RÈGLE DE RÉÉCRITURE, linguistique

CHOMSKY NOAM (1928- )

  • Écrit par 
  • Jean-Yves POLLOCK
  •  • 4 011 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La « grammaire universelle » »  : […] Afin de répondre à ces questions, Chomsky soutient que, par-delà les descriptions précises des langues qu'elle rend possibles, la théorie linguistique doit spécifier les aspects invariants et les propriétés formelles des systèmes de règles mis en œuvre dans chaque description : si nous imputons ces propriétés à l'état initial des locuteurs, nous aurons distingué les aspects de notre savoir linguis […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/noam-chomsky/#i_86969

CONCATÉNATION, linguistique

  • Écrit par 
  • Louis-Jean CALVET
  •  • 320 mots

Au sens général, la concaténation désigne la mise en chaîne, la succession, en particulier la succession des arguments, des causes et des effets, des termes d'un syllogisme, etc. Le sens linguistique en est assez proche : il s'agit de l'agencement des unités de la langue dans l'ordre linéaire propre au langage. On parlera ainsi de la concaténation des phonèmes pour constituer une unité de rang sup […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/concatenation-linguistique/#i_86969

CONTEXTE, linguistique

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 1 185 mots

Dans le chapitre « Les grammaires syntagmatiques »  : […] Les théories linguistiques ont d'abord recouru à la notion de « contexte » dans un sens technique, pour caractériser les propriétés des grammaires formelles utilisées pour décrire la syntaxe des langues. Dans le cadre de la grammaire générative de Noam Chomsky, on appelle « grammaires syntagmatiques » des grammaires de constituants destinées à décrire la base de la composante syntaxique, par oppo […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/contexte-linguistique/#i_86969

INFORMATIQUE - Principes

  • Écrit par 
  • Jacques HEBENSTREIT
  •  • 3 097 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Langage formel »  : […] Un langage formel est, par définition, un langage ne possédant qu'une syntaxe et pas de sémantique. Un tel langage est très différent des langages naturels puisqu'il ne comporte qu'une grammaire et que le sens des mots n'intervient pas. C'est cependant en partant, non pas de la linguistique, mais de l'activité linguistique des individus, et en cherchant à résoudre un double problème, à savoir ce […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/informatique-principes/#i_86969

LINGUISTIQUE - Théories

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 6 894 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Les nouvelles syntaxes  »  : […] C'est précisément pour cette dernière raison que d'autres types de grammaires formelles se sont développées outre-Atlantique au tournant des années 1970-1980 : la plupart d'entre elles ont pris naissance dans la mouvance de la grammaire générative chomskienne, mais ne l'ont pas suivie dans ses développements récents, cherchant avant tout à rester opératoires et calculables, afin de pouvoir être mi […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-theories/#i_86969

LINGUISTIQUE - Domaines

  • Écrit par 
  • Catherine FUCHS
  •  • 5 093 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « La syntaxe »  : […] La syntaxe a pour objet l'organisation des morphèmes et des mots au sein de la phrase ; elle doit décrire la structure de la phrase, ainsi que la fonction des différents éléments qui la composent. Les constituants de la phrase sont généralement organisés selon une structure hiérarchique, qui peut être visualisée à l'aide de diverses représentations graphiques : boîtes, parenthésages ou arborescenc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/linguistique-domaines/#i_86969

PHRASE, linguistique

  • Écrit par 
  • Christiane MARCHELLO NIZIA
  •  • 1 010 mots

L'introduction dans la grammaire du terme et de la notion de phrase est relativement récente. Le mot lui-même, emprunté, au xvi e siècle, au latin, signifie uniquement, jusqu'à la fin du xvii e siècle, « expression, tournure ». C'est avec ce sens qu'il fait son entrée dans […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/phrase-linguistique/#i_86969

RÉCURSIVITÉ, linguistique

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 444 mots

Est dit récursif, dans la linguistique générative, tout élément qui présente la propriété de se reproduire dans l'algorithme d'une structure de phrase à la fois comme constituant et comme constitué, c'est-à-dire à droite et à gauche de la flèche de réécriture. C'est un langage artificiel qui servira ici d'exemple concret : si l'on veut engendrer une suite qui comporte un nombre indéterminé d'occur […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/recursivite-linguistique/#i_86969

SYNTAGME

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 372 mots

Le concept de syntagme, dans les théories structurales de la linguistique, s'oppose à paradigme et renvoie à la succession chronologique des unités mises en œuvre dans l'énoncé réalisé : au sens étroit, « renverrons » est un syntagme, car il consiste en une suite de quatre morphèmes, à savoir le préfixe (qui commute à cette place avec zéro), le radical lexical (qui pourrait être […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/syntagme/#i_86969

VOCABULAIRE

  • Écrit par 
  • Robert SCTRICK
  •  • 264 mots

La linguistique, qui appelle plutôt « lexique » ce que le sens commun entend généralement derrière le terme de vocabulaire, laisse à des disciplines spécialisées le soin d'analyser, statistiquement ou par des procédures descriptives, les différents problèmes qui se posent au moment de décrire les « lexèmes » d'une langue (le français), d'un dialecte (le wallon), d'un idiolecte (le français de Raci […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/vocabulaire/#i_86969