RÉGIME PARLEMENTAIRE

Carte mentale

Élargissez votre recherche dans Universalis

Caractéristiques du régime parlementaire

À sa naissance, au sein des régimes monarchiques européens, le parlementarisme visait à limiter le pouvoir royal ; le régime parlementaire est ainsi avant tout un produit de l'histoire européenne, et la caractéristique profonde de ce régime a été son évolution constante en fonction des transformations du contexte politique et social de chacun des pays où il était implanté.

Une création de l'histoire européenne

Le berceau du parlementarisme a été l'Angleterre ; l'évolution historique qui conduisit au régime actuel a commencé dès le xive siècle, lors de l'institution d'un parlement auprès du souverain ; trois siècles plus tard, les conflits incessants entre le roi et le parlement aboutirent au succès de ce dernier. À partir du début du xixe siècle, la même expérience parlementaire s'est renouvelée dans les pays continentaux, soit d'une manière spontanée (Suède), soit par imitation (France, Belgique, Hollande, Norvège).

Dans tous ces pays, le régime parlementaire a connu les mêmes phases d'évolution. On a assisté à la lente montée politique d'un parlement (comprenant une chambre basse directement désignée par les électeurs) et à la régression simultanée du pouvoir monarchique. Cette dynamique du parlementarisme lui a été donnée par les forces sociales dont il est l'expression ; il est une création de la bourgeoisie. Au point de départ, on trouve la même structure sociale : face à un monarque qui détient traditionnellement l'ensemble du pouvoir politique et qui reçoit l'appui de l'aristocratie et de couches sociales dépendant de celle-ci (en particulier une fraction de la paysannerie) se forme une bourgeoisie sous l'influence des transformations économiques. Dans un premier stade, la puissance de cette bourgeoisie demeure faible ; elle parvient simplement à faire admettre par le souverain l'existence d'un parlement où, par le mécanisme du suffrage censitaire, elle est représentée. Durant cette première phase, le monarque reste le centre du pouvoi [...]


1  2  3  4  5
pour nos abonnés,
l’article se compose de 12 pages



Écrit par :

Classification


Autres références

«  RÉGIME PARLEMENTAIRE  » est également traité dans :

ACCORDS & TRAITÉS INTERNATIONAUX

  • Écrit par 
  • Pierre Michel EISEMANN
  •  • 687 mots

Le droit international compte trois sources essentielles : les traités, la coutume et les principes généraux. Quelle que soit l'importance des questions régies par les deux dernières, il n'en demeure pas moins que ce sont des règles de droit contenues dans des traités qui organisent la plus grande partie des relations juridiques internationales. Le caractère volontariste du droit international exp […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/accords-et-traites-internationaux/#i_4990

ALLEMAGNE - Les institutions

  • Écrit par 
  • Stéphane SCHOTT
  •  • 4 225 mots

Les institutions de la république fédérale d’Allemagne sont définies par la Loi fondamentale (L.F.), ou Grundgesetz , du 23 mai 1949. Pensé à l’origine comme une Constitution provisoire pour l’Allemagne de l’Ouest, le Grundgesetz s’applique à toute l’Allemagne depuis le 3 octobre 1990. Cette date, définie par le traité d’union du […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/allemagne-les-institutions/#i_4990

AUSTRALIE

  • Écrit par 
  • Benoît ANTHEAUME, 
  • Jean BOISSIÈRE, 
  • Bastien BOSA, 
  • Harold James FRITH, 
  • Yves FUCHS, 
  • Alain HUETZ DE LEMPS, 
  • Isabelle MERLE, 
  • Xavier PONS
  • , Universalis
  •  • 26 539 mots
  •  • 28 médias

L'Australie, île-continent située entre l'océan Pacifique sud et l'océan Indien, ne compte que 22 millions d'habitants (2010) sur un territoire de 7 682 300 kilomètres carrés. Le territoire australien est une partie de l'ancien Gondwana et fut habité il y a 60 000 ans par des populations venues de l'ancien continent de Sahul, aujourd'hui l'Asie. La montée des eaux au Quaternaire isola ces popul […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/australie/#i_4990

AUTRICHE

  • Écrit par 
  • Roger BAUER, 
  • Jean BÉRENGER, 
  • Annie DELOBEZ, 
  • Christophe GAUCHON, 
  • Félix KREISSLER, 
  • Paul PASTEUR
  •  • 34 054 mots
  •  • 20 médias

Dans le chapitre « Le régime parlementaire »  : […] Le Parlement autrichien se compose de deux Chambres, le Conseil national ( Nationalrat ), élu au suffrage universel direct, et le Conseil fédéral ( Bundesrat ), représentant les neuf provinces fédérales ( Bundesländer ). Le Conseil national compte 183 députés et le Conseil fédéral 58 représentants ; une législature du Conseil natio […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/autriche/#i_4990

BILL OF RIGHTS (13 février 1689)

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 182 mots
  •  • 1 média

En Angleterre, au terme des guerres civiles du xvii e  siècle, l'accession au trône de Marie II Stuart, fille de souverain catholique, et de son époux Guillaume d'Orange, prince protestant, fournit le prétexte de l'affirmation de l'importance des droits fondamentaux à travers le Bill of Rights de février 1689. Au-delà de cet apport, cette Déclara […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/bill-of-rights-1689/#i_4990

BUDGET DE L'ÉTAT

  • Écrit par 
  • Raymond FERRETTI, 
  • Paul GAUCHER
  •  • 6 937 mots

Dans le chapitre «  Évolution du partage des compétences entre exécutif et législatif »  : […] Tant que les règles du droit budgétaire tendaient simplement à permettre un contrôle méticuleux du législatif, le budget était un document « souple », aisément malléable, et la part du législatif dans son établissement était assez grande. En revanche, à partir du moment où le budget recherche une action économique précise, il devient « rigide » parce qu'il doit rester cohérent. Le rôle principal d […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/budget-de-l-etat/#i_4990

CITOYENNETÉ

  • Écrit par 
  • Dominique SCHNAPPER
  •  • 4 676 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « La légitimité politique »  : […] En proclamant la souveraineté du citoyen, les révolutionnaires posaient un principe de transcendance des particularismes. Constitués en « nation », pour reprendre la formule de l'article 3 de la Déclaration des droits de l'homme et du citoyen, les citoyens cessaient d'être des individus concrets pour agir dans l'espace public en tant que citoyens. C'est pourquoi ils devenaient en principe citoyen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/citoyennete/#i_4990

CONSTITUTION FRANÇAISE DE 1793

  • Écrit par 
  • Nicolas NITSCH
  •  • 425 mots

La Constitution montagnarde du 24 juin 1793 présente la particularité de n'avoir jamais été appliquée. Elle succède au projet de constitution très décentralisateur préparé par la Convention girondine et qui n'avait pas été adopté. La Constitution montagnarde n'en reste pas moins inspirée de la Convention qu'elle perpétue, puisqu'elle instaure un régime d'assemblée. Approuvée par référendum dans de […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-francaise-de-1793/#i_4990

CONSTITUTION DE LA Ve RÉPUBLIQUE (France)

  • Écrit par 
  • Arnaud LE PILLOUER
  •  • 3 427 mots
  •  • 1 média

Contrairement à une opinion dominante, le texte constitutionnel de 1958 a en partie seulement été inspiré par les idées du général de Gaulle. Certes, rappelé au pouvoir à la suite des événements du 13 mai 1958 et apparaissant aux yeux de tous comme l'unique recours, il a été en mesure d'imposer une grande partie de ses conceptions . Mais il ne faut pas oublier que les circonstances (l'abandon par […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-de-la-ve-republique-france/#i_4990

DU PREMIER EMPIRE À LA IIIe RÉPUBLIQUE - (repères chronologiques)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 196 mots

1815 Rétablissement de la monarchie. 1830 « Trois Glorieuses » (27-29 juillet) : chute de Charles X, avènement de Louis-Philippe. Février 1848 Chute de Louis-Philippe, proclamation de la II e  République. 2 décembre 1851 Coup d'État de Louis-Napoléon Bonaparte. […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/du-premier-empire-a-la-iiie-republique-reperes-chronologiques/#i_4990

GEORGE Ier (1660-1727) roi de Grande-Bretagne (1714-1727)

  • Écrit par 
  • Pierre JOANNON
  •  • 608 mots

Électeur de Hanovre et roi d'Angleterre. Fils du premier Électeur de Hanovre, Ernest Augustus de Brunswick, et de la princesse Sophie, petite-fille de Jacques I er d'Angleterre, George Louis, prince héritier de Hanovre, épouse en 1682 la coquette Sophie Dorothée de Celle. Les amours imprudentes de celle-ci avec le comte de Koenigsmark provoquent sa perte : le comte meurt […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/george-ier/#i_4990

GOUVERNEMENT

  • Écrit par 
  • Didier MAUS
  •  • 4 698 mots
  •  • 2 médias

Le terme « gouvernement » désigne le groupe de personnes dont la fonction principale consiste à assurer l'avenir d'une société politique, donc d'un pays. Cette constatation, à la fois historique et géographique, conduit à procéder à deux distinctions importantes. La première distinction porte sur l'origine du gouvernement et sur la manière dont ses titulaires accèdent à cette position et sont susc […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/gouvernement/#i_4990

ISRAËL

  • Écrit par 
  • Marcel BAZIN, 
  • Claude KLEIN, 
  • François LAFON, 
  • Lily PERLEMUTER, 
  • Ariel SCHWEITZER
  • , Universalis
  •  • 26 707 mots
  •  • 40 médias

Dans le chapitre « Le gouvernement  »  : […] Le gouvernement comprend le Premier ministre et les ministres. L'État d'Israël pratique le régime parlementaire classique, établi sur la base de coalitions entre les différents partis. De 1992 à 2001, une tentative originale avait été faite : il s'agissait d'élire le Premier ministre au suffrage universel. Utilisé trois fois (élections de Benyamin Nétanyahou, d'Ehoud Barak et d'Ariel Sharon), le […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/israel/#i_4990

ITALIE - La vie politique depuis 1945

  • Écrit par 
  • Geneviève BIBES, 
  • Marc LAZAR
  • , Universalis
  •  • 31 392 mots
  •  • 12 médias

Dans le chapitre « La Constitution »  : […] Fruit d'un compromis entre radicaux et modérés, la Constitution italienne laisse une large marge à des interprétations diverses, dépendant des futurs rapports de forces politiques. Cela d'autant plus que la mise en œuvre des éléments les plus novateurs (régionalisation, cour constitutionnelle, référendum) est renvoyée à la compétence de la loi ordinaire. Constitution rigide (une majorité des deux […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/italie-la-vie-politique-depuis-1945/#i_4990

JAPON (Le territoire et les hommes) - Droit et institutions

  • Écrit par 
  • Jacques ROBERT
  • , Universalis
  •  • 9 634 mots
  •  • 3 médias

Dans le chapitre « Le régime politique »  : […] Il est difficile de classer le Japon dans l'une des grandes catégories connues des régimes politiques. Les Japonais eux-mêmes s'y sont vainement essayés. S'ils sont, certes, unanimes pour admettre que leur pays pratique aujourd'hui un parlementarisme de type anglais, ils n'en reconnaissent pas moins que des expressions comme « la démocratie japonaise » ou « la monarchie nippone » n'ont pour eux au […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/japon-le-territoire-et-les-hommes-droit-et-institutions/#i_4990

JUSTICE - Justice constitutionnelle

  • Écrit par 
  • Francis HAMON, 
  • Céline WIENER
  •  • 10 087 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « L'essor »  : […] Cette expansion remarquable du contrôle s'explique par diverses raisons. La première est la nécessité de protéger les droits individuels ou collectifs reconnus aux citoyens. Ces droits sont en effet le plus souvent affirmés de manière solennelle par la Constitution, qui se voulait à l'origine garante du pacte social, et qui de nos jours cherche en plus à poser les conditions du plein épanouisseme […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/justice-justice-constitutionnelle/#i_4990

LETTONIE

  • Écrit par 
  • J. A. ANDRUPS, 
  • Céline BAYOU, 
  • Suzanne CHAMPONNOIS
  •  • 8 200 mots
  •  • 4 médias

Dans le chapitre « Une démocratie parlementaire stabilisée  »  : […] Souhaitant affirmer le principe de continuité de l'État, la Lettonie a adopté, le 6 juillet 1993, le texte de la Constitution lettone du 12 février 1922, transformant par ce choix l'occupation soviétique en une parenthèse historique. La Loi fondamentale est depuis lors régulièrement amendée, en vue de la mise en conformité avec les normes des grandes démocraties. Un corpus législatif important y a […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/lettonie/#i_4990

MAURITANIE

  • Écrit par 
  • Jean-Louis BALANS, 
  • Pierre BOILLEY, 
  • François BOST, 
  • Universalis
  •  • 10 127 mots
  •  • 5 médias

Dans le chapitre « La transmission de l'État colonial »  : […] Depuis l'instauration de la IV e  République française en 1946, la Mauritanie, qui était jusque-là associée au Sénégal, peut élire ses propres représentants à l'Assemblée nationale. Les partis politiques se multiplient et, dès 1948, naît l'Union progressiste mauritanienne (U.P.M.), parti proche de l'administration coloniale et apparenté au Rassemblement pour la France du g […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mauritanie/#i_4990

MONGOLIE, République mongole

  • Écrit par 
  • Françoise AUBIN, 
  • Marie-Dominique EVEN
  •  • 7 770 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « La transition démocratique  »  : […] Le 10 décembre 1989, un mois après la chute du Mur de Berlin, des manifestations ont lieu dans la capitale. L'un des organisateurs, Sanžāsürengīn Zorig (1962-1998), jeune enseignant en philosophie politique, prend la tête d'une Union démocratique mongole. Le P.P.R.M. fait alors le choix du pluralisme et, le 12 mars 1990, son bureau politique démissionne. Le Parlement, réuni en mai, amende la Cons […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/mongolie-republique-mongole/#i_4990

ŒUVRES POLITIQUES, Max Weber - Fiche de lecture

  • Écrit par 
  • Catherine COLLIOT-THÉLÈNE
  •  • 954 mots

Dans le chapitre « Des classiques de la sociologie et de la science politique »  : […] L'ensemble de ces textes présente tout d'abord un intérêt historique : ils sont un commentaire critique de l'actualité politique brûlante des deux premières décennies du xx e  siècle par un des plus brillants esprits de l'Allemagne de cette époque. La « présentation » qui en est donnée dans la traduction en français, en dépliant les références la […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/oeuvres-politiques/#i_4990

POLITIQUE - Les régimes politiques

  • Écrit par 
  • Georges BURDEAU
  •  • 8 477 mots

Dans le chapitre « L'équilibre des pouvoirs : le gouvernement parlementaire »  : […] Le terme de gouvernement parlementaire recouvre si peu une réalité spécifique que, lorsqu'on l'utilise aujourd'hui, c'est en y adjoignant un qualificatif dont l'effet le plus clair est de priver le parlementarisme de sa signification comme catégorie juridique abstraite et générale. On parle du parlementarisme anglais ou du parlementarisme français, du parlementarisme orléaniste ou du parlementar […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/politique-les-regimes-politiques/#i_4990

PROMULGATION DE LA CONSTITUTION DE LA Ve RÉPUBLIQUE (France)

  • Écrit par 
  • Wanda MASTOR
  •  • 208 mots
  •  • 1 média

Adoptée par référendum le 28 septembre et promulguée le 4 octobre 1958, la Constitution de la V e  République a pu être présentée au départ comme consacrant un régime parlementaire. Les critères permettant habituellement d'identifier un tel régime sont bien réunis : exécutif bicéphale, responsabilité du gouvernement devant le Parlement, droit de dissolution, règle du contr […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/constitution-de-la-ve-republique/#i_4990

RÉFORMISME

  • Écrit par 
  • Jacques JULLIARD
  •  • 3 003 mots

Dans le chapitre « Constitution du clivage politique »  : […] Le développement du réformisme est étroitement lié au régime parlementaire et à l'espoir d'une transformation sociale par le suffrage universel. En ce sens, on pourrait dire que le réformiste est celui qui pense que la démocratie politique ouvre directement la voie à la démocratie sociale. N'est-il pas significatif que le mot « réforme » et l'adjectif « réformiste » aient été introduits dans le v […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reformisme/#i_4990

RÉGIME PRÉSIDENTIEL

  • Écrit par 
  • Georges VEDEL
  •  • 5 865 mots

Dans le chapitre « La France et le régime présidentiel »  : […] La France a, jusqu'à présent, plutôt « tourné » autour du régime présidentiel qu'elle n'y est entrée. Par sa conception de la séparation des pouvoirs, la Constitution de 1791 présente certains traits du régime présidentiel, à ce détail près que l'exécutif était confié à un monarque héréditaire. De même, la Constitution de l'an III exagérait, jusqu'à la superstition, la séparation du législatif et […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-presidentiel/#i_4990

VICTORIA (1819-1901) reine du Royaume-Uni de Grande-Bretagne et d'Irlande (1837-1901)

  • Écrit par 
  • Sylvain VENAYRE
  •  • 227 mots
  •  • 1 média

Montée sur le trône en 1837, et disparue le 22 janvier 1901, la reine Victoria aura symbolisé le Royaume-Uni à l'apogée de sa puissance. L'« ère victorienne » résume ainsi le succès et les ambiguïtés de l'Angleterre de la seconde moitié du xix e  siècle. Le pays a en effet été épargné par les guerres et les révolutions, tout en se taillant le prem […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/victoria/#i_4990

ROYAUME-UNI - Histoire

  • Écrit par 
  • Bertrand LEMONNIER, 
  • Roland MARX
  •  • 43 250 mots
  •  • 65 médias

Dans le chapitre « La démocratisation »  : […] Aimant son métier de reine et l'accomplissant avec une rare conscience et aussi une jalousie certaine, après la mort de son époux, à l'encontre de tout membre de sa famille, Victoria a su s'adapter aux exigences de son époque. À partir de 1841 et de la chute de Melbourne, ses Premiers ministres, à commencer par sir Robert  Peel, sont choisis en fonction de la majorité au Parlement. Affirmé peu à p […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/royaume-uni-histoire/#i_4990

SUÈDE

  • Écrit par 
  • Régis BOYER, 
  • Michel CABOURET, 
  • Maurice CARREZ, 
  • Georges CHABOT, 
  • Jean-Claude MAITROT, 
  • Jean-Pierre MOUSSON-LESTANG, 
  • Lucien MUSSET, 
  • Claude NORDMANN, 
  • Jean PARENT
  • , Universalis
  •  • 35 810 mots
  •  • 17 médias

Dans le chapitre « Un régime parlementaire »  : […] Plongeant ses racines dans l'évolution politique du pays, le parlementarisme suédois repose sur un certain nombre de pratiques coutumières qui ont été érigées en règles constitutionnelles par le texte de la Constitution de 1974. Régissant les rapports entre les pouvoirs, la nouvelle Constitution attribue au gouvernement les prérogatives autrefois dévolues au monarque et souligne la place prééminen […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/suede/#i_4990

TROISIÈME RÉPUBLIQUE

  • Écrit par 
  • Louis GIRARD
  •  • 14 385 mots
  •  • 23 médias

Dans le chapitre « L'installation »  : […] Une tradition républicaine, minoritaire mais militante, forte dans les classes populaires des villes et dans les nouvelles couches de la bourgeoisie, s'opposait à l'idée bonapartiste plébiscitaire. Une fraction des classes dirigeantes restait fidèle à l'esprit de la monarchie constitutionnelle. L'empire libéral de 1870, jouant de la division des républicains en libéraux parlementaires et en révolu […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/troisieme-republique/#i_4990

Voir aussi

Pour citer l’article

André DEMICHEL, Pierre LALUMIÈRE, « RÉGIME PARLEMENTAIRE », Encyclopædia Universalis [en ligne], consulté le 14 octobre 2019. URL : http://www.universalis.fr/encyclopedie/regime-parlementaire/