émettent leur propre monnaie (les billets), et auprès desquelles les banques ordinaires (ou de « second rang ») sont contraintes de déposer des réserves « obliga […] Lire la suite

LA MONNAIE ENTRE VIOLENCE ET CONFIANCE (M. Aglietta et A. Orléan) - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Jézabel COUPPEY
  •  • 1 034 mots

Dans le chapitre « L'ambivalence de la monnaie »  : […] Mais la monnaie est toujours inachevée, toujours en devenir, entre institutionnalisation et dépérissement, en proie à la concurrence de monnaies rivales qui pourront relancer le processus de polarisation mimétique. La monnaie oscille donc entre violence et confiance. Telle est son ambivalence dont l'histoire monétaire témoigne. D'un côté, un bien collectif médium des échanges, nourri de la confian […] Lire la suite

ORLÉAN ANDRÉ (1950- )

  • Écrit par 
  • Yamina TADJEDDINE
  •  • 1 267 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « De l’École polytechnique à La Violence de la monnaie »  : […] André Orléan est né à Paris en 1950. Passionné dès son plus jeune âge par l’« élégance » des mathématiques et par le cinéma, il intègre l’École polytechnique en 1971. Après une formation de deux ans à l’École nationale de la statistique et de l'administration économique (ENSAE), il poursuit en 1976 dans le corps de l’Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE). Au Service […] Lire la suite

PARADIS FISCAUX

  • Écrit par 
  • Jean de MAILLARD, 
  • Dominique PLIHON
  •  • 4 662 mots

Au cœur de la finance mondialisée contemporaine, les paradis fiscaux et judiciaires alimentent plus souvent la rubrique des scandales que celle de l'économie. Les économistes n'aiment guère évoquer ces places offshore (littéralement « loin du rivage ») où la mondialisation libérale organise les dérogations à ses propres principes, ce qui favorise un processus d’évasion fiscale massive. À la suite […] Lire la suite

ROYAUME-UNI - Économie

  • Écrit par 
  • Emmanuel HACHE
  •  • 7 959 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Vers la rigueur budgétaire »  : […] Après la défaite électorale des travaillistes en 2010, le nouveau Premier ministre conservateur, David Cameron, hérite d'une situation économique difficile. La croissance est en berne et, à la fin de 2010, le déficit public est proche de 10,1 p. 100 du P.I.B, soit l'un des taux les plus élevés des pays de l'O.C.D.E. Les déficits budgétaire successifs enregistrés par la suite (7,7 p. 100 en 2011, […] Lire la suite

TRÉSOR PUBLIC

  • Écrit par 
  • François ECK
  •  • 1 529 mots

Si l'origine du Trésor public remonte à Philippe Auguste, ce n'est qu'au début du xix e  siècle, avec les réformes introduites par le comte Mollien (notamment la création d'une caisse unique, la Caisse de service), que le Trésor apparaît sous les traits qu'il présente aujourd'hui. Aucune institution distincte de l'État, à aucun moment de son histoire, n'a été créée pour concrétiser l'existence du […] Lire la suite