RÉGULATION BIOLOGIQUE

ACIDO-BASIQUE ÉQUILIBRE

  • Écrit par 
  • Pierre KAMOUN
  •  • 2 972 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La régulation de l'équilibre »  : […] La régulation de l'équilibre s'effectue dans l'immédiat par l'intervention des systèmes tampons, à court terme par le poumon, à long terme par le rein. Le poumon , en excrétant par les voies respiratoires du gaz carbonique, modifie la pCO 2 du sang artériel. Or, la régulation de la ventilation pulmonaire dépend de deux stimuli : la pCO 2 artérielle et le pH du sang artériel. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/equilibre-acido-basique/#i_3988

ACTION & RÉACTION, physiologie

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 608 mots

Pour les thermodynamiciens, les êtres vivants sont des systèmes ouverts équilibrant de manière dynamique les entrées et sorties d'énergie. Le solde du bilan énergétique est en principe nul dans le cas des sujets adultes, dont l'état est qualifié d'homéostasique. Cette apparente stabilité physiologique correspond en fait à la somme de variations positives (gain d'énergie) ou négatives (pertes énerg […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/action-et-reaction-physiologie/#i_3988

ALIMENTATION (Aliments) - Prise alimentaire

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN, 
  • Jean-Louis SCHLIENGER
  •  • 4 268 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Régulation par l'organisme de la prise alimentaire  »  : […] Son but est de maintenir l'équilibre énergétique et le poids à moyen et long terme. Elle est périphérique et centrale. Les variations de la concentration des nutriments énergétiques circulants (glucose, acides aminés, acides gras libres), les signaux mécaniques provenant de la distension du tube digestif, les sécrétions hormonales issues directement ou indirectement du système digestif (insuline, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/alimentation-aliments-prise-alimentaire/#i_3988

AUXINES

  • Écrit par 
  • Catherine PERROT-RECHENMANN
  •  • 4 999 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Rôles de l'auxine et applications »  : […] Pour l'auxine comme pour la majorité des phytohormones, la mise en évidence de ses effets sur la croissance et le développement des plantes provient pour une large part de l'observation des effets de l'application exogène d'auxine sur des plantes à différents stades de développement, des organes isolés ou des cellules en culture. Dans certains cas, des corrélations ont été établies entre les con […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/auxines/#i_3988

BERNARD CLAUDE (1813-1878)

  • Écrit par 
  • Paul MAZLIAK
  •  • 4 110 mots

Dans le chapitre « Le « milieu intérieur » »  : […] Les recherches de Claude Bernard sur la digestion et la fonction glycogénique du foie l'ont progressivement conduit vers l'élaboration du concept de « milieu intérieur ». Ce concept, totalement original, constitue le pivot de la nouvelle physiologie qu'il voulait créer, discipline autonome au sein des sciences de la vie, intégrant les données anatomiques, histologiques et physico-chimiques dispon […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/claude-bernard/#i_3988

BULBE RACHIDIEN

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 4 093 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Contrôle et régulation bulbaires de la vie végétative »  : […] Il est connu que le bulbe rachidien constitue une région d'importance vitale et que sa destruction ou une lésion même légère sont fatales (nœud vital de Flourens). Cela tient à la présence, au sein de la réticulée bulbaire, de centres de première importance pour le contrôle et la régulation respiratoire et cardiaque. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bulbe-rachidien/#i_3988

CANAUX IONIQUES

  • Écrit par 
  • Laurent COUNILLON, 
  • Mallorie POËT
  •  • 4 294 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Motifs structuraux des principaux canaux cationiques »  : […] Les cations présents dans les liquides physiologiques ont un diamètre compris entre 0,095 nanomètres pour le sodium et 0,133 nanomètres pour le potassium. Il faut donc au minimum six à huit segments transmembranaires organisés sur le pourtour d'un cylindre pour créer en son centre un pore capable d'accommoder ces ions, sous forme déshydratée. De fait, il existe toute une série de canaux s'organisa […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/canaux-ioniques/#i_3988

CELLULE - Les mouvements

  • Écrit par 
  • Michel BORNENS, 
  • Matthieu PIEL
  •  • 6 558 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Valeur adaptative des mouvements »  : […] Pour posséder une valeur adaptative, le déplacement des cellules implique qu'il puisse être régulé en fonction de l'environnement. Des procédures de réponse aux stimuli de l'environnement ont été sélectionnées durant l'évolution. Ces réponses, de type sensori-moteur, gouvernent avec une troublante efficacité des tactismes de nature variée. Voir une algue verte unicellulaire, d'un diamètre de quel […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cellule-les-mouvements/#i_3988

CERVEAU HUMAIN

  • Écrit par 
  • André BOURGUIGNON, 
  • Jean-Claude DUPONT, 
  • Cyrille KOUPERNIK, 
  • Pierre-Marie LLEDO, 
  • Bernard MAZOYER, 
  • Jean-Didier VINCENT
  •  • 17 091 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le diencéphale : un cerveau à la fois végétatif et affectif »  : […] De haut en bas, le diencéphale est subdivisé en deux parties : le thalamus et l' hypothalamus (cf. fig. 1). Situé dans la partie dorsale du diencéphale, le thalamus (du grec thalamos , « chambre intérieure ») est un véritable portail contrôlant les entrées et les sorties du néocortex. Toutes les afférences sensorielles (à l'excep […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cerveau-humain/#i_3988

CHALONES

  • Écrit par 
  • Michel PRIVAT DE GARILHE
  •  • 251 mots

Les chalones (de la racine grecque évoquant l'idée de frein) sont des substances naturelles mises en évidence dans de nombreux tissus animaux et ayant pour fonction le contrôle de la multiplication cellulaire. En fait, leur rôle serait de ralentir, au moment opportun, la cadence des divisions cellulaires (mitoses) de telle sorte que le tissu en cours de développement atteigne sa taille optimale. C […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/chalones/#i_3988

CYCLE MENSTRUEL

  • Écrit par 
  • Pierre KONOPKA
  •  • 3 101 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Régulation du cycle menstruel »  : […] Ce qui caractérise la régulation du cycle menstruel et lui confère sa grande complexité, c'est l'interdépendance entre tous les étages intervenant dans cette régulation : l'hypothalamus, l'hypophyse et les ovaires. L'étage supérieur stimule et module l'étage inférieur mais, à son tour, il subit l'influence des hormones induites par cette stimulation. Cette influence peut être positive, stimulant […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/cycle-menstruel/#i_3988

DÉVELOPPEMENT (biologie) - Le développement végétal

  • Écrit par 
  • Georges DUCREUX, 
  • Hervé LE GUYADER, 
  • Jean-Claude ROLAND
  •  • 19 202 mots
  •  • 14 médias

Dans le chapitre « Facteurs de régulation »  : […] Fondamentalement, la possibilité de reprogrammation et le retour à la totipotence prouvent sans ambiguïté qu'il n'y a pas d'altération du matériel génétique pendant la différenciation mais bien mise en jeu de systèmes de répression – dérépression temporaires. Les lots de gènes silencieux gardent bien leur capacité de transcription et peuvent l'exprimer si les conditions changent. Parmi les candida […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/developpement-biologie-le-developpement-vegetal/#i_3988

FER - Rôle biologique du fer

  • Écrit par 
  • Carole BEAUMONT
  •  • 4 717 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Homéostasie cellulaire : le système IRE-IRP »  : […] La synthèse d'un certain nombre de protéines clés du métabolisme du fer impliquées dans le transport, le stockage et l'utilisation du fer est régulée par le fer labile intracellulaire. Cette régulation dépend de l'interaction entre des protéines cytoplasmiques appelées iron regulatory protein (IRPs), qui jouent le rôle de senseur du fer, et un motif ARN très conservé, appe […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/fer-role-biologique-du-fer/#i_3988

GHRÉLINE

  • Écrit par 
  • Jean-Pierre CHARVET
  •  • 502 mots

La ghréline est une hormone naturelle isolée de l'estomac de certains mammifères, dont l'homme, par l'équipe japonaise de Kosima ( Nature , n o  402, pp. 656-660, 1999). Lorsqu'on l'injecte par voie intraveineuse ou dans le ventricule cérébral, ce peptide relâche l'hormone de croissance, growth hormone, ou GH (d'où le GH de ghréline). La ghréline a a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/ghreline/#i_3988

HARTWELL LELAND (1939- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 260 mots

Biologiste américain. Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Paul Nurse et Timothy Hunt), pour la découverte de régulateurs clés du cycle cellulaire. Leland H. Hartwell est né le 30 octobre 1939, à Los Angeles, en Californie. Il fait ses études à l'Institut de technologie de Californie, puis à l'Institut de technologie du Massachusetts, où il obtient un doctorat en 1964. De […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/leland-hartwell/#i_3988

HISTOLOGIE

  • Écrit par 
  • Élodie BOUCHERON, 
  • Dominique CHRIQUI, 
  • Anne GUIVARC'H, 
  • Jacques POIRIER
  •  • 5 320 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Activité proliférante du méristème caulinaire en relation avec l'initiation des feuilles »  : […] Chez les plantes, la croissance et la formation de nouveaux organes (feuilles, tige, racine) sont assurées par des territoires cellulaires proliférants (méristèmes) situés aux extrémités des axes. En ce qui concerne le méristème caulinaire qui occupe l'extrémité des tiges, une organisation fonctionnelle en zones latérales initiatrices de feuilles, zone médullaire initiatrice de moelle et zone axi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/histologie/#i_3988

HOMÉOSTASIE

  • Écrit par 
  • Jack BAILLET
  •  • 4 838 mots
  •  • 2 médias

Claude Bernard, en 1865, dans son Introduction à l'étude de la médecine expérimentale, crée le concept : « Tous les mécanismes vitaux, quelque variés qu'ils soient, n'ont toujours qu'un but, celui de maintenir l'unité des conditions de la vie dans le milieu intérieur. » Mais le mot « homéostasie » a été forgé par W. B. Cannon à partir de deux mots grecs : […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeostasie/#i_3988

HOMÉOSTASIE : LA CLÉ DE L'ASSISTANCE FONCTIONNELLE

  • Écrit par 
  • Didier LAVERGNE
  •  • 186 mots
  •  • 1 média

Dès ses premières recherches en physiologie animale et humaine, le médecin américain Walter Bradford Cannon (1871-1945) s'est efforcé d'analyser le fonctionnement des systèmes qui constituent un organisme vivant. Utilisant dès 1897 la radioscopie pour l'étude de la fonction digestive, il réussit non seulement à en analyser le déroulement mais aussi certaines de ses interférences avec d'autres fonc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/homeostasie-la-cle-de-l-assistance-fonctionnelle/#i_3988

HORLOGES BIOLOGIQUES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • François ROUYER
  •  • 3 318 mots
  •  • 5 médias

Bien que l'existence de rythmes journaliers soit connue de longue date, chez les végétaux comme chez les animaux, l'idée que ceux-ci reposent sur une horloge interne est assez récente. Jean Jacques d'Ortous de Mairan rapporta à l'Académie des sciences de Paris en 1729 ses observations d'un rythme d'ouverture des feuilles de mimosa, rythme persistant lorsque les plants se trouvaient placés en obscu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/horloges-biologiques/#i_3988

HORMONES

  • Écrit par 
  • Jacques DECOURT, 
  • Yves-Alain FONTAINE, 
  • René LAFONT, 
  • Jacques YOUNG
  • , Universalis
  •  • 14 342 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Unité des mécanismes d'action des hormones »  : […] Lorsqu'on analyse le mécanisme d'action des hormones, on est frappé par la similitude des processus mis en jeu dans l'ensemble des groupes animaux. Les hormones stéroïdes agissent sur l'activité chromosomique dans les tissus cibles. Les concepts relatifs à ce mécanisme ont été élaborés à la suite des études sur le contrôle par l'ecdysone du puffing des chromosomes géants (po […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hormones/#i_3988

HUNT TIM (1943- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 308 mots

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Leland Hartwell et Paul Nurse), pour la découverte des molécules clés qui régulent le cycle cellulaire. Richard Timothy (Tim) Hunt est né le 19 février 1943 à Neston, dans le Cheshire (Angleterre). Il obtient un doctorat à l'université de Cambridge, puis conduit des recherches à l'école de médecine Albert-Einste […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tim-hunt/#i_3988

HYPERTENSION

  • Écrit par 
  • Xavier JEUNEMAITRE, 
  • Jacques JULIEN, 
  • Jean-Baptiste MICHEL
  •  • 6 793 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Composantes hémodynamiques »  : […] La pression artérielle moyenne est la résultante du débit cardiaque et des résistances périphériques à l'écoulement. Le débit cardiaque étant relativement constant (bien qu'il augmente à l'effort et diminue lorsque le cœur est défaillant), le niveau de pression artérielle est déterminé surtout par les résistances périphériques, lesquelles sont en rapport avec l'état de contraction des cellules mu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/hypertension/#i_3988

IMMUNITÉ, biologie

  • Écrit par 
  • Joseph ALOUF, 
  • Michel FOUGEREAU, 
  • Dominique KAISERLIAN-NICOLAS, 
  • Jean-Pierre REVILLARD
  •  • 21 516 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Différenciation des lymphocytes T »  : […] À partir du pool des cellules souches hématopoïétiques, des cellules pré-T migrent vers le thymus, où elles se multiplient, tandis que s'effectue leur différenciation au contact des cellules réticuloépithéliales. La maturation se fait progressivement depuis la périphérie de l'organe, ou corticale, vers le centre, ou médullaire. Une petite partie des cellules nées par division dans le thymus achèv […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/immunite-biologie/#i_3988

MÉLATONINE

  • Écrit par 
  • Yvan TOUITOU
  •  • 870 mots

La mélatonine (N-acétyl-5-méthoxy-tryptamine) est une hormone sécrétée principalement par la glande pinéale ou épiphyse et également produite, mais en beaucoup plus faible quantité, par la rétine. Durant les trente dernières années, l'intérêt pour la glande pinéale a été relancé à la suite de l'isolement et de la caractérisation de la mélatonine, par Lerner et ses collaborateurs en 1958. Son nom l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/melatonine/#i_3988

MEMBRANES CELLULAIRES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Gabriel GACHELIN
  •  • 4 814 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Mouvements dans la membrane plasmique  »  : […] Les immunologistes, qui étudiaient les molécules de la surface des cellules avec des anticorps fluorescents, avaient noté que la fluorescence, d'abord répartie uniformément, tendait à se rassembler en une calotte, puis en un point de la surface de la membrane, avant de se retrouver à l'intérieur de la cellule : les complexes formés par l'anticorps fluorescent et les molécules qu'il reconnaît ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/membranes-cellulaires-dynamique-des/#i_3988

MILIEU INTÉRIEUR

  • Écrit par 
  • Jean-Paul TRUCHOT
  •  • 3 947 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre «  L'équilibre acido-basique et le pH du milieu intérieur »  : […] Le milieu intérieur est le lieu de transit de nombreux déchets acides ou basiques du métabolisme cellulaire : dioxyde de carbone, acides minéraux et organiques. Les liquides extracellulaires de tous les animaux ont une réaction légèrement alcaline et leur acidification (ou leur alcalinisation) excessive est incompatible avec la vie. Une des régulations les plus classiques du milieu intérieur des […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/milieu-interieur/#i_3988

MORTS CELLULAIRES

  • Écrit par 
  • Jean-Luc PERFETTINI
  •  • 5 784 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « L'exécution programmée de la nécrose »  : […] L'identification de voies de signalisation spécifiques associées à la nécrose ainsi que l'existence de mécanismes génétiques et épigénétiques capables de la réguler mettent en évidence la survenue et l'exécution programmées de la nécrose. Identifiée lors de l'activation de récepteurs de mort – comme le récepteur du facteur nécrosant des tumeurs de type 1 (TNFR1) et Fas/CD95 – en présence d'inhibi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/morts-cellulaires/#i_3988

NERVEUX (SYSTÈME) - Agencement des réseaux et circuits neuronaux

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 6 315 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Les régulations végétatives et leur incidence sur le comportement »  : […] Outre son rôle dans le domaine si apparent et tangible qui est celui de la motricité somatique, le système nerveux a pour fonction de régler une série d'activités concernant les muscles lisses, les tissus glandulaires et le myocarde, domaines de la vie de nutrition. On se bornera, ici encore, à quelques généralités, puisque le système autonome comporte en fait deux parties différemment organisées […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-agencement-des-reseaux-et-circuits-neuronaux/#i_3988

NERVEUX (SYSTÈME) - Neurobiologie

  • Écrit par 
  • Jean-Marc GOAILLARD, 
  • Michel HAMON, 
  • André NIEOULLON, 
  • Henri SCHMITT
  •  • 13 735 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Les récepteurs postsynaptiques »  : […] L' utilisation de techniques biochimiques, pharmacologiques et neuroanatomiques très fines a permis de préciser la nature et la localisation des récepteurs aux neuromédiateurs qui font aujourd'hui l'objet d'études considérables au niveau de la biologie moléculaire. Les résultats montrent une pluralité de sites d'action membranaires pour un seul neuromédiateur. Ces sites de reconnaissance membranai […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/nerveux-systeme-neurobiologie/#i_3988

NEURONES DU SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT
  •  • 424 mots

Bien qu'il soit établi depuis de nombreuses années que la région préoptique de l'hypothalamus antérieur joue un rôle majeur dans l'apparition du sommeil, les neurones impliqués dans ces processus n'avaient jamais pu être clairement identifiés. Une réponse à ce problème vient d'être apportée grâce à un travail réalisé en collaboration par des équipes de l'université de Genève, de l'I.N.S.E.R.M. (Ly […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurones-du-sommeil/#i_3988

NEUROVÉGÉTATIF SYSTÈME

  • Écrit par 
  • Paul DELL
  •  • 15 353 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Les régulations végétatives et l'homéostasie »  : […] Les organes humains, en particulier le cerveau, ne fonctionnent convenablement qu'à la condition que soient maintenues dans des limites étroites la valeur d'un certain nombre de constituants chimiques du milieu intérieur et certaines constantes physiques : pression de perfusion, débit sanguin, pCO 2 et pO 2 , glycémie et ravitaillement en glucides, pression osmotique, température chez l'homéother […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/systeme-neurovegetatif/#i_3988

NURSE PAUL (1949- )

  • Écrit par 
  • Universalis
  •  • 265 mots

Biologiste britannique, Prix Nobel de physiologie ou médecine en 2001 (conjointement à Leland Hartwell et Tim Hunt), pour la découverte de régulateurs majeurs du cycle cellulaire. Sir Paul M. Nurse est né le 25 janvier 1949 à Norwich, dans le Norfolk (Angleterre). Il obtient un doctorat à l'université d'East Anglia en 1973. De 1987 à 1993, il enseigne à l'université d'Oxford. Entre 1984 et 1987, p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/paul-nurse/#i_3988

OBÉSITÉ

  • Écrit par 
  • Arnaud BASDEVANT, 
  • Cécile CIANGURA
  •  • 5 939 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le déséquilibre énergétique »  : […] La quasi-totalité des réserves énergétiques de l'organisme est représentée par les réserves lipidiques, c'est-à-dire par la masse grasse contenue dans les cellules (adipocytes) du tissu graisseux (adipeux). La réserve énergétique est l'objet d'une régulation. Le niveau des réserves est maintenu autour d'une valeur de référence, propre à chaque individu, par des mécanismes complexes (cellulaires, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/obesite/#i_3988

ONCOGENÈSE ou CANCÉROGENÈSE ou CARCINOGENÈSE

  • Écrit par 
  • Roger MONIER
  •  • 7 285 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre «  Aspects normaux et pathologiques de la prolifération cellulaire dans un organisme vivant. »  : […] L'embryogenèse et le développement nécessitent une régulation précise de la multiplication des cellules, en même temps que l'acquisition transitoire par certaines d'entre elles de capacités migratoires qui sont nécessaires à la construction des ébauches d'organes. Dans l'organisme adulte, certaines cellules (par exemple les neurones du système nerveux central) ont perdu la capacité de proliférer, […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oncogenese-cancerogenese-carcinogenese/#i_3988

OSMORÉGULATION

  • Écrit par 
  • Brahim LAHLOU
  •  • 3 306 mots
  •  • 3 médias

Il est couramment admis que la vie sur la Terre a pris naissance dans le milieu marin et que les autres biotopes (eaux douces, saumâtres, sursalées ; sol ; atmosphère terrestre) ont été colonisés ultérieurement par les êtres vivants. Ces divers environnements se distinguent les uns des autres principalement par leur teneur en eau et en sels. Or ces dernières substances sont aussi des constituants […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/osmoregulation/#i_3988

PHYTOHORMONES ou HORMONES VÉGÉTALES

  • Écrit par 
  • Robert BOURIQUET
  •  • 2 779 mots
  •  • 1 média

Les phytohormones ou hormones végétales répondent exactement à la définition des hormones dans le monde animal ; ce sont des substances organiques, de poids moléculaire moyen, diffusibles et cristallisables. Produites par certaines cellules, elles sont généralement transportées à quelque distance de leur lieu de formation et règlent, à dose oligodynamique, un processus physiologique spécifique. Av […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phytohormones-hormones-vegetales/#i_3988

POPULATIONS ANIMALES (DYNAMIQUE DES)

  • Écrit par 
  • Robert BARBAULT, 
  • Jean-Dominique LEBRETON
  •  • 12 014 mots
  •  • 15 médias

Dans le chapitre « Fluctuations, limitation et régulation des populations »  : […] Les effectifs des populations naturelles fluctuent dans l'espace et dans le temps. Dans beaucoup de cas, ces variations paraissent modérées par rapport aux capacités de multiplication des espèces. Aussi, très tôt, s'est développée l'idée que les effectifs des populations naturelles étaient ajustés à la capacité limite du milieu grâce à des processus de régulation. La proposition fondamentale de c […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/animal-dynamique-des-populations/#i_3988

PROTÉINES

  • Écrit par 
  • Yves BRIAND, 
  • Philippe BRION, 
  • René LAFONT, 
  • Jean-Claude MEUNIER, 
  • Pierre VIGNAIS
  •  • 20 685 mots
  •  • 19 médias

Dans le chapitre « Le protéasome 20S »  : […] Le protéasome représente près de 1 p. 100 des protéines cellulaires et se trouve chez toutes les cellules eucaryotes, dans le cytoplasme, dans le noyau, ou associé au réticulum. Chez certains procaryotes telles les archaebactéries, il existe un protéasome 20S plus simple. Le protéasome 20S typique se présente sous la forme d'un cylindre composé de quatre anneaux empilés. Ces anneaux sont constitué […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/proteines/#i_3988

RÉACTION INFLAMMATOIRE

  • Écrit par 
  • Jean-Marc CAVAILLON
  •  • 4 576 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « Régulation négative de l’inflammation et phase de résolution »  : […] Sans contrôle, une réaction inflammatoire pourrait devenir délétère pour les tissus. Des mécanismes de contrôle négatif existent, qui permettent la résolution de l’inflammation. Aussi localisée que soit une réaction inflammatoire, l'ensemble de l'organisme est informé de sa survenue, en particulier grâce à la production de la cytokine IL-6 dont le niveau reflète l'intensité et la sévérité de la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reaction-inflammatoire/#i_3988

RÉSERVES PHYSIOLOGIQUES - Réserves végétales

  • Écrit par 
  • Jacques MIÈGE
  •  • 8 610 mots
  •  • 11 médias

Dans le chapitre « Contrôle de l'utilisation des réserves »  : […] La mobilisation des réserves est liée à la réhumidification des graines. Avec celle-ci s'instaure un métabolisme actif qui est révélé par une respiration intense et une synthèse de nouvelles protéines servant à la croissance de la jeune plantule. Ces phénomènes débutent avec l'intervention d'enzymes dont l'action est déclenchée par des commandes hormonales venant en général de l'embryon. Ils ont […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reserves-physiologiques-reserves-vegetales/#i_3988

RESPIRATOIRE (APPAREIL) - Physiologie

  • Écrit par 
  • Roland LEFRANÇOIS
  • , Universalis
  •  • 7 265 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Nécessité d'une régulation »  : […] Dans la région bulbo-protubérentielle du tronc cérébral, des formations nerveuses, les centres respiratoires , sont à l'origine des influx nerveux responsables de la contraction plus ou moins intense des muscles inspiratoires et expiratoires et, en définitive, de l'intensité de la respiration. Celle-ci doit être adaptée aux besoins de l'organisme : un homme au repos consomme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/respiratoire-appareil-physiologie/#i_3988

RYTHMES BIOLOGIQUES ou BIORYTHMES

  • Écrit par 
  • Catherine BLAIS, 
  • René LAFONT, 
  • Bernard MILLET, 
  • Alain REINBERG
  •  • 15 550 mots
  •  • 11 médias

Totes les activités des êtres vivants se déroulent de façon périodique, en suivant des rythmes observables et mesurables. L'alternance quotidienne veille-sommeil, la reproduction saisonnière des végétaux (floraison) et des animaux, les migrations des oiseaux en sont des exemples évidents. Ces activités suivent les variations périodiques de l'environnement, l'alternance jour-nuit quotidienne, la su […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/rythmes-biologiques-biorythmes/#i_3988

SÈVES

  • Écrit par 
  • René HELLER
  •  • 7 354 mots
  •  • 10 médias

Dans le chapitre « Le maintien de l'équilibre hydrique »  : […] L' équilibre hydrique des plantes est assuré par des mécanismes physiologiques de régulation ou par des adaptations et, pour les cultures, par l'intervention humaine. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/seves/#i_3988

SIGNALISATION, biologie

  • Écrit par 
  • Claude KORDON
  •  • 1 900 mots

Dans le chapitre «  Lois générales de la signalisation »  : […] Loi d'action de masse . Toutes les réactions concernées – clé-serrure, mais aussi l'ensemble des mécanismes de commande en aval de la serrure – obéissent à la loi d'action de masse : les molécules impliquées se lient et se séparent (on parle d'« association » et de « dissociation ») en fonction de leur complémentarité de forme dans l'espace et de charge électrique. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/signalisation-biologie/#i_3988

SOIF

  • Écrit par 
  • Jacques LE MAGNEN
  •  • 4 122 mots
  •  • 6 médias

La soif est un état d'éveil spécifique du système nerveux central, associé à une perception subjectivement discriminée chez l'homme. Induite par un déficit hydrominéral de l'organisme, elle conduit l'animal à boire un volume de liquide approprié à la correction du déséquilibre. Ce déséquilibre, rapidement fatal s'il n'est corrigé par un apport oral de boisson, tend constamment à s'établir en ra […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/soif/#i_3988

SOMMEIL

  • Écrit par 
  • Patrice FORT, 
  • Michel JOUVET, 
  • Patrick LÉVY, 
  • Véronique VIOT-BLANC
  •  • 18 052 mots
  •  • 6 médias

Dans le chapitre « Théorie homéostatique (de la régulation du sommeil lent) »  : […] Enfin, une autre régulation potentielle du sommeil lent fait intervenir des processus homéostatiques. La régulation homéostatique est censée expliquer l'augmentation progressive de la pression de sommeil (ou du rebond) qui apparaît en réponse à un éveil prolongé (ou à une privation de sommeil). Le travail princeps d'Henri Piéron a montré que le liquide céphalo-rachidien de chiens privés de sommeil […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/sommeil/#i_3988

STRESS

  • Écrit par 
  • Robert DANTZER
  •  • 3 241 mots

Dans le chapitre « L'origine de la notion de stress »  : […] La constance du milieu intérieur, cette propriété remarquable de certains animaux, ceux que l'on dit à sang chaud, est la condition d'une « vie libre et indépendante », pour reprendre la célèbre expression de Claude Bernard. C'est toute la différence qu'il y a entre un homéotherme, le chien par exemple, qui continue à vaquer à ses occupations qu'il gèle ou qu'il fasse chaud, et un poïkilotherme, l […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/stress/#i_3988

SUTHERLAND EARL W. (1915-1974)

  • Écrit par 
  • Jacques HANOUNE
  •  • 227 mots

Pharmacologue et physiologiste américain. On sait, depuis les travaux de Claude Bernard réunis dans sa thèse de doctorat es sciences soutenue en 1853, que le foie fabrique du glucose à partir du glycogène. Le mérite de l'Américain Earl Wilbur. Sutherland a été de démontrer que ce phénomène de glycogénolyse, bien connu chez l'animal entier, et que l'on pouvait reproduire dans des systèmes de foie p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/earl-w-sutherland/#i_3988

THERMODYNAMIQUE - Processus irréversibles non linéaires

  • Écrit par 
  • Agnès BABLOYANTZ, 
  • Paul GLANSDORFF, 
  • Albert GOLDBETER, 
  • Grégoire NICOLIS, 
  • Ilya PRIGOGINE
  •  • 9 748 mots
  •  • 8 médias

Dans le chapitre « Multiplicité d'états stationnaires en régulation génétique »  : […] La figure représente le schéma proposé par J. Monod et F. Jacob pour la régulation de la synthèse des protéines dans un système comportant deux chemins enzymatiques distincts. Le gène régulateur RG de chaque enzyme produit un répresseur non actif R qui, en se combinant avec le produit P du chemin enzymatique opposé, forme le répresseur Re ; ce dernier bloque la formation de l'enzyme E à partir d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/thermodynamique-processus-irreversibles-non-lineaires/#i_3988

VARIATION GÉNÉTIQUE ADAPTATIVE

  • Écrit par 
  • Jean-Claude BREGLIANO
  •  • 1 909 mots

Dans le chapitre « L'ENTRÉE EN SCÈNE DES TRANSPOSONS »  : […] Chez les organismes supérieurs, depuis les années 1980, de nombreuses observations vont dans le même sens. Elles concernent pour la plupart les éléments transposables, ces « gènes sauteurs », qui sont de petits segments d'ADN possédant des fonctions qui leur permettent de s'insérer en de multiples emplacements dans le génome. Ils constituent donc une source potentielle de changements génétiques. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/variation-genetique-adaptative/#i_3988


Affichage 

Acido-basique (équilibre)

dessin

Action du rein sur le maintien de l'équilibre acido-basique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Croissance sigmoïde d'une population soumise à densité-dépendance

graphique

Croissance sigmoïde d'une population soumise à densité-dépendance (modèle logistique de Verhulst) La trajectoire de l'effectif, d'abord tangente à une exponentielle, s'infléchit au fur et à mesure que les performances démographiques diminuent sous l'effet de l'augmentation de l'effectif Ce... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Densité des populations naturelles et démographie

graphique

Effets de la densité des populations naturelles sur leurs performances démographiques : en a, diminution de l'espérance de vie des propagules végétatives chez la renoncule rampante ; en b, baisse de la fécondité chez le papillon « Bupalus piniarius » ; en c, retard de l'accession à la... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement

dessin

Principaux éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement (adapté d'après Berryman, 1981) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Hepcidine : rôle biologique

dessin

Rôle de l'hepcidine dans l'homéostasie du fer L'hepcidine, un petit peptide synthétisé par le foie et sécrété dans le plasma, joue le rôle de régulateur négatif de l'absorption intestinale et du recyclage du fer macrophagique Le fer est absorbé par les entérocytes duodénaux et exporté... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Modes d'action et caractéristiques démographiques

dessin

Représentation schématique des conditions d'intervention des modes d'action et des effets de la sélection-r et de la sélection-K sur les caractéristiques démographiques des populations naturelles (d'après Barbault, 1981) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Peptides et neurotransmetteurs régulateurs de l'appétit

tableau

Peptides et neurotransmetteurs contribuant à la prise alimentaire et à la régulation de la dépense énergétique 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Régulation chez les animaux euryhalins

graphique

Quelques types de régulation du milieu intérieur chez les animaux euryhalins : en a, osmoconformité (crabe « Maja squinado ») ; en b, régulation hyperosmotique en eau diluée (crabe « Carcinus mænas ») ; en c, crabe « Eriocheir sinensis » et en d, « anguille » : régulation... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Rythmes physiologiques circadiens chez les mammifères

dessin

L'horloge centrale circadienne des mammifères est localisée dans les noyaux suprachiasmatiques de l'hypothalamus (NSC) Le signal photique lui parvient de la rétine via le tractus rétino-hypothalamique Les NSC contrôlent les rythmes circadiens métaboliques, physiologiques, comportementaux,... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Signalisation intracellulaire dans le processus de vasodilatation

dessin

Acteurs moléculaires de la voie de la relaxation endothélium-dépendante dans la cellule musculaire lisse 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Système endocrinien : rétrocontrôle

dessin

Différents exemples de boucles de rétroaction (a, b, c : négatives ; d : positives) 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Tortue, grenouille et truite

graphique

Valeurs du pH, de PCO2 et de la concentration de bicarbonate du milieu intérieur chez la tortue, la grenouille et la truite 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Variation du pH extracellulaire chez des animaux poïkilothermes

graphique

Variations du pH extracellulaire en fonction de la température corporelle chez quelques animaux poïkilothermes 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Vasomotricité artériolaire

dessin

Le calibre des petites artères est modulable (vasoconstriction vs vasodilatation) grâce aux cellules musculaires lisses qui se trouvent sous la couche médiane (media) de leur paroi Celles-ci, stimulées par l'innervation végétative sympathique qui libère de l'adrénaline (Adr) à leur... 

Crédits : Encyclopædia Universalis France

Afficher

Acido-basique (équilibre)
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Croissance sigmoïde d'une population soumise à densité-dépendance
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Densité des populations naturelles et démographie
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Éléments intervenant dans la dynamique du système population-environnement
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Hepcidine : rôle biologique
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Modes d'action et caractéristiques démographiques
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Peptides et neurotransmetteurs régulateurs de l'appétit
Crédits : Encyclopædia Universalis France

tableau

Régulation chez les animaux euryhalins
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Rythmes physiologiques circadiens chez les mammifères
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Signalisation intracellulaire dans le processus de vasodilatation
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Système endocrinien : rétrocontrôle
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin

Tortue, grenouille et truite
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Variation du pH extracellulaire chez des animaux poïkilothermes
Crédits : Encyclopædia Universalis France

graphique

Vasomotricité artériolaire
Crédits : Encyclopædia Universalis France

dessin