MYOTATIQUE RÉFLEXE

MOTRICITÉ

  • Écrit par 
  • Pierre BUSER
  •  • 3 898 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Réflexes segmentaires, plurisegmentaires et intersegmentaires »  : […] Définissons un réflexe comme la réponse motrice stéréotypée à l'excitation d'une certaine catégorie de récepteurs de la sensibilité générale. On ne décrira ici que quelques types de réflexes. – Les réflexes à point de départ musculaire , plus précisément le réflexe myotatique : ses récepteurs sont dans le muscle lui-même (fuseau musculaire) et sont excités lorsque celui-ci s […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/motricite/#i_53185

NEUROLOGIE

  • Écrit par 
  • Raymond HOUDART, 
  • Hubert MAMO, 
  • Jean MÉTELLUS
  • , Universalis
  •  • 30 238 mots
  •  • 9 médias

Dans le chapitre « Les réflexes »  : […] La fonction interrogée dans le cas des réflexes tendineux est l'arc réflexe sensitivo-moteur (réflexe d'étirement ou réflexe myotatique). On sait que, schématiquement, il comporte une fibre sensitive d'origine musculaire qui s'articule avec une cellule motrice (motoneurone alpha) qui, elle-même, innerve ce même muscle. En fait, ce schéma est simpliste (cf.  […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/neurologie/#i_53185

RÉFLEXES

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 3 419 mots
  •  • 1 média

Dans le chapitre « Le réflexe d'étirement »  : […] L'étirement brusque d'un muscle par percussion ou traction du tendon provoque une contraction réflexe de ce même muscle. C'est le très important réflexe d'étirement ou réflexe myotatique . Si l'étirement est bref, la réponse musculaire est elle-même de courte durée ( réponse phasique ) ; si l'étirement se prolonge, la contraction se maintient pendant tou […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/reflexes/#i_53185

TONUS MUSCULAIRE

  • Écrit par 
  • Paul LAGET
  •  • 3 262 mots
  •  • 2 médias

Dans le chapitre « Le contrôle médullaire du tonus »  : […] L'expérience banale qui consiste par section du nerf moteur à supprimer la tonicité d'un muscle montre bien que celle-ci est sous la dépendance du système nerveux central. On est certain aujourd'hui que le tonus d'un muscle au repos résulte d'une décharge d'influx émis par quelques motoneurones, ce qui amène la mise en jeu des unités motrices correspondantes. Il en résulte une faible tension méca […] Lire la suite☛ http://www.universalis.fr/encyclopedie/tonus-musculaire/#i_53185